Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Chantal

Avez vous des records??

Messages recommandés

Par simple curriositée, avez vous quelques records à nous donner??

par exemple

[align=center]records de vitesse?[/align]

[align=center]du plus petit ?[/align]

[align=center]du plus gros ? etc....[/align]

 

merci d'avance :shock::shock:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je sais que le plus rapide c'est le mamba noir ( 15 km/h je crois, mais pas sur), Le plus gos l'anaconda vert ( 250 kg je crois ) et je sais que celui qui a eu le plus de bébés d'un coup, c'est la vipère heurtante, avec 159 petits :shock::shock: !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le serpent venimeux le plus long : Ophiophagus hannah.

 

La viper du Gabon Bitis gabonica détient le records des crochets à venin les plus longs, ces deniers atteingnant jusqu'à 5cm de long.

 

Quand à l'Anaconda, Eunectes murinus, c'est le plus lourd et le plus massif, les record admis sont de l'ordre des 8m pour la longeur, et des specimen de 6-7m de long sont courant.

 

Le plus long, d'aprés ce que j'ai pu lire, serait le Phyton reticulatus avec une taille record de 9m, mais il est moins massif et lourd que l'anaconda vert, Eunectes murinus.

 

Mais il y a bien d'autres records,

 

Amicalement,

 

Alice.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un autre record : celui du plus grand serpents vivant en captivité, c'est un python réticulé tiger répondant au doux nom de pelucheux, qui mesure 7.26 m et pèse 155 kg. Et son propriétaire pense qu'il n'a pas fini sa croissance !! :shock:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

alors desole mais le plus lourd etait un python reticulé avec 250 kg

il avait un guepard dans le bide !!!!!!!!

le seul a pratiquer la parthenogenese rhamphotyphlops braminus

et pour le mamba c'est 23km/h :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le Ramphotyphlops braminus n'est pas (mais alors pas du tout) le seul reptile à pratiquer la parthénogénèse...

 

Chez énormément d'espèces de lézards des hybrides engendrent des lignées triploïdes qui ont pour unique mode de reproduction (à noter, le Ramphotyplops braminus est également triploïde, le problème est qu'on ne connaît pas sa épartition d'origine, et donc pas non plus les deux espèces qui l'ont engrendré).

Par exemple, dans le complexe des Leiodactylus, des Lacerta lepida

 

o Darevskia after Murphy et al., 2000

|-- D. unisexualis [parthenogenetic hybrid of D. raddei & D. valentini]

|-- D. uzzelli [parthenogenetic hybrid of D. raddei & D. valentini]

|-- D. sapphirina [parthenogenetic hybrid of D. raddei & D. valentini]

|-- D. bendimahiensis [parthenogenetic hybrid of D. raddei & D. valentini]

|-- D. armeniaca [parthenogenetic hybrid of D. valentini & D. mixta]

|-- D. dahli [parthenogenetic hybrid of D. mixta & D. portschinskii]

|-- D. rostombekovi [parthenogenetic hybrid of D. portschinskii & D. raddei]

|--o D. rudis -speciesgroup

| |-- D. parvula

| `--+-- D. portschinskii

| `--+-- D. rudis

| `-- D. valentini

`--+--o D. saxicola -speciesgroup

| |-- D. praticola

| `--+-- D. alpina

| `--+-- D. saxicola (kalliosisilisko)

| `--+-- D. brauneri

| `-- D. lindholmi

`--o D. caucasica -speciesgroup

|-- D. raddei

`--+--+-- D. daghestanica

| `-- D. caucasica

`--+-- D. derjugini

`--+-- D. clarkorum

`-- D. mixta

 

Dans le complexe des geckos australiens Heteronotina binoei.

Dans un complexe de scinques nord-américain.

 

Il y a une espèce un peu à part : Lepidodactylus lugubris, on ne connaît pas de mâle (du moins je crois), mais il doit y en avoir.

Hemidactylus garnoti, il y a des mâles, mais les femelles se reproduisent très vite par parthénogénèse en l'absence de mâle.

 

A part ça presque toutes les espèces de reptiles peuvent se reproduire par parthénogénèse de façon exceptionelle, mais certains le font souvent :

Iguana iguana arrivant sur une île déserte (perpétuent le rite de l'accouplement entre femelles).

 

D'autres le font fréquemment.

Lepidophyma flavimaculata , il y a des mâles dans certaines populations, mais il y a une population avec seulement des femelles, celle du Costa Rica.

A noter que cette espèce est vivipare vrai... et que j'en ai 1 mâle et deux femelles. Je connais plusieurs personnes qui en ont et en reproduisent, mais ils n'ont que des femelles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avais oublié ;)

Ce n'est pas non plus le seul serpent ;) D'ailleurs, la classification des Typhlopidés dans les serpents est discutable.

 

Des reproductions parthénogénétiques ont également été constatées chez des crotales (dont Cerates cerates) et d'autres Typhlopidae.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
moi je sais ke le plus long OFFICIELLEMENT a été mesuré en 1912, aux Célebes(Asie) et faisait 9m83 !!! le plus long au monde !!!!

 

sur TF1 ils ont aussi officiellement trouvé un molurus de 10m !!!

 

donc était-ce 10m de conneries ou une connerie officielle ???

 

trop forts les médias... :evil:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le plus grand crotalinae est lachesis muta

 

Le plus grand venimeux africains est dendroaspis polylepis.

 

Parmis les plus rapides nous trouvons Oxyuranus scutellatus, Dendroaspis polylepis et Dispholidus typus.

 

Le serpent terrestre le plus venimeux serait Oxyuranus scutellatus, et marin Astrotia stokesii deux australien, quel beau pays quand meme !!! : )

 

Emmanuel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×