Jump to content

SUPERMEGALOSAURUS

Membre
  • Content Count

    947
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by SUPERMEGALOSAURUS

  1. Imposants, oui, mais ils sont un peu trop "serpentins" pour moi : j'aime les bestioles qui ressemblent à des boules, toutes ramassées (comme ma grenouille quoi ). Les acanthurus sont un peu trop taillés pour la course, je préfère la silhouette plus pataude des exanthematicus. Ils ne sont pas tous protégés ???
  2. Merci les gars C'est vrai, deux ans sans donner de nouvelles, j'abuse ! Mais le temps, toujours le temps... Le prochain chapitre n'est certainement pas encore pour tout de suite, mais promis : il sera balaise !
  3. C'est en effet ce que j'ai lu un peu partout, mais je suis moins fan de sa morphologie… J'aime les animaux trapus !
  4. La sagesse conseillerait donc, dans l'hypothèse (lointaine) de l'acquisition d'un lézard, de se rabattre sur le traditionnel Pogona. Tu ne fais que dans le varan Ludo, ou tu as d'autres bestioles ?
  5. Argh, damned, je ne suis plus le seul amphibien ici !
  6. Du coup, cette espèce est-elle conseillée pour débuter dans les varans ? Parce que les WC on la réputation d'être des animaux plus délicats que les NC…
  7. Mais avec une telle exploitation, les populations locales ne sont pas en danger ???
  8. Ceux de la FT Paris viennent du Togo et coûtent 60 euros : http://www.lafermetropicale.com/boutiqu ... 210949.htm Bon, bref, si je cherche du NC, c'est galère… ?
  9. Bonjour à tous Une question toute simple : trouve-t-on des Varanus exanthematicus nés en captivité, ou bien presque tous les spécimens disponibles sur le marché sont-ils des animaux de capture (ou de farming) ? Quel ordre de prix faut-il compter ? Merci !
  10. Exact Au même titre, la Ceratophrys cranwelli est aussi appelée Chacoan horned frog (grenouille cornue du Chaco), également en référence à sa zone de provenance (le Chaco étant une province située au nord de l'Argentine, mais qui en réalité s'étend également sur la Bolivie, le Brésil et le Paraguay). Les ornata se trouvent généralement plus au sud.
  11. Whaow, joli déterrage ! Fondamentalement, ces deux grenouilles n'ont pas grand chose de différent dans leurs conditions de maintien en captivité, leur alimentation, leur taille ou leur morphologie. La différence provient surtout de la coloration (les ornata, comme leur nom l'indique, sont plus colorées) et des "cornes" au-dessus des yeux, qui sont plus prononcées chez les cranwelli. Leur origine géographique est elle-aussi légèrement différente, même si les deux proviennent d'Amérique Latine. Dernier détail : les ornata auraient tendance à être, en moyenne, légèrement plus gloutonnes que les cranwelli, mais c'est en réalité très variable selon les individus : j'ai une cranwelli, et elle ne pense qu'à bouffer (elle attaque même l'eau quand je réhumidifie sa tourbe !).
  12. C'est pour ça qu'on ne me voit plus sur le forum… Blague à part, c'est sûr que y'a pas mort d'homme... J'aimerais juste qu'il n'y ait pas non plus mort de lézard !...
  13. C'est clair, on commence à se préoccuper du bien-être des animaux et de la préservation des écosystèmes quand on a le ventre plein, et celui de ses enfants aussi. Le gars, il avait à sa charge : - ses 3 filles, - sa femme, - sa mère, - sa sœur, - ses 2 neveux, - la fille adoptive de sa sœur. Alors évidemment, je me suis bien douté que j'allais avoir du mal à lui arracher des larmes avec le sort du varan… PS : je me doutais bien que tu passerais par là Ludo
  14. Un bon 500 Km au moins… Mon espoir, c'est que la bestiole se fasse la malle assez vite et qu'elle retrouve des congénères dans le coin. Sinon, ben ça fait encore un spécimen qui ne se reproduira plus, décimant encore un peu plus la population déjà bien entamée semble-t-il. C'est gentil, mais crois-moi, j'étais pas fier devant ma fille, qui avait envie de pleurer parce que le varan était enfermé dans un pantalon et qu'elle voyait son père faire exactement le contraire de ce qu'il lui apprend par ailleurs… Je m'en veux surtout d'avoir été naïf et de ne pas m'être douté que le guide voudrait le garder Enfin, au moins, je ne pense pas qu'il ait l'intention de le revendre à des touristes ou d'en faire une ceinture, c'est déjà ça.
  15. Salut tout le monde, Ça faisait longtemps que je n'étais pas venu batifoler sur le forum, j'y reviens, hélas, pour confesser une grosse erreur. La semaine dernière, j'ai passé quelques jours dans le désert marocain avec ma femme et mes deux enfants pour fêter mes 40 ans. Nous avions un guide marocain pour toutes les excursions, fort sympathique au demeurant, avec lequel nous avons parcouru un bon millier de kilomètres en 4x4. Alors que nous traversions un désert de pierres au sud de Ouarzazate, nous avons aperçu un beau varan en travers de la route. Immédiatement, le guide s'arrête et s'exclame "on va l'attraper !". Moi, naïvement, je pensais que c'était pour le montrer aux enfants. Ni une ni deux, on se gare, on cavale derrière le varan qui détale parmi les pierres, on finit par lui balancer une chemise sur la tête et à l'immobiliser sous un buisson (après un bon quart d'heure de course, quand même). Je ne suis pas du tout un expert en varans, mais il s'agissait visiblement d'un fort beau Varanus griseus, long d'un bon 70 cm. Ecailles ocres, œil orange, magnifique animal. A ce moment, je m'attendais à voir le guide l'attraper et le ramener vers le 4x4. Au contraire, il semblait en fait plutôt effrayé par la bestiole, et c'est moi qui ai fini par l'attraper. Je l'ai saisi délicatement par la nuque pour qu'il ne puisse pas me mordre, puis j'ai passé l'autre main sous son ventre pour ne pas le blesser en le soulevant (alors que le guide me conseillait de l'attraper par la queue !). Et, tout fier de ma capture, je suis revenu au véhicule pour montrer la bête à ma famille, avant de la relâcher. C'était sans compter sur notre guide… Sitôt le varan capturé, il s'est mis à sauter de joie, en disant que grâce à ce lézard, il n'aurait plus de serpents dans sa ferme. En fait, il voulait le garder pour le mettre en captivité chez lui ! J'étais décontenancé… Si j'avais su qu'il avait l'intention de prélever cette espèce protégée, jamais je ne l'aurais aidé à l'attraper. Seulement voilà : j'étais désormais devant un homme infiniment plus pauvre que moi, avec des valeurs complètement différentes des miennes, lui-même avec une famille à charge, et qui plus est hôte dans son pays. Qu'aurais-je du faire ? Me fâcher et relâcher le varan, attitude qu'il n'aurait jamais comprise et qui aurait été interprétée comme impolie, voire insultante ? Lui faire la morale et lui parler protection des espèces, dans un pays où l'animal est un moyen de survivre et non un objet de loisir ? Ou, au final, ravaler mon désaccord et lui laisser le lézard… Franchement, si nous avions été en France, j'aurais formellement refusé de garder le varan et je l'aurais immédiatement relâché. Mais là, au Maroc, j'ai cédé. Grosse culpabilité. Ma fille (9 ans) n'arrêtait pas de me dire "Mais Papa, on va le relâcher le varan, hein ? C'est pas bien de le prendre !". Dans ces moments-là, on n'est pas trop fier de soi. Pour tenter de rattraper le coup, j'ai expliqué tout ce que je savais sur le maintien de ces bêtes, ce qui m'a au passage permis de mesurer l'étendue de l'ignorance et des superstitions qui entourent les reptiles dans ces pays-là. Non, les varans ne sont pas venimeux ; non, ils n'attaquent pas les chèvres ; non, on ne va pas le faire rentrer de force dans une cruche pour le transporter (on l'a mis dans un pantalon noué aux deux extrémités) ; oui, il faut le laisser au soleil et ne pas l'enfermer à l'intérieur ; non, ce n'est pas un iguane (notre brave guide ne connaissait même pas le mot "varan", pour lui tout lézard qui dépasse 20 cm est un iguane !) ; non il ne faut pas lui faire une piqûre pour l'apprivoiser ; etc. etc. J'ai quand même réussi à lui faire promettre que, si jamais le varan dépérissait et refusait de se nourrir, il le relâcherait dans le désert. Au final, nous avons fini par passer à côté de sa ferme au retour, et j'ai pu constater qu'il avait déjà un Uromastyx, laissé en liberté dans un jardin à côté d'une piscine. Je n'ai rien dit, mais pour les deux lézards, je ne prédis pas une grande espérance de vie… Voilà donc cette triste histoire, qui illustre bien le dicton selon lequel l'enfer est souvent pavé de bonnes intentions : en voulant montrer un représentant de la faune reptilienne marocaine à mes gosses, j'ai involontairement contribué à un prélèvement illégal d'une espèce déjà menacée et devenue fort rare. Jamais je n'aurais du attraper cet animal, nous aurions du le regarder de loin et nous féliciter déjà d'avoir eu la chance d'en apercevoir un. Bref, j'ai fait tout le contraire de mes convictions et de ce pour quoi je me bats habituellement. Je me sens un gros con. Voilà quoi.
  16. Je me permets d'intervenir sur ce post, sortant moi-même d'une hibernation de plusieurs mois J'ai une vague idée sur ce qui, peut-être, s'est passé. J'ai moi-même sorti ma Cerato d'hibernation courant Mars, mais je n'ai pas utilisé la même méthode. Ma grenouille était bel et bien en cocon cette année, contrairement à l'année dernière où, je pense, je n'avais pas laissé le substrat s’assécher assez. Mais pour la "réveiller", je ne l'ai pas sortie ni trempée dans l'eau. Au contraire, j'ai "simulé" une saison des pluies en arrosant brutalement tout le terrarium plusieurs fois par semaine, tout en remontant assez rapidement la température (je l'avais progressivement remontée de 19° à 23° depuis plusieurs semaines, puis je suis passé directement à 27° en quelques jours). Ambiance orageuse à souhait dans le terrarium... J'ai suivi ce régime pendant environ 2 semaines, jusqu'à ce que je constate que, doucement, Gloumbi se remette à bouger puis commence à rejeter un œil à la surface. Ce n'est qu'alors que je l'ai sorti et mis dans son bain, ce qui m'a permis de voir qu'il lui restait un petit morceau de cocon encore accroché, justement, à l'une de ses pattes avant. Depuis, il s'en est débarrassé et s'est remis à l'affut normalement, bien qu'il n'ait encore rien voulu avaler pour l'instant. Mon hypothèse : peut-être as-tu sorti ta grenouille trop rapidement d'hibernation, et peut-être sa patte s'est-elle ankylosée dans un reste de cocon pas encore assez ramolli… ? Dans la nature, je doute que les cerato ressortent rapidement de terre dès les premières ondées, mais qu'au contraire c'est un processus qui doit prendre au moins plusieurs jours. Aucune certitude évidemment, mais peut-être un début de piste… Bon courage avec Grabouille !
  17. Il faut se connecter et ensuite tu as accès à toutes les rubriques
  18. Incroyable, mais le FAT FROGS FORUM a semble-t-il bel et bien ré-ouvert ses portes aujourd'hui ! Impossible de dire s'il s'agit d'une ré-ouverture éclair comme la dernière fois, ou si ce coup-ci c'est reparti pour de bon... On verra bien. En tout cas, si vous aimez les grosses grenouilles, c'était une des références.
  19. Tant que le braconnage fera vivre des familles entières qui autrement mourraient de faim, il est illusoire de vouloir régler le problème. Il faut attaquer à la base : éduquer les gens qui veulent détenir ces espèces et les sanctionner lourdement s'il le font au mépris de la loi. Il n'y a qu'en asséchant la demande qu'on mettra un terme à l'offre.
  20. Je savais bien que les chats étaient des sales bêtes : la preuve, ils sont en train de pourrir le topic de Chris !
×
×
  • Create New...