Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Guest Axinonyx

nourrissage de larves d'urodèles

Recommended Posts

Guest Axinonyx

Salut!

 

Je voudrais tenter une reproduction de triton.

 

J'achéterais probablement un petit groupe de triton dans les prochaines semaines.

Et je compte plut√īt choisir l'esp√®ce en fonction de son style de reproduction, je pr√©f√©rerais qu'elle ait une p√©riode de vie aquatique durant cette phase (comme nos triton locaux), qu'elle ne soit pas trops petite (histoire que les larves ne soient pas trops dure √† √©lever); mais pas trop grosse non plus (pas de larves qui mangent d√©j√† des vers de terres √† la naissance par exemple, si-si, je suis certain que ce genre de monstres existent ^^).

 

Je crois que des tritons de 12-15cm doivent donner des larves d'une taille correctes, et qui ne demanderaient pas de nourritures trops fines (je ne pourrais descendre en dessous de la taille d'une nauplies d'artémia).

 

Donc, en gros, un triton qui se reproduit comme nos tritons européens, mais qu'on peut acheter légalement. Je suppose aussi que c'est trop tard pour tenter une repro cette année, mais ils auront le temps de s'acclimater pour l'année prochainne.

Et je voudrais aussi savoir si le risque de consanguinité est élevé chez ce genre d'animaux, car si je les prends dans le même magasin, je crois qu'il y a des risques qu'ils soient issus de la même ponte.

 

Voilà, est ce que de telles merveilles existent dans le commerce français?

 

(si je pose cette question, c'est que je privilégie l'intérèt du cycle repoductif plus que l'apparence de l'animal, et ce n'est pas évident de faire une recherche directement à partir de ce facteur).

 

Merci d'avance pour vos réponses.

à plus!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Christophe C

en fait, la plupart des urodèles répondent à ta définition. Voir une liste de fiche de maintenance (colonne "urodeles") sur http://batraciens.net/batraciens2.php

 

Sinon, les plus faciles à trouver sont sans doute :

 

http://batraciens.net/axolotl.php (axolotl)

http://batraciens.net/a_tigrinum.php (ambystoma tigrinum)

http://batraciens.net/pleurodeles.php (Pleurodeles de waltl)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Axinonyx

Merci pour ta réponse!

 

Je n'ai pas pus voir le premier lien (url non trouvé).

Je connais les trois espèces que tu as proposé, les Ambystoma sont trops gros je trouve, et tiennent plus de la salamandre que du triton.

Pour le pleurod√®le, il est aquatique toute l'ann√©e et je cherche plut√īt un triton qui ne l'est que pendant la p√©riode de reproduction. Mais si je trouve pas, c'estr clair que ce sera lui le meilleur choix. Je crois que les Nophtopalmus pourraient correspondre, la seule chose qui me rebute c'est leur petite taille, j'ai peur que les larves soient trop petites et n'acceptent pas les art√©mia.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest timoune

Salut,

 

 

wahou bonne question !

 

Tu as peut être des tylototritons sp, asiatiques... Or pour trouver des jeunes et arriver à la repro, il faut bien connaitre les tritons. C'est encore il me semble un urodèle bien mal-connu et on en croise rarement !

 

Pleurodèle waltli, cynops orientalis, etc...

 

 

Enfin je te conseille de rester dand des esp√®ces assez "simples" si tu veux de la repro. Ou si tu veux y arriver sur 15 ans, ok :-). Tout simplement car quelques passionn√©s francophones ont d√©j√† reproduit des esp√®ces assez courantes, pleurod√®le, cynops, (etc...) et ils pourront t'aider s√Ľrement !

 

Il faudrait que Laurent (triton) passe par là !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Axinonyx

Merci pour ta réponse!

 

Effectivement, le champ se rétrécit autour du pleurodèle.

 

J'avais pas pensé aux Cynops, je crois qu'ils se rapprochent du type de triton que je recherche, reste à vérifier ce qui a été écris sur leur reproductions.

 

Sinon, quelqu'un a t'il déjà réussi la repro des Taricha?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest timoune

Taricha Torosa ?

 

belle espèce mais jamais croisé :-(

 

C'est une espèce assez rare. Un ami allemand en a déjà croisé de nombreuses fois en Allemagne, ces allemands...! en allemagne, on trouve de tout (et n'importe quoi...) !

 

Cynops ça pourrait être pas mal ! Il faudrait que tu demandes à Triton de ce forum !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Axinonyx

Les Taricha sont devenus rare?

Ben mince, c'est l'un des tout premiers animaux de terrarium que j'ai maintenus, on m'en avait offert un quand j'étais gamin, mais c'était dans les années 80. C'est vrai, il y a des choses qui changent...

 

Ben, sinon, merci graymy, je chercherais des renseignements sur les Paramesotriton demain, ils ont l'air de correspondre à ce que je recherche.

 

Donc, je retiens les deux Cynops, les deux Taricha, le pleurodèle de walt, le nophtopalmus et éventuellement les Paramesotriton quand j'aurais vérifié leur cycles de repro.

 

Avec ça je devrais bien trouver ce que je cherche ^^

 

Ah, sinon, est ce que l'un de vous connaitrais la sensibilit√© √† la consanguinit√© des urod√®les? (au cas o√Ļ je serais oblig√© d'acheter tout mes sp√©cimen au m√™me endroit au m√™me moment)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le cynops ensicauda est très sympa et assez facile à élever-->ICI

Désolé je connais mal les risques de consanguinité mais je suppose que cela pourrait avoir comme consequence des deformations ou des fragilisation du systeme imunitaire des animaux... :?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Axinonyx

Merci Triton!

 

Oui, ce Cynops est très intéressant.

 

Mais c'est marqué fin plancton de mare sur la fiche d'élevage. Je suis aussi aquariophile, et quand on écrit ça sur les alevins de certaines espèces, ça veut dire qu'ils sont trops petits pour pouvoir manger des nauplies d'artémia.

Est ce aussi le cas pour les tritons?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest timoune

ça peut être des daphnies pêchés dans une mare ou des artémia salina qui vivent comme le nom l'indique dans de l'eau salée (lacs américains salés)

 

Pour les ensicauda, les nauplies vont très bien !

Désolé triton si je te pique ta partie, je me tais maintenant, à toi triton :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
:D Et des que les nauplies sont trop petites ou que tes larves sont trop grosses tu passes aux artemia adulte(même congelés puis au vers de vases et larves en tout genre...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest timoune

il y a une sous espèce de taricha (rugosa) à la ferme tropicale de Paris...

 

a voir ! :wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest timoune

c'est bien taricha rugosa pourtant sur leur site ...

 

Je vais voir si cette ss-espèces existe vraiment, ou si ils ne sont pas trompés avec les noms qui se resemblent...

 

;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest cyberkek

En ce qui concerne la repro et le risque de consanguinité, le mieux est peut-être de multiplier tes sources en trouvant une espèce assez répandue, maintenue par plusieurs passionnés et reproduite afin d'acquérir des individus chez chacun d'entre eux. Les risques liés à la consanguinité sont somme toute assez classiques: faiblesses congénitales, malformations, dégénéréscence...

 

Quant aux ambystomes, comme tous les urodèles ou presque, ils connaissent une phase aquatique en période de repro (la distinction salamandre/triton étant sujette à caution sur le plan scientifique).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Christophe C
Les risques liés à la consanguinité sont somme toute assez classiques: faiblesses congénitales, malformations, dégénéréscence...

 

Il y a en fait 2 types de pb liés à la consanguinité, mais ils ne sont pas toujours catastrophiques :

 

1- renforcement des allêles récessifs.

- Chaque gène à différentes formes, les allèles.

- Chaque gène est en double exemplaire : 1 venu du père, et un venu de la mère.

- Un individu peut donc avoir 2 allèles identiques pour un même gène (il est homozygote pour ce gène), ou deux allèles différents (il est hétérozygote pour ce gène).

- Si les allèles sont différents (par exemple 1 yeux bleu, 1 yeux noir), que se passe t'il ? Un allèle (dit dominant) s'impose, et l'autre (dit récessif) ne s'exprime pas. Il est là, mais dormant.

- La plupart des maladies génétiques sont des allèles récessifs. Normal : lors d'une mutation pathologique (qui rend malade), l'individu meurt si l'allèle est dominant, mais survit si l'allèle est récessif (dormant) -> donc on ne trouve guère d'allèles pathologiques dominants, ils sont en général récessifs.

- les allèles récessifs ne s'expriment que s'ils sont en 2 exemplaires homozygotes (le même venu du pêre et de la mêre).

- La consanguinité renforce le nombre des cas d'homozygoties (si le pêre et la mêre sont frêres et soeurs, ils ont plus ou moins les mêmes allèles, qu'ils ont hérités de leurs parents).

- Si il n'y a pas d'allèles récessifs pathologiques, il n'y aura pas de problèmes particuliers. Si il y a un allèle récessif pathologique, il finira par contre par ressortir (à partir de la F3).

- Donc la consanguinité ne pose pas forcément problème : cela dépend des allèles présents dans le groupe de base. Ainsi, la plupart des animaux domestiques actuels, des races de chiens, les variétés d'élevages de poissons exotiques sont issus de groupes qui dépassaient rarement quelques individus, et qui sont donc à l'origine fortement consanguins. Des fois cela marche, et d'autres fois, c'est la cata.

 

2 - perte de variabilité dans les allèles.

- Une espèce peut avoir un même gène en une seule version (allèle) ou en 50 versions.

- Si on crée un groupe avec 2 individus, on aura pour un même gène au maximum 4 versions (2 chez le père, et 2 chez la mère), moins s'ils ont certains allèles identiques.

- le sous-groupe est donc moins diversifié que la population d'origine.

- En cas de maladie, de famine, de stress, etc.....il aura moins de capacité de s'adapter.

- Mais là encore, il ne faut pas exagérer. La spéciation (l'apparition de nouvelles espèces) passe souvent par un phénomène d'isolement et donc d'appauvrissement génétique d'un groupe d'individus. Certains n'y survivent pas, mais d'autres groupes s'en sortent très bien.

 

Au final, la consanguinité est à éviter, sauf si on veut créer un variété d'élevage (genre axolotls albinos) : elle augmente les risques.

Mais cela ne veut pas dire que cela se passera forcément mal.

 

 

 

(la distinction salamandre/triton étant sujette à caution sur le plan scientifique).

 

Tout √† fait. En r√©alit√©, il existe un genre "triturus" (triton), et un genre "salamandra" (salamandre). les autres genres d'urod√®les sont parfois class√©s en tritons ou salamandres, mais c'est aussi pr√©cis que de dire que les humains sont des chimpanz√©s, plut√īt que des gorilles.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest cyberkek

Merci Christophe d'avoir détaillé la chose... :wink:

Je rejoins ton point de vue mais je n'ai pas fait dans le d√©tail lors de mon pr√©c√©dent message. Il faut surtout noter qu'une consanguinit√© contr√īl√©e est √† la base des formes d'√©levage.

Quant à la distinction salamandre/triton, elle repose, comme la distinction crapaud/grenouille, essentiellement sur des critères subjectifs (espèce plus ou moins terrestre, etc.). Mieux vaut s'en tenir aux bases scientifiques qui sont toujours plus claires (du moins jusqu'à un certain niveau), donc désigner par exemple les animaux par leur nom latin et non par le nom vernaculaire (qui en plus est sujet à variations suivant les pays et les cultures).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest timoune

tout à fait, les noms scientifiques sont beaucoup plus simples ! Même pour les recherches sur internet !

 

On voit souvent dans les animaleries des urodèles avec des noms bizarres, jamais vus... surtout sur les quais à Paris (...). Et lorsque l'on demande le nom scientifique, impossible à savoir :-(

 

Devrait on avoir seulement les noms scientifiques ? :roll:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Axinonyx

Merci pour vos réponses!

 

C'est clair, si j'en ai la possibilité, j'essairais d'avoir des animaux venant d'élevages différents. Mais avec les tritons je ne sais si c'est vraiment facile.

 

Pour la consanguinité, je sais que certains animaux y sont quasiment insensible (les blattes par exemple, je suppose que peu d'entre nous se soucient d'assurer un brassage génétique dans ses souches de Nauphoeta ou de Blabera) et d'autres au contraire, très sensible (les mantes à ce qu'il parait, et ce bien qu'elles soient proches des blattes)

 

Je ne savais que les ambystomes avaient une forme aquatique, je les voyais plus comme un équivalent de nos salamandre, ça les rends plus intéressant je trouve, et ils ne sont pas trops dur à trouver en plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest timoune

quelques esp√®ces ambystoma sont n√©ot√©niques et peuvent donc rester terrestre comme l'axolotl... C'est tr√®s interessant comme sujet, mais encore mal connu s√Ľrement :-(

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest cyberkek
Merci pour vos réponses!

C'est clair, si j'en ai la possibilité, j'essairais d'avoir des animaux venant d'élevages différents. Mais avec les tritons je ne sais si c'est vraiment facile.

Je ne savais que les ambystomes avaient une forme aquatique, je les voyais plus comme un équivalent de nos salamandre, ça les rends plus intéressant je trouve, et ils ne sont pas trops dur à trouver en plus.

 

Effectivement, il ne sera peut-√™tre pas ais√© de trouver beaucoup d'√©leveurs d'urod√®les, tout d√©pendra de l'esp√®ce (plus facile pour les ambystomes ou les cynops que pour les param√©sotritons) mais je crois que √ßa vaut vraiment le coup. Les amphibiens sont le parent pauvre de la terrario et les urod√®les encore plus mais je ne m'en plains pas, √ßa √©vite jusqu'√† pr√©sent les effets de mode plut√īt d√©vastateurs pour les b√™tes...

Quant aux ambystomes (notamment les tigrinum), elles sont faciles à trouver, faciles à élever et forment un sujet de choix dans ta démarche.

Bonne chance!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Axinonyx

Oui, et pas mal d'autres esp√®ces d'urod√®le le peuvent √©galement, j'ai lu que √ßa arrivait souvent dans des r√©gions o√Ļ certains min√©raux √©taient rares, ce qui provoqueraient des carences.

 

Je crois que dans certaines r√©gions des Rocheuses aux USA, un parall√®le a √©t√© fais entre la pr√©sence de certaines populations d'ambystoma o√Ļ les cas de n√©ot√©nies sont commun et la fr√©quence cas de gloitre chez les habitants de ces m√™mes r√©gions. Ce serait √† cause d'une carence en iode.

 

Par contre je ne sais pas si la n√©ot√©nie existe chez les anoures (au pire il me semble que lors des √©t√© froids certains t√©tards hibernent pour se m√©tamorphoser au printemps). O√Ļ chez les c√©cilies, dont on ne parle quasiment jamais, √† part pour les typhlonectes, et c'est bien dommage, il y a surement des esp√®ces qui valent le d√©tour.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest timoune
Je crois que dans certaines r√©gions des Rocheuses aux USA, un parall√®le a √©t√© fais entre la pr√©sence de certaines populations d'ambystoma o√Ļ les cas de n√©ot√©nies sont commun et la fr√©quence cas de gloitre chez les habitants de ces m√™mes r√©gions. Ce serait √† cause d'une carence en iode.

 

 

 

L'iode fait fonctionner la glande thyroide en fait, c'est un peu son "essence" :o

 

Cette distinction entre ces deux populations, ça serait bien celle de l'axolotl (ambystoma mexicanum) et de l'ambystoma tigrinum.

 

Je ferai une partie sur un site à ce sujet. C'est une idée qui a été partiellement abandonnée par les scientifiques, mais qui reste encore dans certains textes écrit ! Ce sujet là est très interrresant et passionnant !

 

:wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Oreocryptophis porphyraceus coxi

    Bonjour, je souhaite acquérir une oreocryptophis coxi, pour cela voici le terra de 90x45x45:  je lui est disposé plusieurs cachettes dans le fond du terra, un substrat à base de tourbe de coco substrat arcadia earth mix et de là sphaine en surface (3-4cm). Je me suis beaucoup renseigné sur cette espèce, le terra et en place depuis un mois les températures sont de 25 et 22 le jour et entre 18-20 la nuit et l’hygro est de 60-70% avec quelques brumi de temps en temps. Voilà j’aimerais avoir vo

    Matthias Weber
    Matthias Weber | 
    ūüźć Serpents

    Présentation

    Bonsoir !  Je suis une habitué d'un autre forum francophone terrario, mais je n'y trouvais pas assez d'infos sur une espèce que je vais accueillir prochainement, alors me voila !  Alors je m'appelle Cléo, passionnée d'animaux depuis toute petite, je commence a avoir un peu d'expérience. J'ai commencé a me renseigner sur les reptiles il y a 6 ans et j'ai eu mon premier reptile il y a 4 ans : Magyare, la Pogona vitticeps ! Depuis sont venus se rajouter 3 Correlophus ciliatus ( 1 male Anu

    Arth3mis
    Arth3mis | 
    ūüĎč Pr√©sentation des nouveaux membres

    Mon geckos

    Bonjour, J'ai 13 ans et j'ai un geckos l√©opard depuis quand que mois elle a 1 ans et un terrium a 24-26 degr√©s et un chauffage a 32degres mais elle reste dans ca boite humide ce qu'elle ne fais pas habituellement elle le fait depuis 1ou 2 semaines je ne comprend pas pourquoi elle mange bien, elle est active mais elle reste dans cette bo√ģte matin, midi et soir pourquoi ?¬†

    Zoe Digard-lhost
    Zoe Digard-lhost | 
    ūü¶é L√©zards

    projet aqua terrarium

    bonjour,   j'ai un aquarium de 120litres, je souhait le transformer en aquaterrarium. Je voudrais qu'il y est 1/3 terrestre et 2/3 d'eau car j'ai un pléco que j'ai depuis 5 ans, il mesure 20 cm. Dans la partie aquatique je voudrais mettre des poissons dont mon pléco et pourquoi pas des tritons . Pour la partie terrestre ou semi aquatique je voudrais mettre des grenouilles, j’imaginais des dentrobates la grande question c'est es ce que la cohabitation est possible ?   Merci d'

    aspida
    aspida | 
    ūüźł Amphibiens

    une tite question

    Salut les gens....    Cela fait maintenant quelques mois que j' ai acceuilli chez moi mon pote   "Tigecko" ....  un phelsuma linéata.  C' était tout juste vers la fin du 1er confinement et il mesurait déjà à peu prè 6 cms....  ( celà fait donc 7 mois que je l'ai........ )   Ma question c' est  :   Je pense qu' il doit arriver maintenant à maturité sexuelle, est ce pour cela qu'il se fait un peu plus farouche avec moi ???  Il vient toujours se nourrir sur ma main lorsque je lui file une puré

    Fredpitch
    Fredpitch | 
    ūü¶é L√©zards 1
  • Our picks

    • Que mange un l√©zard ?
      Chez votre L√©zard, le plus difficile saura de conna√ģtre le groupe auquel il appartient. Est-ce un herbivore, un carnivore ou un omnivore ? De cela d√©pendra son r√©gime alimentaire, plut√īt simple dans tous les cas de figure. Il convient simplement de le respecter √† la lettre et de ne s‚Äôautoriser que quelques sorties de pistes, toutes contr√īl√©es.
      • 1 reply
    • Les maladies courantes des tortues
      Malgr√© une long√©vit√© assez importante, votre tortue peut √©galement tomber malade au cours de sa vie. La majorit√© des maladies vient d‚Äôune mauvaise alimentation, de conditions environnementales inadapt√©es ou d‚Äôun mal-√™tre engendrant du stress et de l‚Äôanxi√©t√©. Les solutions se trouvent souvent sous votre nez. Pourtant, certaines maladies doivent √™tre rapidement trait√©es sous peine d‚Äôentra√ģner votre tortue vers la mort.
      • 1 reply
×
×
  • Create New...