Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

antaresia22000

libido zero chez morelia viridis

Messages recommandés

Bonjour tous,

 

voila, je m'adrese en particulier aux éleveur de python vert, j'ai descendu les t° pour "l'hibernation", j'ai attendu 8 semaines, j'fait se rencontrer monsieur et madame, les t° sont remontées progressivement et .....rien, absolument rien la femelle a réagit avec un peu de curiosité à son nouveau compagnon, le mâle quant a lui s'est déplacé dans le terarium à l'extinction des lumières et à sa rencontre avec la femelle, il n'a même pas ralenti, s'était comme si il ne la voyait pas ou qu'elle n'existait pas , il passait sur son corps en rampant mais sans marquer le moindre arrêt ( comme si c'était une branche ou un autre élément du décors ), on dirait qu'il ne se rend même pas compte qu'il y a un autre animal avec lui ( alors que la femelle a marquer de la curiosité et de la méfiance pendant 2 jours )

 

Que faire ? Là, c'est la grosse décéption, je lisais partout sur les forums américain que si on respectait la "recette" du cyclage des t°, l'accouplement se déclenchait dans les heures qui suivait le rencontre

 

il manque quand même un détail qui a l'air important, il parait que a présence de plusieurs mâles dans la même pièce ( pas dans le même terra ) est un facteur important de réussite ( mais je n'ai qu'un seul couple)

 

j'ai peut être la possibilité de me procurer une mue fraiche d'un autre mâle d'ici quelques semaines

 

Ma question est la suivante, qqun a-t'il déjà essayé cette méthode ou y a-t'il une autre solution?

 

d'avance merci

 

:D a celui qui me file une idée qui marche, dans 6 mois, je lui lâche un bébé gratos :twisted:8):D:king:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi, je ne fais aucun changement de température, je sépare juste le couple, les températures baissent toutes seules en hiver.

 

Et quand je remets le mâle dans le terra de la femelle, ils n'arrètent pas de s'accoupler pendant plusieurs jours, je ressépare pour nourrir la femelle, je remets le couple ensemble et de nouveau des accouplements pendant plusieurs jours et ainsi de suite.

 

Mais moi, le problème, c'est la femelle qui n'est jamais gestante.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne vois pas pourquoi faire un changement de température, pour une espèce equatoriale là ou le climat ne arie que par une saison sèche et une humide.

Le fait de les séparer suffit en principe, mais c'est un peu la loterie car les accouplements ne sont pas systématiques et cela peut trés bien fonctionner d'une certaine manière et la fois suivante non;

En térrariophilie ,rien n'est acquis;

Essaie de les séparer de nouveau et de les rassembler dans des conditions différentes, il faiut quelquefois attendre quelque jours pour stimuler la "libido"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour un bébé gratuit, je te donne une recette qui marche très bien chez les Pytnon régius. :)

Il faut attendre que la femelle fasse une mue et les mettre en contact dés le lendemain.

Alors c'est magique, miracle, le mâle est comme un fou.Les odeurs des phéromones fraiches de la femelles sont parait il irrésistibles.

En tout cas pour moi ça a très bien fonctionné (j'ai mis des photos à la rubrique photos de vos animaux accouplement de PR).

Voilà j'espère pour toi que ça va fonctionner rapidement car c'est la bonne période en ce moment.

Et si ça marche n'oublie pas pas mon bébé je suis déja en train de préparer son terra. :wink::wink::wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chez morelia viridis, en captivité, le cyclage est nécessaire, sauf rares exceptions, pour déclencher le développement des follicules chez madame.

Morelia viridis s'accouple, en général facilement même sans cyclage, réussir une ponte est bien plus dur.

Antaresia, ton mâle a-t-il déjà fait des sperm plugs? A-t-il déjà refuser de se nourrir (signe qu'il est chaud)?

 

A titre d'exemple, j'ai un couple qui n'a pas arrété de s'accoupler au printemps dernier, mais sans cyclage, il n'y a pas eu de suite. J'ai cyclé en novembre décembre mes chondros et j'ai actuellement espoir d'un développement des follicules, le même couple s'étant accouplé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité boomslang

c'est marrant ça...personne ne parle de l'augmentation du taux d'hygrometrie ce qui parait être le plus important...bien plus que la température...

en effet une petite baisse de la température est un plus (puis une remontée progressive accompagnée d'une augmentations des précipitations journalieres) et conjuguée à une mue fraiche de la femelle, ça peut augmenter concidérablement les choses

après, il y a des toquards ou des individus qui ne sont pas "faits" pour s'accoupler...comme nous, les animaux "développés"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

comme l'a très bien dit boomslang il y a des individus qui ne sont pas fait pour procréer :?

les écrits des éleveurs de chondro que j'ai pu lire parlent surtout de la baisse de température pour une reproduction réussie et non de l'augmentation du taux d'hygrométrie.....après cela peut sûrement être un plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans la littérature terrario, Ross/Marzec, Maxwell..., le cyclage par la température est le point essentiel, l'hygro et les fronts de basses pressions ont plus un rôle secondaire pour augmenter l'appetit sexuel au moment de l'acte.

Et c'est bien connu que morelia viridis s'accouple facilement, mais le développement de follicules et plus encore l'ovulation est une autre paire de manches. Il reste à prouver que l'hygro joue un rôle sur le développement des follicules. Perso, je serai tenté de penser que la température a plus d'influence sur le métabolisme et donc sur le cyclage.

De plus, il est techniquement difficile de jouer sur l'hygro, et l'été se prète mieux aux hautes hygros et malheureusement, c'est le contraire qu'il faudrait.

En tout cas, je prendrais pas le risque de saturer l'hygro en continue pendant 1 mois chez morelia viridis, surtout si je baisse la temp en même temps, de peur d'une IR.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

slt

 

je pense que vous oubliez aussi un point essentiel, c est la luminosité, si l'éclairage est fait à l aide de tube ou spot , il faut veiller à diminuer progressivement d environ 10H à moins de 8h en période de repro.

 

J ai aussi dernièrement utiliser des mues d autres males, et je pense qu il faut aussi attendre que le couple est mué avant de les mettre en contact.

 

Enfin , une forte humidité , durant ces périodes est aussi necessaire, d après ce que j ai pu lire...

 

bonne chance et tiens nous au courant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

beaucoup d'éleveurs de chondro dont greg maxwell ne se préoccupe pas de la baisse de luminosité et ne s'occupe que de la baisse de température...rien de plus! et apparemment cela marche bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mais c est un plus qui peut aider....ET pas trop contraignant!!!

de plus de nombreux bouquins et éleveurs insistent sur ce fait

 

a+

 

SAnddiiii

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mais c est un plus qui peut aider....ET pas trop contraignant!!!

de plus de nombreux bouquins et éleveurs insistent sur ce fait

 

Pour moi, mais ça n'engage que moi, l'alongement de la nuit a pour effet d'augmenter le nombre d'heures froides (si le thermostat est en phase avec l'éclairage) et de ce fait affecte la température moyenne sur 24 heures à la baisse et contribue ainsi au cyclage par température.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bon , merci à tous, on va essayer différent trucs ( je vais commencer par attendre la mue de la femelle et augmenter un tout petit peu mon hygro avant de remettre tout le monde ensemble )

 

:D on va voir qui va gagner son p'tit noeud jaune ( ou marron ) :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Juste aprés la mue du mâle, c'est pas mal aussi, surtout s'il a des sperms plugs sur la mue et qu'il refuse de manger. Il est alors chaud comme la braise et actif.

En novembre, j'avais un couple en phase au niveau des mue: début novembre, ils me préparent tous les 2 une mue, le mâle ne mange plus, les températures étaient à la baisse depuis 1 mois (pas encore au min). Le mâle a mué un peu avant mi-novembre, avant la femelle, je l'ai présenté à la femelle, ils se sont accouplés. La femelle n'a alors pas mué. Début janvier, le développement des follicules étaient déjà visible, hier (le 13 janvier), la femelle a ovulé. Elle n'a toujours pas mué: 1 mois de retard, elle réserve sa mue pour la mue de préponte dans plus de 20 jours.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×