Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

sophie

Difference entre un Montatus et un eublépharis

Messages recommandés

en fait il existe 5 sous-espèces d'Eublepharis macularius :

 

E. macularius fasciolatus

E. m. afghanicus

E. m. macularius

E. m. montanus

E. m. smithi

 

il s'agit donc de deux ss-espèces différentes. Et comme l'a signalé Greg06, E. m. montanus a une taille superieure.

 

Cependant je ne serais pas aussi catégorique quant au fait qu'il n'existe pas de phase, car des croisements avec E. m. macularius ont surement été fait, et cela ne serait-ce au moins de façon involontaire.......

 

Rémi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

de plus, je serait curieux de savoir s'il s'agit réellement de Eublepharis macularius macularius qui est présent en captivité, où si les imports ont concerné d'autres sous-espèces.....

On pourrait donc être en présence de souches issus de croisements de plusieurs sous-espèces... :D

 

:D je sais, je suis lourd :D

 

Rémi, le taliban de la terrario

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lol rémi......si je pose des questions c'est pour avoir des réponses ! :wink:

 

Donc si j'ai bien compris le moyen pour differencier un montatus d'un macularius classique c'est la taille?

 

Bon alors j'ai un gecko (macularius, montatus?) assez impréssionnant :26 cm pour 90 grammes, c'est pas des pattes qu'il a mais des patuches !

Je vous joind une foto de lui avec à coté un albinos de 20 cm (qui est à vendre au passage lol)

Dites moi ce que vous en pensez??

post-21-1359250863,4481_thumb.jpg

post-21-1359250863,4886_thumb.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"montatus" n'existe pas......... c'est montanus

 

en ce qui concerne les caractères d'identification, il faudrait trouver la publication de la description de la sous-espèce:

 

Borner (1976) SAUROLOGICA (No. 2) 1976: 1-15

 

et voir quels sont les caractères donnés par l'auteur......

 

et histoire de mettre une photo.....

C'est quoi ça? je précise que c'est un spécimen sauvage, histoire de facilité la tache!

 

Rémi

post-70-1359250863,5097_thumb.jpg

post-70-1359250863,531_thumb.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La jolie crépe...... :shock:

 

J'ai l'impression que leur boite cranienne est plus developpée sur l'arriere de la téte....en fait je pense que l'on trouve souvent en animalerie des montanus qui sont vendus pour des macularius....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

remi sur ta photo je pense que c'est un eublé macularius phase hypogolden( j'ensuis pas sur)

on peut voir aussi qu'il a une queu de repousse mais pas tres epesse sa doit pas etres 6 grillon par jour chez lui :lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est quoi ça? je précise que c'est un spécimen sauvage, histoire de facilité la tache!

 

Rémi

 

 

pour moi ça ressemble à Eublepharis angramainyu.

 

J'ai vu un sit il y a qq temps qui montrait que toute les "phases" etaient en fait issues d'hybridation entre les differentes espèces du genre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est quoi ça? je précise que c'est un spécimen sauvage, histoire de facilité la tache!

 

Rémi

 

 

pour moi ça ressemble à Eublepharis angramainyu.

 

J'ai vu un sit il y a qq temps qui montrait que toute les "phases" etaient en fait issues d'hybridation entre les differentes espèces du genre...

 

 

et voilà! Mickael a dit exactement ce à quoi je voulais aboutir.......

Alors qu'avons nous dans nos terrarium? :D

 

au fait, sur les photos c'est effectivement Eublepharis angramainyu.

absolument pas Eublepharis macularius

 

Rémi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et mon monstre c'est un macularius costaud ou bien un montanus??? :?::?:

 

je ne connais ou n'ai entendu parlé de personne possédant une souche saine de Eublepharis macularius montanus

Donc il s'agit d' Eublepharis macularius sans qu'on puisse dire de quelle sous-espèce il s'agit et à la condition qu'on ai bien des Eublepharis macularius dans le hobby, et non pas un mélange des différentes espèces....

Malheureusement j'ai bien peur que l'appelation "macularius" soit un peu inespérée.

 

Rémi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
:shock: p..tain rémi tu dois t'éclater dans la vie..... :D:D:D:D:wink:

 

?????????

bah oui plutot.... :D

mais ça ne m'empeche pas d'essayer d'avoir une éthique dans ma passion, c'est tout! :D

 

Rémi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

allez un peu de taxonomie

 

Il existe 4 espèces pour le genre eublepharis

 

E. hardwickii Gray 1827

E. macularius Blyth 1854

E. angramainyu Anderson et leviton 1966

E. turcmenicus Darevskij 1977.

 

Il existe 6 sous-espèces pour E. macularius :

 

E.m. afghanicus Börner 1974 : 15-16 lamelles sous le 4ème doigt et 18-21-lamelles sous 4ème orteil.

 

E.m. fasciolatus Günther 1864: 13-19 lamelles sous le 4ème doigt et 19-24-lamelles sous 4ème orteil.

 

E.m. fuscus Börner 1981 : 15-20 lamelles sous le 4ème doigt et 20-25-lamelles sous 4ème orteil.

 

E.m. montanus Börner 1976 : 15-20 lamelles sous le 4ème doigt et 20-25-lamelles sous 4ème orteil ; légèrement plus svelte et plus long que les autres.

 

E.m. smithi Börner 1981 : 12-13 lamelles sous le 4ème doigt et 18-20-lamelles sous 4ème orteil.

 

E.m. macularius Blyth 1854 : 12-16 lamelles sous le 4ème doigt et 17-20-lamelles sous 4ème orteil.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
allez un peu de taxonomie

 

Il existe 4 espèces pour le genre eublepharis

 

E. hardwickii Gray 1827

E. macularius Blyth 1854

E. angramainyu Anderson et leviton 1966

E. turcmenicus Darevskij 1977.

 

Il existe 6 sous-espèces pour E. macularius :

 

E.m. afghanicus Börner 1974 : 15-16 lamelles sous le 4ème doigt et 18-21-lamelles sous 4ème orteil.

 

E.m. fasciolatus Günther 1864: 13-19 lamelles sous le 4ème doigt et 19-24-lamelles sous 4ème orteil.

 

E.m. fuscus Börner 1981 : 15-20 lamelles sous le 4ème doigt et 20-25-lamelles sous 4ème orteil.

 

E.m. montanus Börner 1976 : 15-20 lamelles sous le 4ème doigt et 20-25-lamelles sous 4ème orteil ; légèrement plus svelte et plus long que les autres.

 

E.m. smithi Börner 1981 : 12-13 lamelles sous le 4ème doigt et 18-20-lamelles sous 4ème orteil.

 

E.m. macularius Blyth 1854 : 12-16 lamelles sous le 4ème doigt et 17-20-lamelles sous 4ème orteil.

 

Eublepharis m. fuscus a été monté au rang d'espèce en 1997 par DAS et confirmé en 2000 par RÖSLER.

 

Donc 5 espèces d'Eublepharis et 5 ss-espèces d'Eublepharis macularius.

 

Rémi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

de plus, le nombre de lamelles ne suffit pas pour identifier des spécimens. il y a bcp trop de nombre en commun.

 

et malheureusement, c'est inutilisable sur les spécimens de captivité, car les souches ont été croisées entre elles et il n'existe plus de cohérence dans les origines et les souches.

 

Rémi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ceci dit cela devient le cauchemard avec les eublepharidae surtout avec goniurosaurus qui "bouge" chaque mois bientôt.

 

En plus d'un continent à l'autre les listes varient.

 

Quant à moi je reste fidèle à la taxonomie allemande malgré sa tendance à la surenchère en matière de sous-espèces.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
intéressant t'aurais la référence exacte car beaucoups d'entre nous utilisent alors encore l'ancienne taxonomie.

 

Das (1997) Hamadryad 22 (1): 13-20

Rösler (2000) Gekkota 2: 28-153

 

voilà

 

Rémi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rémi je ne serais pas aussi affirmatif que toi quant à l'inutilité du comptage de lamelles ou d'écailles pour les tables de détermination.

Bien entendu il faut correler l'origine si possible.

 

Bien que cette méthode puisse sembler préhistorique aux biologistes moléculaires elle est utile.

 

Pour le genre nephrurus que je connais un petit peu et notamment pour le groupe asper on se fie sur la proportion de diamètre base/sommet des écailles du tronc pour différencier asper, amyae et sheai.

 

Ceci dit vivement la carte chromosomique pour chaque reptile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ceci dit cela devient le cauchemard avec les eublepharidae surtout avec goniurosaurus qui "bouge" chaque mois bientôt.

 

En plus d'un continent à l'autre les listes varient.

 

Quant à moi je reste fidèle à la taxonomie allemande malgré sa tendance à la surenchère en matière de sous-espèces.

 

ok, mais en même temps il y a un code de nomenclature, et on ne peut pas dire que Eublepharis fuscus soit au coeur d'une polémyque énorme.

Donc on peut se fier au publication le concernant et appliquer le code de nomenclature.

 

Rémi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×