Aller au contenu
Vincent Buis

[lézard] physignatus cocincinus

Messages recommandés

Fiche d'Ă©levage Physignatus cocincinus

 

 

Cette fiche contient l'essentiel de la maintenance de cette espèce, elle pourra être complétée.

Nom scientifique: physignatus cocincinus

Nom commun : dragon d’eau chinois

RĂ©partition:Asie du Sud-Est(Chine,Vietnam,ThaĂŻlande,Cambodge et Ă©ventuellement Birmanie)

Famille :agamidés

 

Description et sexage: Ce magnifique lézard d’une taille allant de 60 à 90 cm (pouvant dépasser le mètre dans certains cas) est intégralement vert (parfois bleuté). Il possède une bande noire reliant l’oeil et le tympan, la gorge des mâles est orange à rose et verte à blanche chez les femelles. On peut voir une tâche orangée sous les pattes avant plus prononcée chez les mâles et parfois 3 bandes bleues sur les flancs. La queue est verte et rayée de noir.

Les mâles possèdent une crête d'épines comme chez l’iguane. Le sexage est assez difficile chez cette espèce étant donné que les mâles et femelles se différencient assez tard (vers un an et demi), le critère le plus fiable pour le sexage est les pores fémoraux chez le mâle.

Meurs : dans son milieu naturel, le physignatus se tient la plupart du temps en petit groupe sur les branches au-dessus des cours d’eau, prêt à plonger à l'arrivée d’un prédateur. Ils se nourrissent principalement d'insectes bien que les vieux individus ayant du mal à chasser puissent se nourrir en partie de végétaux. Les femelles pondent leurs oeufs dans le sable humide.

Terrarium : L'inconvénient de cette espèce en captivité est la teille du terrarium nécessaire pour un individu:je dirais que 170x80x180 est un minimum. Le terrarium devra contenir un bac d’eau faisant au moins 1/3 de la surface au sol et auquel l’animal doit avoir accès facilement (grâce à des galets et des racines par exemple) on pourra y introduire des plantes et des poissons. Le substrat pourra être composé de tourbe ou d'humus de coco (ou les deux) mélangé avec des feuilles mortes et posé sur des billes d'argile, de la pouzzolane ou autre drainant. On pourra y ajouter des détritivores (collembolles, cloportes, vers de terre...). Ils ne faut pas hésiter à planter des plantes naturelles (bambous, shefflera, ficus, scindapus, asplenium...). La partie haute devra être fournie de nombreuses branches et lianes du diamètre du corps de l’animal. Les parois devront être opaques (sauf la paroi avant bien sûr) pour diminuer le stress de l’animal on pourra les recouvrir le liège par exemple.

Températures: La zone chaude devra être autour de 30°c et le point chaud (température de surface) pourra monter à 45°c. La température de la zone froide est idéalement de 23 à 24°c. La nuit, la température doit être d’environ 20 à 22°c mais pourra descendre occasionnellement descendre sous le 20°c.

Hygrométrie: Elle sera en moyenne de 70% avec deux pics (le matin et le soir) à 90%.

Alimentation: le physignatus se nourrit principalement d’insectes (les plus variés possible) à donner à une fréquence d’un jour sur deux ou surtrois (tous les jours chez les juvéniles). Certains acceptent également les végétaux.

Je ne parlerais pas de la reproduction car je ne m’y connais pas assez sur ce point.

Modifié par vincentphisy
  • Like 2

Partager ce message


Lien Ă  poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×
×
  • CrĂ©er...