Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

otentik

lezards végétariens

Messages recommandés

merci. c rapide!!!! quel taille fait il a lage adulte? conait tu dotre espèce végétarienne?

il mesure une quarantaine de cm

il y a l'iguana iguana mais c'est pas du petit lezard

150cm

lezard tropicale (iguane vert)

 

le pogona vitticeps est au départ insectivore et devient herbivore (il consome beaucoup d'insecte jeune) lezard desertique 50cm

 

uromatix: idem que le pogo mais bien moin vorace jeune 40cm

 

tiliqua scincoides: facile a nourrir des bébé il est omnivore que ce soit végétaus ou animal entre desertique et tropicale 50cm

 

caméléon du yémen: une tendance insectivore mais acces lezs fruits mur et la salade

mais pour moi le plus captivant obserer est l'iguane et le caméléon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci. sais tu ou je peut trouver des infos sur l'iguane du désert?

en fait je voudrais débuter en lézard, un végétarien me faciliterai la tache mai jaime bien l'anolis vert (carolinensis), son alimentation est elle dificile?? :?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
merci. sais tu ou je peut trouver des infos sur l'iguane du désert?

en fait je voudrais débuter en lézard, un végétarien me faciliterai la tache mai jaime bien l'anolis vert (carolinensis), son alimentation est elle dificile?? :?

je ne connais pas l'anolis mais il me semble que il est insectiovore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

DESCRIPTION

 

Sa couleur de base est le gris avec quelques taches blanches tout comme son ventre. Il possède une longue queue dont la base du côté ventral est plus applatit chez les mâles et plutôt ronde chez les femelles. À l'âge adulte, il mesure en moyenne 40 cm.

 

LONGÉVITÉ

 

Il vit environ 8 - 10 ans en captivité.

 

DISTRIBUTION GÉOGRAPHIQUE

 

Il habite le Sud-ouest des Etats-Unis et au Mexique.

 

HABITAT

 

Il habite les régions chaudes et désertiques.

 

ALIMENTATION

 

Les feuilles d'arbres, les fleurs et autres végétaux font parties de son alimentation. Mais il lui arrive parfois qu'il mange quelques rongeurs ou insectes passant tout près. En captivité, on peut le nourrir de pissenlits, trèfles, chicorées, salade, fruits et autres. Mais attention, épinards, chou-fleur et brocoli ne sont pas recommandés. L'important est de varier le plus possible, et quotidiennement. Quelques grillons de temps en temps peut être bon. N'oubliez pas les suppléments vitaminiques et calciques.

 

SOINS EN CAPTIVITÉ

 

Un terrarium de plus de 120*50*50est important pour qu'il soit bien confortable. Comme substrat, le tapis gazon est conseillé pour les jeunes, mais pour les spécimens adultes, du sable ferras très bien l'affaire. Un élément chauffant est très important à la digestion de l'animal. Une lampe chauffante à rayon UV allumée au moins 12 heures par jour devras être installé pour maintenir une température d'environ 28 - 35 C. le jour et 22 C. la nuit. Le taux d'humidité doit se maintenir entre 30% et 40% en tout temps. Une branche devras décorer le terrarium, pour ainsi lui permettre de grimper près de la lumière, ainsi qu'une ou plusieurs roches. Un petit plat d'eau devra être installé au moins 2 fois par semaine puisqu'il est désertique.

 

REPRODUCTION

 

La saison des amours débute vers le mois d'avril et se termine au mois de mai. La femelle est ovipare et pond de 3 à 8 oeufs. L'incubation dure environ 4 mois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ce lézard me plait beaucoup mais je ne pourais pa lui offrir un terra aussi grand, et je ne veut pas le cloitrer dans un truk ou il ne poura pas se déplacer a sa guise. il faut que je trouve une espèce plus petite. quel espèce est bien pour débuter? merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ce lézard me plait beaucoup mais je ne pourais pa lui offrir un terra aussi grand, et je ne veut pas le cloitrer dans un truk ou il ne poura pas se déplacer a sa guise. il faut que je trouve une espèce plus petite. quel espèce est bien pour débuter? merci

je te conseil vivement l'uro ou pogo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité pararoz

tu a l'uromastyx , très sympathique , qui je pense peu se contenté d'un plus petit terrarium .. pour un groupe de 3-4 individu c'est un terra comme pour un seul individu d'iguane du desert

les uro sont asser sympathique mais sont uniquement végétarien , un ou deux grillon par semaine maximum

leur maintenance est un peu moyenne , mais il parait que c'est un lezard très sympathique qui s'aprivoise asser bien , je vais prochainement en avoir un

 

les Uro messure 35cm pour les petit et 70cm pour la plus grosse espece , il existe plusieur sorte avec diverse couleur , asser sympa , vert orange rouge jaune noir ..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tu as faux sur plein de chose :evil:

un uro qui mange 3 grillon par semaine même pour un adulte c'est suicidaire c'est plutot 3 cricket

 

70cm :evil: c'est beaucoup trop 50cm les plus gros 60 c'est déja un trés gro uro

c'est cmme le pogo pas 100% herbivore il faut des insecte

et 3-4 individu ds un terra de 120cm :shock:

c'est un couple dans 120cm

pour un trio ou 4 vise plutot 1m50

ESSAYE DE CONTACTER KALOULA il a 4 ou 5 pogo dans un terra de 150 il pourra bien t'en apprendre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nom français Anolis vert

Nom anglais Green anole

Nom latin Anolis carolinensis

Taille adulte 15 à 20 cm

Température

Point chaud Point froid

30 - 32°C 25°C

25°C 24°C

 

Humidité environ 70%

Éclairage 10 - 12 heures par jour

rayons UV essentiels

Difficulté Juvénile : idéal pour débuter

Adulte : idéal pour débuter

 

 

 

 

 

L'anolis est un petit reptile peu coûteux et facile d'entretien, ce qui en fait un excellent animal pour débuter dans le domaine de l'herpétologie.

Malheureusement, son prix étant si peu élevé, ce lézard, tout somme le Gecko des maison, est souvent vendu sur le marché comme nourriture pour d'autres reptiles tel le serpent des vignes.

 

 

DESCRIPTION

 

L'anolis vert, aussi appelé caméléon américain ou faux caméléon, est un lézard de petite taille se distinguant par une tête triangulaire au museau pointu. Ce reptile au corps élancé a la faculté de changer de couleur selon les conditions climatiques, l'état physique ou simplement selon son humeur, passant ainsi du vert clair au brun foncé en quelques secondes.

 

Les membres bien développés de l'anolis vert sont garnis de fines lamelles adhésives semblables à celles des Geckos arboricoles, lui permettant ainsi de se déplacer à son aise sur des surfaces aussi lisses que verticales. Dans la nature, celà lui permet de chasser ou tout simplement d'échapper à un prédateur.

 

Les mâles, généralement plus grand que les femelles, possède un fanon gulaire plus coloré et plus prononcé. Ce fanon est souvent utilisé lors des parades nuptiales ou pour impressionner d'éventuels riveaux.

 

 

MUTATIONS

 

Il est possible de trouver des Anolis carolinensis d'une coloration bleue. Ce lézard n'est pas une sous-espèce, mais tout simplement un anolis vert de couleur différente. Cette mutation est rendu possible dû au fait qu'il possède plusieurs pigmentations de peau différentes. Chez les reptiles, les Melanophores sont responsables des couleurs brunes et noires, tandis que les Xanthophores sont responsables des couleurs rouges et jaunes. Dans ce cas-ci, les pigments jaunes sont absents et selon les thermes herpétologiques il s'agit d'un Anolis Vert Axanthic.

 

 

LONGÉVITÉ

 

Ce petit lézard a une longévité très courte n'excédant que très rarement les 3 ans en captivité, bien que certains spécimens ont déjà atteints l'âge respectable de cinq ans.

 

 

DISTRIBUTION GÉOGRAPHIQUE ET HABITAT

 

Ce lézard fréquente les forêts tropicales du sud-est et du centre-sud des États-Unis, de la Virginie jusqu'à la Floride et vers l'ouest jusqu'en Oklahoma. Il est à noté que l'Anolis carolinensis est le seul lézard de son espèce natif de ce pays. Ce reptile à récement été introduit en Hawaii par l'homme.

 

 

ALIMENTATION

 

Insectivore, l'anolis vert aime bien chasser les petits insectes tel les grillons ou les larves de ténébrions. Les repas devront être donnés deux ou trois fois par semaine sans oublier d'ajouter des suppléments de vitamines et de calcium. Il aime aussi lècher le jus sucré des fruits très murs, tel les abricot ou les pêches.

 

Il est aussi possible d'offrir des insectes capturés dans la nature en s'assurant qu'ils n'ont pas été exposés à des pesticides, herbicides ou tout autres produits nocifs. Par contre, il ne faut en aucun cas le nourrir d'insectes à carapaces dures tel les scarabés, car la chitine est difficilement digérable. Il est aussi fortement déconseillé de donner des lucioles à un lézard, car ce sont des insectes très toxiques. Les coccinelles, chenilles et les papillons sont aussi à bannir dut à la toxicité de certaines espèces.

 

 

SOINS EN CAPTIVITÉ

 

Les anolis vert sont bien peu exigeant et peuvent être maintenuent en petits groupes dans un terrarium d'environ 20 gallons. Il est à noter qu'il ne faut en aucun cas faire cohabiter plus d'un mâles emsembles, car les combats territoriaux sont très violent. Il est donc préférable d'héberger un couple, ou un mâle avec quelques femelles.

 

La température doit être maintenue entre 26 - 32°C le jour et osciller aux alentours de 24°C la nuit. Il est conseillé d’utiliser une lampe chauffante si la température désirée n’est pas atteinte. Puisqu'il est diurne, un néon dégageant des rayons UV est indispensable.

 

Une hygrométrie d'environ 70% sera rendu possible en installant un bol d'eau sous la lumière chauffante et en vaporisant le terrarium quotidiennement. Cette vaporisation est d'autant plus importante, car ces lézards préfèrent lècher les gouttelettes d'eau sur les feuilles des plantes plutôt que de boire directement dans un bol.

Note: Attention de ne pas trop vaporiser, car un surplus d'humidité pourrait occasionner des troubles respiratoires et/ou des infections cutanées.

 

Le fond du terrarium peut être recouvert de terreau ou tout autre matière naturel rendant possible la plantation de plantes vivantes. Celles-ci apportent un coté tout à fait naturelle et aide au maintient de l'humidité tout en offrant de nombreuses cachettes aux occupants. Plusieurs branches tordues devront être disposées de façon à ce que les anolis puissent grimper facilement.

Note: Le substrat devra être changé à tout les deux ou trois mois afin d'assurer une bonne hygiène et une bonne santé aux animaux.

 

Attention, il faut éviter le pallis de cèdre, car les vapeurs toxiques s'y dégageant peuvent provoquer des maladies respiratoires grave, menant à la mort de l'animal.

 

Il est aussi possible d'utiliser un tapis de feutre ou du papier absorbant pour couvrir le fond du terrarium. Par contre, ce substrat doit être nettoyer et/ou changé herbomadairement car il favorise grandement la prolifération des bactéries.

 

 

MANIPULATION

 

Les anolis sont très fragiles et de ce fait, il est fortement déconseillé de les manipuler. Cette espèce, comme la plupart des lézards, peut se délester de sa queue s'il est saisit maladroitement. De plus, les pattes de ce reptile sont très fragiles et les orteils peuvent se fracturer s'il est enlevé trop brusquement des branches de son terrarium.

 

Bien qu'il est de petite taille, l'anolis peut faire preuve d'une certaine agressivité et est capable de mordre avec force. Sa morsure est bien sur totallement inoffensive pour l'homme, mais cela peut par contre être dangereux pour lui-même. En effet, il y a risque de blessures graves aux mâchoires si la main est enlevé trop rapidement. C'est un lézard vif et agile qui ne se prête pas à la manipulation mais qui se révèle quand même être un excellent sujet d'observation.

 

 

REPRODUCTION

 

En captivité, les anoles se reproduiront seulement s'il sont maintenues dans les bonnes condtions. Il est préférable d'accoupler des spécimens forts et en santé plutôt que de tenter la reproduction de sujets faibles ou trop amaigrit.

 

La saison d'accouplement débute au printemps et se poursuit durant les mois de l'été. La photopériode devra diminuer, passant de 12 heures d'éclairage par jour à 8 heures. La température diurne devra ossiller aux alentours de 18 à 22°C et s'abaisser à plus ou moin 15°C la nuit. Pendant cette période de refroidissement, les spécimens peuvent être nourrit s'ils acceptent, mais ne doivent jamais être forcé à s'alimenter.

 

Le mâle fera une parade nuptiale en déployant son fanon gulaire tout en hochant la tête verticalement de manière répétitive. Si la femelle accepte les avances du mâle, ce dernier lui saisira le cou avec sa bouche et ils se reproduiront.

 

Environ deux semaines suivant l'accouplement, la femelle commencera à avoir un abdomen gonflé. Elle cherchera un endroit chaud et humide dans le substrat pour y déposer un oeuf, plus rârement deux, à chaque 14 jours pour un total d'environ 10 oeufs par accouplement. Les oeufs peuvent être retirés du terrarium bien qu'il n'est pas nécéssaire de le faire, car plusieurs naissances on étés réalisées avec succès en laissant les oeufs là où ils ont étés pondus. Selon la température, le temps d'incubation varie entre 35 et 40 jours.

 

 

ENCORE LE REPTILARIUM

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité pararoz

extrait du site de chez bébésaurus , la référence en matiere d'uromastyx

tu peu la fermé cette fois ci , lui c'est un specialiste et moi une adepte

 

 

Les dimensions du terrarium varient selon la taille et l’âge des animaux.

 

Les couples reproducteurs de taille moyenne (U. acanthinura, U. d. maliensis, 35-40 cm environ) ainsi que les petits groupes (3 ou 4 individus) d’Uromastyx de petite taille (U. ocellata, 30 cm maximum) ou de taille moyenne (U. o. ornata, U. geyri, 35 cm environ) sont logés dans des terrariums qui ont une surface au sol de 100 x 100 cm ou 180 x 50 cm.

 

Les deux groupes de 3 individus U. a. aegyptia, Uromastyx de grande taille (70-75 cm maximum) sont logés dans des terrariums de 200 x 100 cm.

 

Un groupe de 8 individus U. hardwickii (35 cm environ) est logé dans un terrarium de 200 x 100 cm.

 

Les juvéniles (20-25 cm) sont logés seuls dans des terrariums 100 x 50 cm.

 

voila pour les taille , et les terra ...

 

 

et voila qui concerne la nouriture

 

En ce qui concerne les insectes, Uromastyx en captivité mange volontiers grillons, criquets, morios ou vers de farine, mais cette nourriture n’est pas indispensable pour sa bonne santé, en particulier si on lui donne des protéines végétales (par exemple avec les petits pois ou les haricots verts); il y a même des éleveurs étasuniens qui ont maintenu leurs Uromastyx, adultes et juvéniles, pendant des années sans leur donner aucun insecte. De plus, chez les adultes, une nourriture trop riche en protéines animales risque de provoquer des maladies hépatiques qui peuvent causer la mort du lézard végétarien, un risque moins important pour les juvéniles ou les femelles en période de reproduction. La distribution des insectes sera donc occasionnelle, plus fréquente pour les femelles gravides ou qui viennent de pondre et pour les juvéniles

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité pararoz

moi jamais .. je n'affirme pas , je dit simplement

je sais que je suis pas une des grande apréciée de se site .. parce que je suis une ado capricieuse , que j'aime trop les reptile , et que je me decide un peu plic ploc a prendre le premier truc qui me passe par la tete ... mais la plupart du temps mes idée sont abandonnée dans la semaine .. parce que je me rend finalement compte que je n'ai pas vraiment ce qui faut pour rendre heureux l'animal etc..

 

mnt je me suis lancée avec un but precis , je veut un uromastyx , et j'ai tout ce qu'il faut , terra , argent , matériel , pour cet espece :D

qui je vous promet aurra un terra des plus royal :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×