Jump to content

Bienvenue dans Le Monde Des

Bienvenue sur Le Monde Des Reptiles

Le Monde Des

  • Ces fiches, les photographies et documents les accompagnant, restent en toutes circonstances la propriĂ©tĂ© exclusive de leurs auteurs respectifs et ne sauraient ĂȘtre reproduites et/ou modifiĂ©es sans leur accord prĂ©alable. Les auteurs vous offre gracieusement leur savoir et leur expĂ©rience, respectez les. De mĂȘme, le contenu de ces fiches relĂšve de la responsabilitĂ© exclusive de leurs auteurs.

     

    Vous ĂȘtes tous invitĂ©s Ă  offrir Ă  la communautĂ© le fruit de votre expĂ©rience et vos connaissances en nous communiquant vos fiches d'Ă©levage. 

    Cette rubrique s’étoffera grĂące Ă  vous, alors n'hĂ©sitez pas 😀

  • cmer
    cmer

    Elaphe guttata

    Sign in to follow this  
       (0 reviews)

    Nom vernaculaire : serpent des blés ou cornsnake en anglais

     

    Description : Fond gris brun avec des reflets orangĂ©s, parsemĂ© de taches rouge brique dĂ©tourĂ©es de noir et blanc, des triangles orange bordĂ© de blanc sont dispersĂ© le long de ses flancs. Ses Ă©cailles ventrales sont dĂ©corĂ©es d’un damier noir et blanc qui est « sablĂ© » d’orange de la moitiĂ© du corps jusqu’à la queue. Sa tĂȘte est rouge brique avec des lignes oranges qui partent des yeux et qui s’arrĂȘtent au cou. Un « U » brun clair passe au dessus de ses yeux pour rejoindre les flancs. Sur le premier tiers du corps, les flancs sont jaunes orangĂ©s. On peut bien distinguer cette coloration jaune sur les sujets anĂ©rythristiques.

    A la naissance, il mesure en moyenne 25 centimĂštres. Adulte il atteint 130 cm environ avec une fourchette de 80 cm jusqu’à 150 cm, le record Ă©tant 183 cm. Les bĂ©bĂ©s sont moins marquĂ©s d’orange que les adultes.

     

    Habitat : Son aire de distribution s’étend dans le sud est des Etats-Unis (Utah, Colorado, Kansas, Missouri, Illinois, Oklahoma, Arkansas, sud du Nebraska, Mississippi, Alabama, Caroline, Kentucky, Virginie, Maryland, Delaware, New Jersey, Floride, New Mexico, Texas, Louisiane, Georgie) et au nord du Mexique (Chihuahua, Durango, Coahuila, Nuevo Leon, Tamaulipas). Elle cĂŽtoie les lieux broussailleux, les murs pierres, les sous bois etc. En gros tout ce qui comporte des cachettes et qui est facilement accessible. Au USA on la rencontre souvent dans les jardins et sur les routes de campagnes.

     

    Mode de vie : Le serpent des blĂ©s a un tempĂ©rament timide. Les tempĂ©ratures fraĂźches du printemps l’incite a sortir le jour pendant qu’il fait meilleur, l’étĂ© elle devient nocturne pour fuir la chaleur de la journĂ©e. C’est un serpent terrestre mais il grimpe bien et n’hĂ©site pas Ă  grimper dans les arbustes pour trouver sa nourriture. L’Elaphe guttata peut trĂšs bien se dĂ©placer dans l’eau, comme 95 % des serpents, elle ne reculera pas devant une marre s’il y a une grenouille de l’autre cĂŽtĂ©.

     

    Nourriture : Dans la nature, il se nourrit de micro-mammifĂšres, de petits amphibiens, d’oiseaux et de lĂ©zards. En captivitĂ©, on le nourrit de souris, rats et tout autres petits rongeurs Ă©levĂ© dans ce but, adaptĂ©s Ă  la taille du serpent.

     

    Pour les nouveaux nĂ©s, les souriceaux d’un jour sont recommandĂ©s, vous devez les nourrir tous les quatre-cinq jours.

    Plus la taille du serpent augmentera plus la taille de la proie augmentera, au alentours de 40 cm, on peut les nourrir de blanchons (bĂ©bĂ© souris avec les yeux fermĂ©s recouvert d’un doux duvet), Ă  raison de 1 ou 2 tous les trois-quatre jours. A partir de 50-60 cm on peut passer aux sauteuses (jeune souris avec les yeux ouverts et les poils dĂ©veloppĂ©s qui a comme particularitĂ© de sauter dans tous les sens). Au delĂ  de 90 cm, on peut donner des souris adulte de petite taille. Vers 120 cm vous pouvez passer aux souris adultes sans problĂšmes. AprĂšs 140 cm vous pouvez donner des jeunes rats


     

    On se pose toujours la question de ce qui est le mieux entre donner des rongeurs vivants ou morts, la nourriture morte comporte moins de risques :

    Pas de danger pour le serpent

    Possibilité de stocker et de congeler (toutes tailles)

    La nourriture vivante pose des problÚmes au niveau des réapprovisionnements, soit vous devez aller dans une animalerie toutes les semaines, soit vous devez vous faire votre propre élevage.

    Les proies doivent ĂȘtre donnĂ©es au serpent moins d’une heure aprĂšs leur dĂ©congĂ©lation.

    A savoir aussi, Une fois que la proie a été tuée, la vitamine D3 (indispensable à la croissance pour fixer le calcium sur les os) se dégrade et disparaßt rapidement. Il est donc nécessaire de donner un complément de vitamine D3.

     

    Terrarium : La taille du terrarium idĂ©ale pour un seul individu adulte est de 80 cm x 50 cm x 50 cm. Elle peut survivre dans 60 cm x 30 cm x 30 cm voir moins, mais ce n’est pas l’idĂ©al si vous souhaitez voir Ă©voluer votre Elaphe comme si elle Ă©tait dans son milieu naturel. Les juvĂ©niles peuvent ĂȘtre placĂ©s dans des fauna-box correspondant Ă  leur taille. Un gradient thermique de 25 °C Ă  30 °C dans le terrarium devra ĂȘtre obtenu, ceci par la mise en place d’un systĂšme de chauffage thermostatĂ©. La tempĂ©rature au point chaud devra avoisiner les 30°C mais ne pas les dĂ©passer, Ă  l’opposĂ© du terrarium elle devra approcher les 25°C. La nuit la tempĂ©rature devra baisser entre 22 °C et 25 °C dans tout le terrarium, ceci peut ĂȘtre obtenu en branchant le thermostat sur un minuteur. Le terrarium devra ĂȘtre Ă©clairĂ© durant la journĂ©e pour reconstituer les cycles d’éclairages prĂ©sent dans la nature. Le chauffage et l’éclairage devront ĂȘtre branchĂ©s 12 heures sur 24 heures hors pĂ©riode d’hibernation et de reproduction.

    Le terrarium devra ĂȘtre aĂ©rĂ© par des grilles placĂ©es de façons Ă  ce que l’air circule.

    Le substrat du terrarium peut ĂȘtre constituĂ© de journal (pas trĂšs esthĂ©tique mais hygiĂ©nique et gratuit), de sopalin (pas trĂšs esthĂ©tique mais hygiĂ©nique et peu coĂ»teux), de substrat spĂ©cial reptiles (Ă©clat d’hĂȘtres, aubiose, aspen, Ă©clat d’écorce de pin [reptilbark] etc. EsthĂ©tique, hygiĂ©nique si changĂ© frĂ©quemment mais assez cher).

    Un bac d’eau devra ĂȘtre Ă  la disposition du serpent pour qu’il puisse boire ou s’immerger complĂštement. Deux cachettes minimums devront ĂȘtre rĂ©parties dans le terrarium, une au point chaud et une autre au point froid.

    Des branches prĂ©alablement dĂ©sinfectĂ©es et nettoyĂ©e et des feuillages artificiels pourront ĂȘtre installĂ©s afin que votre Elaphe puisse grimper.

     

    Reproduction : La reproduction de l’Elaphe guttata guttata est trĂšs simple. Tout d’abord vous devez disposer d’un couple mature (environ 2 ans pour le mĂąle et 3 ans pour la femelle, et de + de 1 mĂštre environ). J’ai reproduit mon Elaphe guttata guttata vers 4 ans avec un spĂ©cimen d’à peu prĂšs le mĂȘme Ăąge. Elle faisait environ 1 mĂštre 30 et le mĂąle un tout petit peu plus petit. Tout d’abord j’ai fait subir Ă  ma femelle une pĂ©riode de repos d’environ 2-3 mois, durant laquelle le chauffage fut coupĂ© ainsi que la nutrition. Il faut laisser quand mĂȘme la coupelle d’eau. Bien sĂ»r certains Ă©leveurs ne font pas hiverner leur serpents mais cela reconstitue les conditions de reproductions naturelles. Avant de couper le chauffage il faut faire jeĂ»ner votre serpent pendant 1 ou 2 semaines pour que la digestion s’effectue correctement et que le serpent puisse « s’endormir » le ventre vide. Le mieux est d’isoler les reproducteurs individuellement pendant cette pĂ©riode. J’ai descendu la tempĂ©rature progressivement sur la deuxiĂšme semaine. Cela fait que le chauffage fut complĂštement coupĂ© aux environ de mi-novembre. Etant donnĂ© que les terrariums sont dans ma chambre je n’ai pas pu faire descendre la tempĂ©rature en dessous de 19-20°C. ThĂ©oriquement si on se rĂ©fĂšre au milieu naturel de ce serpent, les tempĂ©ratures pendant l’hiver sont beaucoup plus rudes, elles tournent entre 5 et 12 °C, mais ceci n’est pas si simple Ă  obtenir, je me suis donc contentĂ© de coupĂ© le chauffage. La durĂ©e d’éclairage devra aussi ĂȘtre abaissĂ© progressivement Ă  environ 9-10 heure par jour(en mĂȘme temps que la tempĂ©rature) si le terrarium n’est pas Ă©clairĂ© par la lumiĂšre du jour, mais celui ci peut ĂȘtre aussi totalement coupĂ©.

    Ensuite il vous suffit de faire le sens inverse et de remonter progressivement les tempĂ©ratures. Ainsi Ă  la mi fĂ©vrier j’ai rallumĂ© le chauffage progressivement (thermostatĂ©) et j’ai attendu la fin fĂ©vrier avant de proposer un repas. J’ai donnĂ© une petite proie afin de ne pas trop perturber l’organisme du serpent et lui laisser le temps de se rĂ©veiller. Ensuite une fois la digestion fini, il faut alimenter les deux spĂ©cimens abondamment. Les mĂąles auront tendance Ă  refuser de se nourrir pendant la pĂ©riode d’accouplement. PassĂ© 2 bons mois, vous pourrez introduire la femelle dans le terrarium du mĂąle. Si tout ce passe bien les 2 serpents s’enlaceront et le mĂąle glissera ses hĂ©mipĂ©nis dans le cloaque de la femelle. Ils pourront rester accrochĂ©s l’un Ă  l’autre comme ça pendant plusieurs heures. Vous pouvez laisser les 2 dans le mĂȘme terrarium pendant environ 1 voir 2 semaine si rien n’a Ă©tĂ© observĂ© durant la premiĂšre. Ensuite vous pourrez nourrir le mĂąle normalement par contre pour la femelle, il faudra lui proposer des proies jusqu’à ce qu’elle n’en veuille plus.

    Ensuite arrive la pĂ©riode de la ponte, celle ci se dĂ©roule environ 2 mois aprĂšs l’accouplement. Pour cela il faudra prĂ©voir une boite de ponte et un incubateur. La boite de ponte sera constituĂ© par exemple d’un tupperware, assez grand pour que votre femelle puisse se mettre dedans et bouger un peu, percĂ© sur le cĂŽtĂ© pour que l’animal puisse rentrĂ© facilement ; il faudra ensuite remplir cette boite de vermiculite humide. La ponte se prĂ©cĂšde d’une mue environ 10 Ă  14 jours avant. Une fois les Ɠufs pondus dans la boite, il vous faudra les dĂ©placer dans l’incubateur constituĂ©, par exemple, d’un aquarium rempli Ă  moitiĂ© avec une rĂ©sistance thermostatĂ©e au fond et 1 support dĂ©passant de l’eau pour pouvoir poser la boite de ponte, l’aquarium doit ĂȘtre fermĂ© au dessus par une plaque de plexiglas par exemple dans laquelle vous aurez fait quelques trous pour que ce soit un peu aĂ©rĂ©. Il faut aussi faire attention a ce que la condensation de la vapeur sur la plaque du haut ne fasse pas de gouttes d’eau qui risqueraient la perte des Ɠufs si elles s’amenaient Ă  tomber dessus. La tempĂ©rature d’incubation devra se situer entre 28 et 30 °C. 32 °C Ă©tant le seuil critique. Il faut contrĂŽler rĂ©guliĂšrement les Ɠufs afin de vĂ©rifier si certains n’ont pas moisis ce qui pourrait pourrir le reste de la ponte. L’incubation dure en moyenne 2 mois Ă  29 °C. A la naissance les petits sortent leur tĂȘte de l’Ɠuf et la laisse Ă  l’extĂ©rieur jusqu’à ce que rien ne le dĂ©range, si vous approchez trop brusquement de l’incubateur, les petits rentreront leur tĂȘte dans la coquille mais la ressortiront aussi tĂŽt le « danger » passĂ©. Ils mesurent en moyenne une trentaine de centimĂštres. Les Ɠufs qui ont l’air bons mais qui n’ont pas Ă©clos au bout de 24 heure voir un peu plus (aprĂšs le 1er bĂ©bĂ© sorti), doivent ĂȘtre incisĂ© Ă  l’aide de petits ciseaux, cette opĂ©ration doit se faire dĂ©licatement afin de ne pas blesser le serpenteau qui pourrait se trouver Ă  l’intĂ©rieur de l’Ɠuf. Les petits seront ensuite placĂ©s individuellement dans des petits fauna-box (ou autre installation pour bĂ©bĂ©s serpents), ils devront ĂȘtre chauffĂ© Ă  28-29 °C. Un petit bol d’eau et deux cachettes (rouleau de papier toilette coupĂ© en deux, verre en plastique coupĂ© en deux, boite d’Ɠufs etc.) seront installĂ©s dans les fauna-box. GĂ©nĂ©ralement les serpenteaux acceptent leur premier repas aprĂšs leur premiĂšre mue qui se dĂ©roule 7 jours aprĂšs l’éclosion, vous pourrez alors leur proposer un souriceau rose dĂ©congelĂ©. En cas de refus, vous pouvez essayer avec des souriceaux vivants. Si le serpenteau s’obstine Ă  ne pas manger, vous pouvez essayer d’ouvrir la cervelle d’un souriceau et de lui proposer ensuite, ou bien frotter le souriceau contre une mue de lĂ©zard, ou encore, en derniĂšre solution, le gavage (cette technique doit ĂȘtre rĂ©alisĂ© par quelqu’un de compĂ©tent).

     

     

    J’espĂšre que cette fiche vous aura plu, j’ai essayĂ© de la faire la plus complĂšte possible afin de rĂ©pondre Ă  toutes les questions que se pose un dĂ©butant. Une autre fiche sur les phases de l’ Elaphe guttata guttata suivra celle ci une fois que je l’aurais terminĂ©. Si il manque des choses, dites le moi. Bon Ă©levage

     

    Embranchement : Chordata

    Sous embranchement : Vertebrata

    Classe : Reptilia

    Ordre : Squamata

    Sous ordre : Ophidia

    Super famille : Xenophidia

    Famille : Colubrinae

    Genre : Elaphe

    EspĂšce : guttata

    Sous espĂšce : guttata

    Edited by cmer

    Sign in to follow this  


    User Feedback

    Join the conversation

    You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

    Guest

    • This will not be shown to other users.
    • Add a review...

      ×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

        Only 75 emoji are allowed.

      ×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

      ×   Your previous content has been restored.   Clear editor

      ×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

      Loading...

×
×
  • Create New...