Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

pleurodeles

l'impact des conditions climatique sur les amphibiens

Messages recommandés

Bonjour tout le monde,

 

Voila j'ai créé ce post pour avoir vos avis et faire débat sur ce sujet et savoir ce que cela pourrait avoir comme conséquence.

 

Dans le nord il fait déjà 10° en moyenne par jour c'est énorme :shock: en ce début d'année, normalement avec ces tempéraures on peut aperçevoir les grenouilles et les crapauds, les autres année ont ne dépassent pas les 3°.

 

Est-ce que les amphibiens pourraient finir leurs hibernation ce mois-ci à cause de ces changements de température :?:

Ou alors vont-ils continuer leurs hibernations jusqu'à la fin de leurs cycle :?:

 

Si ils finissent leurs hibernation beaucoup plus vite est-ce que leurs espérance de vie sera plus courte :?:

 

Voila j'attends vos réponses et tout autres questions sur ce sujet n'hésitez pas a donner votre avis :wink:

 

Pleurodeles

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je pense que la duree d'hibernation n'est pas la donnée importante ici.

Le principal but de l'hibernation etant de proteger les animaux du froid, si il fait plus doux plus tot alors pourquoi pas ;)

 

Le souci a mon avis, et celui ci risque de faire des degats, c'est que les animaux en question ne se doute pas que les temperatures risquent de chuter de nouveau d'ici tres peu de temps, et comme ils ne seront plus en hibernation ils risquent de mal le supporter :s

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si ils finissent leurs hibernation beaucoup plus vite est-ce que leurs espérance de vie sera plus courte :?:

Pleurodeles

Je suis pratiquement sur que la durée d'hibernation à une incidence direct sur leur espèrance de vie.

Ils ne vivront pas aussi longtemps s'ils hibernent 2 mois que s'ils hibernent 4mois.

Voila, désolé je peux essayer de répondre à cette question seulement, les autres je n'en sais rien. :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ben moi j'ai des crapaud commun dans mon jardin, et ils sont toujours pas rentrés en hibernation!!! a cette période la les autres années ils étaient en plein dedans

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ben moi j'ai des crapaud commun dans mon jardin, et ils sont toujours pas rentrés en hibernation!!! a cette période la les autres années ils étaient en plein dedans

 

Pour moi les crapauds commun sont encore en hibernation je n'en n'est pas encore aperçu, même mes ambystoma sont encore caché sous la terre.

 

 

 

Le souci a mon avis, et celui ci risque de faire des degats, c'est que les animaux en question ne se doute pas que les temperatures risquent de chuter de nouveau d'ici tres peu de temps, et comme ils ne seront plus en hibernation ils risquent de mal le supporter

 

Il y a ce risque fort probable.

 

Pensez-vous que ce manque d'hibernation pourrait mettre un frein à leurs reproductions :?:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

peut être qu'il y aura des amphibiens qui vont mourrir pendant leur hibernation parce que pendant l'été ils font leurs réserves et la ils le ont déja utilisé en attendant les conditions pour hiberner et en ce moment il n'y a pas grand chose a manger.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pensez-vous que ce manque d'hibernation pourrait mettre un frein à leurs reproductions :?:

De ce côté là je ne pense pas, étant donné qu'ils ont passer une partie de l'hiver en hibernation... Ce que je veux dire, c'est que ce n'est pas la durée qui compte, du moment qu'ils ont un minimum hiberner.

Par contre ça pourrait avancer les repros, s'ils se reveillaient plus tôt que d'habitude, car ils seraient en avance par rapport aux autres années...

Apres il est possible que leur horloge interne les "guident"...

Affaire à suivre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ce qui est sûr c'est que l'hibernation a un impact direct sur la maturation des ovules, c'est pendant cette période qu'ils se developpent. si l'hiver est rop court, pas le temps de bien se developper.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ce qui est sûr c'est que l'hibernation a un impact direct sur la maturation des ovules, c'est pendant cette période qu'ils se developpent. si l'hiver est rop court, pas le temps de bien se developper.

 

Je pense pareil, mais quand tu parle de développer ; c'est quand des oeufs ont étaient posé ou alors que la ponte ne soit pas impréssionnante :?:

 

Par contre ça pourrait avancer les repros, s'ils se reveillaient plus tôt que d'habitude, car ils seraient en avance par rapport aux autres années...

 

Sortir plus tôt mettrai aussi un frein à la survie de ces espèces car bon nombre d'entre eux meurs dès la naissance les autres ne trouvent pas assez de nourriture, certains vont mourrir à cause du cours d'eau dessécher pour les autres il se feront écraser ou alors kidnapper. Donc même si la reproduction à était bonne, la perte sera énorme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'ai aperçu un crapot en face de chez moi il y a 2/3jours il devait avoir fini et comme vous le dites quand les temperature vont commencé a chuté ils ne vont pas le suporté

on ne peut reprocher le changement de temperature au polueur et en particulier les americains qui ont aucun respect de l'environement :twisted::twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le souci a mon avis, et celui ci risque de faire des degats, c'est que les animaux en question ne se doute pas que les temperatures risquent de chuter de nouveau d'ici tres peu de temps, et comme ils ne seront plus en hibernation ils risquent de mal le supporter :s

 

Tu avais raison les températures baisse énormément il fait 2° dans le nord :? pas terrible mais moi je n'est pas aperçu de crapauds ni de tritons, j'espère pour eux qu'ils sont encore bien caché.

 

normalement quand ils sortent d'hibernation ils parcourent des mètres et des mètres pour pouvoir trouvé un étang d'eau et s'accoupler.

Mais dans cette situation vont-ils rentré dans une deuxième phases d'hibernation :?:

 

Cela devient tres compliqué pour ces pauvres petits amphibiens

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

alors vous avez constaté une baisse de repro par chez vous ?

Dans mon coin ya des différences entre les divers biotopes, certains où la repro a eu lieu normalement, d'autres plus inquiètants où il n'y a pas eu de pontes du tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

consequence du manque d'eau et de la baisse du niveau des nappes phréatique sur un etang a qq km de grenoble:

 

dsc00066kw2.th.jpg

 

pour info le niveau habituel atteind le haut de la berge en temps normal...j'ai jamais vu cet etang avec si peu d'eau d'aussi loin que je me souvienne ! Pour les repros en general ça grouille de grenouilles et de tetards a cette epoque, là c'etait plutot disséminé... :?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité hEx

je suis d'accord avec crocodile, j'ai été à la campagne la semaine dernière et: sec! vraiment pas beaucoup d'humidité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nos amphibiens vont s'adapter !

 

A priori une hibernation plus courte leur fait plutot du bien que du mal. Ils seront plus gros et plus apte a se reproduire, peut-etre qu'ils vivront moins longtemps mais ils vivront mieux, et je pense que la population va augmenter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'en suis pas si sur malheureusement...parceque comment expliques-tu alors qu'on observe (enfin moi en tout cas) justement une baisse significative de la population? Bcp moins de tetards/larves, bcp moins d'adultes, etc...?

Au debut de l'ete dernier, jai pu observer un autre etang de ma region situé en montagne : 2x moins d'eau, une odeur pestillentielle d'algues pourries, une eau opaque, pas vu un seul triton (alors qu'on a normalement des tritons alpestres et des tritons palmés dans tous les coins) , et qq tetards de crapaud genre "rescapés embourbés ds des algues a motiés sechées et pourries" alors que normalement c'etait noir de tetards en cette periode...

L'adaptation je la vois pas moi :? ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

annonce à tout les propriétaires de jardin :

créez des mares, même petites (qui servent de point de passage pour refaire des réserves d'eau et aller un peu plus loin, ou de point de rencontre pendant la période de repro) et surtout SANS POISSONS (qui mangent les larves d'amphibiens et réduisent considérablement leurs chances de colonisation).

Et pour ceux qui ne peuvent pas, un muret de pierres sèches (non cimentées ), un tas de bûches à l'abandon et accessible pourront faire un abri d'hibernation.

Et ce qui vaut à l'intérieur d'un terrarium, vaut aussi pour dehors (le contraire est moins vrai!) laissez tomber les pesticides et retrouvez vos remèdes de grand-mère. Un point chaud sauvage (tas de pierre à l'abandon), un point frais (buissons ombragés) un petit point d'eau propre et la nature fait le reste.

le territoire des amphibiens en france est morcelé, entrecoupé de routes, dans certaines régions et situation, un simple mare peut faire se rencontrer deux population éloignées.

 

http://membres.lycos.fr/unpeudetout/index.htm?MAREeco

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×