Aller au contenu

 

Photo

Rachat serpent en bourse ?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
25 réponses à ce sujet

#21 OFFLINE   Poilus

Poilus

    Membre fidèle

  • Membre
  • 132 messages

Posté 09 août 2016 - 01:53

en effet, on peu dire que déjà pas mal de réflexion et de pas franchis vers le Morelia viridis, c'est bien !

 

Bonne chance pour la suite !

 

Poilus



#22 OFFLINE   Fantôme

Fantôme

    Membre très actif

  • Topic Starter
  • Membre
  • 598 messages
  • Age: 20
  • Localisation :Bouches du Rhônes
  • Je possède:De tout !

Posté 09 août 2016 - 09:54

Merci ! 

 

J'ouvrirai un autres post dès que j'aurais mon Viridis pour te tenir au courant des avancés... ;-)


1 ceratophrys cranwelli pepermint

9 pogonas viticceps

2 axolotl

3 tortues d'herman

1 EM

 


#23 OFFLINE   Fantôme

Fantôme

    Membre très actif

  • Topic Starter
  • Membre
  • 598 messages
  • Age: 20
  • Localisation :Bouches du Rhônes
  • Je possède:De tout !

Posté 09 août 2016 - 15:11

Je me demandais aussi, en dehors du fait qu'ils soient dur à élever... comment ce fait-il qu'ils coûtent si chez ?


1 ceratophrys cranwelli pepermint

9 pogonas viticceps

2 axolotl

3 tortues d'herman

1 EM

 


#24 OFFLINE   Poilus

Poilus

    Membre fidèle

  • Membre
  • 132 messages

Posté 10 août 2016 - 02:21

si chez ?

ben cha alors je chez pas, faudraiche demanchez à quelqu'unche....

 

Plus sérieusement...

La réponse est simple et bien connu des éleveurs de Morelia viridis.

 

Dans le désordre, je vois 10 arguments principales mais il y en à d'autres plus mineurs que l'on pourrait citer :

 

1/ plus de demande que d'offre disponible....c'est comme la bourse, les prix ne baisse pas tant que ce sera ainsi...Et ca ne sera jamais autrement à cause notamment des points qui vont suivre, le 2 qui suis en particulier...

 

2/ pays d'origine du biotope restreint, en terme de taille du biotope et de sujet vivant disponible...avec le temps, la déforestation et  la part de l'homme sur le biotope, ca ira en empirant, bon nombre de localité sont des insulaire, vivant sur de petite île isolé....

donc par mesure de protection, L'Indonésie à interdit (avec raison) l'importation d 'adulte sauvage (donc protection des reproducteurs).

cette prise de conscience et un changement de suivis des fermes du pays, notamment sur les méthodes d'élevages à été opéré en urgence il y a quelques années (même si souvent contourné via des fermes d'élevages justement, les quelques rares encore peu sérieuses, il en reste encore malheureusement mais moins que dix ans en arrière, elles font passer des captures pour des sujets nées en ferme...cela dit pas mal ont été contrôlé, verbalisé et fermé depuis...)

 

3/ taux de reproduction en captivité plus faible que dans la nature, surtout les sujets de plusieurs génération N.C.

de plus, le nombres d'œufs reste très faible en générale, et peu d'œufs fécond de pondu  et ponte enfin rarement régulière, parfois on obtient une repro facilement avec une femelle, nouvellement arrivée (venant souvent de ferme), mais ensuite puis plus rien durant des années une fois mise longtemps en captivité...

 

il faut bien comprendre que mise à part certaines repro aisé à faire des femelles adultes d'importation (moyenne de 12 à 16 jeunes), la première année du moins (ensuite l'échec revient à égaler celui des sujets N.C), en comparaison avec des femelles N.C (née en captivé de souche également N.C), quand on à 1 à 5 jeunes viable dans une ponte qui éclos, c'est jour de fête....

 

4/ taux de mortalité des femelles durant la gestation au final relativement élevé en captivité, nombreux cas de décès durant cette période...ou juste après la ponte également, par épuisement.

Sans parler des femelles chez qui imposer une repro tout les ans équivaut à vouloir la tuer volontairement...

Et enfin comme si cela ne suffisait pas, les mâles pareil, même souvis de mortalité durant le cyclage, combiné au rut et au fait de ne pas manger les affaiblissent souvent fortement, IR fréquent...donc taux de mortalité important de mise malheureusement...

 

5/ taux de mortalité des jeunes importantes avant 1 mois...mort subite fréquent, on ne sait parfois pas pourquoi, sans parler de ceux qui n'arrivent pas à percer leur coquille...

 

6/ démarrage des jeunes souvent compliqué, suivis long et journalier, donc frais pour les pro conséquent

 

7/ robe influencant des prix parfois important selon les localité et les dessins...(écailles blanche, ligne bleu, proportion de jaune), traduction, c'est le poids des modes...le bleu et le jeune intense à la côté ces derniers temps, par le passé le blanc était assez demandé, bref; même dans ce domaine la "mode" influence les prix...et pas qu'un peu, un sujet baptisé "artic blue" il y a quelques année, un mâle à permis des repro aux US de jeunes superbe.

ce mâle était bleu intense, son prix ? il semblerait qu'il est été vendu 70 000 us dollar, masi après difficile à vérifier, 'autre m'ont parlé de seulement 60 000 dollar mais bon...

cela dit, ce qui est plus certaines, ce sont les jeunes issue de cette repro qui ont été proposé, pour la modique somme, hors frais d'importation, taxe et autre frais, de 12 000 us dollar pièce juv tout juste démarré et donc non sexé...on m'en avait proposé un par le passé....autant dire que pour ce prix, je passe mon chemin...Et je préfère largement partir en Indonésie directement durant 3 mois !!!! 

 

sinon les juv les plus chère de localité sont entre 1500 et 2000€ max, après ce sont des désigners qui dépasse ces prix, genre calico et cie mais là on entre dans un tout autre domaine, ne mélangeons donc pas tout....

 

8/ taux de mortalité des adultes importantes par rapport à d'autres espèces d'ophidiens détenu en terrario type régius, guttata, Morelia spilota etc etc

 

9/ pour la repro et le suivis, les bacs représentent une  infrastructure plus couteuse que d'autres espèces d'ophidiens, donc prix plus élevé forcément (je parle pour les pro en particulier et des pro déclaré payant charge et taxe bien entendu)

 

10/ taux d'éclosion peu important sans un très bon incubateur...et là les meilleurs marques pro ca coute assez chère....certaines arrivent à faire un incubateur maison fiable mais la plupart du temps, l'éclosion foire à cause de l'incub...maison justement !

 

poilus

 

P.S la consanguinité est un autre facteur de prix, avec les années cela ira en s'aggravant, car plus il sera difficile d'obtenir des reproducteur sauvages, plus les sujets N.C seront consanguin, affaiblis et auront un taux de reproduction faible, une durée de vie plus faible...les Morelia viridis supporte mal la consanguinité, les désigners le prouvent (mélange consanguin et interlocalité)

 

la hausse de la population en Indonésie combiné avec  le poids des cultures agricole, de la déforestation massive non interdite par le gouvernement indonésiens qui retire une source de revenu de cette sur-exploitation (à court terme, une fois rasé il auront plus rien et un sol tropicale à nue, c'est foutu, plus rien ne repousse ensuite, mais bon ils verront bien d'ici 20 ans...tant pis pour eux...) bref, cette combinaison restreint encore plus l'habitat du Morelia viridis, du coup la demande ne peu être satisfaite par l'offre, l'offre faiblis, la demande explose, conclusion logique, les prix baisse pas, sauf sujet N.C courant type biak et sorong, aru parfois...enfin quand c'est bien bien du sorong, aru  et du biak...souvent c'est des mélanges plus qu'autre chose revendu à bas prix non sans raison.

 

Enfin, sans faire de la politique, il faut bien rajouter que le mode de pensée de l'indonésie n'est pas orienté écologie à long terme, et le poids de la religion pose aussi un certains problème à l'habitat naturel du Morelia viridis...

 

bref, de jeunes sujets en bonne santé bien démarré de localité certifié, avec 10 repas mini et une à deux mues de faite,  et bien ca coute un certains prix, et c'est pas prêt de changer....bien au contraire...et je trouve cela très bien...cela évite que n'importe quel zozo ne se lance dedans sans préparation, sans sérieux et sans moyens suffisant, pour le bien être de l'animale bien entendu.


Modifié par Poilus, 10 août 2016 - 02:39 .


#25 OFFLINE   Fantôme

Fantôme

    Membre très actif

  • Topic Starter
  • Membre
  • 598 messages
  • Age: 20
  • Localisation :Bouches du Rhônes
  • Je possède:De tout !

Posté 10 août 2016 - 15:27

Désolé pour le '' chez '' mdr je n'avais pas vu.

 

Oula effectivement il y a beaucoup de paramètres qui entrent en compte pour les prix et c'est bien d'un coté que les prix restent assez élevé. Cela fait peur, déjà que les habitats dans lesquels vivent les morelia sont assez petit si ils sont détruit par l'agriculture intensive et les conséquences de la religions j'ai peur pour l'espèce... En plus ces serpent sont assez sensibles aux changements donc bon...


1 ceratophrys cranwelli pepermint

9 pogonas viticceps

2 axolotl

3 tortues d'herman

1 EM

 


#26 OFFLINE   Poilus

Poilus

    Membre fidèle

  • Membre
  • 132 messages

Posté 10 août 2016 - 18:01

parenthèse rapide, ce n'est pas la religion en elle même qui pose soucis, mais plus le fait que leur culture n'est pas orienté comment dire, dans un esprit de protection écologique à long terme, c'est un pays assez "neuf" en développement, l'avenir des serpents soyons claire, ils s'en foutent royalement, d'autres problèmes plus urgent, nous n'étions pas mieux en France durant le développement économique dans les années 30/40/50/60....ne l'oublions pas.

 

De plus attention avec ces sujets disons complexe et tendu surtout en ce moment, restons en à l'agriculture sur la place publique si tu veux bien ! un peu de ma faute donc rectifions le tir....   :razz:

 

c'est le principale fléaux de leur habitat de toute manière, le poids de l'agriculture et la vente de bois précieux, et là c'est une faute politique gouvernementale, qui revende aux canadiens, japonais et chinois surtout.

 

enfin, plus la hausse de la population est importante, plus il faut la loger, la nourrir donc là comment dire cela...bref ce n'est pas une culture de l'enfant unique...Et donc on comprends tous qu'il faut bien vivre, se rajoute le poids du tourisme sur certaines île, biak, archipel aru, Yapen....tout ca n'aide pas au maintiens des forêt côtières primaires....

 

Poilus

 

P.S oui les nom de localité reprennent tout bêtement le nom des zones d'où ils viennent...après ce sont parfois des archipels, ou groupe d'île plus qu'une seule île, ex pour les aru, c'est un archipel de grande taille très étalé, regroupant bon nombre de minuscule ilôt ou aucun viridis ne vie.

 

pour les  biak et les kofiau ou même les Yapen par exemple, eux viennent d'une île isolé précise, les paidaido viennent eux de l'île biak...grande île ou cette localité se scinde en deux groupe distinct même si assez proche, disons que les padaido restent adultes plus mélangé de vert et de jaune surtout, les biak restant plus dans les tons vert, sauf exception pour les sujets dit naturellement "hy" et les prix là grimpe vite. (hy = Hight yellow)

 

Les sorong viennent de l'ouest de l'île principale, d'où le titre de Mainland, pareil pour les lerhe, meraucke, Jayapura, arso, cyclops etc etc

 

en fait une fois la topographie de l'Indonésie apprise, c'est assez simple de s'y retrouver.


Modifié par Poilus, 10 août 2016 - 18:08 .





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Copyright © 2018 Le Monde Des Reptiles