Jump to content

goldrabbit29

Membre
  • Content Count

    207
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

goldrabbit29 last won the day on July 30 2014

goldrabbit29 had the most liked content!

About goldrabbit29

  • Rank
    Membre fidèle

Profile Information

  • Sexe
    Non spécifié
  1. Bon courage, cette histoire ne doit pas être amusante. Par principe, je me méfie toujours de l'administration. Je sais d'expérience qu'ils peuvent te foutre dans la merde si tu mets ne serait-ce qu'un orteil en dehors des clous, quand bien même ils te disent de vive voix qu'il n'y a pas d'inquiétude à avoir.
  2. Ouais, mais pour ce qui est de la bouffe, son discours reflète moins la réalité de sa pratique (en tout cas la perception qu'on en a). N'empêche, il manipule a peu de chose près ce qu'il veut.
  3. oui, on est d'accord. Le conditionnement est une chose, mais il ne faut pas espérer faire ce que l'on veut avec tous les serpents. J'ai également deux albertisii d'import juvéniles qui, bien qu'ils soient fuyards, ne sont pas agressifs pour le moment. Par contre l'autre, qui a changé au moins deux fois de propriétaire, est vraiment con. En plus il est malin et vicieux, et n'hésite pas à contourner la vitre pour taper. A mon avis, dans conditionnement, il faut comprendre "amélioration de la relation avec son animal". On peut les habituer, mais certains seront toujours récalcitrant. Et auront leurs jours. C'est un fait, il y'a des moments, c'est pas la peine, je le sais, je dois leur foutre la paix. Certaines espèces sont franchement plus susceptibles que d'autres. Je ne suis pas certain que le viridis ne mérite pas un peu sa réputation. Comme à peu près toutes les espèces dites "irascibles". Simplement, la réputation finit parfois par devenir un mythe. On m'avait dit que les albertisii était de véritable teignes. Je n'ai trouvé, finalement, que des serpents craintifs, avec lesquels il fallait se comporter comme avec des serpents craintifs. Etre calme, geste lent mais assuré. Et renoncer quand il n'est vraiment pas d'humeur. J'ai diminué de 80% les morsures. Mais il reste con comme un balais, et il est pas loin de sa taille adulte, alors ça commence à piquer un peu... Mon mentor m'a dit : "Empathie! Le maître mot est empathie!". Et il a raison...
  4. Je te présenterais bien un albertisii qui est très trouillard dans mon "élevage". Les deux autres sont facilement manipulables, mais je les ai eu très jeune, et cela même s'il s'agit d'import. Mais lui, c'est une grosse tête de con. Je voudrais bien t'observer essayer de le conditionner... Je le manipule quand même parce que je n'ai pas peur de la morsure, mais il a ses jours. Parfois, il tapera aux carreaux. D'autre fois, il restera cool tant que je ne rentre pas dans sa zone de sécurité. Cool signifiant qu'il ne montrera pas de signe défensif. Je pense que pour certains serpents, c'est peine perdue... Ce qui n'empêche pas de les manipuler sereinement, il s'entend.
  5. Oui c'est une belle bête. Made in King Baboon. Et quand je vois la dernière repro qu'il met en vente, je suis tenté de lui en reprendre un!!! La dernière fournée est encore plus exceptionnelle!!!
  6. "J'ai faim!!!!!!!!!!!!!!!!" .............................. "Tiens, monsieur lapin...." .............................. "Aie conffffffffffffiiiiiiiance!!!!" BAAAAAAMMMMMMM "Beuuuuurrppppp!!!" Aï apaec, Boa constrictor constrictor Iquitos de deux ans et demi.
  7. La question n'est pas de savoir si immaturité il y a ou pas. La question principale est l'autonomie. Et savoir reconnaître l'absence de cette dernière serait preuve de maturité. D'autre part, "manquer de maturité" pour un projet ne signifie pas "absence de maturité", mais "insuffisance de maturité". Et si vous êtes choqués par le ton employé, vous devriez vous demander pourquoi on répond de la sorte. Par agacement de constater que malgré les mises en garde pleine de bon sens, il y a contestation du bien fondé de nos propos. Parce que le schéma trop classique de l'acquisition d'un serpent, qui finit sur le bon coin peu de temps après, a nourri notre incapacité (voire volonté) à faire preuve de compassion. Parce que merde!!! Il n'est pas que question de notre propre volonté. Il s'agit aussi d'être vivant. Et que si l'on peut disposer de sa game boy ou de sa bistouquette à volonté, un ophidien ne peut pas subir notre irresponsabilité. C'est vrai, ça tourne en rond. Comme dans la tête de notre ami qui ne fait pas preuve d'intérêt, mais d'obstination. Mais de toute manière, comme je l'ai déjà dit, on parle pour rien. Les parents ne veulent pas aujourd'hui, ils ne voudront probablement pas demain. Il attendra comme la majorité d'entre nous, d'être autonome financièrement, et suffisamment stable pour assurer une maintenance convenable à sa bête. Il ne s'agit pas d'un jugement de valeur. Seulement du meilleur conseil qu'il devrait entendre. Cette fois ci, c'est la bonne. Je vous laisse épiloguer, j'ai déjà consacré assez de temps à la cause des ophidiens.
  8. J'ai déjà factualisé. Un petit effort de relecture, une once d'introspection, une pincée de prise de recul, et deux trois remises en question devraient t'aider à analyser la situation. J'en ai assez dit. Et je ne me fais guère d'illusion. De toute manière, tes parents ne veulent pas. Ils ne changeront probablement pas d'avis, et tu passeras donc le cap dans quelques années, lorsqu'une autonomie tu auras. Comme je te le conseille. Le débat est clos pour moi.
  9. Et moi je te répète que tu te fais une idée de ce qu'est la maintenance d'un ophidien. Mais ne focalise pas sur cela. Ton principal problème c'est ton manque d'autonomie. Après, je dirais que c'est ton manque de maturité. Mais là, c'est un avis personnel et parfaitement contestable. Quoique...
  10. Inutile de m'envoyer des messages privés, tout a été dit. Tu n'es pas prêt à accueillir un serpent (cf explications plus haut). Tu crois en être capable car tu te fais une idée de ce qu'est la maintenance d'un ophidien. Et tu te berces d'illusions. Comme je l'avais prédit, tu ne le comprends et ne l'admets pas. Pourtant on est plusieurs à essayer de t'expliquer les choses. La première chose à retenir en matière de terrariophilie, c'est qu'il faut savoir être patient. Mais je ne me fais pas d'idée, tu es à l'âge auquel on croit dur comme fer ce que l'on pense. Ce n'est qu'avec les années qu'on s'aperçoit que l'on avait tord. J'ai fini la leçon de morale, à toi de faire un effort de compréhension. PS : un détail : un serpent ça peut coûter cher, plus que ce que l'on imagine. Il n'y a pas que la souris que tu donnes une ou deux fois par mois. Il y a le coût de départ (matériel+serpent), le coût de fonctionnement (litière, eau, électricité, bouffe, usure matos). Et surtout, (et c'est la partie qui est toujours négligée) il y a le coût des impondérables. Du genre véto, casse matériel etc... Il n'y a qu'en étant autonome que l'on peut être sûr (et encore) de pouvoir y faire face. Parce qu'un véto c'est pas à coup de billet de 5 euros que tu le payes.
  11. J'ai déjà dit pourquoi je te dissuade. Je sais bien que tu ne comprendras pas , n'admettras pas que tu es dans l'illusion. Mais fallait que je tente le coup, au moins pour le serpent.
  12. tu n'es pas prêt à accueillir un serpent. Tu n'as pas l'autorisation des parents, tu te demandes comment tu vas faire pour gérer les contraintes, et tu pignes déjà sur les tarifs. De plus, tu poses 150 questions auxquelles tu aurais des réponses si tu faisais preuve de bon sens, et que tu faisais un peu de recherche. Désolé, je suis abrupte, mais ça me gonfle de me dire que si personne ne te dissuade, dans moins de deux ans (et encore je suis généreux....) tu viendras alimenter les petites annonces du bon coin déjà bien trop fournies. Pour avoir un tel animal, il faut être autonome au maximum : dans sa pratique (cela suppose de maîtriser les bases), financièrement, physiquement, et de disposer des infrastructures nécessaires. Attends quelques années, quand tu commenceras à bosser, que tu auras fini tes études, et que tu seras plus mature.
×
×
  • Create New...