Jump to content
chouny77

infections respiratoires annuelles python regius

Recommended Posts

bonjour à tous,

 

je viens poster ici parce que je suis un peu paumée.

j'ai un python regius qui, chaque année, développe quelques symptômes qui font fortement penser à ceux d'un infection respiratoire.

 

légère hypersalivation

né bouché par de légers écoulements nasaux de couleur claire cela dit)

léger "bruissement" s'il se met à respirer plus vite, rien le reste du temps

 

il ne respire pas la gueule ouverte, évolue de la même manière que le reste du temps.

 

le soucis c'est qu'il me fait ça tous les hivers...

 

ce python a déja été traité par des injections de baytril à plusieurs reprises qui n'ont rien donné.

 

le soucis c'est que je n'ai pas de véto spécialisé dans le coin, donc par téléphone, c'est toujours délicat de savoir réellement ce qu'il en est, sur simple description.

 

je commence à douter de l'infection respiratoire (serait-il encore en vie si c'était bien ça ?) mais surtout, je n'ai pas envie de laisser l'opportunité à une véto qui ne sait même pas quoi chercher, de faire tout un tas d'examens dans le vent (on sait ce qu'on fait ou pas, mais on ne fait pas de tests hasardeux sur un sujet méconnu en refusant l'aide téléphonique d'un praticien plus expérimenté....)

 

 

dans l'idéal, faire les 400 bornes qui me séparent du premier véto VRAIMENT spécialisé serait top, dans la pratique, c'est pas aussi simple....

 

bref, aux connaisseurs qui passent dans le coin, auriez vous des idées, une piste ?

une 3e cure de baytril potentiellement inutile et douloureuse pour le concerné ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que je peux déjà éventuellement te conseiller, c'est nettoyer son nez avec du sérum phi tout les jours, s'il coule, c'est qu'il peut se boucher.

J'ai eu un harrisoni atteint d'IR et là une jaguar d'une amie, idem. Traité au marbocyl par contre, mais nettoyage des narines chaque jour.

Share this post


Link to post
Share on other sites

le truc c'est que ça ne coule même pas.

 

en fait, je m'aperçois qu'il y a des écoulements uniquement quand le nez se bouche, donc c'est vraiment super léger (ça prend quelques jours).

 

bon, cela dit, un petit nettoyage journalier ne peut pas lui faire de mal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, tu risques rien avec un peu de sérum phi, ça va bien lui humidifier et hydrater les muqueuses.

Share this post


Link to post
Share on other sites

le soucis c'est qu'il me fait ça tous les hivers...

 

 

Ouais ben raconté comme ca ,moi je dirais que la 1ere chose sur laquelle se pencher ,c'est pas un véto pour lui faire tout une batterie d'examen inutile effectivement ,car tout laisse à penser que le problème vient de toi ,enfin de ton maintient pendant l'hiver ,quoi . (ca n’empêche pas d'aller au véto ,la ,pour le guérir une 3 eme fois ,hein ,ce qui n'est pas terrible tu vas finir par nous créer une race mutant de pathogènes résistant aux antibios .. )

 

Donc voila ,cherche ce qu'il se passe ,pendant cette période ... y a un truc ,obligé :de toute facon la consultation d'un véto compétent commence comme ca ,faire le tour des conditions de maintient qui restent la cause de 99.99 % des maladies des reptiles ...

 

La T° chute l'hiver ,dans la piece ,c'est un lieu commun .. peut etre que tu ne chauffes qu'avec une simple plaque chauffante ,et que la T° ambiante (soit la T° de l'air au point froid) est trop basse du coup ...solution simple :faire une installation pour boidé tropicaux : chauffer l'air ! (plafond chauffant /ou céramique ..plaque chauffantes sur les parois ..etc)

 

Un boidé qui arrive à maintenir 6 à 8 par jours des T° agréable dans sa TMP (T° moyenne préférentiel ) ,produit assez d'anticorps ,pour ne pas tomber malade ,s'il les a pas il choppe la crève : ca reste donc la 1ere probabilité a étudier ! (achètes un pistolet laser ,mesure contrôle au prochain hiver ,change le réglage du thermostat avec le changement de saison ,pour compenser la baisse de la T° de ton appart ...)

 

Si tu fais une baisse de nuit ,conséquente de surcroit ,ben arrêtes ! 

 

Des fois , c'est plus rare mais loin d’être impossible ,les crèves ,surtout dans le nez ,provienne d'une très faible hygrométrie ,quand les gens chauffe à donf sans jamais pulvériser ,ca irrite les muqueuses ..et dégénère ,si tu penses avoir les bonnes T° en hiver ,c'est a étudier :je m'occupe d'un Morelia d'un pote ,qui fait ca tout les ans

 

Voila cherche ,ca vient de toi ,sinon il n'y aucune raison logique pour que cela arrive précisément à ce moment la de l'année (le plus froid) et pas le reste du temps .

Share this post


Link to post
Share on other sites

je me suis effectivement posé toutes ces questions.

 

ce python est maintenu dans le même type de rack que tous mes autres spécimens, qui eux, n'ont jamais eu à déplorer le moindre soucis de santé.

(bon, il peut être plus fragile que les autres).

 

en hiver, comme c'est une pièce dédiée, ça ne descend pas en dessous de 22°C.

valeur en deçà de laquelle j'allume le chauffage.

 

la nuit, on passe de 32 au point chaud à 28.

 

le fait que tu me parles de l'air ambiant m'interpelle tout de même.

 

je dois avoir environ 26 en ambiant, même si la sonde du thermostat n'est pas directement au sol.

 

il est vrai qu'avec ce python problématique, j'ai testé le maintien en terra décoré, en terra plus réduit et sombre, puis en rack mais la méthode de chauffage a toujours été la même, tapis ou cable !

 

ça me semble être en effet une bonne piste à explorer donc....

 

je vais tenter de le réinstaller dans un terrarium avec une ceramique, pour avoir une zone chaude et non plus un point chaud localisé au sol.

Share this post


Link to post
Share on other sites

(bon, il peut être plus fragile que les autres).

 

 

Voila ca c'est la bonne réaction ,ils sont tous différent ,c'est parfois difficile de se remettre en cause ,quand "ça marche bien pour les autres " ,on oublie trop souvent qu'ils sont uniques ,individuels dans leur comportement ,leur capacité d'adaptation (il a peut etre de moins bon réflexe de thermorégulation que les autres ,utilise moins bien le rack)  et tout simplement dans leurs métabolisme (lui ca lui convient peut être pas au final . )

 

C'est très bien ce que tu vas faire ,créer un air chaud pour lui ..une chaleur radiante en plus venant du dessus :cela chauffe directement la zone incriminée :les poumons ,tout le système respiratoire ( le poumon d'ailleurs accélérant le chauffage du reste du corps ,c'est une zone particulièrement sujette à l'irrigation sanguine ,donc non seulement c'est l'endroit de son corps qu'il faut chauffer,mais il chauffera mieux en son entier .

 

Sinon les racks sont soit sujet à une très faible hygrométrie ,ca chauffe dur ,dans un espace d'air peu renouveler qui se dessèche :ce qui peut être la cause ,et si tu pulvérises c'est  la aussi ,très peu aéré en général ,donc le pic d'hygro  dure trop longtemps ,stagne et devient nocif(développement bactérien)  en créant les mêmes syndromes respiratoire que trop sec ..

 

évidemment prend un terra a forte capacité de garder la chaleur ..du plastique ou du bois ..  pas du verre ..et maintient une bonne hygro ,je dirais une pulvérisation tout les 3 jours ,sur un terra bien aéré mais pas trop (tout doit sécher dans les 4 heures qui suivent ) et pis regarde ce que ca donne ,en espérant du mieux ,ce qui est probable

Share this post


Link to post
Share on other sites

je préfère me remettre sérieusement en question, quite à me dire clairement que je fais de la m**de (ça peut arriver) que de laisser une bête dans de mauvaises conditions et me refuser presque volontairement d'admettre que la cause c'est moi.

 

ce mâle a toujours été "particulier".

 

plus j'évolue dans la terrario et plus je m'aperçois que les espèces courantes que l'on maintien évoluent de manière bien plus saine avec un chauffage par le haut !

 

mais on est finalement tellement habitués à fonctionner d'une manière qui a fait ses preuves avec d'autres, qu'on en oublie que ce n'est pas forcément une vérité absolue, ni ce qui se fait de mieux.

 

dans mes racks, l'humidité est celle de la pièce (entre 50 et 65% selon les jours et la saison surtout).

 

au niveau du terrarium, pas de problème, ce sera du PVC.

le bois et le verre n'existent plus chez moi depuis que j'ai découvert tous les avantages du plastique !

 

j'espère que ça aura une influence positive sur sa santé et par voie de conséquence son appétit aussi, puisque chaque année, il cesse de s'alimenter de novembre à mai environ.

l'un dans l'autre, ces deux choses sont forcément liées 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le rack n'est pas facile à utiliser correctement : pour certains animaux, un gradient thermique aussi imparfait, c'est dur. Autrement, soit tu as vraiment un problème de maintenance à cet endroit là, soit tu es effectivement peut-être sur un germe résistant qui, à la faveur de l'hiver se réactive périodiquement (ou : c'est pas une infection respiratoire)...ce qui veut dire aussi que le changement de saison se ressent dans les racks, pas forcément bon non plus.

 

En tous cas, une remarque importante : arrêtez d'utiliser systématiquement ce p***** de Baytril de m****. C'est un très bon antibio, d'accord mais il a plusieurs gros défauts :

1) il induit des résistances fissa fissa....

2) il n'est la plupart du temps pasnécessaire (d'autres antibios sans ses incovénients font très bien le boulot)

3) ça fait 15-20 ans que TOUS les éleveurs l'utilisent au moindre pet de travers (en général avec Panacur et Flagyl, mais aussi tout seul).

 

Ce que j'appelle cordialement "des soins de m****"

 

Résultat : cela fait bien 5 ans que je n'ai pas vu un complexe stomatite-pneumonie se guérir complètement avec du Baytril (ou du Marbocyl d'ailleurs, vu qu'il y a souvent résistances croisées-bon, soyons honnête, j'ai dû en voir trois-quatre partir avec du Marbo).

 

Les rares antibiogrammes sur lesquels j'ai pu mettre la main montrent à chaque fois un germe résistant à RIEN, sauf le baytril, et assez souvent le marbo.

 

Donc pas de baytril, c'est déjà un bon conseil....

Share this post


Link to post
Share on other sites

jusqu'a présent je n'ai fais que suivre les indications de la vétérinaire.

 

en temps normal j'essaie toujours de demander au véto de faire appel au Dr Sch. qu'on connait suffisamment dans le milieu pour ses compétences.

mais quand tu as en face de toi quelqu'un de buté qui préfère te faire 15 traitements au baytril plutot que de se remettre en question sur ses connaissances en la matière...

(c'est pour ça d'ailleurs que je ne souhaite plus retourner chez elle)

 

mais j'ai une question, à défaut de baytril ou de marbocyl, quels traitements alternatifs les véto utilisent pour traiter ce genre de cas ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

sauf quand tu n'es toi même pas véto et que ceux alentours ne jurent que par le marbocyl et le baytril.

 

je vais quand même tenter d'aller voir un véto NAC (puisque plus de chance d'avoir les produits de dispo) qui accepterait l'aide téléphonique d'un confrère spécialisé pour lui indiquer les substances et dosages.

 

de toute façon le baytril n'a déja pas fonctionné chez lui à deux reprises donc je ne me vois pas lui refaire subir des injections une 3e fois pour rien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement, les Landes c'est moins facile....après, contrairement à ce qui se colporte parfois, la plupart des "vétos NAC" sont parfaitement formés aux reptiles, car les formations rongeurs/oiseaux/reptiles sont très largement communes....

Share this post


Link to post
Share on other sites

dans le coin, je n'ai pu récupérer qu'un seul nom, sur bordeaux et c'est la fameuse qui ne veut rien entendre d'autre que baytril et marbocyl.

 

 

dans le coin les véto nac à qui j'avais demandé s'ils pouvaient me prendre en charge un serpent (pour une brulure chimique sur la ventrale) n'ont rien su me montrer de plus que leur phobie pour ces derniers.

pas question pour moi de laisser un praticien apeuré me montrer comment on pratique des injections.

 

celle que j'ai trouvé a admis très clairement qu'elle n'y connait rien en reptile, mais qu'elle accepte sans soucis l'aide d'un confrère au besoin.

le soucis reste encore d'admettre que le dit confrère est dispo ce jour la.

Share this post


Link to post
Share on other sites

petit retour après tout ce temps...

 

la technique de la lampe chauffante à fait ses preuves assez rapidement.

2 semaines après son installation dans le herptek avec sa céramique, plus d'écoulement nasal, respiration silencieuse et saine.

 

comble d'ironie, il s'alimente maintenant sans broncher !

si après ses périodes annuelles de plusieurs mois sans manger il me fallait le tanner pour qu'il s'alimente à nouveau (c'était tout bonnement ma bête noire ce mâle...), il ne fait aujourd'hui plus le difficile et saute sur ses proies comme une petite furie.

 

après cet épisode j'ai profité de cette commande pour acheter des lampes pour mes boas, qui n'avaient aucun soucis de santé mais chauffés par tapis.

les résultats sont probants pour eux également....

 

je suis définitivement convaincue par le fait que chauffer par le bas reste franchement limité et pas idéal au final.

c'est une méthode que je n'utilises plus que pour les espaces réduits (fauna box etc...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

on peut difficilement contester cet argument XD

Je me permet de le faire tout de même. Le meilleur moment pour chercher à observer du Python en Australie, c'est à la nuit tombée... et curieusement, c'est sur l'asphalte des routes désertes, en bordure de bush, qu'on les trouve, entrain de se chauffer (par le bas) sur le bitume qui restitue la chaleur emmagasiné en journée. 

 

La grande question de chauffer par le haut, par le bas, ou par température ambiante est un faux débat. En tout cas c'est mon point de vu!

 

Dans la nature, le serpent va se thermoréguler comme il peut. D'ailleurs ont pensent trop souvent, à tort, que dans la nature le serpent cherche absolument une source de chaleur pour se thermoréguler.

En réalité, le Python regius (par exemple) recherche la fraicheur des terriers/ termitières abandonnés en journée, car les températures extérieurs sont trop élevées pour sa TMP. Il ne se thermorégule pas par le haut ou le bas, mais par l'air ambiant qui règne dans sa cachète (proche de 30°C°).

 

L'idée du serpent qui se chauffe au soleil, est largement surfaite. Pour les serpents de petites et moyennes tailles, le danger vient du ciel. Donc se dorer la pilule a découvert en plein jour tient de l'acte suicidaire...

 

En captivité, le problème ne vient pas de choix de chauffer par le haut ou le bas... il est très souvent lié à la température ambiante de la pièce. Hors un chauffage par lampe permet de chauffer l'air. Donc mieux adapté dans une pièce peu ou pas chauffé. Mais le chauffage par le sol, dans une pièce réservé aux reptiles et chauffé en conséquence ne pose aucun problème concernant les espèces terrestres.  

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hou, le vilain chipoteur.

 

Et comme tu as raison à 99,9% (et que je ne défends aucun mode de chauffage), je vais être encore pire : le PR, dans sa cachette, comme beaucoup d'autres qui ne s'exposent pas directement à la lumière solaire de manière constante, c'est aussi et surtout par conduction, donc contact : donc, comme l'exemple du bitume, dans le cas de la cachette une bonne partie de l'énergie transférée l'est par le contact avec le sol. Si les parois sont à 0°C, l'air peut être à 30°C, ça sera moins intéressant :D

 

L'important c'est surtout d'avoir un système qui marche, et qui n'est pas dangereux, en terra.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

  • Polymita picta

    Bonjour tout le monde ! Ça fait un moment que j'ai pas posté olala Je crée ce sujet aujourd'hui a titre informatif (et peut être pour plus tard qui sait) pour en savoir plus sur l'élevage des polymita picta. Je trouve cette espèce vraiment magnifique mais les informations sur l'élevage sont malheureusement très maigres sur le net; en une heure de recherche, j'ai juste pu trouver qu'ils étaient Cubains, arboricoles et mangeait principalement du lichen  Donc si des personnes en

    Nemaonka
    Nemaonka
    🐛 Invertebrés 1

    problème avec mon python régius

    Bonjour a tous,  je vient a vous aujourd'hui car j'ai deux python régius une femelle qui va très bien par contre mon petit male ne va pas bien du tout, il refuse de manger quand il attrape une souris (plus petite car il ne veux plus des rats) on voit qu'il es faible :/ il essaye de la serrée mais il arrive plus a les tuer pour les manger .....  au niveau de sa mue, ce n'es pas comme la femelle qui elle mue en une fois et la mue est quasi complète lui sa mue se "casse" en petit morceau et la pl

    Guest cocotte7700
    Guest cocotte7700 | 
    🐍 Serpents 14

    Elevage lézard vert juvénile

    Bonjour. Je me présente, je suis nouveau sur le forum. Je viens vers vous car j'aurai besoin de conseils avisés pour me sortir d'une situation, disons... Délicate. Ce matin même, mon chat a ramené de ses virées nocturnes un magnifique spécimen de 'Lacerta bilineata', ou Lézard vert.  Cette fois encore, la pauvre bête avait eu le temps d'être affreusement mutilée, avant que nous ne constations sa présence : le bassin avait été ouvert, la queue manquait, et les cuisses des patt

    Joris.jurgen
    Joris.jurgen
    🦎 Lézards 5

    lampe UVB fait pousser les plantes ???

    Bonjour comme vous avez pu le voir dans le titre je me demande si les lampes UVB font pousser les plantes merci .     Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk

    sueko
    sueko
    🛠️ Matériel terrariophile - installations 16

    Soucis d'identification de mutation (phase)? Question génétique? C'est ici!

    Voilà voilà, je propose par le biais de ce topic, que tout le monde puisse poser des questions ou demander confirmation sur les mutations, morphs, localité, etc de leur(s) lézard(s).   Histoire de tout réunir sur un seul post, à force d'accumulation pour 3 messages, on s'y retrouve plus Tout le monde peut poser des question, sur n'importe quelle espèce

    Dracana
    Dracana
    🦎 Lézards 531
  • Our picks

    • Que mange un lézard ?
      Chez votre Lézard, le plus difficile saura de connaître le groupe auquel il appartient. Est-ce un herbivore, un carnivore ou un omnivore ? De cela dépendra son régime alimentaire, plutôt simple dans tous les cas de figure. Il convient simplement de le respecter à la lettre et de ne s’autoriser que quelques sorties de pistes, toutes contrôlées.
      • 2 replies
    • Les maladies courantes des tortues
      Malgré une longévité assez importante, votre tortue peut également tomber malade au cours de sa vie. La majorité des maladies vient d’une mauvaise alimentation, de conditions environnementales inadaptées ou d’un mal-être engendrant du stress et de l’anxiété. Les solutions se trouvent souvent sous votre nez. Pourtant, certaines maladies doivent être rapidement traitées sous peine d’entraîner votre tortue vers la mort.
      • 1 reply
×
×
  • Create New...