Aller au contenu

coetjean

Membre
  • Compteur de contenus

    189
  • Inscription

  • Dernière visite

Seller statistics

  • 0
  • 0
  • 0

Réputation sur la communauté

0 Neutre

À propos de coetjean

  • Rang
    Membre fidèle
  • Date de naissance 30/07/1969
  1. coetjean

    Humeur...

    je ne rentrerai pas dans le débat... Juste un information : ça fait de nombreuse années que les chasseurs n'uitlisent plus de plombs dans leur cartouches... c'est interdit depuis 2005 presque partout, et donc c'est devenu quasiment obselete. Aujourd'hui la toxicité des munition est nulle. Oubliez pas que les écolo sont comme les pasteques, vert a l'exterieur et rouge a l'interieur... Quand aux "ecolo parisiens"... le jours ou les gens de la campagne vous expliquerons ce que vous pouvez faire ou ne pas faire, on verra si vous trouverez ça normal... Moi, je suis pour une reglementation des flux migratoire de vacanciers parisiens... ils de devraient pas avoir le droit de partir de chez eux, ça pollu , je reclame la mise en place d'un permis de deplacement hors des villes pour les citadins (humour inside) !
  2. Alors, des news ? t'as survécu ? :beurk: Et pour les œufs ? comment ça se passe ?
  3. l'odeur, c'est du H²S, le sulfure d'hydrogène... ça pu, mais pas que , il a aussi une certaine toxicité a forte dose... mais là, tu ne risque rien, a par le fait que ça poke le danger pour tes œufs est qu'ils intoxique les autres œufs par contact ou a travers la coquille si la concentration de gaz dans l'incubateur augmente... par contre, j'ai pas de solution car je ne connais pas du tout les problèmes lier au œufs de serpents. Le sulfure d'hydrogène est considéré comme un poison à large spectre. Il peut donc empoisonner différents organes. L'inhalation prolongée de sulfure d'hydrogène peut causer la dégénérescence du nerf olfactif (rendant la détection du gaz impossible) et provoquer la mort juste après quelques mouvements respiratoires. L'inhalation du gaz, même en quantité relativement faible, peut entraîner une perte de connaissance. L'exposition à des concentrations inférieures peut avoir comme conséquence des irritations des yeux, de la gorge, une toux douloureuse, un souffle court et un épanchement de fluide dans les poumons. Ces symptômes disparaissent habituellement en quelques semaines. L'exposition à long terme à de faible concentration peut avoir pour conséquence : fatigue, perte d'appétit, maux de tête, irritabilité, pertes de mémoire et vertiges. Les études sur des animaux ont prouvé que les porcs ayant mangé de la nourriture contenant du sulfure d'hydrogène ont eu des diarrhées après quelques jours et une perte de poids après environ 105 jours. Les tests effectués sur des souris montrent que l'inhalation durant cinq minutes de sulfure d'hydrogène les plonge dans un état de vie suspendue !“M ark Roth, biochimiste de l'Université de Washington à Seattle, et ses collègues ont exposé des souris à un air contenant une faible concentration de sulfure d'hydrogène. En quelques minutes, les souris ont perdu connaissance et leur température a chuté de 37 °C à 15 °C. De plus, leur respiration s'est ralentie, passant de 120 à moins de 10 respirations par minutes. Bref, leur métabolisme tournait au ralenti, leurs cellules consommaient moins d'oxygène. Après 6 heures, les souris ont été re-exposées à un air normal et se sont réveillées en bonne santé. Les chercheurs n'ont noté aucun effet secondaire évident. « Cela indique qu'il est possible de baisser le niveau métabolique à la demande », explique Roth. « Dans le futur, des applications spatiales pourront découler de cette avancée, mais notre but principal est de penser aux applications médicales possibles ici et maintenant » ajoute-t-il.” pour info, quand tu le sent, c'est que la concentration est faible...quand tu le sent plus, c'est que tes papilles sont anesthésiés, et là, cela commence a être dangereux...
  4. coetjean

    cage rongeur bois

    Pas en bois , dabord il vont la bouffer en 3 mois, mais avant cela, elle sera imbibé de pisse de chons, et ça poke severe... Le mieux, c'est de voir sur les site comme le bon coin, pour quelques euros tu peut trouver des cages sympa... et qui se lave bien
  5. ou as tu posé la sonde de controle du cable chauffant ? si c'est sous la planche en bois, ou entre la planche et le substrat, c'est normal que tu es une difference... - si tu place la sonde du thermostat sur le substrats, ton cable vas trop chauffé et la surface de ton substrat vas depassé la temperature que tu cherche a atteindre. (a cause de l'inertie de la planche et du substrats). C'est un peu comme avec un pot de fleur : si tu attend de voir de l'eau dans la coupelle pour arreter d'arroser, la coupelle debordera car elle continura de se remplir alors que tu ne verse plus d'eau... - Si tu place la sonde sous le substrat, pres du cable, la temperature a la surfce de ton substrat sera plus basse que ce que tu attend car il y a de la perte d'energie dans le substrat. pour re-faire un parralelle avec le pot de fleur, si tu verse pas asser d'eau a chaque arrosage, l'eau ne descendra jamais jusque dans la coupelle... la solution consiste a mettre une sonde proche du cable mais il faut la reglée quelques degrés au dessus de la temperature que tu cherche a obtenir, il faut que tu mesure sur le substrat sur ton point chaud pour connaitre exactement le bon reglage... si quand ton cable est reglé a 32, tu a 28 au point chaud, augmente la temperature du cable de 1 ° et attend quelques heures, voir une journée et refait une mesure sur le substrats... si c'est toujours pas bon, augmente encore... en quelques jours tu devrais avoir trouver le bon reglage.
  6. oui, en y regardant de plus pret, je me suis planté... ... mais bon, on diras que c'etait pour l'exemple
  7. coetjean

    comment je m appel

    c'est un parasite de mer dans la bouche d'une dorade ? (Cymothoidae)
  8. :groaor: c'etait courru d'avance, avec tout ces vegetariens qui passe leurs temps a bouffer de l'herbe, fallai bien qu'elles nous attaque un jour ! Cela dit, je pense que là, tu a une ouverture... Quand tu aura 5 minutes , tu pourra me racconter comment tu as expliquer à ton assurreur que le degats des eau, c'est à cause de l'arrosage de la petite clematite qui pousse sur ta fenetre
  9. intox... pour rejoindre wedjeur je dirais que ... j'ai déja vu des dindes bien plus grosses.
  10. je pense que spooky doit etre dans le vrai quand il parle d'un Boa constritor imperator adulte... on constate facilement que beaucoup de vente on lieu quand la bestiole arrive vers le metre... Quand ça commence a faire un beau bébé qui commence a etre un peu costaud c'est moins rigolo que l'asticot de 60 cm qui est facilement gérable ... bizarement, avec les BCI, quand il y a de la géne, il y a moins de "tarzan" (oui...elle etait facile). y-aura t-il quelqu'un capable d'admetre une erreur de choix ou une mauvaise surprise ?
  11. J'ai pas retrouver la photo ou c'etait très visible, mais j'avait été surpris de voir cela, elle aplatisé sa gorge sur environ 10CM, comme un cobra mais sur la hauteur plutot que sur la largeur ... bon, la j'ai trouver deux photo sur le net ou c'est pas flagrant... si tu as quelque chose de plus concluant, cela pourrai confirmer... sinon, ce que j'ai vu etait juste un comportement aleatoire ou un "effet photo"
  12. merci pour les reponses as tu reussis a observer la position d'intimidation avec "l'appalatisement " lateral ? (si tu as reusis a faire une photo c'est carrement top.. )
  13. la solution: il faut mettre ta sonde au contact de la plaque de verre, avec un reglage un peu superieur a la temperature que tu cherche a avoir, mais pas trop (par exemple, si tu veut 32 sur le substats, tu regle la sonde sur 32.5 en maxi et 31 en mini) et avec un deuxieme thermometre tu surveille la temperature que tu obtient au point chaud (sur le substrats) il vas y avoir un decalage dans le temps (peut etre sur quelques heures (5-6h, voir plus), mais le substats (point chaud) vas chauffer progressivement pour arriver a une temperature proche de ce que tu cherche... aprés si tu n'est pas arriver a 32, par exemple, tu augmente progessivement, par 0.5 degrés toute les 12 h le reglages de la sonde qui est au contact du verre jusqu'a obtenir la bonne temperature au point chaud... il faut surveiller de pres la temperature du point chaud a cette periode pour bien voir le decalage qu'il existe dans le temps entre la temperature de la plaque de verre et la temperature sur le substrat, comme cela tu saura combien il faut de temp a la chaleur pour traverser le subtrat. pour faire un parallele imagé, c'est comme quand tu arrose une plante en pot, si tu attend de voir l'eau dans la coupelle qui est sous le pot pour arreter d'arrosée, c'est trop tard, la coupelle deborde 9 fois sur 10 car l'eau qui est dans la terre continue de remplir la coupelle alors que toi, tu n'arrose plus... et bien pour ton terra, c'est le meme phenome avec la chaleur, si tu coupe le cable trop tard, ça continu de monté car la chaleur est stocké par la plaque de verre. voila, j'espere avoir été plus clair.
  14. J'ai encore plein de questions (je suis curieux de nature...) - quand tu dit quelle mange salement, tu veut dire quelle a depioté la souris ? - Avec quelle posologie tu a administrer le panacur (et comment... tu a farcis une/des souris ?) en 2 fois sur 15 jours ? - As-tu vu une différence avant/aprés le traitement sur le comportement du serpent? - combien de temps prend la digestion chez cette espèce ? tu a vu des différences avec d'autre serpent du même genre ? - je crois que c'est un serpent diurne a l'état sauvage, elle garde ce comportement en captivité malgré le "stress" du terra ? ... bon, ça ira pour aujourd'hui, je veut pas abuser mais j'ai encore des questions... En tout cas c'est une belle expérience avec une espèce qui a l'air bien sympa a maintenir.
  15. j'ai pas spécialement d'expérience avec les terra en bois... mais je pense que je touche un peu en technique... Je pense que tu a un problème d'inertie ... en fait, pour faire simple le phénomène est le suivant ton câble chauffe, mais comme il est un peu loin du thermostat et qu'il y a du bois et du verre entre les 2, ton thermostat ne le "sent" pas tout de suite, alors ton câble chauffe encore plus, et encore, et encore...puis ton thermostats capte (enfin) et il coupe le câble car, a l'endroit ou se trouve la sonde, il y a la bonne température... mais comme le câble a chauffer un max, a fond pendant un moment... même si il est couper, le câble reste chaud (le bois et le verre aussi) et la température continue a monté encore pendant quelques minutes. la solution : Place la sonde de façon a ce quelle capte mieux l'état de chauffe du câble (plus prés, avec le moins d'isolation possible).
×
×
  • Créer...