Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

cbb

etudes terrariophilie

Messages recommandés

je prefairerai travailler dans une animalerie mais je vais avoir mon stage dans une animalerie mais je n'est pas pu la ou il y a des reptil car c'est tros loin

 

merci baucoup

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

LoL Yahiko ...

 

CoolSnake, le métier d'herpetologue n'est pas vraiment très rénuméré ... Si ?

Je veux dire par là que c'est un métier dans lequel on vit de nos propres moyens, les salaires étant dérisoire ...

 

On j'ai totalemment faux ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bac+8 (en bio des population) ce qui implique gros compte en banque des parents pour assumer 8 ans (minimum) d'études

plus concours ou environ 2 sont pris par ans.

Rémunération...euh quasiement rien parceque c'est toi qui doit te payer les voyages ou les sujets à étudier etc...

 

Mais extrémement interressant !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bac+8 (en bio des population) ce qui implique gros compte en banque des parents pour assumer 8 ans (minimum) d'études

plus concours ou environ 2 sont pris par ans.

 

T'es sur de tes chiffres CoolSnake :?:

Je sais que Zoologiste c'est Bac +5, et en te specialisant en reptiles (herpeto) ça doit être un ou deux ans de plus max. Bio des pop. ya besoin :?:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bac+8 (en bio des population) ce qui implique gros compte en banque des parents pour assumer 8 ans (minimum) d'études

plus concours ou environ 2 sont pris par ans.

 

T'es sur de tes chiffres CoolSnake :?:

Je sais que Zoologiste c'est Bac +5, et en te specialisant en reptiles (herpeto) ça doit être un ou deux ans de plus max. Bio des pop. ya besoin :?:

 

Oui en effêt ...

 

Pourquoi Bio des Population ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bac+5 t'as fait le master, après tu fait ta thèse, et après tu as le boulot (peut être).

Bio des pop je sais pas si y'as vraiment besoin tu peut tenter de faire fac d'anglais avant. (y'en as bien qui rentre en médecine après avoir fait L...mais il ne font que rentrer..)

C'est en bio des pop que tu vois les animaux, je vois pas ou autrement.

Y'as bio des pop, math info, chimie physique, bio info, bio-géo. A ma connaissance c'est ca dnas le système LMD.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci des infos CoolSnake :wink:

J'espère pouvoir apporter quelques précisions après mon RDV avec la conseillère d'orientation (20 décembre :? ) qui me donnera toutes les possibilités (enfin, un grand nombre) pour travailler avec les animaux (et reptiles plus particulièrement):D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Heu ouais plus ou moins...

 

Je suis moi même un peu dans le flou, mais pour espèrer devenir hérpétologiste (on le deviens, ça ne s'apprends pas, ni à la fac, ni ailleurs...) il faut d'abord préférable d'être zoologiste...

 

Il faut donc suivre une licence de biologie : Licence Biologie des Organismes et des Populations (diverses formations selon les facs) largement préférable. Ecatez les filières enseignement CAPES, géologie, physio, etc... jusqu'a la dernière année de licence c'est du terrain connu ^^... mais vient alors le grand doute pour moi...

 

S'orienter vers un master à dominante zoologiste (dans quelques facs) multiplier les contacts, les stages, la bonne grosse demmerde en somme et enchaîner sur le doctorat, avec une thèse que l'on axera, ou pas, sur les reptiles... un post doctorat de rigueur avec un stage à l'étranger et puis enfin espèrer trouver à BAC + 10 un poste dans un labo, un organisme de sauvegarde de la faune, pas forcément bien payé et pas forcément identique à notre rêve de gosse... mais on peut y arriver !!

 

 

Les "concours" servent à enseigner, devenir maître de conférence, etc...

 

En somme de grosses études fastidieuses qui demandent courage et détermination...

 

(Fuligo si tu passes par là tu pourrais corriger ?)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'ai regardé à l'onisep, alors tu as:

 

toiletteur pour chien

éleveur de chien

lad jockey

éleveur de chevaux

vendeur spécialiste

véto

soigneur animalier

zoologiste

.....

 

j'été dégouté :D

 

 

 

PS: ouais pouf c'est bien pour ca que j'ai arrété la FAC.. après un an de bio, je pensai allé minimum jusuq'à la license...mais..ben a la license on as rien, a part pouvoir passer le CAPES, faut au moins la maîtrise pour espèrer entrer dans un truc de recherche.

Donc avoir un boulot en un minimum de temps (iut alimentaire en bretagne) plutot bien payé, et commencer un élevage. après ben je verrais :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je dirais plus bac +12, car après une thèse sur un thème où il y a aussi pu de boulot, il faut bien compter un ou deux post-docs.

 

Sinon, ca n'est pas forcément vers bio des pop qu'il faut se diriger, tout dépend ce qui nous interesse. Ca peut être physio ou biochimie, virtuellement toute filière 'animale'

 

 

Edit : oops, Pouf intercalé :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Heu ouais plus ou moins...

 

Je suis moi même un peu dans le flou, mais pour espèrer devenir hérpétologiste (on le deviens, ça ne s'apprends pas, ni à la fac, ni ailleurs...) il faut d'abord préférable d'être zoologiste...

 

Il faut donc suivre une licence de biologie : Licence Biologie des Organismes et des Populations (diverses formations selon les facs) largement préférable. Ecatez les filières enseignement CAPES, géologie, physio, etc... jusqu'a la dernière année de licence c'est du terrain connu ^^... mais vient alors le grand doute pour moi...

En effet, pas de CAPES, pas de geol, c'est plus sûr. Je n'écarterai pas physio (exemple, si tu veux bosser sur disons, le systeme digestif, tu peux bien vouloir faire LBO, mais tout en essayant de garder un option physio (comme ça tu as : "milieu naturel et nourriture" (lbo) + une option qui te permet d'avoir des bases en physio. Pareil pour le biochimie (à ne pas mettre de côté, c'est ultra-utile) et tout ce qui est biomaths et stats! c'est absolument requis!

 

S'orienter vers un master à dominante zoologiste (dans quelques facs) multiplier les contacts, les stages, la bonne grosse demmerde en somme et enchaîner sur le doctorat, avec une thèse que l'on axera, ou pas, sur les reptiles... un post doctorat de rigueur avec un stage à l'étranger et puis enfin espèrer trouver à BAC + 10 un poste dans un labo, un organisme de sauvegarde de la faune, pas forcément bien payé et pas forcément identique à notre rêve de gosse... mais on peut y arriver !!

 

 

Les "concours" servent à enseigner, devenir maître de conférence, etc...

 

En somme de grosses études fastidieuses qui demandent courage et détermination...

 

(Fuligo si tu passes par là tu pourrais corriger ?)

 

Oui c'est exactement ça.

Un conseil, NE PAS SE DECOURAGER! Et ne pas hésiter à partir à l'étranger!

On m'a dit des dizaines de fois que c'était foutu pour moi car j'avais redoublé, résultat j'ai encore perdu un an en réorientation, et pourtant j'ai obtenu une bourse cette année (au canada). Alors il faut demander, demander, envoyer des mails partout, aller aux séminaires ouverts aux étudiants, mailer les labos quand tu as besoin d'info pour tes travaux de second cycle, qd tu chercheras tes stages, ils s'en souviendront!

Bon courage :-D

 

 

PS : les concours dont CS parlait doivent être les concours pour obtenir les financement de thèses. Quasi impossibles en France, hyperselectif et sur 5 ou 10 minutes de presenation (tu commences mal, t'es foutu). Mais certaines theses sont hors concours. Essayer l'étranger est recommandé

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité hEx
Ca peut être physio ou biochimie, virtuellement toute filière 'animale'

 

les études de biochimie concernent a 90 pour cent les humains (j'ai un bac STL spécialité BGB: biochimie, génie biologique), les seuls moments où l'on parle d'animaux c'est pour les expériences (je vais m'auto-censuré la dessus) donc pour des personnes passionnées d'animaux, je ne pense pas que ce soit le reve...

 

c'est un peu hors sujet mais les conseiller(e)s d'orientation ils ne font pas toujours bien leur boulot, moi ils m'ont conseillé STL en me disant que c'était de la bio et la nature... à l'arrivée j'ai failli arréter en terminale... enfin bon.

 

et pour revenir sur le métier d'herpetologiste, faire bac+8 ou plus pour etre au chomage à l'arrivée, je ne trouve pas ça très intéressant...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour info, je m'étais orienté dans ce domaine. J'ai commencé par un DEUG, licence et maîtrise en biologie des populations, puis, un DEA d'écologie.

 

A cette occasion, j'ai eu la chance de faire un stage de 6 mois sur une population de Vipères aspics (capture, marquage, recapture). J'ai obtenu mon DEA avec succès mais, pour la thèse, aucun financement possible (hormis les financements CNRS, qui sont très rares, voire inexistants dans ce domaine précis).

 

Pourtant, il avait des sujets intéressants tels que des études sur la Vipère d'Orsini (population en voie d'extinction en france), ou encore le crotale au Texas, mais, à vos frais.

 

Donc, je me suis naturellement orienté vers la terrariophilie.

 

Une autre voie intéressante à explorer serait peut être Veto avec spécialisation reptiles (trop tard pour moi, mais peut être pour d'autres). Mais là, la sélection est très importante en France (prépa).

 

A +

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité hEx

ou éventuellement le faire par correspondance, c'est ce que je fait, mais je n'ai pas encore commencé la spécialisation reptiles...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ca peut être physio ou biochimie, virtuellement toute filière 'animale'

 

les études de biochimie concernent a 90 pour cent les humains (j'ai un bac STL spécialité BGB: biochimie, génie biologique), les seuls moments où l'on parle d'animaux c'est pour les expériences (je vais m'auto-censuré la dessus) donc pour des personnes passionnées d'animaux, je ne pense pas que ce soit le reve...

 

c'est un peu hors sujet mais les conseiller(e)s d'orientation ils ne font pas toujours bien leur boulot, moi ils m'ont conseillé STL en me disant que c'était de la bio et la nature... à l'arrivée j'ai failli arréter en terminale... enfin bon.

 

 

 

Ca doit beaucoup dépendre des facs. Et de ce que tu veux faire. Ce sur quoi je voulais mêttre le doigt, c'est qu'étudier un animal, ce n'est pas simplement étudier son comportement ou sa démographie (dans ce cas, LBO - Master ethologie ou bio des pop est bon), mais qu'il y a aussi beaucoup de sujets très interessants sur la physiologie, la bio mol, etc.. Et là, on se rend compte qu'on arrive en fin de Master avec des gens qui veulent s'orienter sur des sujets au niveau moléculaire et/ou comprenant pas mal de physio (tiens, par exemple quelque chose sur les venins) et qui arrivent avec leur inutile et insuffisant baggage d'éthologue :? Normalement, le LDM est censé éviter cela, et permettre de choisir des options très différentes, donc bon, dans le cas où ça marche effectivement, c'est en effet plus judicieux de choisir LBO, où l'orientation sera en effet plus 'animale', mais en n'oubliant surtout pas ces autres matières qui serviront par la suite.

D'où, à mon avis, l'importance

 

1) de réflechir très précisément aux sujets de master voire de thèse qui nous interesse dès les premières années de fac (forte de mon expérience assez ratée, j'ai permis à un ami, en l'emmerdant tous les jours :lol: d'avoir déjà deux stages derrière lui en L3 et d'avoir déjà son stage de M1 qui l'attend à l'étranger, pour dans un an -> c'est vraiment vers ça qu'il faut essayer d'aller : se construire son itinéraire, car ce n'est pas la fac qui le fera pour nous, ni nous au dernier moment).

Une fois qu'on a bien reflechi à ce que l'on veut faire et à son parcours idéal, evidemment, on n'obtient pas exactement ce que l'on veut. Le plus dur dans les études est )à mon avis, de savoir ce que l'on va accepter ou non ("est ce que ce stage, qui n'est pas exactement ce que je veux faire, va quand même m'apporter des connaissances utiles?" -> eviter de faiure du boulot pour rien, mais ne pas laisser passer des bonnes occases car elles semblent trop éloignées de notre sujet d'intérêt : le sont-elles vraiment?

 

2) Si c'est possible financièrement, choisir la fac où l'on s'inscrit selon les options proposées en licence et ne pas hesiter à changer de fac entre licence et master

 

3) Stages, stages, stages, même si les premières années c'est juste nourrir les gecko dans le parc du coin. Après, les stages INRA, les associations locales, etc...

 

4) et puis un séjour à l'étranger ce n'est jamais mal vu.

 

 

et pour revenir sur le métier d'herpetologiste, faire bac+8 ou plus pour etre au chomage à l'arrivée, je ne trouve pas ça très intéressant...

 

 

En même temps une fois que tu as un boulot, c'est en général le genre de boulot que tu gardes :wink:

Mais je suis aussi un peu d'accord avec toi. Je pense que ce genre d'études ne doivent pas être entreprises si l'on n'est pas mobile. Il y a plein de pays qui consacrent beaucoup plus d'argent que la France à ce genre de recherches à but peu appliqué.

 

 

Voilà, j'espère que ça aidera un peu les candidats :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×