Jump to content

PierreEtLesAnimaux

Membre
  • Content Count

    3
  • Joined

  • Last visited

About PierreEtLesAnimaux

  • Rank
    Nouveau membre

Animaux possédés

  • Je possède
    Rien

Profile Information

  • Sexe
    Homme
  1. Bonjour, c'est une tortue terrestre un peu que vous voulez ? Si c'est ça voici ce que j'ai trouver: La tortue terrestre est un animal qui ne doit pas être adopté à la légère, car certaines espèces peuvent vivre plus de 50 ou 60 ans. En outre, il s’agit de reptiles ectothermes, c’est-à-dire que leur température corporelle varie selon celle de l’air ambiant ; il est donc important de veiller à reproduire les conditions naturelles de vie des tortues. Il faut savoir qu’une tortue a froid en dessous de 25°C. Il s’agit d’animaux diurnes, qui hibernent en hiver, et pour la plupart solitaires, peu enclins à la vie en communauté. Que dit la législation française ? En France, plusieurs espèces peuvent être adoptées légalement. Mais il faut savoir que la tortue de Hermann, la tortue Grecque et la tortue de Floride sont protégées par un arrêté. Elles ne peuvent être achetées, vendues, ni même données. Si la tortue de Floride ne peut être adoptée en raison de la menace qu’elle représente pour l’équilibre écologique – puisque de nombreux spécimens ont été libérés dans la nature par des propriétaires inconscients lorsqu’elles étaient encore légalement vendues – les tortues de Hermann et Grecque peuvent être élevées après l’obtention d’un AEA, une Autorisation d’élevage d’agrément. Cette règlementation stricte, en vigueur depuis 2007, permet de protéger ces espèces en voie de disparition en raison de leur commercialisation intensive. Quelles sont les espèces de tortues terrestres à adopter ? Pour débuter ou non dans l’élevage de tortues, plusieurs espèces sont faciles à élever. la Testudo : cette espèce de tortue terrestre est originaire du bassin méditerranéen. Elle se subdivise en 5 espèces de petite taille, puisqu’elles mesurent entre 7 et 35 cm pour 700 g à 7 kg. La tortue d’Hermann et la tortue Grecque en font partie et demeurent protégées en raison de leur situation en voie de disparition. la tortue des steppes (Agrionemys horsfieldii) : cette espèce est très présente dans les animaleries, mais elle demeure sensible et aura besoin d’attention et de soins réguliers. Exigeante, elle est souvent réservée aux éleveurs connaisseurs et expérimentés. la tortue sillonnée (Centrochelys sulcata) et la tortue léopard (Stigmochelys pardalis) : ces grosses espèces originaires d’Afrique atteignent très rapidement 50 à 70 cm. Elles n’en demeurent pas moins très faciles à élever, y compris pour les débutants, mais il faudra leur prévoir de la place, en extérieur comme en terrarium. la tortue des Balkans : facile à élever, cette tortue d’Europe de l’Est s’adapte très bien au climat français. Avec ses 20 à 30 cm, elle apprécie les grands terrariums et les enclos extérieurs. Où adopter sa tortue ? Pour adopter une tortue en toute légalité, deux possibilités s’offrent à vous : en animalerie : cette solution est la plus souvent retenue, mais veillez à acheter votre animal dans une animalerie réputée et de confiance. En effet, toutes ne savent pas prendre soin des tortues. Vérifiez que la tortue soit d’un bel aspect (propre, carapace saine et peau sans blessure, respiration régulière, aucun écoulement suspect), que les conditions d’élevage soient optimales (lampe à UV, taux d’humidité contrôlé) et que l’animal soit bien nourri. chez un éleveur professionnel : assurez-vous que les conditions d’élevage soient bonnes, comme en animalerie, et que l’éleveur soit en règle. N’hésitez pas à lui demander les documents attestant de son droit à élever et vendre des tortues. Comment élever une tortue terrestre et quelles précautions prendre ? Adopter une tortue terrestre doit être une action réfléchie, car outre sa longévité, c’est un animal qui a des besoins très précis et qui nécessite des soins spécifiques. En outre, certaines espèces sont bien plus fragiles que d’autres. L’habitat Les jeunes tortues doivent vivre en terrarium toute l’année, car elles demeurent fragiles. Une fois adultes, elles peuvent gambader en extérieur, mais uniquement lors des beaux jours. En effet, les tortues ne sont pas faites pour vivre en permanence dehors. le terrarium : il doit être chauffé pour permettre à l’animal de mieux réguler sa température. Préférez-le en verre, car il est plus solide et conserve mieux la chaleur. Il doit mesurer au minimum 1 mètre de long pour 50 cm de large, voire davantage pour une grande espèce. Installez une lampe spécifique à UVA et UVB pour y maintenir une bonne température, tout en préservant un coin plus frais, sous forme de cachette. Quant au sol, un terreau adapté sera idéal. en extérieur : une tortue adulte en bonne santé peut vivre en extérieur entre mars et octobre. Prévoyez un enclos ou clôturez bien votre jardin et prévoyez-lui des cachettes fraîches. Pensez à lui fournir de quoi s’hydrater et s’alimenter. L’alimentation Toutes les espèces de tortues terrestres n’ont pas la même alimentation ; certaines sont herbivores, d’autres carnivores et d’autres encore omnivores. Quoi qu’il en soit, elles ont toutes besoin d’une nourriture variée, saine et équilibrée, riche en calcium pour préserver leur carapace. les herbivores mangent des fruits et légumes, ainsi que certaines fleurs (coquelicot, pissenlit, etc.). les carnivores mangent des insectes (vers, blattes, grillons, etc.). les omnivores mangent des deux types d’alimentation. L’hibernation Toutes les espèces de tortues terrestres n’ont pas besoin d’hiberner ; renseignez-vous bien au préalable. Pour celles qui hibernent, les temps sont variables : 4 semaines pour les jeunes tortues et jusqu’à 20 semaines pour les adultes. L’hibernation se déroule entre octobre et mars et elle se prépare. Il vous faudra vous assurer que votre tortue est en bonne santé et suffisamment grosse pour tenir toute cette période sans s’alimenter. Au cours du mois qui précède l’hibernation, commencez à réduire petit à petit son alimentation et cessez de la nourrir lors des deux jours qui la précèdent. Vous pouvez également la baigner quelques minutes dans l’eau tiède (25 à 30°C). Installez votre tortue dans un bac contenant de la terre non tassée, de la paille, du foin et des feuilles puis placez celui-ci dans un endroit calme entre 5 et 10°C. Vérifiez régulièrement le poids de votre tortue pendant la durée de l’hibernation. Si elle en perd trop, réveillez-la pour l’alimenter. À la fin de la période d’hibernation, réveillez votre animal en augmentant progressivement la température et en l’exposant à la lumière. Réhydratez-le en lui donnant des bains d’eau tiède et attendez une semaine pour réintroduire une alimentation progressive
  2. Bienvenue sur Le monde des reptiles. Vous pouvez maintenant parcourir les lieux pour connaître l'ensemble du contenue et découvrir la communauté.

    Si vous avez des questions n'hésitez pas à demander..

  3. Bonjour, je vais avoir un lepidobatrachus laevis et je ne trouve pas assez d'informations a propos de ce sujet, pourriez-vous me donner plus d'information sur cette animal (ce qu'il mange...)
×
×
  • Create New...