Aller au contenu

cmer

Administrateur / Fondateur
  • Compteur de contenus

    44
  • Inscription

  • Dernière visite

Seller statistics

  • 0
  • 0
  • 0

Réputation sur la communauté

20 Bon

À propos de cmer

  • Rang
    Membre régulier
  • Date de naissance 04/29/1986

Profile Information

  • Sexe
    Homme
  • Localisation :
    lille

Visiteurs récents du profil

1180 visualisations du profil
  1. cmer

    test

    test
  2. La tortue de la Mary River, en Australie, parfois affublée d'une crête d'algues qui lui donne des allures de punk, a rejoint la liste des reptiles menacés de la Zoological Society of London (ZSL), qui comprend aussi de nombreux lézards et serpents. Cette tortue, dont le nom scientifique est Elusor macrurus, vit dans l'État australien du Queensland et en particulier dans les eaux du fleuve Mary. Elle est "très particulière", souligne dans un communiqué la ZSL, qui ajouté cette semaine 100 nouvelles espèces de reptiles à sa liste EDGE, créée en 2007. La tortue de la Mary River dispose d'organes, les cloaques, qui lui servent non seulement à uriner ou à pondre ses œufs, mais aussi à respirer sous l'eau à travers la peau. "Cette tortue est capable de rester très longtemps sous l'eau - jusqu'à trois jours - sans revenir à la surface, grâce à cette étrange capacité à respirer à travers son arrière train", a expliqué à l'AFP Rikki Gumbs de l'Imperial College London, qui a participé à la liste EDGE. Autre particularité de l'espèce : certains individus se retrouvent affublés d'une crête verte fluorescente, en fait des algues. "La tortue de la Mary River passe tellement de temps immergée sous l'eau que certaines se retrouvent couvertes d'algues et peuvent finir avec des coupes assez impressionnantes!, s'enflamme Rikki Gumbs. Reconnue comme une espèce à part seulement en 1994, cette tortue a souffert de sa popularité comme animal de compagnie dans les années 1970 et 80. Elle a vu aussi son habitat naturel détruit à cause de la construction de barrages. Ses oeufs sont prélevés pour le commerce d'animaux, alors que sa maturité sexuelle est tardive, parfois pas avant 25 ans. "Les reptiles sont souvent la dernière roue du carrosse en termes de préservation", déplore Rikki Gumbs. "Comme les tigres, les rhinocéros et les éléphants, il est vital de faire tout notre possible pour sauver ces animaux uniques et trop souvent négligés", selon lui. La liste EDGE comprend aussi le caméléon Brookesia minima de Madagascar, qui mesure tout juste trois centimètres, ou encore le crocodile Gavial du Gange. source: AFP
  3. "Vous vous rendez compte? Et s'il avait été trouvé par une personne cardiaque qui a peur des serpents?" Martine De Arcangelis n'en revient pas : en fin de semaine dernière, "un ami à mon frère" pense avoir aperçu un "très grand serpent" en travers d'un "chemin du côté du restaurant Le Ranch, pas loin de l'Adour", en contrebas de la départementale 934 reliant la commune de Rabastens-de-Bigorre à celle de Vic-en-Bigorre, dans le nord du département des Hautes-Pyrénées. "Quand mon frère m'a ensuite dit qu'effectivement, le vendredi vers 17h30, il avait vu quelque chose depuis son camion, en passant sur la route, j'ai décidé d'aller voir de quoi il retournait exactement." Et là, c'est la consternation. Martine De Arcangelis tombe "nez à nez" avec le corps en début de décomposition d'un reptile exotique. "Est-ce que c'est un boa ou un python? Tout le monde y va de son commentaire. Il me semble que ce serait plutôt un boa. La seule certitude, c'est qu'il mesurait près de 3 mètres de long." Le lendemain samedi, après avoir pris la peine de se faire photographier devant la dépouille pour attester de la véracité de son récit, Martine De Arcangelis s'est rendue à la brigade de gendarmerie. "Je voulais déposer une plainte contre X, mais les gendarmes m'ont fait comprendre que cela pourrait ne pas mener à grand chose. Par contre, ils m'ont vivement incité à déposer une main courante, ce que j'ai fait." Ce lundi 19 mars, les sapeurs pompiers ont été sollicités vers 19 heures. A 23 heures, ils regagnaient leur centre de secours après avoir enlevé le cadavre. Mais Martine De Arcangelis ne voudrait pas que les choses en reste là. "Même si ce serpent appartenait à un collectionneur et s'il était mort chez lui, ce n'est pas normal de jeter le corps comme ça, dans la nature, en plein milieu d'un chemin!" A moins que le corps ait été charrié par les eaux en furie de l'Adour, lors des crues du début de ce mois de mars. source: https://www.ladepeche.fr/article/2018/03/20/2763389-reptile-mort-pres-3-metres-decouvert-chemin.html
  4. cmer

    Espace actualité

    Bonjour, Un nouveau forum vient de voir le jour. Toute l'actualité des reptiles Celui-ci a pour but de partager des actualités sur les reptiles. Je laisse la possibilité à chacun de vous de poster des articles à condition que ceci respecte le thème du forum et en précisent bien sûr la source de celui-ci. Je compte sur vous pour faire vivre cette catégorie, les articles seront automatiquement posté sur notre page Facebook https://www.facebook.com/lemondedesreptiles/
  5. La plus grande espèce de lézards en France n'avait pas été observée sur le territoire depuis les années 80. Mais un forestier vient de signaler un lézard ocellé en forêt domaniale. Alors qu’il effectuait un suivi sur les oiseaux en forêt domaniale (Pays de Monts), Vincent Boissonneau, forestier membre du réseau Avifaune de l’ONF (Office national des Forêts) a fait une découverte insolite : il a pu observer la présence du plus grand lézard de France ! Il s’agit d’un lézard ocellé. Cette rencontre prend une toute autre ampleur lorsque l’on sait que cette espèce n’avait pas été signalée en Pays de la Loire depuis les années 80. Ayant terminé son observation des oiseaux communs, Vincent Boissonneau en profite pour s’attarder sur ce qui l’entoure… en quête d’une espèce potentiellement cachée. D’autant que, non loin de lui se trouve un dispositif de détection des reptiles, mis en place par ses collègues. Il jette un oeil… et se retrouve face à une magnifique femelle de Lézard ocellé. Le reptile est encore endormi par le froid de ce début de printemps. L’homme connaît bien l’espèce, et pour lui, les ocelles bleus sur les flancs et la taille du spécimen ne laissent aucun doute. Il fait rapidement remonter l’information au réseau Herpétofaune de l’ONF, pour partager sa découverte. Pourquoi cette découverte est-elle si extraordinaire ? Le lézard ocellé est bien présent dans l’Hexagone, mais uniquement dans sa partie Sud. La station la plus au nord de l’aire de répartition du Lézard ocellé est localisée sur l’île d’Oléron. Timon Lepidus (de son nom scientifique) réside habituellement dans les zones ibériques, sur le pourtour méditerranéen et sur le sud de la façade atlantique. Les dernières observations d’individus de cette espèce dans les Pays de la Loire remontent aux années 80, en forêt domaniale d’Olonne. Aujourd’hui, le lézard ocellé est donc remonté à plusieurs dizaines de kilomètres au nord de son habitat. Une espèce protégée Le Lézard ocellé, plus grand lézard vivant sur le sol français, est donc classé « vulnérable » dans la liste des espèces menacées de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature). En France, il est protégé comme tous les reptiles dits « autochtones ». Il fait par ailleurs l’objet d’un Plan national d’action, lancé par le Ministère en charge de l’écologie. Ce plan est piloté par la Société herpétologique de France. Et maintenant ? Que va t’il se passer maintenant ? L’ONF explique que : Autrement dit, va maintenant être organisée une observation assidue d’une zone d’1 hectare en 30 minutes, en relevant tous les indices de présence de l’espèce (individu, traces, fécès, mues…). Cette observation va avoir lieu trois fois d’avril à juin. Franck Fischbach Le Courrier Vendéen
  6. Des chercheurs sud-américains ont prouvé après plusieurs années d'étude que Hyloscirtus japreria est une espèce à part entière de grenouille. Et une de plus : des scientifiques vénézuéliens et colombiens ont baptisé une espèce de grenouille trouvée dans les montagnes de Perija, à la frontière des deux pays. Cette découverte a été publiée en février 2018 dans la revue scientifique Zootaxa. Elle a été nommée Hyloscirtus japreria devenant ainsi la 37e espèce identifiée des Hyloscirtus, un genre d'amphibiens. Plusieurs années d'étude avant de prouver qu'il s'agit d'une nouvelle espèce Peau multicolore et chant particulier, cette petite grenouille (les mâles mesurent entre 2,8 et 3,2 cm et les femelles de 3,5 à 3,9 cm) qui vit dans les rivières et les cours d'eau au-dessus des 1.000 mètres d'altitude, a été découverte lors d'expéditions qui ont commencé il y a une dizaine d'années. "Nous avons mis plusieurs années pour prouver qu'il s'agissait d'une nouvelle espèce", a déclaré à l'AFP le biologiste Fernando Rojas-Runjaic, coordinateur de l'étude. Au fur et à mesure des expéditions, des appareils photo, des enregistreurs haute définition ont été emportés par les scientifiques, afin de documenter le chant de cette espèce et soumettre les enregistrements à des "analyses bioacoustiques". "Quand le mâle est apparu pour la première fois, ce fut un orgasme intellectuel", n'hésite pas à dire Edwin Infante, qui a participé aux sorties en montagne de plusieurs jours, à pied ou à dos d'âne. L'Hyloscirtus japreria - dont le nom rend hommage aux japrerias, une ethnie indigène disparue qui habitait dans cette zone de l'Etat de Zulia (nord-ouest du Venezuela) - se caractérise par son chant particulier mais aussi par son dos jaune pâle, tacheté de points marrons et de tâches rougeâtres. Des traits blancs sont également présents au niveau des yeux, des oreilles, des cuisses et pattes avant. Des spécimens ont été découverts des deux côtés de ces montagnes, le versant colombien étant longtemps resté inaccessible aux chercheurs à cause du conflit armé qui a ensanglanté le pays durant plus d'un demi-siècle. source: https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/reptiles-et-amphibiens/une-nouvelle-espece-de-grenouille-decouverte-a-la-frontiere-entre-la-colombie-et-le-venezuela_122654?xtor=RSS-26
  7. cmer

    Laemanctus longipes

    Je le trouve magnifique ton terra...
  8. cmer

    Le Saviez-Vous ?

    Bonjour a tous, Saviez-vous, que le plus ancien poste du forum date déjà de 2002 ? https://forum.le-monde-des-reptiles.com/topic/13-site-sur-le-python-vert/ Certaines de nos membres actuel été déjà très jeune à cette époque-là !! Et vous quel âge aviez-vous le 30 août 2002 ?
  9. cmer

    De retour parmi vous

    Bonjour, Suite au tragique décès de notre administrateur du domaine, le forum a malheureusement était fermé durant 3 semaines, le temps pour nous, de mettre en place les procédures pour la récupération du domaine. Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée. Cordialement,, Le staff
  10. cmer

    rollback du forum

    Bonjour a tous, comme vous avez l'avez constaté le forum à subir un retour arrière de 4 jours Nous avons eu un problème sur la base de donner du forum, celle-ci est liée à une carte raid complètement défectueuse qui a corrompu l’intégralité des disques système ainsi que la base SQL... Vendredi une 1er corruption de la base, je détecte une corruption de disque je decide de réinstaller le serveur. Samedi même chose je décide alors de faire des tests sur les disques système et le constat est sans appel. Timing buffered disk reads: 38 MB in 3.13 seconds = 12.13 MB/sec dd if=/dev/zero of=/tmp/test.data bs=1M count=1024 conv=fdatasync 1024+0 enregistrements lus 1024+0 enregistrements écrits 1073741824 octets (1,1 GB) copiés, 69,1982 s, 15,5 MB/s Nous somme donc repartie sur un nouveau serveur. Pour fini Mysql:
  11. cmer

    Comment supprimer son compte ?

    Bonjour, Je clôture le sujet qui n'a rien à voir avec le principe même du forum. Envoyé depuis mon GT-N7100 en utilisant Tapatalk 4
  12. cmer

    tapatalk

    Voilà Envoyé depuis mon GT-N7100 en utilisant Tapatalk 4 Beta
  13. cmer

    tapatalk

    Et voilà Envoyé depuis mon GT-N7100 en utilisant Tapatalk 4 Beta
  14. cmer

    Problème d'écriture de réponse

    Bonjour, Ton problème est-il toujours d'actualité ?
  15. cmer

    Nouvelle version

    Salut, Essaye de refaire vivre ta gazelle, logiquement cela doit être bon
×