Jump to content
Sign in to follow this  
Meos Reptiles

Eryx whitakeri, Boa des Sables de Whitaker

Recommended Posts

[align=center]Eryx whitakeri, le Boa des Sables de Whitaker[/align]

 

Le Boa des Sables de Whitaker ou Eryx whitakeri est une espĂšce d’Erycinae qui a Ă©tĂ© dĂ©crite que rĂ©cemment. En effet, c’est l’avant-dernier boĂŻdĂ© Ă  avoir rejoint le genre Eryx en 1991. Toutefois il reste encore bien mal connu et de sa validitĂ© fait encore objet de dĂ©bats. De plus, on trouve trĂšs peu d’informations sur ce boa, que ce soit sur le net ou bien dans des ouvrages scientifiques.

 

Je rappelle comme à mon habitude, que cet article, non exhaustif, reste avant tout une histoire naturelle dont les informations ont été trouvées ici et là, et que les sources utilisées sont précisées en fin de discours.

 

I. Taxonomie et systématique : une validité discutée

 

Tout d’abord, il faut comprendre que cet Eryx ressemble Ă©normĂ©ment Ă  un autre, E. conicus. Il existe Ă©galement trĂšs peu d’articles traitant de ce serpent et certaines informations le concernant se trouvent mĂ©langĂ©es dans des fiches d’élevage sur l’E. conicus. Cette situation m’a posĂ© quelques problĂšmes pour trouver de prĂ©cieuses connaissances sur cette espĂšce.

 

E. whitakeri a Ă©tĂ© dĂ©crit en 1991 par Indraneil Das, dans un article paru dans le Journal de la SociĂ©tĂ© d’Histoire Naturelle de Bombay, « A new species of Eryx from south-western India ». MalgrĂ© mes recherches, je n’ai pu trouver ce document qui m’aurait permis d’accroĂźtre largement la qualitĂ© de cet article. J’espĂšre nĂ©anmoins pouvoir le consulter un jour, ce qui m’amĂšnera bien entendu Ă  actualiser mes Ă©crits.

 

Les autres articles qui traitent de ce petit boa sont rares. On peut toutefois mettre en avant l’ouvrage de Captain et Whitaker, Snakes of India, qui y ferait rĂ©fĂ©rence.

 

Reptile Database fait rĂ©fĂ©rence aux articles Chris Jones que j’ai consultĂ© mais Ă  aucun moment, il ne mentionne le nom d’E. whitakeri.

 

PassĂ© ces prĂ©cisions bibliographiques, on peut s’intĂ©resser maintenant Ă  la taxonomie de cette espĂšce de boa des sables. On doit sa description et son nom Ă  Indraneil Das, un herpĂ©tologue indien. Le nom whitakeri lui a Ă©tĂ© dĂ©cernĂ© en l’honneur d’un autre chercheur, Romulus Whitaker, Ă©galement originaire d’Inde et notamment connu pour ses travaux sur la sauvegarde des Gavials du Gange (Gavialis gangeticus). Ce scientifique apparaĂźt notamment dans le reportage visible sur Youtube, Les Serpents, traitant des ophidiens venimeux d’Asie.

 

Étant trĂšs proche visuellement de l’E. conicus, ce boa, mĂȘme s’il est reconnu valide par la Reptile Database et l’ITIS, ne fait pas l’unanimitĂ© parmi la communautĂ© scientifique. Chez nos collĂšgues terrariophiles amĂ©ricains, ce serpent est associĂ© Ă  E. conicus, notamment dans la fiche d’élevage de ce dernier, publiĂ© par Chris Harrison sur Kingsnake.com.

 

Pour en savoir plus sur sa validitĂ© taxonomique et son rapport avec le Boa des Sables Ă  Ă©cailles rugueuses, je pense qu’il est nĂ©cessaire de lire l’article de Das et d’attendre d’autres publications traitant d’E. whitakeri.

 

II. Une aire de rĂ©partition sur quatre États d’Inde

 

Si l’on accepte l’existence d’E. whitakeri en tant que telle, on remarque que sa rĂ©partition est relativement Ă©tendue et principalement centrĂ© sur le sud-ouest de l’Inde.

 

269170carte.jpg

 

Tirée de http://eryx85.free.fr/whitakeri.html

 

En fait, le Boa des Sables de Whitaker se rencontre dans quatre Ă©tats de l’Inde, le Maharastra, le Karnataka, Goa et le Kerala.

 

938901cartetat.jpg

 

Tirée de http://eymardlucille.unblog.fr/tag/voyage-inde-page-1/

 

III. Une diversité de conditions climatiques

 

Si l’on s’intĂ©resse au climat que rencontre cette espĂšce dans la nature, on observe une certaine variabilitĂ© de ceux-ci. En effet, les quatre Ă©tats qui constituent l’aire de rĂ©partition d’E. whitakeri sont couverts par trois diffĂ©rentes types de climat :

- un climat tropical humide, c’est-Ă -dire un climat « oĂč la tempĂ©rature mensuelle moyenne est toute l’annĂ©e au dessus de 18° ».

- un climat tropical sec, se caractĂ©rise « par une Ă©vaporation supĂ©rieure aux prĂ©cipitations et une tempĂ©rature moyenne annuelle supĂ©rieure Ă  18° », et par « des rĂ©gions dĂ©sertiques ou semi-dĂ©sertiques souvent entourĂ©es de montagnes, Ă  l’ouest ou au centre des continents ».

- un climat semi-aride, avec comme caractĂ©ristiques, une longue saison sĂšche s’étalant sur la plus grande partie de l’annĂ©e et une saison humide, oĂč l’on observe de faibles prĂ©cipitations

 

En plus de ça, au dĂ©but du mois de juin, s’abat sur cet espace, la Mousson, un vent pĂ©riodique caractĂ©ristique des rĂ©gions tropicales, qui souffle vers le Nord-Est et qui est gorgĂ© de pluie.

 

424192cartedesclimats.jpg

 

Tirée de http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:India_climatic_zone_map_en.svg

 

D’un point de vue saisonnier, l’Inde connaĂźt quatre pĂ©riodes diffĂ©rentes :

- L’hiver de janvier à mars

- L’étĂ© ou la prĂ©-Mousson, de mars Ă  juin

- La Mousson, qui correspond Ă  la saison des pluies de juin Ă  septembre

- La post-Mousson d’octobre Ă  dĂ©cembre

 

A cela, il faut ajouter que l’aire de rĂ©partition de cet ophidien est traversĂ© par des reliefs montagneux que sont les GhĂąts occidentaux, de plus de 1 600 km de long et d’une altitude moyenne de 1 000 mĂštres. Le point le plus haut est atteint Ă  Anamudi au Kerala oĂč cette chaĂźne s’élĂšve Ă  2695 mĂštres d’altitudes. Ces massifs sont situĂ©s Ă  l’ouest de l’aire pratiquement collĂ©s Ă  l’OcĂ©an Indien.

 

Afin d’essayer de s’approcher au plus prĂšs des conditions de vie de cette Eryx, j’ai choisi de vous dĂ©tailler les diffĂ©rentes tempĂ©ratures et hygromĂ©tries qu’il rencontre dans la nature.

 

1) Le climat tropical humide de Karwar

 

J’ai choisi cette ville tout simplement car un spĂ©cimen (en photo plus bas) y Ă©tait photographiĂ© ce qui indique la prĂ©sence de ce serpent autour de cette ville cĂŽtiĂšre du sud de l’état du Karnataka.

 

Températures minimum et maximum à Karwar :

 

898400tempratureskarwar.jpg

 

Pluviométrie moyenne à Karwar :

 

846096pluviomtriekarwar.jpg

 

Comme on le voit sur ces tableaux, cette espĂšce de Boa des Sables supportent bien les fortes prĂ©cipitations ainsi que des tempĂ©ratures relativement Ă©levĂ©es. On remarque Ă©galement que les tempĂ©ratures sont assez stables durant toute l’annĂ©e, n’oscillant que d’environ 5°. On constate que dans cette rĂ©gion, le serpent n’hiberne pas mais hiverne plus certainement.

 

2) Le climat tropical sec de Nagpur

 

Cette ville a Ă©tĂ© incluse dans cette histoire naturelle car elle prĂ©sente l’avantage d’ĂȘtre Ă  l’intĂ©rieur des terres et donc de se diffĂ©rencier de la prĂ©cĂ©dente. Elle appartient Ă  l’état de Maharastra et s’élĂšve Ă  310 mĂštres au dessus du niveau des mers.

 

Température minimum et maximum à Nagpur :

 

307898tempraturenagpur.jpg

 

Pluviométrie moyenne à Nagpur :

 

276769pluviomtrienagpur.jpg

 

Dans cette rĂ©gion de l’Inde, on voit trĂšs clairement que les Ă©tĂ©s y sont trĂšs chauds et les hivers trĂšs froids. L’écart de tempĂ©rature entre les deux saisons approche les 15°. Si une hibernation n’est pas non envisageable ici, une estivation est quant Ă  elle possible au regard des tempĂ©ratures dantesques et des faibles prĂ©cipitations du mois de mai.

 

3) Le climat semi-aride de Bangalore

 

Voici le dernier climat que rencontre E. whitakeri en Inde, le climat semi-aride, notamment la rĂ©gion de Bangalore, ville de 8.5 millions d’habitants situĂ©e Ă  l’intĂ©rieur des terres, dans l’état de Karnataka, Ă  une altitude de 920 mĂštres.

 

Températures minimum et maximum à Bangalore :

 

809232tempraturebangalore.jpg

 

Pluviométrie moyenne à Bangalore :

 

330190Pluviomtriebanagalore.jpg

 

Les tempĂ©ratures collectĂ©es Ă  Bangalore s’approchent de celles repĂ©rĂ©es Ă  Nagpur mais la diffĂ©rence se situe d’avantage du cĂŽtĂ© de la pluviomĂ©trie, qui est bien plus faible dans cette rĂ©gion puisqu’elle ne dĂ©passe pas les 250 mm mensuel.

 

E. whitakeri vit donc des climats divers et variĂ©s et cela semble montrer que nous avons encore lĂ  un Eryx facilement adaptable Ă  diffĂ©rentes tempĂ©ratures et pluviomĂ©trie. Il est Ă©galement Ă  noter que ce serpent n’hiberne pas mais qu’il est possible qu’il subisse une estivation dans certaines rĂ©gions d’Inde.

 

IV. Une description difficile

 

La description de cette espĂšce m’est rendue difficile face aux faibles nombre d’articles existants et face Ă  leur indisponibilitĂ©. Toutefois, quelques caractĂ©ristiques visibles Ă  l’Ɠil nu, (Ă  la diffĂ©rence de l’organisation des Ă©cailles) semblent le diffĂ©rencier d’E. conicus.

 

En effet, il semblerait que cette Eryx ait des couleurs beaucoup plus sombres que son cousin, E. conicus. Contrairement Ă  ce dernier, il est Ă©galement Ă  noter chez le Boa des Sables de Whitaker, l’absence totale d’écailles blanches et grises sur le dos et le haut des flancs, voire jusqu’en bas de ces derniers pour certains spĂ©cimens. Les couleurs sont gĂ©nĂ©ralement bien moins contrastĂ©es. Au niveau du patron, on remarque Ă©galement une ligne dorsale plus large chez E. whitakeri que chez E. conicus.

 

Selon un photographe indien, les écailles seraient trÚs légÚrement carénées et donc plus lisses chez cette espÚce que chez le Boa des Sables à écailles rugueuses.

 

Comme chez tous les Eryx, le rostre dĂ©passe largement la mĂąchoire infĂ©rieure. Il partage avec E. conicus, un museau bien prononcĂ© et discernable du reste de la tĂȘte. Il semblerait Ă©galement que ces deux serpents soient de bonne constitution, assez massif, ce que l’on voit bien sur la seconde photo.

 

Au niveau de la taille, cette espĂšce approcherait les 80cm pour une femelle. On voit d’ailleurs sur la seconde photo que le serpent mesure environ la longueur du bras d’un homme pour une Ă©paisseur lĂ©gĂšrement infĂ©rieure.

 

DĂ©tail de la tĂȘte d’un Eryx whitakeri provenant de Karwar :

 

3293112961288164bcc7d38420ae.jpg

 

Spécimen de provenance inconnue :

 

73939921Eryxwhitakeri.jpg

 

Tirée de : http://ophiophagus.nl/?attachment_id=1074

 

SpĂ©cimen venant de Kannur dans l’état de Kerala :

 

622545untitled.jpg

 

Tirée de : http://www.treknature.com/gallery/photo269877.htm

 

V. Mode de vie

 

Pour trouver des informations sur les milieux qu’ils rencontrent, on peut tout d’abord observer le sol visible sur deux des trois photos. On voit clairement qu’il ne vit pas dans du sable mais plutĂŽt au milieu de petits rochers, de gravats et d’un tapis de feuille morte. PlutĂŽt que de creuser rĂ©ellement dans le sable, il doit plutĂŽt s’abriter comme de la plupart des autres espĂšces d’Eryx, dans des terriers de rongeurs.

 

Il est chasse certainement Ă  l’affut, sautant sur la moindre proie passant Ă  sa portĂ©e.

 

VI. Captivité

 

Étant donnĂ© le peu d’informations qu’il existe sur cette espĂšce, et le peu d’articles scientifiques, il ne doit pas y avoir d’Eryx whitakeri Ă©levĂ©s en captivitĂ©, du moins en Europe et aux États-Unis.

 

Dans le futur il est tout Ă  fait probable de voir quelques animaux arriver dans nos rĂ©gions, mĂȘme si comme d’habitude, l’achat de tels spĂ©cimens doit ĂȘtre rĂ©servĂ©s Ă  des professionnels ou Ă  des amateurs avec des structures adaptĂ©es Ă  des animaux prĂ©levĂ©s dans la nature ; et possĂ©dant de vrais projets de reproduction, et non pas dans le but de faire un simple achat-revente, comme c’est actuellement le cas avec l’Eryx muelleri.

 

VII. Bibliographie et sources

 

1) Littérature sur Eryx whitakeri

 

- Das I., « A new species of Eryx from south-western India », Journal Bombay Natural History Society, N°88, 1991, p. 92-97.

- Captain A. et Whitaker R., Snakes of India, Draco Books, 2004.

 

2) Sites internet et forums sur Eryx whitakeri

 

- http://passion-erycinae.xooit.fr/index.php : forum de passionnés des Erycinae : Calabaria, Charina, Eryx et Lichanura

- http://reptile-database.reptarium.cz/species?genus=Eryx&species=whitake
 : quelques éléments bibliographiques inutiles notamment les articles de Chris Jones

- http://eryx85.free.fr/ : site sur les Eryx

- http://www.kingsnake.com/sandboa/conicus.html : fiche sur E. conicus mais avec une allusion Ă  E. whitakeri

 

3) Liens sur le climat en Inde

 

- http://fr.wikipedia.org/wiki/Climat_en_Inde : fiche générale sur le climat indien

- http://en.wikipedia.org/wiki/Karwar : climat Ă  Karwar

- http://fr.wikipedia.org/wiki/Bangalore : climat Ă  Bangalore

- http://www.climate-charts.com/Locations/i/IN42867.php : climat Ă  Nagpur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

  • Grosse boule sur mon serpent

    Bonjour/bonsoir à tous,   J'ai un thamnophis sauritus (couleuvre jarretiÚre) depuis maintenant plus d'un an (son ùge est inconnu) et s'il a toujours eu des petites boules sur le corps, il a depuis peu une impressionnante boule qui déforme clairement ses écailles au niveau des flancs. J'ai touché et c'est mou et ne semble pas douloureux (et pourtant il déteste les manipulations) mais elle semble grossir aussi bien en épaisseur qu'en largeur. Pour information, sa derniÚre mue date d

    NanaJames
    NanaJames | 
    🐍 Serpents

    LumiĂšre des Ă©crans

    Bonjour, je voudrai savoir si la lumiĂšre des Ă©crans dĂ©range les lĂ©zards et serpents la nuit ?Car je voudrai mettre un terra pour un gecko leopard ou un python royal dans ma chambre mais je m'endort souvent tard et donc la tĂ©lĂ© reste allumer trĂšs tard alors est-ce nuisible Ă  leur bien-ĂȘtre ? 

    Kumataiyo
    Kumataiyo | 
    🩎 LĂ©zards

    SOS

    Bonsoir, ma sƓur m'a laisser en garde pour le semaine des 3 axolotls (1 blanc, 1 noir, et 1 couleur crocodile un peu) je suis vraiment pas habituĂ©e Ă  ses petits ĂȘtres, et lĂ  oĂč est ma frangine elle n'a pas un poil de rĂ©seau. Bref, le blanc fait que remonter et descendre et quand il est en surface il se tortille un peu comme un asticot (ou une sirĂšne comme dit ma fille) pendant 3/4/5 seconde et fini par redescendre, ses branchies sont bien rouge, il a bien mangĂ©, mais je trouve bizarre qu'il n'y

    Sego19
    Sego19 | 
    🐾 Amphibiens 1

    [VENDU]Scinques crocodile ( tribolonotus gracilis)

    Tribolonotus gracilis ( scinques crocodile au yeux rouges)  - Age du specimen : inconnu mais stade adulte ( achetĂ© Ă  Arras l'annĂ©e derniĂšre prĂ©sentĂ© comme ayant 1 ans sans certitude.)  - Sexe : deux femelle et un male - Provenance : arras - Taille / poids : adulte - Localisation : normandie ( Penly)  - Prix 130€ unitĂ© / 330€ si les trois sont pris rapidement - Envois non possible - Infos supplĂ©mentaires : espĂšces dĂ©conseillĂ© au dĂ©butant, le terra doit ĂȘtre

    durnik59
    durnik59 | 
    Vente d'animaux 3

    Cherche lézard diurne svp venez m'aider

    Bonjour voila je cherche un lézard diurne absolument qui irais dans un téra de 60/30/45 et qui serait pas trop chÚre voila ce sont mes seul exigence si vous plait aider moi et merci d'avance 

    MatAC
    MatAC | 
    🩎 LĂ©zards
  • Our picks

    • Que mange un lĂ©zard ?
      Chez votre LĂ©zard, le plus difficile saura de connaĂźtre le groupe auquel il appartient. Est-ce un herbivore, un carnivore ou un omnivore ? De cela dĂ©pendra son rĂ©gime alimentaire, plutĂŽt simple dans tous les cas de figure. Il convient simplement de le respecter Ă  la lettre et de ne s’autoriser que quelques sorties de pistes, toutes contrĂŽlĂ©es.
      • 1 reply
    • Les maladies courantes des tortues
      MalgrĂ© une longĂ©vitĂ© assez importante, votre tortue peut Ă©galement tomber malade au cours de sa vie. La majoritĂ© des maladies vient d’une mauvaise alimentation, de conditions environnementales inadaptĂ©es ou d’un mal-ĂȘtre engendrant du stress et de l’anxiĂ©tĂ©. Les solutions se trouvent souvent sous votre nez. Pourtant, certaines maladies doivent ĂȘtre rapidement traitĂ©es sous peine d’entraĂźner votre tortue vers la mort.
      • 1 reply
×
×
  • Create New...