Aller au contenu

Frazap

Membre
  • Compteur de contenus

    71
  • Inscription

  • Dernière visite

Seller statistics

  • 0
  • 0
  • 0

Réputation sur la communauté

0 Neutre

À propos de Frazap

  • Rang
    Membre régulier
  • Date de naissance 04/16/1962
  1. Frazap

    Dans mon jardin..... lézard ocellé

    moi j'adore les chats, j'en ai eu plein, mais je suis obligé de reconnaitre que ce sont des prédateurs hyper efficaces.. Et pis bon à choisir, le chat domestique est quand même loin d'être en danger d'extinction, tandis que beaucoup d'espèces de l'herpétofaune locale ...
  2. Frazap

    Dans mon jardin..... lézard ocellé

    Les chats domestiques sont une des causes principales de la disparition de toute une partie de la faune sauvage dans les jardins de villes ou des campagne.. reptiles, oiseaux, amphibiens, rongeurs. Je ne sais pas quelle est la solution mais c'est un réel problème; Dans le fond de mon jardiln, près d'un point d'eau je laisse quelques m2 à la disposition de la nature ou elle fait ce qu'elle veut. Depuis que je n'ai plus de chats ( et je n'en reprends pas à cause de cela car je préfère observer la faune sauvage), je peux faire plein de photos d'espèces que je ne voyais plus. Mais il y a toujours les chats des voisins qui arrivent à faire fuir les bestioles ou les capturer... A un moment donné, je crois qu'il y a un choix à faire, car à travers nos chats c'est nous aussi qui sommes responsables de l'appauvrissement de notre faune de jardin.
  3. Frazap

    Boiga dendrophila - phase bizarre - run's borneo

    Salut Run's Toutes mes félicitations pour l'ensemble de tes actions et le partage que tu nous fais de ces témoignages de vie sauvage. J'ai quelques conseils à te demander,car tes valeurs sont miennes, et cela pourrait également intéresser de futurs voyageurs. Je vais réaliser un vieux rêve, passer 3 semaines à Bornéo. Je sais, ce sera trop court, mais c'est toujours trop court quand il y a une date de retour. J'y vais d'abord pour rencontrer les malais, en dehors du tourisme de masse. C'est pour Avril 2012. Direction Kuching en base, pour les jungles du Sarawak (probablement 2 ou 3 nuits à Bako, puis un ou deux autres endroits), puis le Sabah peut être. Le vol sec pour KL est dans la poche et bientot le KL-Kuching aussi, pour le reste, ce sera au feeling, mais un feeling avec quelques objectifs et c'est là que tu peux avoir la gentillesse de m'aider. J'y vais aussi pour rencontrer la flore et la faune de la plus vielle forêt primaire au monde. Et évidemment les reptiles. Je sais que c'est extrêmement difficile d'apercevoir les bestioles en forêt; à part sans doute de jour, les varans monitor et quelques atheris endormies, il faut sans doute sortir la nuit. Ma question (pour ne pas dire mes milliers de questions), tu t'en doutes, est donc la suivante (je fais de l'herping depuis 20 ans mais pas en forêt équatoriale ) : A cette époque, fin avril, début de la saison hors mousson, quelles sont les meilleures attitudes à adopter en forêt, ou et comment pour débusquer le serpent ? il y a surement des trucs à savoir isn't it ? j'ose pas croire à une rencontre avec un o. hannah ou un réticulé, un boiga comme le tien ferait déjà mon bonheur..... Bien amicalement.
  4. Hello, suite à la cordiale invitation Hatchetman56 je rejoint ce topic puisque j'aime aussi faire des photos. Je me suis équipé il y a 2 ans d'un réflex numérique et, même si je n'ai pas suffisament de temps libre pour m'y adonner comme je voudrais, c'est toujours avec un énorme plaisir que j'éprouve à me balader déclencheur au bout du doigt. Je vous propose donc quelques clichés , d'abord nos petits protégés ..sauvages, près de chez moi natrix natrix vipera berus sauvages, loin de chez moi Pasmophis sibilans (langue de Barbarie) Accouplement de python de seba (Njagabaar frontiere Mauritanie_Senegal) captif.. python molurus bivittatus Voila pour cela, à bientot !
  5. Frazap

    Valentin en Direct Live

    *Oui c'est sa fête, Merci pour lui ! il a été gaté, un terra tout neuf ! Au début j'avais mis la webcam à de fins personnelles et pratiques : d'abord pour surveiller l'évolution des températures du terra à distance puis pour observer son comportement pendant mon absence. Ensuite des amis m'ont dit que cela les intéresser de jeter un oeil sur lui liu de temps en temps et sous camstreams il suffit d'un clic pour partager le stream donc voila. La plupart des gens sont décus car il ne bouge presque pas hi hi .
  6. Frazap

    le blanc, le python de Seba et le pêcheur

    C'est scandaleux, mais tu sais c'est aussi la triste réalité de nombreux endroits dans le monde, ou l'enrichissement personnel devient prioritaire sur l'intérêt collectif dès que l'accès au pouvoir est acquis et croissant dans la hiérarchie jusq'au plus haut niveau. Le colonialisme que nous avons mené en Afrique a aussi sa part de responsabilité. J'aurai signalé la capture du python au gouverneur du parc, nul doute que le pêcheur aurait été verbalisé. Dans mon carnet je raconte l'histoire d'un gamin qui a été tué par les gardes il y a quelques années car il pechait du poisson dans le parc. Les chasses illégales des dirigeants sont connues de tous mais sont intouchables car les intérêts relationnels priment... Merci en tout cas pour vos réactions !
  7. Frazap

    Python de l'Ouest

    Merci ; la photo 3 a été prise avec un téléobjectif Nikkor AF 300 mm F4, et la photo 4 avec un zoom grand angulaire Sigma Af 10-20 mm f3.5/5.6, la plupart des autres gros plans avec un Micro Nikkor 55 mm f2.8. L' apn est un Nikon D90, c'est un boitier vraiment excellent, il est très peu bruité jusqu'à 1600 iso voire 3200, c'est pratique dans ces ambiances ou la lumière naturelle fait défaut.
  8. Quelle longueur fera ton ouverture ? une porte t'oblige à dégager toute l'ouverture du terra, c'est ce que tu souhiates mais cela veut dire que tout ce qui est dedans peut en sortir ou en tomber (les animaux, la chaleur) sans que forcément tu puisses intervenir, et tout ce qui est dehors peut y rentrer (le froid..); Ca dépend quel animal tu héberges, mais c'est assez intrusif et stressant. Il te faut de la place devant le terra pour pouvoir l'ouvrir et si elle est longue, le porte-à-faux est important. A mon avis rien n'est plus pratique que deux portes coulissantes avec lesquelles tu gères l'ouverture comme tu le souhaites en fonction du type d'intervention.
  9. Frazap

    Herping Breton

    Cool ! En plus on est déjà plusieurs photographes bretons !! Superbes photos que celles de ta galerie photo j'aime beaucoup par contre je dois être miro mais tu peux me donner le lien de la section en question ? merci
  10. Frazap

    Herping Breton

    Ok merci je vais aller voir cette section. J'ai un reflex numérique, un Nikon D90. Là, pour les deux photos de couleuvre et le gros plan de la berus, j'ai utilisé un objectif Macro Nikkor 55 mm f2.8 ,Il a plus de trente ans cet objectif mais il est excellent. Evidemment ,pas d'autofocus et exposition manuelle. Pour la photo de la berus sur la falaise, j'ai utilisé un grand angle Sigma 10-20 mm f3.5-5.6, cela permet une mise au point très rapprochée (a 8 cm de la vipère) mais en conservant un angle de champ très large qui permet d'englober l'environnement en fermant un peu le diaph. Sinon il m'arrive aussi d'utiliser, si je ne peux pas me rapprocher, un Nikkor 300 mm F4 fixe.
  11. Frazap

    Valentin en Direct Live

    Oui il faut un ordi dédié en marche connecté au net (le mien est au sous sol a coté du terra en wifi)et avec un webcam. Après c'est expliqué sur site de Camstreams (tout est bien expliqué, en anglais certes): Il faut télécharger un encodeur windows , l'installer, le lancer et déja tu dois voir l'image de ta webcam prête à être broadcastée. Il faut que l'adresse ip de ton ordi soit toujours la même et que ton modem laisse passer le port 5700. Il faut aller donc sur la console d'administration de ton modem (freebox ou autre) configurer si nécessaire : - une réservation d'adresse IP avec la mac adress de la carte réseau (wifi ou ethernet) - autoriser le transfert de port 5700 (en tcp et udp) Un peu technique mais après cela marche tout le temps et c'est du vrai streaming tu peux ensuite coller le html fourni par Camstreams sur ton site perso par exemple et voila le résultat (en bas à gauche) : http://francois.quinquis1.free.fr/Ecail ... illes.html
  12. Que fait Valentin pendant que je bosse ? ben pas grand chose http://frazap.camstreams.com/
  13. TU aurai une photo du terra fini vraiment trop beau la class Merci ! y a des photos du terra terminé plus haut dans le fil, sinon les photos de la construction d'un bout à l'autre c'est sur cette page ci (descendre dans la page) : http://francois.quinquis1.free.fr/Ecail ... entin.html
  14. Frazap

    Herping Breton

    Merci pour vos commentaire . Alors quelques explications. Pour info c'est une berus mâle et pas femelle, malgré ses coloris assez roux. Ma façon de prcéder est en général la suivante : quand j'ai repéré la bestiole de loin , je n'y vais pas tout de suite. Je répète mes prise de vues loin d'elle dans un coin identique au niveau lumière pour avoir la bonne expo car je shoote en tout manuel avec l'objectif macro, et je prends mes repères, je regarde comment je vais pouvoir m'approcher sans éveiller son attention, surtout à flanc de falaise comme là. Puis je me rapproche à quelques mètres en faisant très attention à ne pas révéler ma présence et surtout ne pas déclencher sa fuite. La distance de fuite des colubridés est plus importante que celle des vipères qui comptent sur leur mimétisme et ne fuit qu'au dernier moment. Je fais quelques clichés d'assez loin, au cas ou elle détale , d'abord au 300mm, puis au 105 . Ensuite je range le matos et ne prend avec moi que les objos macro et grand angle et j'y retourne, cette fois au plus près. Dans le cas présent, c'était facile, elle était sur un rocher en hauteur et j'ai approché par dessous pour la surprendre. Là cela dépend de l'individu. Surpris par ma présence très proche, soit il fuit (9 fois sur 10 en fait), soit elle fait face, surtout si elle est un peu loin d'un abri comme c'est le cas là. Dans ce cas , se sentant en danger, elle se ramasse, elle peut frapper (surtout la berus qui est plus nerveuse que l'aspic) et il faut esquiver car les doigts et l'objectif sont proches (5 à 10 cm ici). Au bout d'un moment en général, si je bouge pas, elle se calme et je peux m'approcher et voler quelques clichés très proches et plus naturels pendant quelques secondes. Pour avoir un profil de la tête, vu qu'elle fait toujours face à l'objectif, il faut, en meme temps qu'on prend la photo d'une main, approcher l'autre main latéralement pour qu'elle la verrouille dans son colimateur et je bouge la main de façon à ce qu'elle me présente son profil. Il faut viser et déclencher d'un oeil et garder l'autre ouvert pour apprécier la distance entre la vipère et la main qui fait appât. Je sais qu'elle ne frappera pas au delà d'une certaine distance; une fois qu'elle ne me considère plus comme menace, elle préfère garder son venin. Voilà en gros, mais cela ne marche pas à tout les coups, la plupart du temps, elles s'enfuient, que ce soit vipère ou couleuvre; exceptée en sortie d'hibernation ou elles sont plus lentes à réagir. Je ressort de ces rencontres toujours un peu émotionné, comme ayant une eu une relation privilégiée avec la bestiole, comme certainement ceux qui font de la photo animalière. Comme un pacte qui se crée, je te laisse me prendre en photo mais m'embetes pas trop...ni trop longtemps.
  15. Frazap

    Herping Breton

    Merci, non pas sur le même transec, elles étaient à 800 m l'une de l'autre. Je suis cet endroit depuis plus de 30 ans, qui résiste encore et toujours à l'énorme pression immobilière (merci à la fragile loi littorale). Pour la berus, je cherchai la coronelle pour combler des "trous" dans l'Atlas mais c'est la première que je rencontre qui quitte les landes et traverse le sentier des douaniers pour descendre sur la falaise en quête de lézards des murailles (je suppose).
×