Jump to content
Sign in to follow this  
Guest jay.k

[tortues] Pelomedusa subrufa

Recommended Posts

Guest jay.k

PELOMEDUSA SUBRUFA SUBRUFA

 

spacer.png

 

Cette espèce comprend 3 sous-espèces distinctes, toutes localisées en Afrique :

 

Pelomedusa subrufa subrufa (Lacepede, 1788),

Pelomedusa subrufa olivacea (Schweigger, 1812)

Pelomedusa subrufa nigra (Gray, 1863)

Répartition géographique:

 

La Pelomedusa subrufa est répandue dans toute l'Afrique centre méridionale jusqu’à Madagascar, Yemen et Arabie saudite.

La Pelomedusa subrufa olivacea occupe la bande septentrionale : de l'√Čthiopie et de Soudan jusqu'√† la C√īte d'Ivoire, en passant par le Cameroun et le Nigeria quelques sp√©cimens ont m√™me √©t√© rep√©r√©s au Y√©men.

 

La dernière sous-espèce Pelomedusa subrufa nigra est rencontrée dans la partie méridionale, en particulier en Sud Afrique.

Les Pelomedusa subrufa occupent les cours d’eau à faible précipitation durant l’hiver.

 

Dans son biotope pendant les jours d'été à forte chaleur, la température ambiante atteint en moyenne les 30 degrés.

 

Elles occupent principalement des petits bassins et marres stagnantes occasionnellement remplis mais qui ne tardent pas à s'assécher, contenu des fortes températures.

 

 

Description:

 

Cette espèce est relativement petite et atteint rarement les 20 cm de carapace.

 

Leurs plastrons n'ont pas de charnières mobiles (contrairement à la pelusios castaneus ,à ne pas confondre) , peut être complètement uniformes, sans reflets, allant de la couleur ocre. Cependant quelques spécimens présentent des colorations très sombres et uniformes.

 

La dossière est de forme ovale avec des couleurs, marron au vert olive, dépendant généralement de la sous-espèce.

 

Le dimorphisme sexuel est exclusivement visible en observant la queue qui est longue et large √† sa base, avec un cloaque proche de l'extr√©mit√© de la queue chez les m√Ęles.

 

Celle des femelle est courte et fine avec un cloaque proche de sa base.

 

Maintenance en captivité :

 

ATTENTION

 

Il n'est pas possible de l'élever en plein air étant donné des températures de ses zones d'origines.

 

L'aquaterrarium doit avoir des dimensions minimum de 100 cm x 50 cm.

Le niveau de l'eau doit permettre à la tortue de pouvoir respirer en tenant ses pattes postérieures sur le fond de l aquaterrarium.

 

Il est important de souligner qu’elles ne sont pas de bonnes nageuses et qu’elles préfèrent d'avantage se déplacer dans le fond de l’aquaterrarium .

 

La température de l’eau doit être assez élevées et comprises entre les 25 et 31 degrés centigrades : l'idéal est 26-28 degrés.

 

En dessous de 26 degrés elle manifestera un fort ralentissement du métabolisme, une anoréxie et une apathie qui pour cette espèce peut s’avérer fatal.

 

Dans leur biotope, la température reste constante toute l'année ce qui explique que cette tortue n'hiberne pas.

 

Des températures trop élevées (nécessaires seulement en cas d'infections ou maladies) augmentent considérablement le métabolisme et causent l’estivation, très fréquente chez cette espèce.

 

 

De nuit on peut faire baisser la température de 4 ou 5 degrés centigrades.

 

Il est nécessaire de munir l'aquaterrarium d'une aire émergée constituée de cailloux non coupants, de buches ou même de racines.

 

Cette zone sèche devra être vaste d'au moins 1/3 de la cuve et exposée contrairement à ce qu avancent certains éleveurs à un éclairage UVB 7% 10 heures à 12 heures par jour (surtout pour les juveniles)

.

Une lampe chauffante sera également aménagée au dessus de cette plage afin d’obtenir 30 degrés centigrades, nécessaires à leur thermorégulation, surtout si la température de l'eau n'est pas très élevée.

 

Dans la nature les Pelomedusa subrufa, vivent dans des eaux dont le pH particulièrement élevé (alcalin) est compris entre 8.0 et 8.5.

 

Il peut donc √™tre utile de contr√īler le pH et les adapter √† cette valeur, en ajoutant par exemple du sable corallien ou autre‚Ķ

 

Les interventions sur le pH sont destinées aux éleveurs plus experts voulant reproduirent au mieux leur biotope.

 

 

Alimentation :

 

La Pelomedusa subrufa est une espèce exclusivement carnivore.

 

Ses apports nutritifs sont principalement issus d'aliments protéiniques; pour ces mêmes raisons il est nécessaire de lui fournir une alimentation très variée et équilibrée.

 

Dans son biotope elle se nourrit volontier de tout ce qui peut lui passer sous les yeux mais surtout d'insectes, mollusques, crustacés, vers, petits mammifères, poissons et autres...

 

 

Les jeunes sp√©cimens n√©cessitent une alimentation quotidienne avec un jour de je√Ľne par semaine, les adultes peuvent √™tre aliment√©s tous les 3 jours vu leurs temps de digestion beaucoup plus lent, que les juv√©niles et sub-adultes.

 

 

Son alimentation en captivité peut être composée d'insectes : grillons, vers de terre, vers de vase, vers de farine, et autres larves.

 

Poissons d'eau douce (truite, brochets etc..) oisillons, souriceaux morts ou vivants, en morceau ou entiers (selon la taille de la tortue).

 

 

À cela il est conseillé de compléter avec d’autres aliments : petits invertébrés (escargots avec coquille très riche en calcium), mollusques, crevettes d'eau douce.

 

On conseille également de fournir des chairs blanches et rouges.

 

 

Reproduction :

 

En captivit√© la maturit√© sexuelle est plus vite atteinte par les m√Ęles ; selon les conditions d'√©levage.

 

Pour la ponte il est nécessaire d’aménager une zone de ponte placée à une hauteur d’environ 20 cm et assez large.

 

Dans ces conditions elle y d√©posera 15 Ňďufs selon les conditions de l'animal, de son √Ęge, etc... En une seule ponte.

 

La durée de l’incubation peut varier entre 70 à 90 jours.

 

Pour un taux de naissances optimales il est pr√©f√©rable d‚Äôenlever les Ňďufs du nid et de les mettre en incubateur, en utilisant de la vermiculite de 5-8mm d √©paisseur humidifi√©e.

 

Il est conseill√© de maintenir une humidit√© autour du 70% et des temp√©ratures comprises entre les 27 et les 32¬į.

 

Il est √©galement important de rappeler que les Ňďufs ne doivent pas √™tre renvers√©s pour √©viter de tuer l'embryon.

 

Les sujets à peine nés, de dimensions réduites à peine 3cm, sont très délicats et demandent donc plus d'attention et de soins.

 

 

Remarque :

 

Comme déjà évoqué plus haut, la Pelomedusa subrufa est une tortue qui n’hiberne pas et des températures trop basses peuvent s'avérer fatales pour cette espèce.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Corinne

Bonsoir,

Je trouve cette fiche très intéressante et très complète, bravo !

Je voudrais savoir si la maintenance est la même pour une Pélusios Subniger ? je ne trouve pas grand chose sur cette espèce !

Merci d'avance pour la réponse

Corinne

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Eps

Un des meilleurs supports du web !

 

Juste un point (suite contacts internet réguliers auprès de plusieurs détenteurs):

 

 

- en captivité, certains spécimens ne se rendent jamais (ou presque) sur la terre ferme

- (vérifications faites auprès de vétérinaires expérimentés en tortues)apparition possible de points décolorés sur la carapace sans aucune infection d'origine fongique, bactérienne, ni carence alimentaire !!

 

C'est une tortue au comportement sympathique et simple à maintenir

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest jay.k
Bonsoir,

Je trouve cette fiche très intéressante et très complète, bravo !

Je voudrais savoir si la maintenance est la même pour une Pélusios Subniger ? je ne trouve pas grand chose sur cette espèce !

Merci d'avance pour la réponse

Corinne

 

oui la maintenance est pareille hors mit le fait que l'on peut ajouter à son menu 5% d alimentation d origine végétale,cependant en captivité certains spécimens n'accepteront jamais les végétaux.

 

@+

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Corinne

Bonsoir et merci pour cette réponse,

C'est vrai, elle ne mange pas grand chose de végétal, j'ai essayé de placer dans l'eau des plantes aquatiques (jacynthe d'eau, laitue d'eau et potentille), peut-être qu'elle préfèrera !

 

A++

Corinne

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest crevettenumber8

Est ce que les pelomedusa subrufa sont les tortues que l'on appelle tortue a cou coudé

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Chersina

Merci beaucoup pour ce post !!

Super intéressant !! Au moins, on connait les bases pour maintenir cette espèce ...

Sa permet de s'orienter, de plus j'ai vraiment envie de maintenir cette espèce alors c'est super instructif toutes les petites infos que l'on peut grappiller ici !! :P

Merci :-D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest MomODu17

Super les infos :D

Par contre les miennes nagent comme des dingues, c est des Michael Phelps mdrrr

Merci pr le sujet :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

  • Polymita picta

    Bonjour tout le monde ! Ça fait un moment que j'ai pas posté olala Je crée ce sujet aujourd'hui a titre informatif (et peut être pour plus tard qui sait) pour en savoir plus sur l'élevage des polymita picta. Je trouve cette espèce vraiment magnifique mais les informations sur l'élevage sont malheureusement très maigres sur le net; en une heure de recherche, j'ai juste pu trouver qu'ils étaient Cubains, arboricoles et mangeait principalement du lichen  Donc si des personnes en

    Nemaonka
    Nemaonka | 
    ūüźõ Invertebr√©s 1

    problème avec mon python régius

    Bonjour a tous,  je vient a vous aujourd'hui car j'ai deux python régius une femelle qui va très bien par contre mon petit male ne va pas bien du tout, il refuse de manger quand il attrape une souris (plus petite car il ne veux plus des rats) on voit qu'il es faible :/ il essaye de la serrée mais il arrive plus a les tuer pour les manger .....  au niveau de sa mue, ce n'es pas comme la femelle qui elle mue en une fois et la mue est quasi complète lui sa mue se "casse" en petit morceau et la pl

    Guest cocotte7700
    Guest cocotte7700 | 
    ūüźć Serpents 14

    Elevage lézard vert juvénile

    Bonjour. Je me présente, je suis nouveau sur le forum. Je viens vers vous car j'aurai besoin de conseils avisés pour me sortir d'une situation, disons... Délicate. Ce matin même, mon chat a ramené de ses virées nocturnes un magnifique spécimen de 'Lacerta bilineata', ou Lézard vert.  Cette fois encore, la pauvre bête avait eu le temps d'être affreusement mutilée, avant que nous ne constations sa présence : le bassin avait été ouvert, la queue manquait, et les cuisses des patt

    Joris.jurgen
    Joris.jurgen | 
    ūü¶é L√©zards 5

    lampe UVB fait pousser les plantes ???

    Bonjour comme vous avez pu le voir dans le titre je me demande si les lampes UVB font pousser les plantes merci .     Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk

    sueko
    sueko | 
    ūüõ†ÔłŹ Mat√©riel terrariophile - installations 16

    Soucis d'identification de mutation (phase)? Question génétique? C'est ici!

    Voilà voilà, je propose par le biais de ce topic, que tout le monde puisse poser des questions ou demander confirmation sur les mutations, morphs, localité, etc de leur(s) lézard(s).   Histoire de tout réunir sur un seul post, à force d'accumulation pour 3 messages, on s'y retrouve plus Tout le monde peut poser des question, sur n'importe quelle espèce

    Dracana
    Dracana | 
    ūü¶é L√©zards 531
  • Our picks

    • Que mange un l√©zard ?
      Chez votre L√©zard, le plus difficile saura de conna√ģtre le groupe auquel il appartient. Est-ce un herbivore, un carnivore ou un omnivore ? De cela d√©pendra son r√©gime alimentaire, plut√īt simple dans tous les cas de figure. Il convient simplement de le respecter √† la lettre et de ne s‚Äôautoriser que quelques sorties de pistes, toutes contr√īl√©es.
      • 2 replies
    • Les maladies courantes des tortues
      Malgr√© une long√©vit√© assez importante, votre tortue peut √©galement tomber malade au cours de sa vie. La majorit√© des maladies vient d‚Äôune mauvaise alimentation, de conditions environnementales inadapt√©es ou d‚Äôun mal-√™tre engendrant du stress et de l‚Äôanxi√©t√©. Les solutions se trouvent souvent sous votre nez. Pourtant, certaines maladies doivent √™tre rapidement trait√©es sous peine d‚Äôentra√ģner votre tortue vers la mort.
      • 1 reply
×
×
  • Create New...