Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

seth6r

novice donc beaucoup de questions...

Messages recommandés

Bonjour je m'appelle, Seth, je suis de Belgique, de la région de Liège.

Je suis novice mais ma passion pour les mygales ne cesse de grandir...

Cela fait maitenant 1 ans que j'ai acheté mes deux premières mygales:regalis et irminia; je viens aussi d'acheter recemment une smithi et une gram. aureostriata. Malgré mais recherches, je me pose toujours beaucoup de questions auxquelles je ne trouve pas de réponses...J'espère que vous pourez m'aider, les voici:

 

1- ma regalis: en voici la photo (2 semaines après sa mue). elle a +ou- 1 an, fait 9 cm de diam. et est nourrie avec +ou- 1 grillon la semaine. Qlq peut-il me dire si il s'agit d'un male ou d'une femelle, je crois savoir qu'une femelle passe par ces couleurs avant d'etre adulte...

http://img154.imageshack.us/img154/963/100127519ga.jpg

 

2- ma smithi: je l'ai acheter il y a un moi. elle est jeune, 3,5cm de diam. son opisthosome montre qu'elle est proche de la mue (enorme et plus de poils). Je sais que c'est une espèce qui evolue tres lentement mais ca fait quand meme un moi qu'elle refuse de manger, ca me semble long pour une si jeune mygale... mais gros detail à savoir, malheureusement il lui manque un pedipalpe et un tarse et meta tarse à une patte, chose que je n'avais pu vu lors de son achat (trop content d'avoir trouvé une smithi et pas encore les reflexes d'un pro...) Donc est-ce normal?

 

3- j'aimerais prochainement acheter d'autres mygales, et je trouve pas toutes les fiches d'élevages: donc est-il possible de me renseigner un minimum sur ces especes. surtout sur un de mes critères qui est qu'elle ne passe pas sa journée cachée (terrier ou coccon dont elle ne sort jamais, comme mon irminia):

-lasodora cristata

-heteroscodra maculata

-xenesthis intermedius/immanis

-acanthoscurria geniculata

-brasilopelma coloratovillosum

-lasiodora parahybana

 

4-poils urticants: est-ce la racine du poil qui est urticante ou le simple fait de toucher l'extremité fait effet. c'est juste pour info, pas parce que j'ai envie de munipuler mes mygales toute la journée.

 

5- Donc comme je l'ai dit, je suis de la region de liege en belgique, et c'est pas la joie de trouver des mygales dans ma region a part les "classiques" dans 2 animaleries pas trop loin de chez moi, donc si qlq un ( peut etre un autre passionné belge sur ce forum??)pouvais me dire si il y avait d'autres animalerie dans ma region ce serait chouette.

 

Ben voilà, merci beaucoup de m'avoir lu jusqu'au bout et j'espere avoir qlq reponses à mes questions...

Et bravo pour les sites GEA qui sont pour moi une enorme source d'info

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ok c'est partie :D

Présentation du genre heteroscodra

 

Ce genre comprend 3 espèces et une sous espèce provenant d'Afrique centrale, Cameroun, Gabon et Congo. Il n'y a qu'une espèce actuellement en élevage : maculata, que l'on peut considérer comme arboricole.

 

Terrarium

 

Elles mesurent 6 cm de corps maximum et 12 à 14cm d'envergure. Un terrarium de 30*15*20 installé à la verticale, suffira pour une femelle adulte.

 

Paramètres de maintenances

 

Le terrarium doit être garnie de tourbe assez humide et d'un tronc creux écorce qui leur permettra de se constituer un abri. L'hygrométrie doit être de 70 à 80%. La température devra être comprise entre 26 et 28°C le jour et 22 et 24°C la nuit. La taille des proies est proportionnelle à la taille de la mygale. Asticots et petits grillons pour les juvéniles, Blattes de petites et grandes tailles pour les adultes.

 

Comportements

 

Toutes mygales nécessitent une certaine prudence et ne doivent pas être manipulées, surtout les espèces appartenant à ce genre à cause de leur agressivité. De plus leur venin n'est pas très bien connu mais très redouté dans leur pays d'origine et la morsure est très douloureuse.

Reproduction

Elle est assez facile à obtenir. Une fois le mâle mis en présence de la femelle il se met à trembler, la femelle répond facilement aux avances du mâle lorsqu'elle est réceptive. Deux à trois mois plus tard la femelle construit une bulle dans son terrier dans laquelle elle pondra pour ensuite utiliser la toile de cette construction pour emballer sa ponte. Le cocon sera collé à la paroi du terrarium. Deux à trois mois après les premiers bébés sortent du cocon. Il est possible de retirer le cocon après 6 semaines d'incubation, pour installer son contenu dans un incubateur, les nymphes se trouveront alors au stade larvaire 2.

Elles mesurent alors 0.8cm de diamètre, un cocon peut contenir entre 50 à 200 mygalons. Elles auront encore une mue à effectuer, sans prise de nourriture, avant d'être capable de se nourrir seules.

 

Croissance

 

Plus la température d'élevage est importante, plus la croissance est rapide. En élevant un spécimen stade 1 (première mue après la sortie du cocon) aux températures évoquées précédemment on obtient un mâle adulte en 1.5-2 ans et quelques mois supplémentaires sont nécessaire pour obtenir une femelle adulte.

 

Longévité

 

Les mâles vivent entre 6 et 8 mois lorsqu'ils ont atteint la maturité. Les femelles une fois adultes pourraient vivre une dizaine d'années.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la suite :D

 

Présentation du genre Xenesthis

 

Ce genre comprend 3 espèces provenant du Panama, Colombie et Venezuela. On peut qualifier les espèces appartenant à ce genre de terricole, car elles vivent à même le sol se servant de terrier abandonné comme abri. Les espèces actuellement en élevage sont : immanis (rare), intermedia (rare) et montrosa (très rare)

 

Terrarium

 

Leur taille se situe entre 8-9cm de corps et de 18cm à 22cm d'envergure.

Un bac de 40*20*25 est donc recommandé pour une femelle adulte surtout si l'on veut effectuer un accouplement.

 

Paramètres de maintenances

 

Ils sont très homogènes pour toutes les espèces connues en élevage. A savoir le terrarium doit être garnie de tourbe assez sèche. Une petite écorce ou demie noix de coco leur permettra de se constituer un abri. L'hygrométrie doit être comprise entre 70 à 80%. La température devra être comprise entre 26 et 28°C le jour et 22 et 24°C la nuit. La taille des proies est proportionnelle à la taille de la mygale. Petits grillons pour les juvéniles et Blattes de grandes tailles, criquets, souris pour les adultes.

 

Comportements

 

Toutes mygales nécessitent une certaine prudence car ce sont des animaux sauvages et ne doivent pas être manipulées. D'autant qu'elles ont tendance à projeter des soies urticantes. Leur venin n'est pas connue mais la morsure et très douloureuse !

 

Reproduction

 

L'accouplement ne pause pas de difficultés. Une fois le mâle mis en présence de la femelle il se met à trembler, la femelle répond assez vite en tapotant avec ces deux paires de pattes avant si elle est réceptive. Si aucune réponse de la femelle n'est émise, il est préférable de retirer le mâle est de retenter ultérieurement. La ponte est survient quatre à six mois plus tard on peut effectuer une période de maintenance à plus basse température mais cela n'est pas obligatoire car de bons résultats ont été obtenue sans. Si tout ce passe bien, la femelle construira une bulle dans son abri, dans laquelle elle pondra. Elle utilisera ensuite la toile de cette construction pour emballer sa ponte. Trois mois plus tard 50 à 150 bébés sortiront du cocon. Ils feront plus d'1cm d'envergure. On peut également retirer le cocon après 8 semaines d'incubation, pour installer son contenu dans un incubateur spacieux le tout recouvert d'une gaze, les nymphes se trouveront alors au stade larvaire 1. Cette gaze supplémentaire permettra aux bébés d'effectuer une mue « la tête en bas », ce qui leurs permet de ne pas rester coincer dans leur exuvie.

Elles auront encore une à deux mues à effectuer, sans prise de nourriture, avant d'être capable de se nourrir seule.

 

Croissance

 

Plus la température d'élevage est importante, plus la croissance est rapide. En élevant un spécimen stade 1 (première mue après la sortie du cocon) aux températures évoquées précédemment on obtient un mâle adulte en 3-4 ans et quelques mois supplémentaires sont nécessaire pour obtenir une femelle adulte.

 

Longévité

 

Les mâles vivent entre 12 et 20 mois lorsqu'ils ont atteint la maturité. Les femelles une fois adultes peuvent vivre plus de 15ans.

 

Tu veux voir le reste Bill :?:

Sinon Bonne soirée

Amicalement A+ :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci de l'avoir posté :D

j'allé le faire ,ce site est vraiment parfais: http://www.cyriocosmus.com/

c'est un ami a moi qui la crée et franchement c'est une trés bonne source d'information.

 

il y a des fiches d'élevage a la pelle, une galerie photo des mygales de mon pote et plein de bonne chose .

 

Voila Cordialement A+ :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Seth,

 

Cela fait maitenant 1 ans que j'ai acheté mes deux premières mygales : regalis et irminia
T'as pas commencé par les plus dociles...

 

Elle est nourrie avec + ou - 1 grillon par semaine.
Je pense que tu peu passer à de la cineréa maintenant... Un grillons par semaine ça me paraît un peu lèdje...

 

Quelqu'un peut-il me dire s'il s'agit d'un mâle ou d'une femelle ?
Pour le sexe de ta mymy, je pourrai te dire ça à partir d'une photo de l'exuvie ou encore de l'épygime... Mais là... Pour régalis c'est faisable aussi (de se faire une idée mais à confirmer) à partir des dessins de l'abdomen. Il me faudrait un gros plan...

 

Gros detail à savoir, malheureusement il lui manque un pedipalpe et une tarse et métatarse à une patte, chose que je n'avais pu vu lors de son achat.
Je serais curieux de savoir où tu l'as achetée... Bref, là n'est pas le problème de toute façon...

Alors, non ce n'est pas alarmant qu'elle ne mange plus depuis un mois. La vue ne devrait plus tarder. Si les proies ne sont pas mangées dans les 48h, retires-les afin d'éviter que ta mymy ne soit mangée par les grillons... C'est peut-être la raison de ces disparitions de membres...

Ensuite, si ça peut te rassurer, tous ses membres "redeviendront" normaux à sa prochaine mue. Ils vont "repousser".

 

Est-ce la racine du poil qui est urticante ou l'extremité ?
Non, c'est le poil lui-même qui est urticant, pas le bulbe (qui par définition se trouve sous l'épiderme).

 

J'aimerais acheter d'autres mygales prochainement.
Alors la A. geniculata est un p'tit bijoux (à mes yeux), la Lasioroda parahybana n'a rien à lui envier quesion poid, envergure caractère et appétit.

 

ATTENTION à l'Heteroscodra maculata... C'est très agressif, venin dangereux et en plus il n'est pas rare de la voir sauter !!!

 

J'espère avoir répondu à tes questions. N'hésite pas si tu as d'autres questions.

 

Cordialement,

Bullguard.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben encore merci pour toutes ces réponses très complètes et très "pro".

J'ai finalement acheté une toute jeune geniculata ce matin.

Mais je compte pas m'arreter là :-D, et oui une nouvelle passion dans ma vie...

Pour mes prochaines, je pense à une chromatus ou une xenesthis...

Encore merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

ATTENTION à l'Heteroscodra maculata... C'est très agressif, venin dangereux....

 

Comme P. regalis et Ps. irminia d'ailleur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×