Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Guest gonzo

consanguinité

Recommended Posts

Guest gonzo

la reproduction de deux serpents issue d'une même portée est elle dangereuse ...

 

si oui quel sont les risques ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Dynastydae

Tu fait l'amour avec ta soeur et tu as un enfant avec elle... regarde le résultat après plusieurs générations d'enfant... tu en déduit la suite toi même. :roll:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest gonzo

ouhhh doucement je sais justement ce que sa donne chez les humains au bout de x génération c'étais juste pour savoir si c'est lke même chez les animaux ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest gonzo

je viens de trouver une page sur ce sujet je suis désolé dans la précipitation j'avais oublier de me servir de la fonction recherche :roll:

 

si un modo veut bien supprimer cette page sa serait sympa et surtout sa éviterais d'emcombrer avec des sujets deja traiter ...

 

encore désolé svp pas de sanctions .

 

cordialement

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest westnwet
Tu fait l'amour avec ta soeur et tu as un enfant avec elle... regarde le résultat après plusieurs générations d'enfant... tu en déduit la suite toi même. :roll:

C'est drole que tu dises ça, car les souris baisent bien entre eux

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest themistermanson

Pour les serpents il y a deja eu plein de debats. Certain dise que sa ne fait iren d'autre dise qui ne faut pas.... qui croire? :roll:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Oraclaries
Tu fait l'amour avec ta soeur et tu as un enfant avec elle... regarde le résultat après plusieurs générations d'enfant... tu en déduit la suite toi même. :roll:

 

Il y a des fa√ßons plus agr√©ables pour r√©pondre √† un nouveau qui se pose une question pl√Ľtot que de prendre un air hautain pour distiller un truc √† moiti√© faux ...

 

Il n'y a rien de comparable entre le génome humain et celui des serpents.

 

Les effets de la consanguinité chez les serpents ne se repercutent qu'après de très multiples générations nées d'accouplement d'individus parents. Rien à voir avec les humains chez qui les effets sont dévastateurs dès les premières générations (CF. les rois de France)

 

Par contre j'ai un exemple de consanguinité chez les serpents, c'est le cas du Crotalus atrox albinos, la consanguinité a été telle pour cette souche que maintenant certains individus présentent des écailles de la tête placées à l'envers.

 

En gros pour moi il n'y a pas de risque majeur, juste des risques à très long terme

 

Thom

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest reptiledoc

Bonjour,

 

La consanguinité chez les serpents n'a pratiquement aucune incidence néfaste sur leur descendance. Dans la très grande majorité des cas, pour ne pas dire la totalité, les accouplements consanguins donnent des produits - des bébés si vous préférez - parfaitement normaux.

 

Elle a été et est d'ailleurs pratiquée par des générations de terrariophiles, qui bien souvent, n'avaient ou n'ont pas d'autre possibilité que de faire se reproduire entre eux les petits nés chez eux ou chez des amis à partir d'un couple de frère et soeur pour obtenir de la descendance...

 

C'est d'ailleurs un des moyens essentiels, pour ne pas dire le seul, pour fixer de façon volontaire les gènes d'un couple de reproducteurs et ainsi engendrer puis conserver une lignée dite pure.

 

C'est aussi par ce schéma de reproduction que les "phases" d'une espèce comme Elaphe guttata ou encore Python regius, ont été "fixées" génétiquement par les éleveurs professionnels, pour la plupart américains d'ailleurs, pour que ces phases deviennent héréditaires, c'est à dire soient transmises dans leur descendance.

 

Ne pas confondre "phases" et variétés géographiques comme par exemple chez Morelia viridis, chez qui on parle de "biak", de "sorong", etc, qui sont en réalité de véritables variétés géographiques de la même espèce, qui d'ailleurs chez d'autres espèces comme Python curtus, ont rapidement été élevées par les herpétologistes professionnels au rang de sous-espèces et même d'espèces.

 

Mais ça, c'est une autre histoire...

 

En conclusion, attention à ne pas faire d'anthropomorphisme, et de ne pas comparer les reptiles avec les mammifères et surtout avec les humains pour lesquels, outre des considérations génétiques, il y a, en plus, des tabous traditionnels et/ou religieux, souvent justifiés, mais pas toujours pour certaines choses d'ailleurs.

 

Bien cordialement,

 

Bruno

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest néophidiens

très interressant :D

merci pour cette explication ;) en tout cas

 

je suis heureux de pouvoir vous compter parmis nous reptiledoc :bravo:

 

amicalement pythi ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

×
×
  • Create New...