Jump to content

DJULE

Membre
  • Content Count

    50
  • Joined

  • Last visited

  1. Bonjour à tous, J’ai récemment récupéré une Trachemys scripta scripta dans un fossé à fortiori abandonnée. Le sujet est en bonne santé manifeste et possède une dossière d’environ une vingtaine de centimètres. Suite à une maltraitance présumée, j’aimerais l’a céder à un propriétaire digne possédant un bassin extérieur pour qu’elle finisse des jours heureux mais encore faut-il que je sache si cette espèce résiste sous le climat du nord de la France. Je suis à l’écoute des personnes pragmatiques et expérimentées. Je vous remercie pour elle. Julien
  2. Nom complet de l'espece ; Theraphosa Blondi - Age du specimen : NC 2013 - Sexe : 0.1 (femelle) - Provenance : Particulier. N.C - Taille / poids : 10 cm pattes dépliées - Localisation : 59 Nord - Prix: 179 euros - Envois :NON - Infos supplémentaires : Il s'agit d'une véritable Theraphosa Blondi Guyanaise et non d'une Apophysis comme couramment proposée. Specimen calme et s'alimente très bien - Animal soumis ou non à CDC : OUI - Animal soumis ou non à réglementation CITES : NON Je ne procède à aucun échange. Je reste à votre disposition pour toutes informations complémentaires.
  3. La grenouille Coasse et non croasse comme peux le faire le corbeau...
  4. Tu as raison Straw, le sujet concernant les dimensions de terra VIABLE pour l'animal est tres interessant et se doit être soulevé. A multiple reprises les conditions de sécurités ont été évoqués au détriment des conditions de bien être du pensionnaire. Cela est crucial pour moi de privilégié ce paramètre d'ordre éthique et si les risques s'avèrent trop risqué alors abstinence sur le maintien de l'espèce!!
  5. Sur la première video je pense également à une taille oscillant les 6m Bonne soirée à tous,
  6. Voilà une video qui démontre la différence entre le maintien en tiroir et des conditions quis selon moi sont respectables. Je n'aborde pas les conditions de sécurités qui seront laissées de côtées pour prioriser le bien être de la bête ce qui est pour moi fondamentale ! Ce changement de milieu fait plaisir à voir...
  7. J’ai pu tomber sur cette video et souhaitais vous la faire partager. Le son est de piètre qualité en revanche les images sont assez surprenantes. Magnifique paysage de cet univers hostile ! http://www.youtube.com/watch?v=xBRC4oja2Mg
  8. Après, tu as aussi les égos...tu peux très bien avoir des gens qui n'élèvent des espèces depuis 4-5 ans - et qui n'y connaissent donc pas grand'chose - comme des vieux briscards qui n'ont toujours fait que d'une seule manière et parce que "ils mangent et se reproduisent" estiment que leur animal est dans de bonnes conditions...ce qui est faux, le stress, à part si il est violent, a des effets plus pervers que ça. Une poule pondeuse en batterie (à 5 sur une feuille de papier A4 - heureusement ça disparaît), non seulement elle mange, mais en plus elle se reproduit très bien, c'est le but - les "experts" ont même trouvé des "trucs d'élevages" comme agir sur la luminosité et la durée d'éclairement pour réduire les combats, et autres joyeusetés. Résultats : elles mangent, elles pondent, ne se battent pas mais ça ne correspond pas du tout à un bien-être quelconque....et elles vivent 3 à 4 fois moins qu'une poule dans ton jardin - Question au passage : combien de temps vit une poule "normale" ? Or les oiseaux ont un métabolisme des centaines de fois plus rapide que les reptiles - tu vois le problème.... Le comparatif comportemental entre une poule et un Boidé est totalement déplacé. Pour avoir possédé une basse cour je peux te dire que l’intelligence d’une poule est limitée à manger-dormir-pondre et picorer. L’intelligence d’un serpent est beaucoup plus subtile que cet oiseau.
  9. Et je rajouterais l'aspect financier et "technique". S'il était obligatoire de founir une pièce à ces animaux, je pense que la très grande majorité des personnes qui en possèdent actuellement ne pourrait pas techniquement avoir l'espace necessaire aux installations. Ou bien il leur faudrait sacrifier une bonne partie de leur élevage. Je suis peut être spécialement pauvre, mais fournir une pièce de 9m² à un (voir 2 pour être gentil) individu(s) c'est pas donné à tous le monde Comme Corso le disait quand tu n’ pas les moyens financiers et matériels tu ne fais rien. Belle morale Corso , content d’entendre que ce genre de pensé subsiste encore…
  10. Bonjour à tous, Voilà un sujet qui m’intéresse fort bien ! Je me souci également beaucoup concernant la place propice au maintien des Boidés Sont-ils vraiment heureux dans des espaces restreints ? Souffrent-ils d’insuffisance de place ou de stress? D’absence de se mouvoir ? Voici des interrogations qui me taraudent ! Selon moi les Boidés deviennent indolent au stade adulte et privilégie le repos et la digestion. Les déplacements dans la nature sont essentiellement portés sur la chasse, un serpent préféra être statique et repu que de parcourir des distances à la recherche de nourriture. Mon fournisseur de rongeur maintient une femelle Molure Albi de 5m dans une pièce, environ 3.50 sur 3m, celui-ci me disait qu’elle était toujours confinée au même endroit et se meut très très peu…. autre exemple avec le propriétaire d’un magasin de reptile qui avait confectionné à son couple de Molure un terra de 3.50m sur 1.50m et me disait exactement la même chose, ce qui est donc pour moi des exemples éloquents que des grandes dimensions s’avèrent pas forcément indispensable. Cela dit, en tirant cette conclusion qui reste je précise subjective, ne me convint pas à croire que maintenir des gros boïdés de 5m dans des terras exigus leur sont confortable, je pense à un minimum de place notamment lorsque l’animal souhaite s’étendre lors de la digestion ou encore faire son exuvie sans se contorsionné. Toute fois cette critique dite, je considère qu’un animal qui s’alimente et se reproduit sont des signes de prospérités, on sait tous qu’un animal mal maintenu aura tendance à refuser de s’alimenter et de surcroit se reproduire ! Ceci évoqué, vous constaterez que je n’ai pas abordé les paramètres de sécurités mais uniquement le souci du bien être de l’animal, ce qui est fondamentale pour moi ! Je suis très dubitatif et curieux sur le maintien idéal, je pense que ce sujet pourrait être très constructif si chacun apportait ses observations, connaissances et surtout respecte les opinions de chacun. En espérant n’avoir froissé personne car certain me semble très susceptible lorsqu’il y a opposition à leur idée. Bien à vous,
  11. Je pense opter pour 2m/1m/70cm (L/l/h) pour ma future pensionnaire (Bivittatus forme classique) puis si besoin en fonction de l’évolution du spécimen configurer sur une taille supérieure.
  12. Bonjour à tous, C’est effectivement surprenant de constater de gros sujets comme celle-ci prenant si peux de place dans leur terra une fois enroulé ! A se demander si il est vraiment nécessaire d’accorder des terras aux dimensions importantes.
  13. Ma femelle doit avoir environ le même âge que la tienne. Peut tu me décrire son alimentation (fréquence, proie) Merci
  14. Je suis actuellement dans la même situation que toi Ludovic, je m'interroge sur une éventuelle acquisition d'où mon deterrage pour ce topic. J'aimerai également rencontrer un possésseur de cette éspèce fascinante ain de me rendre compte de l'importance de cet animal.
×
×
  • Create New...