Jump to content

Bienvenue dans Le Monde Des

Bienvenue sur Le Monde Des Reptiles

Le Monde Des

  • Ces fiches, les photographies et documents les accompagnant, restent en toutes circonstances la propriĂ©tĂ© exclusive de leurs auteurs respectifs et ne sauraient ĂȘtre reproduites et/ou modifiĂ©es sans leur accord prĂ©alable. Les auteurs vous offre gracieusement leur savoir et leur expĂ©rience, respectez les. De mĂȘme, le contenu de ces fiches relĂšve de la responsabilitĂ© exclusive de leurs auteurs.

     

    Vous ĂȘtes tous invitĂ©s Ă  offrir Ă  la communautĂ© le fruit de votre expĂ©rience et vos connaissances en nous communiquant vos fiches d'Ă©levage. 

    Cette rubrique s’étoffera grĂące Ă  vous, alors n'hĂ©sitez pas 😀

  • cmer
    cmer

    Bogertophis subocularis

    Sign in to follow this  
       (0 reviews)

     Bogertophis subocularis "blonde"

     

    Origine gĂ©ographique: Texas (États-Unis) et nord du Mexique, dans les rĂ©gions dĂ©sertiques (parc national de Big Bend et le dĂ©sert de Chihuahua). Comme son nom commun le suggĂšre, on le retrouve dans le Trans-Pecos.

     

    Biotope: Elle cîtoie les lieux secs et broussailleux, montagnes et plateaux arides ou semi-arides jusqu’à 1500 mùtres d’altitude.

     

    Longévité : Assez courte pour un reptile, environ 10 ans

     

    Description: Sa couleur de fond varie de beige claire, caramel ou beige olive, ornĂ©e de marques plus foncĂ©es en forme de H sur le dos. Les taches sont noires ou brunes, parfois avec quelques Ă©cailles blanches. Sur le quart ou le tiers antĂ©rieur, les "H" se connectent gĂ©nĂ©ralement pour former deux lignes. Il possĂšde une tĂȘte bien dĂ©tachĂ©e du corps, des yeux globuleux, parfois trĂšs bleus, avec des pupilles rondes.

    Il existe aussi une forme qu'on appelle la forme "blonde", chez laquelle les selles en forme de H son remplacĂ©es par des selles plutĂŽt en forme de diamant. Ces animaux ont souvent le pigment noir trĂšs rĂ©duit et le jaune est souvent une couleur dominante. C’est un type d'hypomĂ©lanisme combinĂ© d'une rĂ©duction de pattern. Sa coloration est gĂ©nĂ©ralement d'un jaune dorĂ© ornĂ©e de selles en forme de losanges sur le dos. Cette forme se retrouve en milieu naturel.

     

    Comportement: Le ratier du Trans-Pecos a un tempĂ©rament calme et docile. TrĂšs discret dans la nature, il est rarement observĂ©. Il a des mƓurs crĂ©pusculaires Ă  nocturne suivant les saisons, passant ses journĂ©es cachĂ© sous des rochers ou dans des anciens terriers de rongeurs. C’est un serpent terrestre mais qui grimpe bien et n’hĂ©site pas Ă  monter dans les arbustes ou dĂ©cors des terrariums. Il aura donc besoin d’un dĂ©cor fournis en hauteur.

     

    ParamÚtres: Un gradient thermique de 25 °C à 31 °C est recréé dans le terrarium. La nuit la température  baisse à 25° au point chaud.

    Le terrarium est Ă©clairĂ© durant la journĂ©e pour reconstituer les cycles d’éclairages prĂ©sents dans la nature par ampoule type LED, l’apport UV n’ayant aucunes utilitĂ©s.

     

    Terrarium : La taille du terrarium pour un seul individu adulte est de 100 cm x 60 cm x 100 cm. Les juvĂ©niles peuvent ĂȘtre placĂ©s dans des mini-terra 30*30*30 cm correspondant Ă  leur taille.

    Le terrarium devra ĂȘtre bien aĂ©rĂ© par des grilles placĂ©es de façons Ă  ce que l’air circule.

    Le substrat du terrarium est constituĂ© de copeaux de hĂȘtres voir de sable fin. Un bac d’eau, de petite taille le Bogertophis ne se baigne jamais, est Ă  la disposition du serpent pour qu’il puisse boire. Deux cachettes minimums sont rĂ©parties dans le terrarium, une au point chaud et une autre au point froid.

    Des branches préalablement désinfectées et nettoyée sont installées afin de grimper ainsi que plusieurs pierres plates.

     

    Alimentation: Dans la nature, il se nourrit de toutes sortes de mammifĂšres. En captivitĂ©, on le nourrit de souris, jeunes rats et tous autres petits rongeurs adaptĂ©s Ă  la taille du serpent. C’est un serpent trĂšs simple Ă  maintenir avec un trĂšs bon appĂ©tit. Par contre il refuse systĂ©matiquement toute nourriture en pĂ©riode de mue.

     

    Reproduction: Cette espÚce est facile à reproduire si les animaux sont en bonnes conditions de santé et de maintenance.

     

    Age : 3 ans.

     

    Cyclage : Avant de couper le chauffage il faut faire jeĂ»ner les serpents  pendant minimum deux semaines pour que la digestion s’effectue correctement et que le serpent puisse « s’endormir » le ventre vide.

    Il faut isoler les reproducteurs individuellement pendant cette pĂ©riode. La tempĂ©rature et l’éclairage sont baissĂ©s progressivement Ă  partir de mi novembre. Le chauffage est complĂštement coupĂ© dĂ©but dĂ©cembre.

    Ensuite le couple est placĂ© sĂ©parĂ©ment dans des boites plastiques (trĂšs bien ventilĂ©es) avec papier journal, cachette et bac d’eau Ă  une tempĂ©rature d’environ 15° pendant 2.5 mois (de mi dĂ©cembre Ă  dĂ©but mars).

    Quelques visites sont à effectuées de temps en temps pour vérifier que tout se déroule bien.

    A partir de dĂ©but mars, effectuer l’opĂ©ration en sens inverse et replacer la femelle dans son terrarium. Quand tout les paramĂštres de chauffage et d’éclairage sont revenu Ă  la normale, les nourrir d’abord avec une petite proie (pour redĂ©marrer l’organisme) puis normalement. Le mĂąle est ensuite introduit dans l’habitat de la femelle.

     

    Accouplement : A partir de juin, dure de 30 Ă  60 minutes et a lieu trĂšs rapidement aprĂšs introduction du mĂąle. Cette espĂšce se reproduisant au plus chaud de l’étĂ© dans la nature entre juin et aout, les pontes peuvent donc ĂȘtre tardive en septembre/ octobre. Les femelles fĂ©condĂ©es ont gĂ©nĂ©ralement une grosse augmentation de l’appĂ©tit, ce qui est le signe d’un accouplement rĂ©ussi. Elles continuent d’ailleurs la majoritĂ© du temps Ă  se nourrir jusqu’à la mue de prĂ©-ponte.

     

    Ponte : Il est important d’amĂ©nager dans le terrarium un lieu de ponte, dans une boite opaque remplie de mousse humide avec une petite ouverture et retirer le bac d’eau pour y Ă©viter toute ponte accidentelle.

    40 jours environ aprĂšs le dĂ©but des accouplements, la femelle va faire une mue dite « de prĂ©-ponte ». De 5 Ă  10 jours aprĂšs celle-ci, elle va pondre une dizaine d’Ɠufs (jusqu’à 20 pour les femelles en pleine force de l’ñge). Ceci peut durer de quelques heures Ă  une journĂ©e complĂšte.

     

    Incubation : Les Ɠufs seront dĂ©placĂ©s dans l’incubateur Ă  29° et 80/90 % d’humiditĂ© sans ĂȘtre retournĂ©s ni dĂ©collĂ©s si ils sont en grappes.

    L’incubation, assez longue, dure de 65 Ă  80 jours Ă  environ 29° et jusqu’à 3 mois (90 jours) Ă  27°, une tempĂ©rature trop Ă©levĂ©e, au dessus de 31°, provoque rĂ©guliĂšrement des dĂ©formations chez les bĂ©bĂ©s.

    Les petits serpenteaux mesurent en moyenne 30 centimĂštres. Sachant qu’ils naissent en plein hiver, ils sont parfois assez longs Ă  dĂ©marrer, certains « attendant » le printemps avant d’accepter leur premier fƓtus de souris.

     

    Classe : Reptiles

    Sous-classe : LĂ©pidosauriens

    Ordre : Squamates

    Sous-ordre : Serpents, Ophidiens

    Famille : Colubridés

    Genre : Bogertophis

    EspĂšce : subocularis

    Nom vernaculaire : Serpent ratier du Trans-Pecos

    Nom scientifique : Bogertophis subocularis

     

     

     

     

     

     

    Sign in to follow this  


    User Feedback

    Join the conversation

    You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

    Guest

    • This will not be shown to other users.
    • Add a review...

      ×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

        Only 75 emoji are allowed.

      ×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

      ×   Your previous content has been restored.   Clear editor

      ×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

      Loading...

×
×
  • Create New...