Jump to content

Recommended Posts

Les temp√©ratures varient de 26¬įC √†¬† 33¬įC.
On peut diviser l'année en quatre saisons:
Janvier et février: petite saison des pluies
Mars à  mi-avril: petit été (sec)
Mi-avril à  fin juin: grande saison des pluies
Juillet à  décembre: grande saison sèche

Près de 95% du territoire sont recouverts par une forêt tropicale primaire dense (enfer vert).

Ephéméride (2013)
                             levé/coucher
janvier                      6/19h
février                      6/19h
mars                        6/19h
avril                    5,45/ 19h
mai                     5,30/ 19h
juin                     5,45/ 19h
juillet                       6/ 19,15h
aout                        6/ 19h
septembre              6/ 19h
octobre              5,30/18,45h
novembre          5,45/18,30h
décembre              6/19h

Températures moyenne
                                min/max
janvier¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† 22/29¬į
f√©vrier¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† 22/29¬į
mars¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† 22/29¬į
avril¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† 23/30¬į
mai¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† 23/30¬į
juin¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† 23/30¬į
juillet¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† 22/30¬į
aout¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† 22/31¬į
septembre¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† 22/32¬į
octobre¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† 22/33¬į
novembre¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† 22/33¬į
d√©cembre¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† 22/30¬į
Les temp√©ratures moyennes sont de l‚Äôordre de 26¬į tout au long de l‚Äôann√©e, on enregistre toutefois quelques minima de 16¬į √† 18¬į, le matin sur l‚Äôint√©rieur du pays et des maxima de 34¬į √† 36¬į en d√©but apr√®s midi, surtout en p√©riode s√®che.

pluviométrie moyenne
janvier                   400 mm
février                    500 mm
mars                       250mm
avril                       470 mm
mai                        340 mm
juin                        230 mm
juillet                     190 mm
aout                       150mm
septembre              30 mm
octobre                    50mm
novembre               60 mm
décembre              180mm

ensoleillement

janvier                     90h
février                      90h
mars                      120h
avril                       120h
mai                        140h
juin                        160h
juillet                      200h
aout                       230h
septembre             270h
octobre                  250h
novembre              250h
décembre              170h



Hygrométrie

janvier                     87%
février                      88%
mars                        90%
avril                         87%
mai                          87%
juin                          84%
juillet                       80%
aout                        78%
septembre              77%
octobre                   78%
novembre               80%
décembre               84%
L’humidité relative moyenne est élevée, entre 80 et 90%, selon la saison. En saison humide l’amplitude quotidienne moyenne s’établit entre 98 et 75 %, avec un gradient pouvant atteindre les 15 % par heure, dès l’apparition du soleil. En saison sèche cependant on enregistre des minima de l’ordre de 50% en début d’après midi, et  100% quasiment chaque matin vers 6 heures.

Terrestre

le sol est relativement d√©gag√© de toute v√©g√©tation √† cause de la profonde obscurit√© cr√©√©e par peut √™tre 100 pieds (30 m) de v√©g√©tation de canop√©e au-dessus. La canop√©e ne fait pas que bloquer la lumi√®re, mais filtre la pluie et le vent. Une personne visitant la for√™t tropicale humide pendant une pluie torrentielle ne sentira en g√©n√©ral pas imm√©diatement la pluie tomber parce qu'une grande quantit√© d'eau est d√©vi√©e et recueillie par les diverses plantes de canop√©e. Le fait que le vent soit bloqu√© par la canop√©e fait du sol forestier un endroit calme o√Ļ seulement la brise la plus l√©g√®re souffle pendant les orages tropicaux. En marchant dans la for√™t tropicale humide primaire une torche √©lectrique peut √™tre plus utile qu'une machette car la croissance des plantes au niveau du sol est limit√©e par le manque d'√©clairage. Au lieu de la v√©g√©tation √©touffante, le visiteur y trouvera de grands troncs d'arbres, des plantes grimpantes et des lianes, d'innombrables jeunes plantes, des jeunes arbres et un relativement petit nombre de plantes au sol.

exemple de plantes Amérique central

Catopsis morreniana
Native du Costa Rica et du Mexique, Catopsis morreniana et une broméliacée rare développant des feuilles vert argenté aux bords hyalins (légèrement translucides). Elle se déploie en hauteur, accrochée aux arbres ! Un pied adulte mesure jusqu'à 35 cm, et développe de grandes inflorescences
Fittonia 'blanc’/Fittonia 'orange'
Le Fittonia  est une plante aux feuilles vertes parcourues par une nervure blanche/orange tout à fait étonnante. Cette merveille des forêts tropicales de Colombie a l'avantage de pouvoir s'adapter à des lieux peu lumineux, mais apprécie l'humidité.

,Peperomia caperata 'Schumi Red'

Native des for√™ts tropicales d'Am√©rique centrale, Peperomia caperata 'Schumi Red' est une plante de premier choix en mati√®re d'ornement gr√Ęce √† ses feuilles pourpres en forme de cŇďur. Les fleurs blanches en √©pi, estivales, offrent un beau contraste. En grandissant, la plante forme un petit buisson de moins de 30 cm.

Peperomia verticillata

Peperomia verticillata pousse dans les forêts tropicales d'Amérique centrale. Elle développe des feuilles ovales et charnues, opposées, lui donnant une forme d'hélice. C'est cette particularité qui lui a donné son nom. Elle devient un superbe petit buisson compact ne dépassant pas 30 cm de diamètre.

 Maranta leuconeura

Originaire de la Serra dos √ďrg√£os, au Br√©sil, Maranta leuconeura est une plante verte aux grandes feuilles tr√®s esth√©tiques (qui lui ont valu son nom de cultivar), parcourues par une jolie veinure rouge √† rose bord√©e de taches blanches, sur un fond vert olive. Superbe v√©g√©tal d'ornement !

Peperomia puteolata

Peperomia puteolata est originaire d'Am√©rique du sud. Les feuilles panach√©es qui se d√©veloppent le long de sa tige sont dispos√©es en h√©lice, et lui conf√®rent une allure tr√®s √©l√©gante... et ce d'autant plus qu'elle peut atteindre 45 cm de haut ! Cerise sur le g√Ęteau, elle se bouture tr√®s facilement...

Tradescantia tomentosa

Originaire d'Amérique du Sud, Tradescantia tomentosa est une magnifique plante produisant des feuilles compactes très velues sur les bords, sur des tiges particulièrement charnues. Se bouture très facilement, pour garder un port bien touffu. Fleurs d'un violet intense.

Tradescantia fluminensis

Originaire d'Amérique du Sud, Tradescantia fluminensis est plus connue sous le nom de "misère", qui lui été donné en raison de sa très grande tolérance en culture. Ses tiges sont gorgées d'eau, qui constitue une réserve bienvenue en cas de sécheresse. À cultiver de préférence en suspension: elle fera pendre ses tiges épaisses (qui se bouturent facilement), en développant ses jolies feuilles alternes bien vertes. Les fleurs sont entièrement blanches, à l'exception des étamines.

lsobia dianthiflora

lsobia dianthiflora est originaire du Costa Rica et de Mexique. C'est une superbe plante, très vigoureuse, aux feuilles circulaires bien charnues, recouvertes d'une forte pilosité. Les stolons qui courent à la surface du sol permettent à la plante de se démultiplier. En les coupant, la croissance principale est favorisée, permettant un beau port et une floraison plus régulière... car la vision de ses splendides fleurs blanches aux pétales ciselés déclenche irrémédiablement l'envie d'en favoriser l'épanouissement ! Se cultive bien en suspension


Bien d’autre possibilité …..

 

Aquatique

 

les "eaux noires"
Issues de la for√™t primaire guyannaise, les "eaux noires" ont une couleur th√© fonc√©, et restent tr√®s limpides. Cette couleur est due aux acides humiques et tanins provenant de la d√©composition des v√©g√©taux. ‚Ä®Son pH est alors tr√®s bas (3,8 √† 4,7), avec une duret√© totale inf√©rieure √† 0,2¬įd.all.
Le rio Negro est le plus connu. Mais on peut aussi nommer les Rios Abacaxis, Trombetas et Nahmunda.
Peu de plantes immergées ne parviennent à s'y développer, avec d'une part une lumière trop faible, et d'autre part une eau trop acide. Déjà fortement atténuée par l'épaisseur de la végétation équatoriale, la lumière pénètre peu jusqu'à la surface de l'eau, phénomène renforcé par sa couleur sombre. 
Le fond du lit est fait de sable clair et fin, et jonché de feuilles et branches. 
Les poissons trouvent refuge parmi les nombreuses racines et l'enchevêtrement des lianes aériennes plongeant dans l'eau. Dans ces eaux acides, de nombreux bancs de characidés évoluent, tels que les Hemigrammus ou les Hyphessobr
les eaux claires
Ces eaux caractérisent les rivières prenant leur source dans des terres cristallino-basaltiques du massif brésilien. La faible érosion de ces roches primitives fait qu'elles charrient peu de sédiments. 
Leur pH est très variable (4.5 à 7.), avec une dureté totale très basse.
Parmi ce type de rivières, on trouve le rio Xingu, le Tocatins, l'Aragueria et le Tapajos.
Ces cours d'eaux sont extr√™mement limpides et translucides. Ils sont de temps en temps verd√Ętres, car charg√©s en phytoplancton. L‚Äôextr√™me clart√© de l‚Äôeau permet la p√©n√©tration de la lumi√®re, ce qui permet le d√©veloppement de plantes et algues. ‚Ä®Le fond est fait de sable clair et fin, jonch√© de feuilles et branches. ‚Ä®Les Nanostomus et de nombreuses esp√®ces de poissons-chats, comme les Corydoras et les Hypostornus, sont originaires de ce biotope. On y trouvera aussi de nombreux cichlid√©s sud-am√©ricains, tels que Symphysodons, Pterophyllums, Astronotus, Aequidens ou Apistogrammas.

chimie
pH
6,5
Dureté carbonatée
3 √† 4¬įd All.
Dureté totale
4 √† 6¬įd All.
Cycle de l'azote:
Ammonium
< 0.2 mg/l
Nitrites
< 0.2 mg/l
Nitrates
3 à 5 mg/l
Besoins spécifiques des plantes:
Fer
0,2 mg/l
CO2
0,2 mg/l
Besoins spécifiques des poissons:
O2
11 à 14 mg/l
Eléments polluants:
Phosphates
< 5 mg/l


Temperature moyenne
25¬įC

 

exemple de  plantes

 

Echinodorus Amazonicus

C'est une plante de marais essentiellement immergée, originaire du Brésil. Elle vit de préférence en groupes, parfois très imposants, dans des eaux à faible courant ou stagnantes, jusqu'à 1 mètre de profondeur.
C'est une esp√®ce vivace, avec un rhizome tr√®s court sur lequel sont fix√©es les feuilles, mesurant 30 √† 40 cm de long sur 2 √† 3 cm de large en moyenne. ‚Ä®De couleur vert clair, elles sont allong√©es, √©troites et lanc√©ol√©es, avec une extr√©mit√© aigu√ę et l√©g√®rement recourb√©e en forme de sabre. Forme particuli√®re qui lui vaut son surnom "d'√©p√©e d'amazone". ‚Ä®Elles sont dispos√©es enr osette fix√©es sur un p√©tiole de 10 √† 20 cm, triangulaire et aplati. 3 nervures s'√©tendent de la base de la feuille jusqu'√† son sommet, et 2 autres nervures plus fines courrent le long des bords. ‚Ä®Les feuilles a√©riennes sont plus courtes et plus arrondies et l√©g√®rement ondul√©es.

 

Echinodorus Tenellus

 

C'est une plante qui vit dans les marais. Elle forme un tapis v√©g√©tal dense sur des bancs de sable plus ou moins riches en vase, le long des cours d'eau et des mares, ou dans des zones inondables.Mesurant de 8 √† 12 cm de long sur 2 √† 3 mm de large, les feuilles sont dispos√©es en rosette . Elles sont graminiformes, √©troites et effil√©es. Elles sont pourvues de 1 √† 3 nervures. Le limbe est vert clair √† vert fonc√©, occasionnellement rouge√Ętre sous un √©clairement intense. Le p√©tiole est rarement d√©velopp√©. Et ses racines sont tr√®s fines, et fragiles.Echinodorus Tenellus se multiplie par voie v√©g√©tative essentiellement.En situation optimale, la plante-m√®re d√©veloppe spontan√©ment de nombreux stolons qui vont coloniser rapidement son environnement imm√©diat. Cette forme de multiplication conduit rapidement chez ces plantes stolonif√®res, √† de nombreux individus nouveaux.De 3 √† 10 cm, l' inflorescence s'√©rige au stade √©merg√©, et porte une ou deux verticilles , sans plante adventice. Elle porte des petites fleurs blanches caract√©ristiques.

 

hétéranthère à feuilles de zostère

 

On trouve l'hétéranthère à feuilles de zostère immergée, flottante, ou émergée dans des eaux stagnantes ou à courant lent. Le plus souvent dans des marais, zones humides ou vastes plaines inondables des grands fleuves.
C'est une plante p√©renne, sous forme d'une tige immerg√©e et dress√©e, mesurant jusqu'√† 1 m√®tre. Les feuilles sont oppos√©es et alternes. Mesurant 2-5 cm de long pour 2-7 mm de large, elles sont port√©es par un court p√©tiole , et orn√©es de 3 fines nervures longitudinales. Elles sont √©troites et lin√©aires, c'est-√†-dire lanc√©ol√©es. Et elles semblent dispos√©es en forme d'√©toile au sommet, quand les entre-noeuds sont resserr√©s.Les feuilles immerg√©es sont vert clair. Les flottantes, vert fonc√© et plus √©paisses. De nombreuses racines adventices se d√©veloppent √† la base des feuilles. L' inflorescence appara√ģt apr√®s la formation de feuilles flottantes, avec des fleurs bleu fonc√© √† violet.
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sympa ce petit post. Tu as trouvé ça ou?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Aicyvi

Manque d'image pour agrémenter sinon sympa

 

 

Sent from my iPod touch using Tapatalk

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

  • Polymita picta

    Bonjour tout le monde ! Ça fait un moment que j'ai pas posté olala Je crée ce sujet aujourd'hui a titre informatif (et peut être pour plus tard qui sait) pour en savoir plus sur l'élevage des polymita picta. Je trouve cette espèce vraiment magnifique mais les informations sur l'élevage sont malheureusement très maigres sur le net; en une heure de recherche, j'ai juste pu trouver qu'ils étaient Cubains, arboricoles et mangeait principalement du lichen  Donc si des personnes en

    Nemaonka
    Nemaonka | 
    ūüźõ Invertebr√©s 1

    problème avec mon python régius

    Bonjour a tous,  je vient a vous aujourd'hui car j'ai deux python régius une femelle qui va très bien par contre mon petit male ne va pas bien du tout, il refuse de manger quand il attrape une souris (plus petite car il ne veux plus des rats) on voit qu'il es faible :/ il essaye de la serrée mais il arrive plus a les tuer pour les manger .....  au niveau de sa mue, ce n'es pas comme la femelle qui elle mue en une fois et la mue est quasi complète lui sa mue se "casse" en petit morceau et la pl

    Guest cocotte7700
    Guest cocotte7700 | 
    ūüźć Serpents 14

    Elevage lézard vert juvénile

    Bonjour. Je me présente, je suis nouveau sur le forum. Je viens vers vous car j'aurai besoin de conseils avisés pour me sortir d'une situation, disons... Délicate. Ce matin même, mon chat a ramené de ses virées nocturnes un magnifique spécimen de 'Lacerta bilineata', ou Lézard vert.  Cette fois encore, la pauvre bête avait eu le temps d'être affreusement mutilée, avant que nous ne constations sa présence : le bassin avait été ouvert, la queue manquait, et les cuisses des patt

    Joris.jurgen
    Joris.jurgen | 
    ūü¶é L√©zards 5

    lampe UVB fait pousser les plantes ???

    Bonjour comme vous avez pu le voir dans le titre je me demande si les lampes UVB font pousser les plantes merci .     Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk

    sueko
    sueko | 
    ūüõ†ÔłŹ Mat√©riel terrariophile - installations 16

    Soucis d'identification de mutation (phase)? Question génétique? C'est ici!

    Voilà voilà, je propose par le biais de ce topic, que tout le monde puisse poser des questions ou demander confirmation sur les mutations, morphs, localité, etc de leur(s) lézard(s).   Histoire de tout réunir sur un seul post, à force d'accumulation pour 3 messages, on s'y retrouve plus Tout le monde peut poser des question, sur n'importe quelle espèce

    Dracana
    Dracana | 
    ūü¶é L√©zards 531
  • Our picks

    • Que mange un l√©zard ?
      Chez votre L√©zard, le plus difficile saura de conna√ģtre le groupe auquel il appartient. Est-ce un herbivore, un carnivore ou un omnivore ? De cela d√©pendra son r√©gime alimentaire, plut√īt simple dans tous les cas de figure. Il convient simplement de le respecter √† la lettre et de ne s‚Äôautoriser que quelques sorties de pistes, toutes contr√īl√©es.
      • 2 replies
    • Les maladies courantes des tortues
      Malgr√© une long√©vit√© assez importante, votre tortue peut √©galement tomber malade au cours de sa vie. La majorit√© des maladies vient d‚Äôune mauvaise alimentation, de conditions environnementales inadapt√©es ou d‚Äôun mal-√™tre engendrant du stress et de l‚Äôanxi√©t√©. Les solutions se trouvent souvent sous votre nez. Pourtant, certaines maladies doivent √™tre rapidement trait√©es sous peine d‚Äôentra√ģner votre tortue vers la mort.
      • 1 reply
×
×
  • Create New...