Jump to content
jay.k

[tortues] Ocadia sinensis

Recommended Posts

Répartition géographique:

 

Cette esp√®ce est pr√©sente sur une grande partie de la Chine sud-orientale, du Vietnam septentrional et les √ģles de Hainan et de Taiwan.

 

Elle occupe les habitats marécageux et boueux : zones marécageuses, marécages, cours d'eau avec des faibles courants, mares boueuses, étangs riches en végétation submergée et de plantes flottantes.

 

On peut des fois la retrouver en eaux très profondes, mais elle préfère des zones marécageuses et peu profondes.

 

L’idéal en captivité est de réussir à reproduire un habitat de ce type.

 

Description:

 

Cette esp√®ce peut atteindre 27 cm, m√™me si en captivit√©, la moyenne des sp√©cimens observ√©s est g√©n√©ralement de 20/22 cm, ensuite naturellement tout d√©pend de l'alimentation, des conditions d'√©levage et du sexe car comme chez beaucoup d autres esp√®ces les m√Ęles sont plus petits que les femelles.

 

La dossière présente trois arrêtes, une centrale et deux latérales, très évidentes surtout chez les jeunes spécimens, mais beaucoup moins chez les adultes.

 

La couleur de la dossi√®re chez les jeunes sp√©cimens est vert-marron tandis que les trois arr√™tes varient du jaune/orange au marron avec l'√Ęge, elle a tendance √† brunir en devenant presque compl√®tement noir clair.

 

Le plastron pr√©sente une coloration jaune/orange et des t√Ęches sombres √©tendues sur chaque √©caille.

 

La t√™te comme les pattes et la queue, pr√©sentent des rayures horizontales de couleurs jaunes et vertes sombres (d'o√Ļ son nom commun "tortue √† cou ray√©").

 

le cou peut etteindre une longueur equivalente à la motié de la longueur totale de la dossière.

 

La queue est assez longue comparée à la plupart des autres espèces aquatiques.

 

Maintenance en captivité:

 

Cette espèce est de plus en plus répendue dans le commerce surtout depuis quelques années; c’est-à-dire depuis l’arrivée en Cites de la célèbre Trachemys scripta elegans, car elle est considérée très robuste sans parler de sa très bonne adaptation à la vie en captivité en font une tortue idéale pour un débutant.

 

L'id√©al est de la maintenir dans un aquaterrarium dont la partie s√®che (plage, cailloux, terre humide et mousse) repr√©sente 25% de la surface de la cuve m√™me si cette esp√®ce est une vraie aquatique elle aime bronzer sous sa lampe chauffante √† une temp√©rature de 30¬į-32¬į.

 

La température de l'eau peut varier entre 25 et 27 degrés, il est également conseillé d'y introduire différentes plantes submergées et flottantes; il est également conseillé d'y placer quelques cachettes.

 

Si on possède des specimens de sexe différents, l’idéal serait de favoriser la reproduction, il sera donc recommandé de créer une zone de ponte.

 

Même si certains prétendent que cette tortue n’a pas besoin d' UVB, il est préférable de lui en fournir surtout chez les jeunes spécimens, pour favoriser la croissance et la formation osseuse.

 

Les conditions décrites sont idéales en aquaterrarium, mais pour ceux qui ont la chance d'habiter dans le sud, il est possible de maintenir à l'extérieur toute l'année les spécimens d'au moins 8-10cm.

 

Vue les dimensions de cette espèce, l'idéal serait une petite marre de 3 x 2 mètres, la profondeur minimum sera de 60-70 cm.

 

On y implantera également une multitude de plantes flottantes et submergées, qui serviront de cachettes mais surtout pour s'alimenter.

 

Nous pouvons en outre ins√©rer du li√®ge et des troncs flottants et cr√©er une zone √©merg√©e, o√Ļ elles pourront bronzer d√®s les premiers rayons de soleil.

 

Il est également important de rappeler qu’il est vivement conseillé d'implanter cette marre dans une zone très ensoleillée mais avec des zones d'ombre, et choisir une zone très tranquille et peu fréquentée.

 

Même si cette espèce n'hiberne pas dans son milieu naturel il est possible de lui faire passer une période de léthargie hivernale, cependant seuls les spécimens semi-adultes et adultes et dans les régions les plus chaudes du sud.

 

Alimentation :

 

L’Ocadia Sinensis est une espèce presque complètement végétarienne dans la nature, même si elle ne dédaigne pas les aliments d’origine animale.

 

Dans la nature elle se nourrit de tout ce qu'elle peut trouver dans l' eau mais aussi sur la terre : des herbes diverses, végétaux, plantes aquatiques, plantes submergées, et en moindres proportions, des insectes, poissons, mollusques, crustacés, vers et autres.

 

En captivité, il est fondamentale de fournir une alimentation très variée.

 

Elle sera principalement nourrie de végétaux, en préférant des herbes riches en fibres, trèfle, etc.., mais aussi des plantes aquatiques comme lentilles d'eau , laitues d'eau et autres plantes submergées.

 

On peut également leur offrir des fruits.

 

10% de l'alimentation devra être carnée : crustacés, grillons, insectes, vers de terre, escargots, vers de farine, vers de miel, granulés pour tortues, ou croquettes pour chats (au poisson et légumes).

 

remarques: en captivité,les spécimens juveniles ou semi adultes tendent plus vers une alimentation carnivore.

 

Dimorphisme sexuel :

 

Le dimorphisme sexuel, se d√©finit facilement par la dimension excessive de la queue chez les m√Ęles, les femelles sont plus grosses que les m√Ęles; leur plastron est plat ou convexe pour augmenter l'espace qui contiendra les Ňďufs.

 

L’ouverture cloacale est à l'intérieur des marges des écailles sopracaudale.

 

Les m√Ęles, par contre, sont plus petits, ont des plastrons concaves pour faciliter l'accouplement.

 

meme si cette espece est munie d'une longue queue compar√© √† d'autres especes,la queue du m√Ęle a une base tr√®s large, plus grande et plus longue que celle des femelles, en outre l'ouverture du cloaque se trouve plus pr√©s de son extr√©mit√©, √† proximit√© de la pointe.

 

Tous ces caract√®res sont bien visibles lorsque elle ont atteind leur maturit√© sexuelle : ce qui correspond √† des dimensions d'environ 16/18 cm et un √Ęge variable de 5/7 ans.

 

Reproduction :

 

L'accouplement se produit principalement au printemps et comme beaucoup d éspèces aquatiques il est recomandé de leur fournir une vaste zone de ponte.

 

La ponte se produit apr√®s environ 60-70 jours, (1-2 pontes/an de 7-15 Ňďufs) dans une zone tr√®s ensoleill√©e et tr√®s tranquille.

 

La p√©riode d'incubation varie de 60 √† 120 jours √† une temp√©rature variable entre 28¬į-32¬įC.

 

Pour un taux de naissances optimales, il est préférable d' enlever les oeufs du nid et de les mettre en incubateur, en utilisant vermiculite humidifiée pour un rapport en eau de 1/1, pour une hygrométrie de 80%.

 

Il est également important de rappeller que les oeufs ne doivent pas être renversés pour éviter de tuer l'embryon.

 

Les sujets à peine nés, de dimensions réduites à peine 3cm, sont très délicats et demandent donc plus d'attention et de soins.

 

La croissance et l'élevage des petits ne présente pas de grandes difficultés, à condition cependant de respecter toutes les notions précédentement décrites.

 

Statut juridique :

 

Cette espece ne jouit d'aucune protection spéciale.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elle est en vente libre.

Possibilité de la mettre en bassin printemps/été et début automne puis hiverantion en cave comme les trachemys.

Excellente fiche Jay :trinque:

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

peut on mettre les mettre en extérieur primptemps été en Bretagne (avec une serre)et les rentre dans un aquarium en automne hiver ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...