Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Rémi

"nouvelle" Elaphe

Messages recommandés

une nouvelle Elaphe a été décrite par Burbrink en 2002.

Il s'agit de Elaphe slowinksii, originaire de Louisiane et de l'Est du Texas.

 

référence biblio:

Burbrink (2002) Molecular Phylogenetics and Evolution 25 (3): 465-476

 

 

Rémi

post-70-1359250885,0441.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve que mis à part la coloration, elle ressemble très fortement à une gutt, elle a les mêmes formes sur la tête et les desseins sur le corps sont identiques...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bah oui. Elle était autrefois déterminée comme guttata. mais maintenant il s'agit d'une espèce à part entière.

Des exemples d'amalgames comme celui là, il y en a bcp.

De nombreuses espèces étaient connues sous un nom érronées car la détermination était mal faite ou trés difficile.

De nouveaux outils permettent maintenant d'affiner les études et de déceler des espèces inconnues pour la science.

 

Rémi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
est ce que ces deux sous especes s hybrident a leur zone de contact?

 

on ne parle pas de sous-espèce dans le cas présent. Mais d'espèce...

Il est fort probable que ces deux espèces puissent s'hybrider.

Il faudrait voir dans la publication s'il y a des infos sur les zones de sympatries (s'il y en a).

 

Rémi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'analyse moléculaire pour déterminer les espèces, c'est, sauf ton respect, du pipô - en tout cas bien souvent, à mon avis.

Ca donne tout et n'importe quoi.

 

Ici, ça a peut-être été bien fait, mais j'ai tendance à croire que ce genre de description a pour but principal d'allonger la listes des espèces décrites par l'auteur.

 

Oué, je suis médisant aujourd'hui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
L'analyse moléculaire pour déterminer les espèces, c'est, sauf ton respect, du pipô - en tout cas bien souvent, à mon avis.

Ca donne tout et n'importe quoi.

 

Ici, ça a peut-être été bien fait, mais j'ai tendance à croire que ce genre de description a pour but principal d'allonger la listes des espèces décrites par l'auteur.

 

Oué, je suis médisant aujourd'hui.

 

lol!

euh... en cherchant un peu tu trouvera mon avis sur la bio mol.

Je suis de ton avis, mais lorsque c'est utilisé seul. Utiliser comme un outil parmis d'autres, ca peut etre trés efficace.

malheureusement ca dépend des auteurs.

faut lire la publi. Toujours est-il que l'espèce est valide (pour le moment).

 

Rémi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et si, rien que pour l'e******r , je faisait un papier pour la remettre dans les gutt ?

 

Hoho, je sens que ça va dégénérer en bataille rangée, et que je te balance une Elaphe guttata burnebrinkii (c fin) et qu'il m'en rebalance une Elaphe ***** (pas d'autodérison ;) ) etc.

 

Ensuite, reste plus qu'à regarder les autres descriptions qu'il a faite pour m'amuser à changer les noms :twisted::twisted:

 

Henri_qu'est_de_mauvaise_humeur

_et_qu'est_ultra_reac_qu'il_aime_pas_qu'on_change_les_noms_pour_rien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et si, rien que pour l'e******r , je faisait un papier pour la remettre dans les gutt ?

 

Hoho, je sens que ça va dégénérer en bataille rangée, et que je te balance une Elaphe guttata burnebrinkii (c fin) et qu'il m'en rebalance une Elaphe ***** (pas d'autodérison ;) ) etc.

 

Ensuite, reste plus qu'à regarder les autres descriptions qu'il a faite pour m'amuser à changer les noms :twisted::twisted:

 

Henri_qu'est_de_mauvaise_humeur

_et_qu'est_ultra_reac_qu'il_aime_pas_qu'on_change_les_noms_pour_rien

 

je t'ai connu plus constructif.

Je n'ai pas besoin de te rappeler qu'une publication ne passe pas aussi facilement dans une revue scientifique. Par contre, une publi est tout aussi valable si elle passe dans une revue, même associative.

Mais personnellement, je trouve stupide de publier ailleur que dans des revues scientifiques prévues pour.

 

En ce qui concerne le changement de taxon, je suis également contre les vas et viens. Mais dans le cas présent, il s'agit d'une première description et donc d'une création de taxon.

Personnellement je ne donnerais pas d'avis sur la validité sans avoir lu la publication.

Il ne faut pas partir en croisade contre la bio mol. Ca reste un outil trés pratique et parfois indispensable.

Mais au risque de me répéter, je pense que la bio mol n'est qu'un outil parmis d'autres et qu'il n'est vraiment interessant que couplé avec une étude morphologique et meristique.

 

 

Rémi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je plaisantais, mais sérieusement, si les comités sont durs en publications scientifiques, c'est pas très dur de trouver une petit revue associative qui publirait n'importe quoi (je veux dire, c'est facile de les avoir).

 

Si je ne fais pas de jeu de mot stupide et que je respecte les règles de forme, l'ICZN est obligé de valider.

 

Je trouve ce genre d'espèces ridicules. Il n'y a effectivement pas de changement de taxon mais quand tu vois la tête qu'elle a, cette Elaphe, ça aurait été bien plus simple de la mettre comme une sous-espèce de la guttata.

Si le gars a envie de se faire connaître, il n'a qu'à faire du travail sérieux.

Parce qu'en plus, il a déjà changé des noms (E. alleghaniensis) et ça pue le pipô à plein nez, sa technique moléculaire était médiocre.

C'est assez drôle ce qu'il a fait... voire la discutions sur Kingsnake (on l'a critiqué et il est intervenu).

 

http://forum.kingsnake.com/tax/messages/846.html

 

Par ailleurs, quand on voit qui est Slowinski, ça sent aussi le renvoi d'ascensseur avec Slowinski qui va décrire un de ces jours une Elaphe burbrinki.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je plaisantais, mais sérieusement, si les comités sont durs en publications scientifiques, c'est pas très dur de trouver une petit revue associative qui publirait n'importe quoi (je veux dire, c'est facile de les avoir).

 

Si je ne fais pas de jeu de mot stupide et que je respecte les règles de forme, l'ICZN est obligé de valider.

 

Je trouve ce genre d'espèces ridicules. Il n'y a effectivement pas de changement de taxon mais quand tu vois la tête qu'elle a, cette Elaphe, ça aurait été bien plus simple de la mettre comme une sous-espèce de la guttata.

Si le gars a envie de se faire connaître, il n'a qu'à faire du travail sérieux.

Parce qu'en plus, il a déjà changé des noms (E. alleghaniensis) et ça pue le pipô à plein nez, sa technique moléculaire était médiocre.

C'est assez drôle ce qu'il a fait... voire la discutions sur Kingsnake (on l'a critiqué et il est intervenu).

 

http://forum.kingsnake.com/tax/messages/846.html

 

Par ailleurs, quand on voit qui est Slowinski, ça sent aussi le renvoi d'ascensseur avec Slowinski qui va décrire un de ces jours une Elaphe burbrinki.

 

 

et oui! lol

il n'y a pas que des purs dans ce milieu! lol (comme partout d'ailleur)

Mais heureusement il reste encore des irréductibles contre la multiplication des taxons! lol

 

Rémi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Franchement, ce que ce gars a fait sur les Elaphe obsoletta, c'est n'importe quoi.

Si le Mississipi est une barrière écologique, sans être vulgaire.... ben rien. ;)

Il y a dans la nature des "intergrades" parfaitement viables et aussi adapté que l'une ou l'autre forme, donc ce ne sont pas des espèces.

 

Ce gars est lourd.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'un autre côté il mets bien en évidence un problème :

imagines du as une île qui par exemple suite à une montée des eaux ou quoi que ce soit d'autre se divise en deux.

Elles ont exactement les même conditions, et il n'y a aucun échange de population d'une espèce de lézard qui nage trop mal, mais tout le reste s'échange.

100 000 ans après, rien n'a changé, les populations des deux îles sont complètement analogues.

Y a-t-il deux espèces distinctes. Avec le genre de méthode qu'il utilise, oui.

Pour moi, tant que l'évolution n'a pas assez modifié les populations pour que leurs reproductions soient devenu inefficace, non.

 

C'est pour ça que la présence de clades dans l'ADN mitocondrial est une absurdité à mon avis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×