Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Arsinoë

Decouvrir les espèces de geckonidae

Messages recommandés

Salut tout le monde par ce long post que je compte faire en plusieurs fois, je voudrais tenter de mettre toutes les espèces de geckonidae et les faire decouvrir à ceux qui connaissent pas, je vais vous organiser ça en sous familles.

 

Si certains ou certaines qui connaissent très bien veulent ajouter quelque chose, ça sera avec un grand plaisir, de même si j'ai dis quelques aneries, n'hésitez pas à me reprendre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je commence par la sous famille des Aeluroscalabotinae

 

 

Les AELUROSCALABOTINAE

 

 

Cette sous famille de Geckonidae, ne contient qu'un seul genre qui ne contient qu'une seule espèce et deux sous espèces à savoir l' Aeluroscalabotes felinus felinus et l'Aeluroscalabotes felinus multituberculatus

 

 

L'AELUROSCALABOTES FELINUS

 

aeluroscalabotes felinus felinus

 

aeluroscalabotesfelinuspm4.jpg

 

 

Description

 

Ce gecko appelé communément Gecko Chat (en référence à sa façon d'enrouler sa queue pour se reposer), est de moeurs nocturne et aboricole, son corps est plutôt fin, allongé de couleur brunâtre, peau lisse, doigts dotés de coussinets plantaires assez developpés au bout desquels il y a des petites griffes opposables et retractables ainsi qu'une queue prehensible et courte, il mesure à l'âge adulte environ 15cm.

Le mâle est plus petit que la femelle.

 

Repartition Géographique

 

Cette espèce est souvent rencontré au sein des forêts humides et fraîches dans le sud est de l'Asie, en Indonésie, à Singapour et au sud de la Thaïlande

 

Alimentation

 

Il se nourrit comme la plupart des geckonidés exclusivement d'insectes

 

Climat

 

Il fréquentes les forêts où l'ont peu trouver une température allant entre 20 et 25° le jour et la nuit 20° parfois un peu moins, où règne de plus une hygrometrie allant de 60 à 80°

 

Maintiens en captivité

 

On retrouve peu cette espèce en captivité, etant donné de sa difficulté à se reproduire, au fait qu'il soit delicat à maintenir et n'est pas très facile à trouver

 

 

 

voilà tout ce que j'ai sur cette espèce desolée de pas avoir plus d'infos si quelqu'un veut compléter j'y vois aucun inconvénient au contraire

 

je vais donc passer ensuite à la sous famille des Eublepharinae

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

[align=center]LA SOUS FAMILLE DES EUBLEPHARINAE[/align]

 

Cette sous famille des geckonidae est composée de 5 genres :

:arrow: Les Coleonyx

:arrow: Les Eublepharis

:arrow: Les Goniurosaurus

:arrow: Les Hemitheconyx

:arrow: Les Holodactylus

 

et donc environ une vingtaine d'espèces de geckos qui comportent pour certaines des sous espèces

 

Les sauriens de cette sous famille sont des espèces originaires des milieux secs et arides de differentes parties du monde à savoir : l'afrique, l'asie, les régions méridionales de l'amérique du nord, central et du Sud

 

au niveau morphologique, ils se rapprochent un peu les uns des autres, leurs peaux sont couvertes de quelques tubercules , les colorations sont composées de taches sombres sur un fond clair (brun ocre voir grisâtre) et les queues sont plutôt courtes avec des dépôts de graisses .

 

 

 

[align=center]LES COLEONYX

[/align]

 

DESCRIPTIONS

 

Ce sont des geckos terrestres, nocturnes, repartis en 6 espèces dont une notamment le coleonyx variegatus qui lui regroupe 8 sous-espèces.

Leur taille va de 9cm à 17cm selon l’espèce

Ils possèdent diverses colorations avec souvent un fond rose violacé à beige avec des bandes de couleurs et formes diverses qui diffèrent encore en fonction de l’espèce

Leur aspect est plutôt serpentiforme avec une tête longue et fine, leurs déplacements se font par ondulations du corps et de la queue.

Ils possèdent des lamelles sous digitales aux pattes.

 

 

REPARTITIONS GEOGRAPHIQUES

 

Tous les coleonyx se trouvent dans l’ensemble des USA du sud ouest (Californie, Arizona, Nouveau Mexique, Utah) ainsi qu’au Nord Ouest du Mexique, dans les déserts de Mojave et de Sonora.

Ils fréquentent les environnements semi-arides jusqu’aux habitats subtropicaux.

Ils apprécient de loger près des roches sous lesquelles ils s’abritent ou même dans des crevasses, on peut de plus en apercevoir sur le bord des routes et dans des décharges

Ils sont même présent au niveau de la mer jusqu’à une haute altitude

 

MAINTIENS EN CAPTIVITE

 

Ce genre n’est pas extrêmement courant en terrariophilie, mais l’on peut cependant trouver des spécimens nés en captivités.

On peut loger largement un couple dans un terra de 60x45x45 de type désertique, dans lequel en substrat on mettra du sable fin sur lequel on déposera des escarpement de pierres solidement fixées entre elles ou des écorces de chênes liège qui serviront d’abris ainsi que quelques branches basses, des pierres, un petit récipient d’eau dans lequel ils pourront s’abreuver

Il est nécessaire d’instaurer une zone sèche et une zone humide dans laquelle l’hygrométrie sera entre 50 et 60% notamment en plaçant une boîte à humidité bien humidifiée mais non détrempée

Concernant l’éclairage il n’est pas obligatoire de mettre une source d’éclairage ou tout du moins pas plus de 2% d’uva uvb en générale seule la lumière du jour leur suffit, les températures du jour au point chaud doivent se situer entre 25 à 35° que l’ont peut obtenir soit par un tapis chauffant réglé sur un thermostat soit un spot d’environ 25 ou 40w selon la température de la pièce et la taille du terrarium qui permettra d’obtenir les températures requises

La nuit 20 à 25° est correcte.

 

 

ALIMENTATION

 

Leur régime alimentaire est composé d’insectes exclusivement à savoir : coléoptères, des araignées, des sauterelles, des termites et des grillons.

Dans la nature les coleonyx sont des sources d’alimentation pour beaucoup de prédateurs tels les serpents.

 

PERIODE DE REPOS ET REPRODUCTION

Afin de stimuler les reproductions une période de repos est nécessaire d’une durée de deux mois à partir de décembre jusqu’à fin janvier, pour cela il suffira d’abaisser progressivement les durées d’éclairage ainsi que les températures afin d’obtenir entre 10 et 14° pendant le repos.

Le mâle possède des pores pré anaux plus développés que ceux de la femelle

La femelle pont par deux œufs et peut avoir environ 3 à 4 pontes dans l’année

 

Les œufs seront incubés à une température de 27 à 30 degrés pour une période allant de 50 à 65 jours.

 

 

QUELQUES ESPECES DE COLEONYX

 

 

Coleonyx brevis (Gecko à bandes du Texas)

 

coleonyxbrevissm4.jpg

 

Coleonyx elegans

 

coleonyxelegans3xo8.jpg

 

Coleonyx mitratus

 

coleonyxmitratusda7.jpg

 

Coleonyx reticulatus

 

bbgek1retbp8.jpg

 

Coleonyx switaki

 

cswitakicg2qg1.jpg

 

LES SOUS ESPECES DE COLEONYX VARIEGATUS :

 

Les sous-espèces de Coleonyx variegatus occupent les zones désertiques de l'Utah au nord du Mexique

C’est un lézard qui mesurera environ 11cm sauf pour le variegatus variegatus qui lui atteint les 14cm

 

Coleonyx variegatus abbotti (gecko de san Diego)

 

cvabbottiriv04qj2.jpg

 

Coleonyx variegatus bogerti (gecko de tucson)

 

cvarimp9.jpg

 

Coleonyx Variegatus fasciatus (gecko noir)(désolée pour cette espèce je n'ai trouvé aucune photo)

 

Coleonyx variegatus peninsularis (gecko de San Lucan)

 

coleonyxvariegatuspeninkk0.jpg

 

Coleonyx variegatus slevini (gecko de l’île de Santa Inez)(je n'ai rien trouvé non plus)

 

Coleonyx variegatus sonoriensis (gecko de Sonoran)

 

coleonyxvariegatussonorlw9.jpg

 

Coleonyx variegatus utahensis(gecko de l’Utah)

 

cvutahensisor4.jpg

 

Coleonyx variegatus variegatus (Gecko du desert)

 

coleonyxvariegatusvarieji7.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

LES EUBLEPHARIS

 

 

DESCRIPTION ET REPARTITION GEOGRAPHIQUE

 

Ces geckos aux moeurs terrestres deserticoles, réside au sein du desert et des steppes au Pakistan, Afghanistan, Iran, Syrie et Inde, crépusculaire et donc nocturne il s'abrite dans un terrier ou sous des pierres la journée et sort au crépuscule pour aller chasser.

 

Adulte il atteint la taille de 25cm, il a un corps massif, des yeux irisés dorés avec une pupille à la verticale et possède des paupières, il possède une queue boudinée qui lui sert de réserve de graisse, celle ci doit être bien grasse.

 

Ce genre, est composé de 4 espèces, dont une l'eublepharis macularius, qui comporte elle 5 sous-espèces.

 

MAINTENANCE

 

On peut élever un couple dans un 60x40x40 et un trio dans un 80x40x40 minimum, avec une température de 32 à 35 au point chaud et 25 au point froid, le soir la température devra redescendre à 22 degré environ.

 

En substrat on peu y mettre du sable calcique genre vita sand ou calci sand par exemple, mais concernant le sable c'est au choix étant donné certaines polémiques sur le sable.

 

Une cachette pour chaque individu, une branche basse, une petite gamelle d'eau, et un coupelle contenant du calcium en poudre qu'ils viendront lécher, un pierre plate aux bords non coupant pourra être installé sous le spot chauffant, de plus, ils aprécient le soir de s'y coucher pour se réchauffer.

 

Egalement on y installe une boîte à humidité remplie soit de vermiculite ou de sopalin humide qui servira lors des mues ou lors des pontes.

 

Concernant le chauffage éclairage, un néon uva uvb de 5% peut être utilisé mais ce n'est pas obligatoire, et un spot chauffant d'environ 25w ou 40w ou plus selon la taille du terra et de la température de la pièce qui permettront d'atteindre les températures requises.

 

 

ALIMENTATION

 

Ce geckos est donc insectivore, on lui présentera des proies adaptés à sa taille, on peut lui proposer des grillons, blattes, criquets, sauterelles et parfois des vers de farine, ne pas oublier de saupoudrer les proies

Les juvéniles seront nourris jusqu'à ce qu'ils soient assez rassasiés, il peut arriver qu'un Eublepharis adulte ne mange pas tous les jours si il se sent assez nourri et qu'il n'a pas faim

On peut leur proposer adulte des souriceaux

 

HIVERNATION ET REPRODUCTION

Il n'est pas nécessaire pour cette espèce de stimuler la reproduction par une période de repos, dans ce cas on baisse progressivement les températures jusqu'à arriver à environ 22 degré ils resteront ainsi deux mois, à la fin de cette periode on augmente progressivement les températures.

 

Le mâle possède des pores fémoraux en forme de V juste au dessus du cloaque, celui-ci est absent sur la femelle

 

Lors de la reproduction le mâle peut être parfois violent, car il mord le cou de sa partenaire parfois violement

 

Les oeufs sont incubés durant un mois et demi à un mois, à 27 ou 28 degré pour obtenir des femelles, à 32 ou 33 degré pour obtenir des mâles et 28 à 29 degré donnera des individus mixtes.

 

 

Eublepharis angramainyu

On rencontre cette espèce en Iraq dans le nord de la Syrie, dans le nord et dans l'ouest l'Iran, ils sont autour des collines de Zagros

eubleangramainyuct3.jpg

 

Eublepharis fuscus

Il se rencontre à l’Ouest de l’INDE

Désolée impossible de trouver une image de cette espèce

 

Eublepharis hardwickii

On peut le trouver au Nord de l’Inde

eublepharishardwickiihw1.jpg

 

Eublepharis macularius

On rencontre ce gecko au Kirghizistan, au Pakistan, en Afghanistan, en Inde (nord-ouest) et en Iran (est)

eublepharis11se2.jpg

 

Sous espèce de l’Eublepharis macularius :

 

Eublepharis macularius afghanicus

eafghanicusjpgzl7.jpg

 

Eublepharis macularius fasciolatus

eublepharismaculariusfars6.jpg

 

Eublepharis macularius montanus

eublepharismaculariusmobl5.jpg

 

Eublepharis macularius smithi

Impossible de trouver une info sur cette sous espèce

 

Eublepharis turcmenicus

Cette espèce se trouve au Moyen Orient

eublepharisturcmenicus2nq2.jpg

 

Quelques phases d’Eublepharis macularius macularius

 

Albinos.

emaculariuslvalbinows9.jpg

Banana Blizzard

bananablizzard3bj4.jpg

Bell Albinos

bellalbiun4.jpg

Blizzard

blizzard3yb4.jpg

Carrot-Head Carrot-Tail Tangerine Jungle Giant Albino...

carrotheadcarrottailtanbx7.jpg

Carrot-Head Tangerine Albino

carrotheadalbinoom2.jpg

Chocolate Jungle Albino

chocolatejunglealbinooe6.jpg

Circle Back

circlebackor8.jpg

.Ghost

ghost2wy4.jpg

Golden

 

High Yellow.

highyellow5vs6.jpg

.Hybino

01hybino1de1.jpg

Hyper-Melanistic

hypermelaninisticli4.jpg

Hypo Golden

hypogolden2vu7.jpg

Hypo Tangerine

tanggrp4ib9.jpg

Jungle

junglebb3wn9.jpg

.Jungle Tangerine Albino

jungletangerinealbinovc1.jpg

.Jungle Tremper Albino

jungletremperalbino2rs9.jpg

Pastel

pastelff1.jpg

Patternless Albino (Rainwater)

patternlessalbisa7.jpg

Patternless Albino (Tremper)

patrempergj0.jpg

Rainwater Albino

rainwateralbiku9.jpg

Red Stripe

redstripeob4.jpg

Reverse Stripe Albino

redstripeob4.jpg

.Snow.

snowpp2.jpg

Stripe

stripeba7.jpg

Super Carrot-Head Tangerine Giant Albino

supercarrotheadtangerinyg8.jpg

Super Hypo tangerine Carrot-Tail

superhypotangericarottanp1.jpg

Super Hypo Pastel

superhypopastel4fy5.jpg

Super Hypo Tangerine.

superhypotangerinejq5.jpg.

Tangerine

tangerinewm6.jpg

 

Tangerine Temper Albino

tangerinetremperalbinong3.jpg

Tremper Albino.

tremperalbino2re7.jpg

Tremper Giant

trempergiantcd2.jpg

Tremper Giant Albino

trempergiantalbinoajm9.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

[align=center]LES GONIUROSAURUS[/align]

 

 

 

Ce genre est donc réparti en 5 espèces, dont deux espèces, le goniurosaurus kuroiwae qui lui possède 5 sous- espèces, et le goniurosaurus lichtenfelderi, qui possède 2 sous-espèces.

 

 

DESCRIPTION

 

Les différentes espèces de ce genre ont des couleurs variées, du brun au orange en passant par le jaune, avec des points ou des bandes noirs.

 

Ils sont relativement similaires au genre Eublepharis, avec un corps et une queue assez épais, des paupières, ils sont nocturnes et terrestres.

 

Lors de passage d’un éventuel ennemi, ils ont la particularité, de se dresser bien haut sur leur quatre pattes en ondulant leur queue rapidement à la verticale, le tout accompagné d’un bruit de sifflement.

 

 

REPARTITION GEOGRAPHIQUE

 

Ces geckos sont repartis sur le continent asiatique, notamment en Chine, au sein des montagnes et plaines, également aux frontières du Vietnam

 

CLIMAT

 

Ce genre a besoin d’une température ambiante allant de 24 à 26 degré le jour et de 17 à 19 degré la nuit, ainsi qu’une hygrométrie de 60 à 80%

 

 

ALIMENTATION

 

Les goniurosaurus sont tous insectivore, ils se nourrissent de grillons, vers de farines, criquets, sauterelles, larves de cire.

 

MAINTIENS EN CAPTIVITE

 

Les geckos du genre Goniurosaurus sont relativement nouveaux dans le monde de la terrariophilie, mais deviennent petit à petit de plus en plus populaire, même si pour le moment il restent encore peu connu en terrariophilie française.

On peut maintenir un couple dans un 60x45x45, de type terrestre, avec pour substrat, on peut utiliser de la tourbe de sphaigne garnie d’un peu de mousse dans un coin, ou du paillis de cyprès, il faut une zone humide et une zone sèche.

Pour le chauffage éclairage, tout d’abord un simple spot chauffant avec un wattage en fonction de la taille du terra qui permettra d’obtenir les températures adéquates et émettant un peu d’uva uvb de type basking spot, les goniurosaurus étant nocturnes les uv ne sont pas forcément indispensable, ils seront donc en fonction d’un choix personnel.

 

PERIODE DE REPOS ET REPRODUCTION

 

Afin de stimuler la reproduction, une période de repos d’environ 2 mois entre novembre et février est nécessaire, à une température entre 15 et 20 degrés.

 

Les mâles sont légèrement plus grands et possèdent des pores fémoraux visibles formant un V, ainsi qu’une paire d’hemipenis dont la poche est visible.

 

Les femelles pondent 6 mois dans l’année par deux oeufs

 

L’incubation se fait aux alentours de 25 degrés avec une hygrométrie entre 80 et 90%, pendant une période de 55 à 80 jours

 

 

Goniurosaurus araneus(gecko des cavernes du Vietnam)

 

Il vit au Vietnam

Il mesure 22cm

 

goniurosaurusaraneuswa7.jpg

 

Goniurosaurus bawanglingensis

 

gekkota1wm2.jpg

 

Goniurosaurus kuroiwae

On rencontre cette espèce au Japon

 

gkuroiwaeba9.jpg

 

Il existe 5 sous espèces

 

Goniurosaurus kuroiwae kuroiwae

Il vit dans les Îles Okinawajima, Kourijima, Sesokojima au japon et mesure au maximum 14cm

goniukuroiwaekuroiwae2mx8.jpg

 

Goniurosaurus kuroiwae orientalis

goniukuroiwaeorientalisnj4.jpg

 

Goniurosaurus kuroiwae splendens

Il réside dans l’Île Tokunoshima au Japon et mesure au maximum 16 cm

spgonislpendfs9.jpg

 

Goniurosaurus kuroiwae toyamai

goniurosauruskuroiwaetone6.jpg

 

Goniurosaurus kuroiwae yamashinae

goniukuroiwaeyamashinaegm9.jpg

 

Goniurosaurus lichtenfelderi

Ce gecko se rencontre au Viêt Nam

Il mesure : 22cm maximum

 

goniurosauruslichtenfelaj0.jpg

 

Il existe deux sous espèces :

 

Goniurosaurus lichtenfelderi hainanensis

 

goniulicthhainanensisua8.jpg

 

Goniurosaurus lichtenfelderi lichtenfelderi

 

goniurosauruslichtenfelzn2.jpg

 

Goniurosaurus luii (gecko des cavernes de chine)

Cette espèce est originaire du sud de la Chine.

Il mesure 25cm maximum, principalement seulement à 20cm

 

goniurosaurusluiiti3.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

[align=center]LES HEMITHECONYX[/align]

 

 

DESCRIPTION

 

Le genre Hemitheconyx, contient seulement deux espèces :

 

L’hemitheconyx caudicinctus

L’hemitheconyx taylori

 

Ces geckos sont de mœurs nocturnes, ils sont tout comme les eublepharis dépourvues de paupières mobiles.

 

Ils mesurent en moyenne 20cm

 

Les hemitheconyx caudicinctus arborent des couleurs grise beige à marron foncé voir noir et des petits points très sombre, leur corps est plutôt épais avec une queue bien grasse.

 

Les hemitheconyx taylori eux, ont de grosses écailles sur la tête, le corps est recouvert de petites protubérances noires ou blanches et la queue est courte et large

Le corps est marron clair, avec de larges bandes marron plus sombre, bordé de fines lignes noires, l’avant de la tête est marron.

 

Il existe désormais et malheureusement quelques phases pour l’hemitheconyx caudicinctus.

 

 

REPARTITION GEOGRAPHIQUE

 

On retrouve ces deux espèces reparties en Afrique, Somalie et Ethiopie pour l’hemitheconyx taylori, Cameroun, Nigeria, Sénégal, Togo et Côte d’Ivoire pour l’hemitheconyx caudicinctus

 

CLIMAT

 

Ces geckos vivent dans un milieu assez sec, avec une hygrométrie basse, même si ils passent la journée dans des terriers plutôt humides.

 

Ils vivent sous des températures variant de 26 à 32 degrés avec un point chaud maximal de 35°,

La nuit les températures sont entre 20 à 25 degré

 

Ils subissent par contre dans la nature, une saison sèche et une saison des pluies

 

 

MAINTIENS EN CAPTIVITE

 

Un terrarium de type désertique est tout à fait adapté de 80x40x40 pour un couple voir un trio,

Il faut environ 2 à 3 fois par semaines vaporiser très légèrement afin d’augmenter l’hygro de 50 à 60%

Le substrat peut être composé de sable calcique (mais là c’est encore une histoire de choix personnel)

En chauffage éclairage un spot chauffant permettant d’atteindre 30 à 35 degré au point chaud et 25/28 degré au point frais est nécessaire.

Concernant les UV c’est encore facultatif, étant donné qu’ils sont plutôt nocturnes.

 

Concernant l’aménagement, on peut leur mettre une pierre plate assez large sous le spot, les sauriens nocturnes aiment bien se réchauffer dessus le soir.

Une grosse souche de racine de mangrove ou autre, une cachette pour chaque individu est indispensable, ensuite concernant la décoration, là aussi c’est un choix personnel

Il ne faut pas oublier une boîte à humidité rempli de vermiculite humide mais pas détrempée, qui servira pour les mues, simplement se reposer dedans et également de site de pontes pour les femelles.

 

ALIMENTATION

 

Les hemitheconyx sont principalement insectivore, notamment grillons, sauterelles, criquets, blattes, vers de farine.

Ne pas oublier de saupoudrer les proies de calcium ou os de sèche 3 fois par semaine pour des juvéniles, et une fois par semaines pour des adultes.

Ainsi que de la vitamine tous les 15 jours pour tout individus.

 

 

 

HIVERNATION ET REPRODUCTION

 

Le mâle possède une queue plus grasse que la femelle, et arbore des pores fémoraux bien visibles à l’âge adulte en forme de V, et possède deux poches d’hemipenis bien visibles.

 

Il est nécessaire de faire hiverner les couples en vue d’une éventuelle reproduction, pour ce faire, il faut graduellement réduire les températures pour arriver à environ 20/23 degré, on abaisse aussi petit à petit les durées d’éclairage pour arriver à environ 9h vers fin novembre début décembre.

 

 

L’hivernation commencera dès début décembre où tout sera eteind, pour une durée de deux mois, pendant ce laps de temps, il faudra cesser les pulvérisations.

 

Une femelle peut pondre jusqu’à 6 fois dans l’année par deux œufs, la gestation dure 4 à 6 semaines.

 

Les œufs seront alors incubés durant 45 à 70 jours avec une hygrométrie de 100% et une température allant de 26 à 30 degré.

 

 

Hemitheconyx caudicinctus

 

caudicinctushemiwp5.jpg

 

Hemitheconyx taylori

 

hemitheconyxtaylori3lz6.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Juste une chose on trouve aussi des hemitheconyx caudicinctus au Ganha.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×