Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

gluck

voir des serpents en France

Messages recommandés

Je voulais poser une petite question: comment vous faite pour trouvez des serpents francais dans la nature? J'ai vu pas mal de post avec des photos de serpents en milieux naturel, et d'autre ou vous parliez de vos découverte. Moi, je trouve jamais rien, et pourtant je cherche, puisque j'ai passé 2 h a soulevé des pierres, regardé dans les buissons dimanche et résultat: une petit mue de 20cm. J'aurais donc voulu savoir dans quelle lieux ( champs, rivière etc...) j'ai le plus de chance d'en trouvez, et aussi ou ils aime se cacher.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Perso, il y a un étang pres de chez moi ou les serpents pulullent en été.

Pour ne pas les voir ça serait impossible : entre les couleuvres dans l'eau et les viperes dans les trous d'un vieux mur.....................

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout dépend de tes heures d'observation , ce n'est pas en pleine journée que tu a le plus de chance de les rencontrer ,mais tot le matin ou tard le soir!

il faut être patient et bien repérer les lieux , retourne régulièrement ou tu a déja trouvé des "indices" (mue par ex)

et n'oublie jamais ,ce n'est pas parce que tu ne les vois pas que eux aussi, donc regarde bien partout car un serpent qui a sentit ta présence va rester immobile!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est une question de chance, même dans un endroit où ça "grouille", on peut passer deux semaines sans en voir.

Si tu veux trouver des serpents, le mieux n'est pas de retourner les pierres (ça dérange son monde, et on trouve peu de choses sinon des insectes et occasionellement des crapauds) mais de te promener simplement, avec l'habitude tu les verras.

Je vais quand même te donner quelques conseils :

1/ C'est souvent à l'oreille qu'on repère les couleuvres : parfois, quand elles se croient repérées (souvent, c'est pas vrai), elles s'enfuient, et avec l'habitude, on les entends (avec bcp d'habitude, tu peux reconnaître tous les lézards - sauf les orvets qui ne font jamais de bruit - et les couleuvres à l'oreille).

Les vipères, c'est tout le contraire, elles comptent sur leur camouflage, il faut le coup d'oeuil.

Les orvets se contentent généralement de suivre leur chemin sans s'occuper de nous.

2/ Il faut être là au bon moment, et ce bon moment est généralement un changement climatique : hausse ou baisse brutale de la température, pluie après une longue secheresse etc.

3/ C'est le plus important : il faut avoir l'oeuil, je suis aussi chercheur de fossiles, et pour les bestiolles comme pour les fossiles, c'est pareil : sans habitude on ne trouve rien... et un enfant de 5 ans en trouve plus que n'importe quel adulte aussi entrainé soit-il.

 

Ensuite, les coins sont très importants : pas trop fréquentés et un habitat adapté (duh).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour les réponses. La prochaine fois, j'essayerai d'y aller le matin ou le soir, parce que je me souviens qu'une fois en vacance, dans un coin ou il n'y avais rien l'aprés midi, j'avais vu plein de couleuvre vipérine tot le matin. Merci du conseil! :-D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Essaie de te renseigner auprès des gens qui habitent depuis un moment dans cette région, souvent les gens qui connaissent la nature connaissent les "coins à serpents " et c'est pas un mythe. Ce sont bvraiment des coins qui pullulent souvent. MAis comme dit henri, faut l'oeil.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben en faite, j'ai déja demandé a mon grand père qui connait bien la région, et il m'a dit que les coins ou il en voyait plein avant n'existe plus, détruit par l'urbanisation :evil::evil:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

 

Comme cela fait 30 ans que je "traque" les serpents francais, j'ai quelques conseils et généralités à te donner, bien qu'on puisse écrire un livre la dessus :

 

Ne néglige aucun biotope a priori favorable : Mais sache que c'est pas parce que tu prospecte un coin très reculé qu'il n'est pas complètement désert!de meme une couleuvre peut se dorer la pilule sous un buisson d'un jardin public!!

 

Ne cherche pas une seule espèce , mais ne cherche que des serpents :

le regard rivé au pied des ronciers exposés Sud, pas en l'air, en France ils sont quasiment tous au sol. Marche Très Doucement , sans faire de bruit, sans faire craquer les brindilles si tu peux.Regardes en avant de toi, a 2 ou 3 mètres et fais gaffe à ton ombre, le sens du vent n'est pas genant (c'est pas des fauves!!).Mais il m'arrive aussi de marcher assez vite et souplement pour provoquer les fuites bruyantes des couleuvres vertes et jaunes , ainsi j'ai de l'élan et je peux sauter dessus en un mouvement.

 

Garde à l'esprit les distances de fuites des serpents : 2 a 4 mètres en général pour les couleuvres, moins voir pour les vipères.Ceci dit si tu est vraiment discret, tu peux très bien t'approcher d'un serpent lové pour t'allonger a coté de lui (la fait gaffe au vent) et le filmer ou lui tirer le portrait.

 

La meilleure époque pour prospecter : Février,Mars voir Avril.Why?

parce que la végétation est basse, parce que les serpents sortent d'hibernation et sont obligés de s'exposer aux moindres rayons soleil et par conséquent se découvrent dans un végétation rase.les moins bonnes saisons sont l'été (et bien s ur l'hiver, quoique que j'ai deja rencontré des bérus sur la neige!)

 

Vas y Seul : c'est le seul moyen pour rester concentré et maitriser les pollutions qui ferait détecter ta présence(j'ai deja emmené avec moi des groupes d'adultes et des gamins mais je savais ou etait précisément le serpent que je cherchais : dans ce cas la tu arretes tes potes a 10 mètres et tu y vas seul,tu constate la présence de la bestiole et tu les appelle 1 par 1)

 

 

contrairement a ce qui a été dit plus haut méfies toi des conseils des gens du coins : Combien de fois n'ai je pas entendu "la , c'est plein de vipères!!!" sousprétexte qu'un mal en maraude a été apercu.Les gens on t vite fait de multiplier par cent une seule observation.

 

Enfin pour abréger : quand ton cerveau aura fixé l'image d"une Bérus lovée sur un lit de fougères sèches, la tu reagiras au quart de tour dès ta deuxième rencontre herpétologique.

 

Voila, c'est deja trop long mais part avec cela et meme si tu fait une belle bredouille, t'auras fait une belle ballade et ca aussi c'est un plaisir

un peu plus d'in fo sur mon site : http://www.francoisquinquis.net

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

salut moi je te conseil de fouiner autour des rivières. On y trouve souvent des choses interressantes. En plus bcp d'espèces (serpents ou autres) sont attirés par la proximité de l'eau.

Regarde sous des pierres ou des souches au bord de l'eau tu trouvera surrement une petite couleuvre vipérine. Mais comme partotu ne saccage pas le milieu chaque pierre doit étre remise en place délicatement aprés inspection.

Aprés il faut de la patience et rencontré un serpent est souvent un coup de chance plus que le fruit d'une véritable recherche. On tombe deçu et on est content.

De quelle région es tu?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

moi mes coins preferes cest les buissons bordant les voies ferres; alors la tu trouve de tout, vipere aspic, coronelle,couleuvre verte et jaune,couleuvrea collier, en plus si tas des champs derriere alors cest trop facile

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
moi mes coins preferes cest les buissons bordant les voies ferres; alors la tu trouve de tout, vipere aspic, coronelle,couleuvre verte et jaune,couleuvrea collier, en plus si tas des champs derriere alors cest trop facile

 

 

t'as tout a fait raison d'aller le long des voies ferrées, d'ailleurs la couleuvre verte et jaune est présente en Bretagne sud depuis une trentaine d'années de nantes a quimper et ou on la trouve? je te le donne en mille : le long de la voir ferrée!elle a du prendre l'omnibus..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

moi ma technique c'est de marcher au petit matin (aux environ de 8h00) dans les petits chemin de traverse bordé de ronces: c'est bourré de couleuvre verte et jaune! en plus celle-ci sont loin d'etre discrete donc au bruit c'est plutot facile à repèrer... Pour les vipères j'ai plus de mal: ça tiens beaucoup du coup de chance! Ou des amis qui en trouve une dans leur jardin et qui m'appel....

Pour les couleuvre vipérine c'est le bord des rivières bordées de galets placé a 2-3 mètres du rivage: tu retournes (sans faire comme un bulldozer) et tu en trouves en général assez facilement!

Pour les lézard: c'est souvent aux heures les plus chaudes (14h00) que tu en trouves (lacerta viridis, et même une fois des mlézard ocellé bu au Portugal qui étaient vraiment énorme! je savai pas qu'il pouvait y avoir de si gros lézard en europe!).

Après c''est sur qu'il faut bien connaitrre le coin ou tu vas!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

voilà des photos d'une capture de cette été: un bébé Vipera aspis.

Pour la petite histoire: des copains qui travaillent à un aire d'autoroute me tel en plein après-midi: une horrible vipère se faufile entre les jambes des voyageurs venus se détendre.... Le temps de réquisitionner une mobilette et d'aller chercher mon matos (pince à serpent + sac en toile), me voilà à ce fameux aire d'autoroute: la vipère c'est caché dans le "local technique";(elle est minuscule) je l'attrape la mets dans le sac en peu de temps, et vais directement la relacher dans un coin bien paumé ou j'ai déjà observé d'autres vipère aspic!

Moral: heureusement que ça ce sait que je suis "passioné" de serpent sinon la petite Vipera aspis aurait fini écrasé ou coupé en deux :surpris: , car là-bas les vipères sont loin d'etre bien vue...

post-196-1359250908,2427.jpg

post-196-1359250908,2864.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Salut,

voilà des photos d'une capture de cette été: un bébé Vipera aspis.

Pour la petite histoire: des copains qui travaillent à un aire d'autoroute me tel en plein après-midi: une horrible vipère se faufile entre les jambes des voyageurs venus se détendre.... Le temps de réquisitionner une mobilette et d'aller chercher mon matos (pince à serpent + sac en toile), me voilà à ce fameux aire d'autoroute: la vipère c'est caché dans le "local technique";(elle est minuscule) je l'attrape la mets dans le sac en peu de temps, et vais directement la relacher dans un coin bien paumé ou j'ai déjà observé d'autres vipère aspic!

Moral: heureusement que ça ce sait que je suis "passioné" de serpent sinon la petite Vipera aspis aurait fini écrasé ou coupé en deux :surpris: , car là-bas les vipères sont loin d'etre bien vue...

 

En fait on trouve assez fréquemment une concentration plus élevée de serpents au bord des routes pour deux raisons : la première et la principale c'est qu'ils se trouvent "bloqués" par une grande surface plane et sans cachettes et qu'ils détestent se déplacer à découvert et la seconde est que le bitume agit comme une pierre réfractaire qui accumule la chaleur et la conserve longtemps : de ce fait, cela attire le soir de nombreux insectes et permet la croissance rapide de beaucoup de plantes pionnières; les rongeurs et les lezards y trouvent donc un réservoir de nourriture et par la meme les serpents qui n'ont qu'a se servir.Cependant ces endroits ne permettent pas l'établissement d'une population stable de serpents du fait du manque de cachettes et du dérangement fréquent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour toutes ces reponses malgré l'age de ce posts !! :D

 

Je vais appliquer tout vos conseils !

Cependant, j'ai pu m'entrainer en vacances, il y avait plein de serpents, j'ai vu une superbe couleuvre verte et jaune, et j'ai appris a reperé les terrier de mygales ! Les meilleurs vacances que j'ai passé ! :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bas oui mais là ce n'était pas la route qui a du attirer cette vipère, car l'aire d'autoroute se trouve à 700 mètres de l'autoroute et c'est surtout pcq derrière l'aire c'est le causse, les montagnes rocailleuses etc... a des kilomètres a la ronde sans habitations! et puis un bébé comme ça ne se déplace pas beaucoup! il a d u naitre quelques jours avantr et fait ses pas dans la mauvaise direction!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bas oui mais là ce n'était pas la route qui a du attirer cette vipère, car l'aire d'autoroute se trouve à 700 mètres de l'autoroute et c'est surtout pcq derrière l'aire c'est le causse, les montagnes rocailleuses etc... a des kilomètres a la ronde sans habitations! et puis un bébé comme ça ne se déplace pas beaucoup! il a d u naitre quelques jours avantr et fait ses pas dans la mauvaise direction!

 

:mdr::lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×