Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Cando'Miam

recherche doc - site ou fiches

Messages recommandés

pour info : pour ceux ki disent elaphe emory emory , y'a pas de sous-espèce si tu dis elaphe emory sinon C elaphe guttata emory car quoi kon en dise le statut n'est pas définitif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pour info : pour ceux ki disent elaphe emory emory , y'a pas de sous-espèce si tu dis elaphe emory sinon C elaphe guttata emory car quoi kon en dise le statut n'est pas définitif

 

Actuellement, le terme valide est Elaphe emoryi, et cela depuis 1996 (VAUGHAN et al. 1996).

Il existe 2 sous-espèces:

Elaphe emoryi emoryi (BAIRD & GIRARD, 1853)

Elaphe emoryi meahllmorum SMITH, CHISZAR, STALEY & TEPEDELEN 1994

 

Bien que la seconde soit considéré comme une sous-espèce de Elaphe guttata par certains auteurs.

 

Rémi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Seb":l43xkz34]emory emory evite la confusion entre la souche emory et la souche intermontana

 

Elaphe emoryi intermontana WOODBURY & WOODBURY 1942

 

Ce taxon n'est pas valide. Une publication ultérieure l'a annulé.

 

Rémi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

aller,un pavé dans la mare:

selon le bouquin a monograph of the colubrid snakes of the genus elaphe Fitzinger de klaus et compagnie (desolé pour mon accent) il existe 3 sous especes de E.g:

E g guttata(Linnaeus,1766)

E g emoryi(Baird & Girard,1853)

E g rosacea(Cope,1888)

voila!bon courage,moi je vais me coucher!!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
aller,un pavé dans la mare:

selon le bouquin a monograph of the colubrid snakes of the genus elaphe Fitzinger de klaus et compagnie (desolé pour mon accent) il existe 3 sous especes de E.g:

E g guttata(Linnaeus,1766)

E g emoryi(Baird & Girard,1853)

E g rosacea(Cope,1888)

voila!bon courage,moi je vais me coucher!!!!!

 

Et bien, je pense que cet ouvrage n'est pas récent. Fitzinger est un naturaliste du 19° siècle. Depuis, de nombreuses révisions du genre ont été faites et heureusement d'ailleur.

Or, dans le domaine taxonomique, la dernière publication scientifique remplace la précédente. "C'est le dernier qui a parlé qui a raison".

Or la dernière étude en date sur le groupe guttata est de VAUGHAN et al. en 1996. Dans cette étude E. guttata emoryi est élevé au rend d'espèce.

 

Donc E. guttata n'est représenté plus que par 2 sous-espèces, à savoir E. guttata guttata et E. g. meahllmorum. La ss-espèce rosacea n'est pas valide.

 

Rémi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×