Aller au contenu
Fantôme

Rachat serpent en bourse ?

Messages recommandés

Salut,

 

Souhaitant acquérir un un M. Viridis depuis plusieurs années déjà je possède actuellement un M. Spilota d'environ 80 cm et je me demandais si il était possible de l'amener en bourse avec les papiers officiels pour le racheter ou l'échanger contre un Viridis. Pensez vous que cela est possible ?

 

Cela est-il possible de réintroduire quelque heures après un Viridis dans l'ancien terra fraîchement dépourvu du Spilota, ça pourrait causer problème ( odeur, maladies... ) ?

 

En attente de vos réponses

Bonne continuation !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je ne parlerais pas de la partie de se débarrasser de ton animal comme ça , parce que ce genre de méthode me débecte mais qu'en terrario ça a quasiment l'air d'être la norme .

 

juste la partie récupération du terra ... je vais faire une comparaison hasardeuse mais qui résume bien ce que je pense . est ce que lorsque que tu dors dans un hotel tu exiges d'avoir des draps propres , et une chambre nettoyée ??? 

 

bah là pour moi c'est pareiol . reprendre le même terra pourquoi pas mais vidé , nettoyé , désinfecté , avec un changement de substrat me semble être le minimum . 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors dans l'ordre et sans jugement de ce choix, vu que l'on peu parfaitement soigner ses animaux et décider de changer d'orientation, à titre perso cela ne me choque absolument pas, du moment que l'on s'occupe de ses bêtes, aucune lois n'impose de les garder à vie, la terrario évolue avec le temps et les envies de chacun. rien de tragique à cela.

 

donc :

 

1/ bien entendu, tu peux parfaitement vendre ton animale en bourse, c'est prévu pour, mais il faudra réservé une table, ou alors aller de table en table le proposer, ce que je ne ferais pas à ta place, mieux vaut faire une annonce et le faire réserver, et le livrer à al bourse ensuite...

 

cela évitera un transfert inutile de l'animale si non vendu.

 

2/ l'échanger avec un viridis ????

là tu vie un rêves éveillé.... :-P

Un viridis ce n'est pas courant surtout pas N.c et même si import, sa valeur sera très largement supérieur à ton animale qui vaut de nos jours moins que 90 % en bourse...contre base 400 à 900€ selon les localité courante de viridis, alors un échange, même pas en rêve, tu n'y arrivera jamais.

 

3/ remettre un viridis dans un terra de Morelia spilota....cette question démontre malheureusement que tu n'y connais pas encore assez en viridis, alors mon conseil, laisse tomber ton projet pour le moment, prend plus de temps et de recul.

Et met toi un peu plus à la lecture avant...!!!!

 

rapidement pour info, par rapport à ton Morelia spilota actuel :

1 : biotope différent = déco différente

2 : paramètre maintenance différente

3 : taille terra différente

4 : biologie différente = hygiène différente = traitement du terra obligatoire

 

Il te faudra un terra neuf bien équipé et préparé AVANT acquisition pour un Morelia viridis, qui aura été testé et qui aura tourné 1 semaine au moins, avec paramètre sur perche stable et hygro bien gérer, aération optimale et trois niveau de perche ou deux mini.

 

Après c'est toi qui voit, si tu fais comme annoncé, et que tu en met direct dans ton terra du spilota le jour même, prépare un trou dans le jardin pour enterrer ton viridis, tu gagnera du temps. !!

 

Poilus

Modifié par Poilus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors dans l'ordre et sans jugement de ce choix, vu que l'on peu parfaitement soigner ses animaux et décider de changer d'orientation, à titre perso cela ne me choque absolument pas, du moment que l'on s'occupe de ses bêtes, aucune lois n'impose de les garder à vie, la terrario évolue avec le temps et les envies de chacun. rien de tragique à cela.

 

donc :

 

1/ bien entendu, tu peux parfaitement vendre ton animale en bourse, c'est prévu pour, mais il faudra réservé une table, ou alors aller de table en table le proposer, ce que je ne ferais pas à ta place, mieux vaut faire une annonce et le faire réserver, et le livrer à al bourse ensuite...

 

cela évitera un transfert inutile de l'animale si non vendu.

 

2/ l'échanger avec un viridis ????

là tu vie un rêves éveillé.... :-P

Un viridis ce n'est pas courant surtout pas N.c et même si import, sa valeur sera très largement supérieur à ton animale qui vaut de nos jours moins que 90 % en bourse...contre base 400 à 900€ selon les localité courante de viridis, alors un échange, même pas en rêve, tu n'y arrivera jamais.

 

3/ remettre un viridis dans un terra de Morelia spilota....cette question démontre malheureusement que tu n'y connais pas encore assez en viridis, alors mon conseil, laisse tomber ton projet pour le moment, prend plus de temps et de recul.

Et met toi un peu plus à la lecture avant...!!!!

 

rapidement pour info, par rapport à ton Morelia spilota actuel :

1 : biotope différent = déco différente

2 : paramètre maintenance différente

3 : taille terra différente

4 : biologie différente = hygiène différente = traitement du terra obligatoire

 

Il te faudra un terra neuf bien équipé et préparé AVANT acquisition pour un Morelia viridis, qui aura été testé et qui aura tourné 1 semaine au moins, avec paramètre sur perche stable et hygro bien gérer, aération optimale et trois niveau de perche ou deux mini.

 

Après c'est toi qui voit, si tu fais comme annoncé, et que tu en met direct dans ton terra du spilota le jour même, prépare un trou dans le jardin pour enterrer ton viridis, tu gagnera du temps. !!

 

Poilus

 c'est là que ça bloque pour moi . à partir du moment où je m'engage au près d'un animal c'est à vie .  enfin bref ça c'est une vision très personnelle du truc . pour moi un truc interchangeable c'est un pokémon ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A chacun ses envies.

quand tu te maris, il existe le divorce, quand tu achètes une maison, tu peux la revendre, quand tu achète une voiture pareil, quand tu prends un animale de compagnie, ca peu arriver de devoir t'en séparer, la vie n'est pas chose chose immuable, celui qui prétend l'inverse ne dois pas avoir eu beaucoup de vécu....ou à eu une vie bien paisible sans suprise très linéaire....

A mon âge on apprend à regarder les chose avec plus de recul, rien n'est jamais sûr d'avance ni acquis,  crois -moi...moi même j'ai déjà changé d'orientation d'élevage avec le temps, étudient,, vie de jeune adulte, premier boulot, vie à deux, première maison...tout cela influence ses envies et ses possibilités.

 

après c'est sûr que des gens achète des animaux un jour en bourse et les revendent 5 jours plus tard quand le coup de cœur disparais...ca arrive, ce n'est pas forcément une bonne chose mais c'est comme ca, faut faire avec....

 

bref on va pas faire trente six heures de H.S, ni refaire le monde  !

 

Ca reste un détail et sur le fond, ca le regarde lui et pas nous les choix et les raisons de sa vente.

 

le plus important étant que son projet n'est pas bien pensé d'où mon intervention détaillé, après le pourquoi de la vente, à titre perso, je m'en fiche complètement, pas vraiment notre problème.

 

pour le moment, son échange est infaisable je le crains, et l'utilisation de son bac impossible vu l'espèce choisis, le reste, ca ne nous regarde pas.

 

poilus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A chacun ses envies.

quand tu te maris, il existe le divorce, quand tu achètes une maison, tu peux la revendre, quand tu achète une voiture pareil, quand tu prends un animale de compagnie, ca peu arriver de devoir t'en séparer, la vie n'est pas chose chose immuable, celui qui prétend l'inverse ne dois pas avoir eu beaucoup de vécu....ou à eu une vie bien paisible sans suprise très linéaire....

A mon âge on apprend à regarder les chose avec plus de recul, rien n'est jamais sûr d'avance ni acquis,  crois -moi...moi même j'ai déjà changé d'orientation d'élevage avec le temps, étudient,, vie de jeune adulte, premier boulot, vie à deux, première maison...tout cela influence ses envies et ses possibilités.

 

après c'est sûr que des gens achète des animaux un jour en bourse et les revendent 5 jours plus tard quand le coup de cœur disparais...ca arrive, ce n'est pas forcément une bonne chose mais c'est comme ca, faut faire avec....

 

bref on va pas faire trente six heures de H.S, ni refaire le monde  !

 

Ca reste un détail et sur le fond, ca le regarde lui et pas nous les choix et les raisons de sa vente.

 

le plus important étant que son projet n'est pas bien pensé d'où mon intervention détaillé, après le pourquoi de la vente, à titre perso, je m'en fiche complètement, pas vraiment notre problème.

 

pour le moment, son échange est infaisable je le crains, et l'utilisation de son bac impossible vu l'espèce choisis, le reste, ca ne nous regarde pas.

 

poilus

promis c'est mon dernier post aussi sur le sujet . je suis d'accord avec le reste mais là non pour moi prendre la responsabilité d'un être vivant s'apparente à la responsabilité de faire un enfant ( et là sauf cas super pourri tu ne le laisses pas derrière même si tu as des changements dans ta vie ) . ah et petite précision ma vie n'a été ni simple , ni un long fleuve tranquille ...juste que pour moi ça n'est pas quantité négligeable . enfin bref tu as raison on s'en fout ça n'est pas le plus gênant sur ce post 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous, je vous remercie de vos réponses...

 

Jehhe ne prend pas mal ce que j'ai dit en ce qui concerne mon projet d'échange, je suis bien conscient que si mon serpent avait été un chien par exemple qui peut s'attacher mon échange n'aurais jamais eu lieu mais la c'est un serpent et peut importe son maître à ces yeux du moment qu'il s'en occupe convenablement.

Mon morelia est en parfaite santé et du moment que je le place chez un personne qui en prendra soin cela me suffit, j'élève des couleuvre depuis quelques années et je voulais m'initier aux python, un python déjà plus adapté aux débutant dans cette espèce avant l’acquisition d'un Viridis. Je lui ai moi même fait son terra en mousse et avec 5 ou 6 branches horizontales a des hauteurs différentes.

 

Poilus, tu confirme ce que je pensais d'ou ma question en se post, bien sûr ça me paraissait logique de ne pas réintroduire une espèce différente dans le terra du Spilota dans la même journée mais mieux vaut toujours poser la question. En fait cela fait plusieurs années que mon rêve si je puis dire serai d’acquérir un Viridis et cette fois pour la vie jehhe^^ :wink: Je me documente depuis très longtemps sur cette espèce, son mode de vie, les différentes localités comme Aru, Biak, Yapen et Sorong... En se qui concerne son l'acquisition j'avais un peut peur pour la maintenance d'un juvénile très jeune car je sais que la moindre erreur ou défaillance en T° et hygro peut être fatale !

Effectivement je savais que l'échange ne serai pas possible vu que les animaux ne sont pas du tout dans la même gamme de prix, je pensais verser un peut d'argent de mon coté. Le prix c'est vrai est excessivement cher même le prix basique 400 euros et une somme énorme pour moi, j'espère trouver un spécimen moins chère mais je ne sais pas si cela est possible, et je pensais aussi que le vendeur me déduirai la somme du spilota sur celui du viridis si je lui revendais... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mouais...ok le prix ca passe en même temps il est pas très beau je trouve.

 

ensuite, là ou ca commence mal, déjà c'est pas un sorong mais un Jayapura, ca donne déjà pas confiance...

 

Ensuite aucune précision sur ses origines, les parents...

 

Les import en bourse, tu en trouveras chez les tchèques aux environ de 300/350 € en changement ontogénique déjà fait ou dépassé, voir des adultes importés sauvage.

 

si tu cherches un prix, passe ton chemin dans les viridis, c'est conseil perso à ne pas négliger...il faut un éleveur de qualité, voir l'élevage, voir les parents, connaître le suivis du sujet choisis, et prendre du N.C et du N.C adulte, en localité commune type sorong ou aru ou biak sous 450/500 € c'est louche...

 

Les imports, les sujets adultes dit "de ferme" (ou si on préfère de capture sauvage acclimaté) c'est la roulette russe, à réserver à ceux qui savent gérer coprologie et traitement sur le long terme (déprasitage, suivis médicale si stomatite, IR et cie)

 

Ho je dis pas, tu peux bien tomber, et n'avoir aucun problème...Mais la plupart du temps ce genre d'achat se passe mal rapidement, et tu finis avec un viridis bon pour être enterré au jardin...Avec en prime un sentiment d'échec désagréable.

 

mais comme dit, c'est toi qui voit....je ne puis que me répéter, pour ton propre bien, évite la course aux prix, pas avec les viridis, de toute façon un terra bien monté et réalisé avec les bon matériaux (pvc ou verre, le reste ca vaut rien) et la bonne déco, le bon matériel et la bonne lumière, ca revient de toute façon très chère, alors autant prendre un animale sains et bien suivis.

 

Poilus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour cette réponse très détaillé poilu, je ne m'y connait pas autant que toi au sujet des import, et du suivis des parents... Je résume : en clair certes le prix est conséquent mais plus le prix est bas plus c'est la roulette et question de chance sur la santé, les parents, le suivis... Donc en conclusion tu dit qu'il vaut mieux acheter un Viridis à son prix car on sera sur de sa qualité... 

 

Après je refuse d'acheter des animaux capturés dans leurs milieux et mit a la vente car en premier temps c'est du braconnage et néfaste pour l'environnement et en deuxième l'animal est plus susceptible d'être faible ( maladies... ) et agressif.

 

La seule option qui se présente à moi c'est l'achat en bourse par ce que en fait je suis dans le 13 et il y a pas d'élevage de Viridis que je connaisse et les prix son plus abordables qu'en magasin mais bon je vais bien réfléchir et bien questionner le vendeur en bourse si le stand n'est pas trop connu...

 

En dernier sur le net tout le monde parle des localités et chacun dit des choses différentes, selon toi quel serai la meilleure localité pour un premier Viridis et à quel âge est-t'il préférable de l'acheter ( sub adulte, juvénile... ) ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en fait attention à ne pas te faire plumer non plus avec le prix pensant que c'est "automatiquement" de la qualité !!!!

 

le soucis c'est qu'en parler demanderait un sujet long de trois semaines au moins...sujet complexe d'autant plus que la fiche de ce site pouvant t'aider est un "peu" vieille et légèrement dépassé depuis son écriture, ce qui est logique, et non une critique, vu que bien des choses ont été maîtrisé depuis...et apprise.

 

je vais tenter de résumer brièvement quelques points, mais je en te ferait pas de topo complet, je ne vais pas écrire un livre entier ce soir désolé....de plus mieux vaut penser son projet longuement et bien lire avant, je parle de livre spécialisé bien entendu. (existe en Allemand et en Anglais)

 

donc en fait, ce n'est pas tant le prix qui témoigne directement de la qualité de l'animale, il le fait plutôt de façon indirecte....Mouais je sais ce n'est pas très claire comme explication...

 

bon je vais détailler un peu comme ca me vient, je risque de déborder donc avec mes excuses au cas où :

 

Alors comment dire...

Si l'éleveur n'est pas un revendeur, mais qu'il vends sa propre repro perso, il aura fait faire ses dix repas mini à son juv.

Et donc dans ce cas, tout ayant un coût, si pro déclaré = charge et taxe, si particulier moins de frais par contre = prix plus chère que du F1 de ferme indonésienne de toute façon, ce qui est logique.

 

si c'est un adulte N.C revendu par un éleveur = donc reproducteur potentiel = cout forcément plus chère qu'un adulte de capture dont on ignore l'âge et l'état de santé....CDFD comme on dit

 en fait le prix reflète forcément quelque chose...en générale les adulte N.C vendu sont soit :

- âgé

- pas forcément les plus beaux

- trop de même localité détenu par l'éleveur (donc vraie occasion d'achat intéressant)

- stérile et repro jamais obtenu par l'éleveur...qui bien entendu ne le dira jamais à la vente...ca aussi logique !

 

 

Après attention !!!!!!!!!!!!!!!!!

Les localités, le sexe, l'âge, la robe (couleur et motif) font grimper la facture, même avec de l'import....un sorong N.C coutera parfois moins chère qu'un sorong d'import avec une robe unique ou une dorsale bleu intense continu, un karubaga d'import, même moche, vu que c'est rare, coutera plus chère qu'un beau wamena N.C avec un bleu bien présent...

 

donc il faut savoir de quoi on parle et connaitre par cœur toutes ces subtilités avant l'achat...de toute façon soyons franc, préparer la venu d'un viridis, c'est 6 mois de lecture, de visite, de réflexion, de montage du bac et de test, sinon, l'échec sera là prêt à surgir...

 

Alors en gros je conseil pour l'achat de :

 

1/ bien connaitre les localités, faire la différence entre Mainland, insulaire...bref, lire et pas aller sur le net seulement, le net à ses limites je trouve, surtout sur les sites généraliste pour ce genre d'animaux particuliers.

je parle même pas de face machin truc du bouc...de quoi hurler à la mort de désespoir parfois tellement on y trouve d'erreurs monumentales...

2/ bien connaitre les signes d'un animale sain (yeux, bouche, signe de parasitage cutanée si import etc etc)

3/ ne pas acheter sur coup de cœur à n'importe qui...

4/ ne pas prendre de sujet présentant des reste de mue coller sur le corps,

5/ pas de sujet mou, flasque, le regard vide....un sujet qui cherche à morde, tonique, le regard vif est préférable...il mangera que mieux rapidement !!

6/ sujet aux narines bien dégagé, non obstrué, pareil pour les fossettes latérales.

Pas de gueule gonflé, bouche saine sans lésion rouge proche des dents (oui oui, il faut IMPERATIVEMENT ouvrir la bouche au moment de l'achat pour éviter d'acheter une infection en prime type stomatite...souvent fatale trois mois plus tard...) a ce sujet une bouche noire violette c'est normale pour certaines localité de viridis, dont se renseigner avant...par contre les lésions se voient aisément, donc méfiance totale !!!!!

donc oui, paire de gant quand on cherche du viridis impératif...parce que bon, les doigt à nue dans la bouche d'un viridis, comment dire...mauvais plan....

7/ savoir à qui on achète, regarder son élevage ou si revendeur, se renseigner sur son sérieux, ne rien payé d'avance en totalité sauf réservation si fait via le net pour une bourse

8/ prévoir de faire de très très long déplacement, car on achète JAMAIS un viridis sur sa région...pour la simple et bonne raison que l'on n'en trouvera pas !! les animaleries locales et la FT, je m'abstiendrais de faire des commentaires...Mon silence parlera pour moi.

 

 

Donc en générale, prévoir des déplacement sur hamm, houten et cie, ou en Suisse (ATTENTION : pour rappel faire les papier d'export avant car hors C.E)  en réservant d'avance car faire autant de km mieux vaut savoir pourquoi on y va !!!

 

Après parfois on trouve même sur le bon coin...après tout j'ai moi même par la passé déjà vendu deux femelle via ce site à des personnes sérieuses, bien entendu sélectionnée, donc comme quoi ca marche aussi de tant à autre, mais faut pas être trop préssé...les viridis sur le bon coin....c'est pas toujours top les annonces, parfois j'en vois et ca ne rassure pas les photo et le texte mis...

 

bref, c'est tout une aventure les viridis, ca demande du temps, des moyens, ca pose des contraintes, et c'est un investissement personnel important...une fois acquis, c'est au quotidiens que le travail sera nécessaire.

 

le choix de localité importe peu, aucune ne sera plus aisé ou moins que l'autre, ce qui change, c'est la taille et un peu le comportement, et encore, difficile de généraliser, j'ai connu des localité soit disant calme aussi teigneuses qu'un fauve, et des soit disant fauve aussi calme qu'une orchidées en fleuraison...

 

Les meilleurs mangeurs sont les plus agréssifs la plupart du temps, donc oui les biak sont plus facile à démarrer logique, ca mord tout ce qui se présentera dans le bac la nuit venu...

Ils sont assez connu pour leur caractère entier et leur taille imposante, les femelles de 1m80 à presque 2 m sont fréquentes à partir de 6 ans de vie adulte, mais je te rassure...ca reste fin comme serpent, plus qu'un python régius donc gérable, par contre grande tète allongé, et grannnnde dents pointu, éfilé, perforante à souhait...

 

Après comparé aux Morelia amethistyna, c'est de la rigolade à gérer, pas de crainte à avoir.

 

 

Alors, en N.C courant, dans les mainlands, je te précaunise bien plus les sorong, Jayapura, manokwairi, courant de nos jours, du moins courant pour des viridis !

 

En insulaire, les incontournables aru bien entendu, avec leur beau vert feuille et leur pontuation d'écaille blanche plus ou moins intense selon les sujets, parfois une trace de bleu pour les mâles.

Mais aussi les biak  mais attention, certe  localité à présent très courante, et pas chère du tout, mais un peu plus chère à l'entretiens (nourriture)et à cause de leur taille adulte, terra plus grand nécessaire donc plus de moyens financier à prévoir hors acquisition du serpent...

Et je parle pas de leur caractère assez trempé même une fois adulte, enfin, leur robe devient particulière, il faut aimer, vert avec relief de jaune une fois adulte, plus ou moins dense selon les sujets (sauf à prendre du HY mais bon on va pas compliquer pour le moment déjà que là à mon avis tu nages dans la soupière depuis 10 mn de lecture au moins je me trompe ???  aller courage, ce n'est rien tout cela par rapport à tout ce qu'il faut encore savoir pour leur maintiens !!!!)

 

Enfin en moins courant et en Mainland mais que j'aime bien, lerhe, wamena, cyclops...ou encore arso.

en insulaire, je citerais les Kofiau et les padaido

 

il en reste encore mais ceux-là on oublit vu les prix et c'est trop compliquer à obtenir, en N.c quasi impossible (numfor  et cie entre autre...) quand aux  désigners pareil, sans budget moyen minimum base 1500€ pour un juv non sexé ce sera définitivement non faisable et ce ne sont pas des localité, donc hors sujets.

 

 

 

Après, juv ou adulte ? Haaaaa alors ca c'est tout un débat...tu trouveras divers avis sur la question. personne n'ayant ni raison, ni tord...dépends de toi et de tes capacités, de tes moyens, de tes connaissances etc etc

 

il est certe plus facile de prendre un adulte N.C (un vraie en bonne santé) qu'un juv f1 pourtant moins chère ou même qu'un juv N.C de localité connue.

 

cela dit, la croissance et le changement ontogénique, c'est l'un des attrait dans l'élevage du Morelia viridis, s'en priver c'est comme de vouloir acheter une porche pour chercher son pain au bout de la rue...ou que de rouler à 90 km sur autoroute....c'est un peu dommage...

 

mais bien entendu...c'est aussi bien plus risqué car durant ce changement, les paramètres de vies seront à faire évoluer...

 

Et oui !!!

 

Un Morelia viridis juv et un Morelia viridis adulte ne se maintienne pas vraiement de la même façon...

 

pourquoi ? en résumé (à toi de lire tout cela plus en détail) car ils ne vivent pas dans le même type de biotope étant juv et adulte, du coup en terra il faut en tenir compte, c'est cela qui rend leur élevage si attirant...et si pénible et compliqué aussi il faut bien l'avouer !

 

ce serait trop simple sinon tu ne trouves pas ???

 

Donc partons sur un adulte disons, plus sur, mais un adulte pas trop vieux, N.C et sain, de bonne souche...ca coute chère sinon  c'est un peu louche...en générale, on ne vends pas un adulte en bonne santé, beau et sains, c'est très rare...

 

Alors si tu veux un prix, une localité précise, un sujet N.c, et ne pas attendre des années....Passe par la case juv...ce qui inclus dans ton budget bien entendu entre deux et trois bacs selon son âge.

 

un bac pour les sujets de quelques semaines (ayant pour rappel toujours dix repas de pris mini et une mue de faite, sinon tu le laisse au vendeur préférable...) ce bac étant la plupart du temps une grosse boite hagen avec une perche centrale car  mieux vaut faire ainsi au début pour démarrage, avec appareil de suivis et paramètre optimale bien entendu, j'en aprle pas, cela me parais logique et automatique puisque c'est la base à connaître sur le bout des doigts pour maintenir du viridis et ca prendrais en plus trois jours de tout détailler, déjà là je chauffe du clavier....!!!

 

alors pour tout cela, à toi de bosser sur le sujet avant acquisition !!!

 

après ce premier bac de croissance, le deuxième, obligatoire, il est destiné à faire la transition entre le stade juv, le changement ontogénique et le début de la vie adulte, disons sub-adulte, c'est LA que l'on fera les lents changement de paramètres de façon progressive puis une fois atteins les paramètres des adultes, on peu le passer au bac final, mais pas avant.

Pour ce faire, je trouve à titre perso les terra type exo terra pratique, les 45x45x60 cm vont très bien, en Yapen, aru, biak, meraucke on part plus sur un 60x45x60 (LxlxH)

pense juste à obstruer le plafond avant grillagé, sinon trop compliquer de gérer le taux hydrique.

 

Ensuite selon le sexe, la localité, bac d'adulte, là les dimension varie, renseigne toi c'est un débat constant, pleins d'info sur le sujet existe, dit toi juste que 'lon doit favoriser autant la longueur que la hauteur, car la nuit il se déplace non pas de bas en haut, mais de long en large dans le terra, donc 150 cm de haut ca sert à rien, mieux vaut 150 cm de long si déjà on veut faire un grand terra.

 

On utilise souvent les coef moyen pour aider à définir les tailles, que l'on adapte ensuite, ce n'est pas une science exacte, on peu varier selon les cas, soit (sauf pour la suisse qui ont une législation particulière) 0.75 x 0.5 x 0.75 (LxlxH)

à ces coef on multiplie la taille du serpent adulte (donc forcément n'étant pas encore adulte si acheter juv, on extrapôle un peu selon sa localité, avec erreur possible forcément...)

 

en matos, tu auras les indispensables thermostat, hygromètre pour contrôle , plafond chauffant obligatoire, ou selon l'endroit ou sera le terra éventuellement chauffage sur parois externe parfois possible, lumière, c'est la base du matériel nécessaire, la chauffage apr le bas, tu oublis de suite, on ne chauffe pas par le bas un terra d'ophidiens, et surtout pas celui d'un Morelia viridis !!!

 

bac en PVC ou en verre, le bois ca vaut rien dans l'élevage des viridis, même vernis après certains le font quand même, et finissent évidement par le jeter au bout de quelques mois d'utilisation...non sans raison !

 

bonne chance !!

 

Poilus

Modifié par Poilus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Encore une fois Merci Poilus pour cette réponse en or très détaillé ! :wink:

 

Je vais mettre des photos de mon terra actuel avec le M. Spilota qui servira plus tard pour le Viridis une fois adulte :

 

Image 1 : http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=2021935411.jpg

Image 2 : http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=473517111.jpg

Image 3 : http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=994345133.jpg

Image 4 : http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=621846364.jpg

 

Le terra c'est moi qui l'est fait, les parois sont en mousse expansive puis vernis, les branches également, désinfectés puis vernis... Les plantes, bon majoritairement du naturel, je n'aime pas trop l'artificiel surtout pour ce type de serpent, c'est principalement du poto, vu que les feuilles sont bien grandes elles on tendances à bien retenir l'humidité, après j'ai quelques espèces de fougère qui se développe très bien excepté une. 

Le chauffage est sur le coté gauche, c'est un tapis, il occupe tout le coté gauche pour maximiser la chaleur en cas de froid potentiel bien que ce qui me pose assez souci est que la mousse derrière le verre, derrière le tapis soit un peut isolante et ne projette pas autant de chaleur qu'espéré à mon goût... Après je pourrais opter pour les ampoule chauffantes mais elles assécheraient trop le terra si je la mettais en haut enfin bref... Le chauffage me coûte quelques tourments à vrai dire et c'est un problème que je doit résoudre avant de penser au Viridis.

La lumière bon c'est un éclairage classique bien que les débats sur l'importance des UV ou pas chez les Viridis me fasse assez réfléchir aussi, c'est un point sur lequel je ne sais pas trop comment m'y prendre d'autant plus que le terra est en verre si je doit placer un néon UV à l'intérieur, avec l'humidité et la T°.......

 

En ce qui concerne ta réponse précédente, tu a enlevé un doute que j'avais : Placer un juvénile dans un terra d'adulte ou sub-adulte est pas recommandé, principalement pour des raisons de stress et de maintient d'hygro et de T° je suppose... ? 

 

Le substrat bon la c'est de la tourbe que je changerai bien évidement... J'avais tenté de créer un substrat avec des aiguilles de pin mixé, j'avais posé cette question sur un post plus pas. 

 

Ce que tu dit plus haut sur les signes de santé sont en adhésion avec ce que je voit avec mon Spilota, il est très agressif, il suis ma main du regard et saute sur toutes les souris avec une rapidité phénoménale, c'est un plaisir de le voir faire... 

 

Après pour l'achat d'un Viridis, je comptait rester sur du classique, Aru, Biak ou Sorong... Je comptait pas acheter de phases spéciale ou de localité peut connu, je vais maximiser mes chances de réussite et rester dans la lumière mdr...

 

Voilà, j'espère que les photos aurons pu t'aider si mon terra convient mieux a une localité en particulier, bien sur je rajouterai des plantes et tout ce qu'il faut avant tout acquisition. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en effet, les branches résinés je confirme, c'est affreux ! Mais....moins affreux que les tube plastique gris pour salle de bain...ou que les morceau de bambouu à éviter absolument, ca moisit, ca fait des échardes avec le temps....

 

après perso moi je déteste ces surfaces lisses, je leur préfère les lianes naturelles, plus rugueuse et effet naturel incomparable.

 

sinon techniquement parlant et visuellement parlant, sur le principe pour un adulte pas trop épais (en photo tes perches semblent un peu trop fine pour un sorong adulte, biak ou aru) la base y est, lumière externe c'est ce qu'il faut, pas de lumière dedans ni de lampe chauffante céramique, à oublier avec les viridis.

 

le pothos (plante) c'est la seule qui à une chance de plus ou moins tenir et de résister aux déplacements nocturne, donc ok validé.

 

Les paramètres, à toi de faire en sorte que ce soit bon, cette partie là à toi de bien l'apprendre, c'est un gros boulot de formation perso à faire, différente méthode existe (sur les détails) à toi de choisir lesquelles te conviennent.

 

reste un point, quel taille ce tera ? les exo terra pour les adultes sont de tailles peu adapté en fait et côté gestion paramètre, ils demandes plus de suivis, au niveau hydrique, surtout avec lumière externe, par contre, une bonne ventillation meilleurs que bon nombre de bac pvc, c'est pour cela que je les aiment bien en bac intermédiaire, avec quelques modif ils sont très pratiques et peu chère.

 

mais pour les adultes, comme dit leur taille ca va pas à bon nombre de localités malheureusement.

 

Pour ce qui est de mettre un juv changement non réalisé dans un terra d'adulte, à oublier d'office, trop de volume pour stabiliser les paramètres de façon optimale et stable.

donc sauf à vouloir spécialement et volontairement des soucis de mue, des refus alimentaire et obtenir un sujet stréssé, on évite....car le résultat ne sera pas géniale...

 

ca devient envisageable si bonne gestion et maîtrise du sujet après le changement onto, mais idéalement, on attends le stade sub quand on débute pour passer dans un bac d'adulte, avec le temps on peu réduire à celui du changement onto, mais ca demande un certains recul afin de pouvoir s'adapter rapidement le cas échant aux soucis divers rencontrés durant cette période particulière ou on à pas encore les paramètres type d'un adulte.

 

Poilus

 

P.S épaisseur moyenne en diamètre des perches idéalement dans les 5 cm pour les petits mainlands et de 8 à 10 pour les plus grands, aru taille moyenne également, les biak femelle adulte, meraucke, kofiau, padaido, Yapen et cie c'est plus du 12/15 cm qu'il faudra au moins.... je parle bien de diamètre et non de rayon.

éviter pour un sujet adulte d'avoir des perches trop fine, mauvais à long terme pour la digestion, autant éviter les prolapsus si on peu le faire !!

en revanche, ne pas faire trop large non plus chez les juv !!!!! ils aiment bien eux du fin....

Modifié par Poilus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors la taille du terra est de 90 cm de hauteur pour 1 m de longueur, la largeur est de 50 cm en bas et 40 cm en haut, pour 1 m de longueur en bas et en haut. 

 

Comme tu a pu le voir j'ai justement mit diverse branches de taille différente à des hauteurs également différentes, et de diamètre différent, se sont de vrai branches en bois. Le vernis que j'ai mit permet à l'eau de ne pas entrer en contact avec le bois donc pas de risques de pourriture... Je peut rajouter des lianes si nécessaire. 

 

Je trouve perso que l'aération pour ce terra est pas mal, il y a une grande grille en inox en haut et une en bas.

 

Pour un juvénile, je dispose de bon nombre de petits terra qui me servaient pour mes urodèles, se sont des exo terra allant de la plus petite taille qui est de 15/20 cm x 30 et l'autre terra est de 30 cm x 40.

 

Donc partant de la c'est soit j'achète un sub et je le place directement dans le grand terra ou soit un juv qui fera le tour des terra au fur et à mesure qu'il grandit...

 

Après acheter un sub revient plus chère qu'un juv enfin cela me paraît logique non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

logiquement oui, à localité et aspect identique ce sera le cas....

 

mais voilà, les prix dépendent avant tout du sujet en question, de sa robe, des détails (pigment noir, écaille blanche, présence d'une couleur plus forte comme le jaune, le bleu) type de localité et sexe...

 

Donc en pratique cette règle des prix entre juv et adulte...ne s'applique pas toujours. !

 

Car si les localités et la robe influence les prix chez les viridis, le potentiel des parents aussi...Avoir des parents particulier, ca peu faire grimper les prix en flèche, du simple ou double voir au triple....

 

Pour la baisse, le fait que parfois certains veulent arrêter et donc brade les prix...Ou que des revendeurs ont trop d'une même localité sur les bras suite à des achats de groupe ou des imports dont l'arrivage n'est pas exactement celui qui était prévu, c'est très fréquent quand on travaille avec les ferme indonésienne d'avoir une commande différente de celle prévue initialement à l'arrivée des colis...

Ou encore trop de sujet d'un sexe précis en stock, tout cela permet aussi de bonne affaires...

 

 

Pour le terra c'est une bonne taille en effet, et au final c'est plus une déco de Morelia viridis que de Morelia spilota qui est mise dedans, donc pourquoi pas.

 

par contre l'idée de mettre un juv qui va évoluer dans le terra en grandissant, mauvaise idée très théorique...On voit que tu n'as pas encore eu à faire grandir beaucoup de jeune Morelia viridis !!

 

fortement déconseillé à 1000% de tenter le coup....paramètre de jeune sujet ingérable dans ce volume, côté alimentation, bon courage vu la taille du bac....

 

Adulte, sub ou quelques mois après changement ontogénique, bon là ok faisable si bonne déco, plus jeune, je dirais à éviter.

 

Même moi je le ferais pas malgré mon expérience et mon recul dans le viridis de plusieurs années et pourtant du jeune sujet de quelques jours à quelques semaines, j'en fais un bon nombre déjà, mais dans ce type de bac, jamais à titre perso je ne le tenterais pour moi-même, donc je ne peu pas le conseiller en toute logique  à d'autre....

 

Mais bon chacun faisant comme bon lui semble....c'est à toi de voir et d'assumer tes choix....Et qui ne tente rien n'a rien...il ne sont pas en sucre non plus, mais pas très tolérant aux erreurs de paramètres trop fréquent voilà tout.

 

Poilus

Modifié par Poilus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui effectivement je n'ai jamais fait grandir de jeunes Viridis, je n'en ai jamais eu juste vu mdrr

 

Ok donc je verrai en septembre les bourses et leurs choix... J'opterez plus pour un sub après reste tout les soucis de chauffage car le tapis que j'ai mit ça fonctionne moyen avec la mousse expansive qui ne communique pas la chaleur. Et si je met une ampoule déjà c'est galère avec le verre... puis j'ai peut que ça assèche le terra, à voir.

 

Combien de temps je doit attendre du moment ou je lève le Spilota et ou je met le viridis ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je vais te parler franchement, je viens de passer pas mal de temps à tout rédiger par mes longues réponses depuis le début, avec détails.

j'ai pris le temps de le faire.

 

Et peu à peu, je me pose des questions...

 

alors ne te vexe pas, ce n'est pas du tout le but de ma réflexion qui va suivre, et on ne se connait pas donc je me base sur tes écrits....je m'interroge sur un point en te lisant.

 

Tu es bien sûr d'être prêt ???? je veux dire vraiment prêt, pas juste prêt à acheter....

 

Mais prêt après avoir longuement et patiemment étudier la question de A à Z ?? pesé le pour et le contre ??

Ce qui inclus lectures d'ouvrages spécialisés, ou alors peut être vu au minimum des personnes qui en détiennent ??? discuter avec un éleveur ??? ou en bourse ???

prêt aux suivis qui sera imposé avec une telle espèce (travail au quotidien, c'est tout les jours qu'il faut surveiller et contrôler, ajuster au besoin...)

 

Parce que sinon tu vas augmenter fortement les erreurs et les risque de mortalité.

 

Les spilota prépare déjà un peu aux Morelia viridis, c'est juste, mais ca reste toutefois encore très insuffisant pour tout le reste car ils restent des espèces tolérante et résistante, largement plus que les Morelia viridis, je le sais que trop bien, j'ai détenu les deux durant des années donc je peu aisément comparer.

 

Pour faire simple, idéalement tu dois pouvoir répondre à tout ce qui touche au vocabulaire de base suivant (dans le désordre comme ca me vient en tête) et ensuite oui tu seras prêt à faire ton achat :

I.R; stomatite, coprologie, betryle,  prolapsus, désigners, localité mainlands ou insulaire, (de montagne et de plaine car subtilité de maintenance pour certaines), traitement acariens, soucis de mue par caisson humide, état des yeux, des dents, des fossettes et des narines...paramètre juv et paramètre des adultes (température + hygrometrie), changement ontogénique, durée du taux hydrique après pulvérisation, déco de vie taille et diamètre (perche), rôle de la lumière, taux hydrique durant les mues, hors mue, désinfection, comportement des mâles et des femelles adultes, différence comportement jour et nuit , cyclage, rythme alimentaire (pour éviter les prolapsus), typologie de proies selon l'âge...différence import directe, ferme, F1, N.C et je te fais grâce d'autres détails à savoir.

 

Tout ca doit être connu et maîtrisé, c'est la base, si chaque mot ou expression te parles, que tu sais quoi répondre derrière, alors oui c'est bon tu es prêts à ton acquisition.

 

 

 

Pour ton soucis de "temps, alors non, ce n'est pas une question de temps en soit bien entendu, mais de préparation des paramètres (fonctionnement à vide sur plusieurs jours pour tester la viabilité du bac sans l'occupant afin de rectifier AVANT et NON APRES les soucis éventuels, les failles, les erreurs...ou la déco qui tient mal etc etc.

 

Plus la partie désinfection complète du bac, surtout si occupé par un autre serpents avant, quel que soit l'espèce.

 

 

Donc Idéalement tu vas devoir vendre ton spilota pour commencer.

 

Ensuite refaire à neuf le terra, préparer et tester le bac et en tout dernier, tout à la fin, passer à l'achat, c'est évidemment le plus facile à faire !!!

 

 

 

Quand aux soucis de chauffage, avec ce type de déco, en effet tu n'as pas trente six choix possible vu l'épaisseur rajouter sur les parois (c'est pour cela entre autre que peu de pro ou d'éleveur le font justement pas, de parois trop épaisse en mousse et cie)

 

Par le bas, mauvais plan de chauffer comme pour tout bac d'ophidien et encore pire avec des arboricoles.

 

Par les côtés, pas faisable, reste la solution de base que pratique la plupart des éleveurs sérieux à savoir le plafond chauffant.

 

Certaines marque en propose des tout prêts mais ca peu aussi se bricoler, regarde sur le net, des fiches existe avec des astuces maisons parfois pas trop mal

 

Poilus

Modifié par Poilus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je sais bien évidement que les viridis son des sujets très sensibles à la maintenance, j'avais justement prit en premier un spilota pour m'habituer au comportement des python en général, même si ce n'est pas la même espèce le spilota agit plus comme un viridis, niveau mœurs, mouvement contrairement aux couleuvres...

 

Après niveau expérience il est vrai que le spilota est mon premier python, donc si je prend le choix responsable d’acquérir un viridis je devrait répondre aux problèmes qui surviennent. Les fiches sont bien belles sur le net mais je sais que les chemins tracés n'existent pas, les règles son si impénétrables lorsqu'elles ne sont pas mises en situation mais on rencontre toujours des problèmes ou il faut être conscient pour s'adapter. Je devrais être conscient de pour admettre que et faire en sorte que... 

 

Je suis dans la terrario depuis pas mal de temps... bien sûr tu est plus calé que moi la dedans car j'ai encore beaucoup à apprendre mais j'ai déjà réussit à répondre à des problèmes de santé chez mes serpents ( mes couleuvres ) j'ai déjà soigné mon lampro qui avait des acariens au niveau des yeux, je sais la procédure de quarantaine, j'ai du désinfecter tout le décors acheter le produit nécessaire et baigner mon serpent régulièrement pour le débarrasser de ce fléau.

 

J'ai longuement discuté des viridis, j'ai fait en seconde mon stage dans un zoo dans la partie viva, je faisait l'entretient et le nettoyage... J'ai acquis pas mal d'expérience avec se stage mais bon dans les zoo ils s'acharne trop sur la propreté des bac... changer l'eau tout les jours pour des uro c'est pas top avec les plantes...

 

Enfin voilà je pense en avoir la capacité mais je rencontrerai des problème c'est sur, la il faut que je me concentre sur les aménagement a faire nécessaire au viridis et chaque plan de secours doit avoir un plan de secours surtout pour un viridis.

 

Encore merci pour tes réponses très détaillés Poilus ! :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors je suis vraiment satisfait, je pense avoir trouvé la solution au problème du chauffage ! J'ai placé le chauffage en haut, au dessus de deux branches, la chaleur dégagé est vraiment top, je la sent bien quand je pose ma main sur la branche et l'humidité ambiante et meilleure ! Je vais régler tout ça avec le thermostat...

 

C'est un bon point ! :-) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en effet, on peu dire que déjà pas mal de réflexion et de pas franchis vers le Morelia viridis, c'est bien !

 

Bonne chance pour la suite !

 

Poilus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci ! 

 

J'ouvrirai un autres post dès que j'aurais mon Viridis pour te tenir au courant des avancés... :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me demandais aussi, en dehors du fait qu'ils soient dur à élever... comment ce fait-il qu'ils coûtent si chez ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

si chez ?

ben cha alors je chez pas, faudraiche demanchez à quelqu'unche....

 

Plus sérieusement...

La réponse est simple et bien connu des éleveurs de Morelia viridis.

 

Dans le désordre, je vois 10 arguments principales mais il y en à d'autres plus mineurs que l'on pourrait citer :

 

1/ plus de demande que d'offre disponible....c'est comme la bourse, les prix ne baisse pas tant que ce sera ainsi...Et ca ne sera jamais autrement à cause notamment des points qui vont suivre, le 2 qui suis en particulier...

 

2/ pays d'origine du biotope restreint, en terme de taille du biotope et de sujet vivant disponible...avec le temps, la déforestation et  la part de l'homme sur le biotope, ca ira en empirant, bon nombre de localité sont des insulaire, vivant sur de petite île isolé....

donc par mesure de protection, L'Indonésie à interdit (avec raison) l'importation d 'adulte sauvage (donc protection des reproducteurs).

cette prise de conscience et un changement de suivis des fermes du pays, notamment sur les méthodes d'élevages à été opéré en urgence il y a quelques années (même si souvent contourné via des fermes d'élevages justement, les quelques rares encore peu sérieuses, il en reste encore malheureusement mais moins que dix ans en arrière, elles font passer des captures pour des sujets nées en ferme...cela dit pas mal ont été contrôlé, verbalisé et fermé depuis...)

 

3/ taux de reproduction en captivité plus faible que dans la nature, surtout les sujets de plusieurs génération N.C.

de plus, le nombres d'œufs reste très faible en générale, et peu d'œufs fécond de pondu  et ponte enfin rarement régulière, parfois on obtient une repro facilement avec une femelle, nouvellement arrivée (venant souvent de ferme), mais ensuite puis plus rien durant des années une fois mise longtemps en captivité...

 

il faut bien comprendre que mise à part certaines repro aisé à faire des femelles adultes d'importation (moyenne de 12 à 16 jeunes), la première année du moins (ensuite l'échec revient à égaler celui des sujets N.C), en comparaison avec des femelles N.C (née en captivé de souche également N.C), quand on à 1 à 5 jeunes viable dans une ponte qui éclos, c'est jour de fête....

 

4/ taux de mortalité des femelles durant la gestation au final relativement élevé en captivité, nombreux cas de décès durant cette période...ou juste après la ponte également, par épuisement.

Sans parler des femelles chez qui imposer une repro tout les ans équivaut à vouloir la tuer volontairement...

Et enfin comme si cela ne suffisait pas, les mâles pareil, même souvis de mortalité durant le cyclage, combiné au rut et au fait de ne pas manger les affaiblissent souvent fortement, IR fréquent...donc taux de mortalité important de mise malheureusement...

 

5/ taux de mortalité des jeunes importantes avant 1 mois...mort subite fréquent, on ne sait parfois pas pourquoi, sans parler de ceux qui n'arrivent pas à percer leur coquille...

 

6/ démarrage des jeunes souvent compliqué, suivis long et journalier, donc frais pour les pro conséquent

 

7/ robe influencant des prix parfois important selon les localité et les dessins...(écailles blanche, ligne bleu, proportion de jaune), traduction, c'est le poids des modes...le bleu et le jeune intense à la côté ces derniers temps, par le passé le blanc était assez demandé, bref; même dans ce domaine la "mode" influence les prix...et pas qu'un peu, un sujet baptisé "artic blue" il y a quelques année, un mâle à permis des repro aux US de jeunes superbe.

ce mâle était bleu intense, son prix ? il semblerait qu'il est été vendu 70 000 us dollar, masi après difficile à vérifier, 'autre m'ont parlé de seulement 60 000 dollar mais bon...

cela dit, ce qui est plus certaines, ce sont les jeunes issue de cette repro qui ont été proposé, pour la modique somme, hors frais d'importation, taxe et autre frais, de 12 000 us dollar pièce juv tout juste démarré et donc non sexé...on m'en avait proposé un par le passé....autant dire que pour ce prix, je passe mon chemin...Et je préfère largement partir en Indonésie directement durant 3 mois !!!! 

 

sinon les juv les plus chère de localité sont entre 1500 et 2000€ max, après ce sont des désigners qui dépasse ces prix, genre calico et cie mais là on entre dans un tout autre domaine, ne mélangeons donc pas tout....

 

8/ taux de mortalité des adultes importantes par rapport à d'autres espèces d'ophidiens détenu en terrario type régius, guttata, Morelia spilota etc etc

 

9/ pour la repro et le suivis, les bacs représentent une  infrastructure plus couteuse que d'autres espèces d'ophidiens, donc prix plus élevé forcément (je parle pour les pro en particulier et des pro déclaré payant charge et taxe bien entendu)

 

10/ taux d'éclosion peu important sans un très bon incubateur...et là les meilleurs marques pro ca coute assez chère....certaines arrivent à faire un incubateur maison fiable mais la plupart du temps, l'éclosion foire à cause de l'incub...maison justement !

 

poilus

 

P.S la consanguinité est un autre facteur de prix, avec les années cela ira en s'aggravant, car plus il sera difficile d'obtenir des reproducteur sauvages, plus les sujets N.C seront consanguin, affaiblis et auront un taux de reproduction faible, une durée de vie plus faible...les Morelia viridis supporte mal la consanguinité, les désigners le prouvent (mélange consanguin et interlocalité)

 

la hausse de la population en Indonésie combiné avec  le poids des cultures agricole, de la déforestation massive non interdite par le gouvernement indonésiens qui retire une source de revenu de cette sur-exploitation (à court terme, une fois rasé il auront plus rien et un sol tropicale à nue, c'est foutu, plus rien ne repousse ensuite, mais bon ils verront bien d'ici 20 ans...tant pis pour eux...) bref, cette combinaison restreint encore plus l'habitat du Morelia viridis, du coup la demande ne peu être satisfaite par l'offre, l'offre faiblis, la demande explose, conclusion logique, les prix baisse pas, sauf sujet N.C courant type biak et sorong, aru parfois...enfin quand c'est bien bien du sorong, aru  et du biak...souvent c'est des mélanges plus qu'autre chose revendu à bas prix non sans raison.

 

Enfin, sans faire de la politique, il faut bien rajouter que le mode de pensée de l'indonésie n'est pas orienté écologie à long terme, et le poids de la religion pose aussi un certains problème à l'habitat naturel du Morelia viridis...

 

bref, de jeunes sujets en bonne santé bien démarré de localité certifié, avec 10 repas mini et une à deux mues de faite,  et bien ca coute un certains prix, et c'est pas prêt de changer....bien au contraire...et je trouve cela très bien...cela évite que n'importe quel zozo ne se lance dedans sans préparation, sans sérieux et sans moyens suffisant, pour le bien être de l'animale bien entendu.

Modifié par Poilus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Désolé pour le '' chez '' mdr je n'avais pas vu.

 

Oula effectivement il y a beaucoup de paramètres qui entrent en compte pour les prix et c'est bien d'un coté que les prix restent assez élevé. Cela fait peur, déjà que les habitats dans lesquels vivent les morelia sont assez petit si ils sont détruit par l'agriculture intensive et les conséquences de la religions j'ai peur pour l'espèce... En plus ces serpent sont assez sensibles aux changements donc bon...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×