Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'amphibiens'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Annonces
    • ℹ️ Annonces & informations
  • Animaux
    • ℹ️ Toute l'actualité des reptiles
    • 🐍 Serpents
    • 🦎 Lézards
    • 🐸 Amphibiens
    • 🐢 Tortues
    • 🦂 Scorpions et 🕷️ Mygales
    • 🐛 Invertebrés
    • 🐊 Crocodiliens
  • Terrariophilie
    • 💬 Discussion générale terrariophile
    • ⚕️ Santé/Section médicale
    • 📸 Photos de vos animaux
    • 🛠️ Matériel terrariophile - installations
    • 👩‍🎓 Tutoriels
    • 🤤 Nourriture
    • 🌴 Biotope artificiel
    • 🖨️ Fiches d'élevage
    • ⁉️ Quiz
    • 🤳 Expositions animalières
    • ⚖️ Législation
    • 👥 Vie associative
  • Petites annonces
    • Vente d'animaux
    • Vente de matériel
    • Vente de nourriture
    • Recherche d'animaux
    • Recherche de matériel
    • Recherche de nourriture
    • CDC / Formations
    • 🗄️ Archives des annonces
  • Divers
    • Bourses
    • Discussion générale
    • Herping
    • Liens
    • Littérature
    • Support technique
    • Présentation

Categories

  • Vente d'animaux
  • Vente de matériel
  • Vente de nourriture

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Site web


Skype


Emploi


Localisation :


Je possède

Found 6 results

  1. Bien l'bonjour ! J'ai actuellement un terrarium ExoTerra 90x45x60, je compte l'utiliser pour crée un aqua-terrarium tropicale qui aurais pour habitant, des amphibiens, probablement des Epipedobates anthonyi Partie aquatique : Cette partie est doter d'un bassin de 10 ctm de profondeur ( 14 ctm si on rajoute le substrat ) et de 45 ctm² de surface. L'eau est acheter osmosée et filtrée en continue par un petit Repti Clear 250 avec un débit de 240L/h avec filtration chimique, biologique, mécanique. Le substrat de fond se compose d'une couche de 2ctm de substrat nutritif et de 2 ctm de gravier en surface. De petite plantes tapissent le fond de la partie aquatique, quelques branches et autre racines sont disposer dans l'eau ainsi qu'une grosse pierre de la quel je peut faire sortir le jet d'évacuation du filtre/pompe afin d'éviter de crée trop de courant. Partie terrestre : Tout aussi grande que la partie aquatique, la partie terrestre fait 45ctm² de surface avec 15 ctm² de fond. Composée d'une première couche de bille d'argile et de gravier fin sur les 5 premiers centimètres, puis de coco sur les 10 ctm suivant, la partie terrestre accueille également des plantes. Des Desmodium gyrans, Mimosa pudica, Chlorophytum comosum et Epipremnum aureum. De la mousse est également installer a l’extrémité du terrarium, afin de garder une certaines humidités malgré la distance avec la partie aquatique. Des collemboles, des vers de terres et des myriapodes enrichissent le substrat. Partie arboricole : La partie arboricole s'étend sur les deux autres parties du terrarium, avec 2 fausse lianes qui relient les premières branche des plantes et le sommet du terrarium. Le fond du terra est partiellement recouvert de lierre qui permettent au grenouilles de progresser au dessus de l'eau, d'atteindre les branchages semi-immerger de la partie aquatique sans nécessairement nager. Partie question : Partie aquatique : Je peut rajouter des poissons afin de contrôler la population d'amphibien via la prédation des œufs de ces derniers par des poissons ? Partie terrestre : Sans délimitation physique du type planche en pléxi pour séparer la partie aquatique du terrestre, la coco va elle progressivement se gorger d'eau et tomber dans la partie aquatique même avec une berge ? Partie arboricole : Quel éclairage me conseiller vous ? ( J'ai déjà un ballast et le nécessaire pour un tube néon. ) Je vous remercie d'avoir lu et répondu si t'elle est le cas, je passerais au montage du terrarium après avoir résolu ces quelques questions.
  2. Des chercheurs sud-américains ont prouvé après plusieurs années d'étude que Hyloscirtus japreria est une espèce à part entière de grenouille. Et une de plus : des scientifiques vénézuéliens et colombiens ont baptisé une espèce de grenouille trouvée dans les montagnes de Perija, à la frontière des deux pays. Cette découverte a été publiée en février 2018 dans la revue scientifique Zootaxa. Elle a été nommée Hyloscirtus japreria devenant ainsi la 37e espèce identifiée des Hyloscirtus, un genre d'amphibiens. Plusieurs années d'étude avant de prouver qu'il s'agit d'une nouvelle espèce Peau multicolore et chant particulier, cette petite grenouille (les mâles mesurent entre 2,8 et 3,2 cm et les femelles de 3,5 à 3,9 cm) qui vit dans les rivières et les cours d'eau au-dessus des 1.000 mètres d'altitude, a été découverte lors d'expéditions qui ont commencé il y a une dizaine d'années. "Nous avons mis plusieurs années pour prouver qu'il s'agissait d'une nouvelle espèce", a déclaré à l'AFP le biologiste Fernando Rojas-Runjaic, coordinateur de l'étude. Au fur et à mesure des expéditions, des appareils photo, des enregistreurs haute définition ont été emportés par les scientifiques, afin de documenter le chant de cette espèce et soumettre les enregistrements à des "analyses bioacoustiques". "Quand le mâle est apparu pour la première fois, ce fut un orgasme intellectuel", n'hésite pas à dire Edwin Infante, qui a participé aux sorties en montagne de plusieurs jours, à pied ou à dos d'âne. L'Hyloscirtus japreria - dont le nom rend hommage aux japrerias, une ethnie indigène disparue qui habitait dans cette zone de l'Etat de Zulia (nord-ouest du Venezuela) - se caractérise par son chant particulier mais aussi par son dos jaune pâle, tacheté de points marrons et de tâches rougeâtres. Des traits blancs sont également présents au niveau des yeux, des oreilles, des cuisses et pattes avant. Des spécimens ont été découverts des deux côtés de ces montagnes, le versant colombien étant longtemps resté inaccessible aux chercheurs à cause du conflit armé qui a ensanglanté le pays durant plus d'un demi-siècle. source: https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/reptiles-et-amphibiens/une-nouvelle-espece-de-grenouille-decouverte-a-la-frontiere-entre-la-colombie-et-le-venezuela_122654?xtor=RSS-26
  3. Bonjour , Nous serons présent sur l'exposition de Sallertaine (85) , Nous comptons sur vous et votre présence en ce jour pour partager avec des passionnés et observer les différentes espèces présentes dans les différents stands. 120 exposants de toute la France, Suisse & Belgique ! 1200m² de surface ! C'est "Le" Rendez-Vous des Passionnés du Grand Ouest ! Bénéficiez d'une remise de 10 % en réservant votre commande avant le 31 Mars (Nous contacter) Pour plus d'informations sur cette exposition cliquez sur l'image : L'équipe Monster-souris www.monster-souris.fr
  4. Mon autre acquisition du jour : Sylvirana maosonensis, une petite grenouille du Sud-est asiatique. Fredtriton en a en ce moment, et je comprends qu'il fasse la promo de l'espèce. L'une des grenouillettes (1,5 à 2cm, pas évident pour prendre ça avec l'appareil photo d'un portable)... De près et dans son Faunarium.
  5. Bonsoir, Alors voilà je me posais une question, est-ce que les mâles peuvent avoir une gorge gonflée mais uniquement à certains moments ? Car l'un de mes deux mâles à cela uniquement lorsqu'il est en dehors de son bac d'eau. J'ai aussi eu l'impression qu'il avait plus dur à avaler un cricket maintenant c'est peut être juste une impression. J'ai aussi pu remarquer qu'il devient aussi gros (voir plus gros) que mes deux femelles, alors qu'il était plus mince avant. Étant vite inquiète je préférais vous posez cette question ^^ Bonne soirée et merci de votre aide
  6. Ce dimanche, j'ai transféré les Sylvirana dans leur nouveau palace : un aquaterrarium de 60lx45lx45h avec un tiers de la surface aquatique. J'ai pas mal utilisé le bouquin de Gabriel Primetens (Le Terrarium tropical humide) ainsi que celui de Philip Purser (Terrarium naturel), plus la fiche rédigée par Fredtriton sur la maintenance des S. maosonensis. Vue d'ensemble, une fois planté et mis en eau : On ne le voit pas bien, mais j'ai mis pas mal de fouillis au niveau du sol : mousse, feuilles mortes, tunnel de liège, plus les plantes rampantes : pothos, misère, lierre, Ficus pumila... La partie aquatique de plus près : Voilà. N'hésitez pas à faire des suggestions. Pour être franche, je ne suis pas très satisfaite, et je pense qu'il y aura des trucs à reprendre. L'Acorus est trop grand, l'Adiantum probablement trop fragile... Mais, bon. On verra bien déjà comment ça se passe avec les petites grenouilles !
×
×
  • Create New...