Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

falala

mygale te ponte

Messages recommandés

Bonjour,

me revoilà avec mes questions bêtes (avis à tous ceux qui voudraient me traiter d'irresponsable, de nullité en la matière ou d'inculte, allez vous exciter ailleurs j'ai déjà donn é merci).

 

Voilà mon Acanthoscurria geniculata (née en octobre 2003 et achetée un an plus tard) a passé la journée à se gratter dans la région des filières et un peu plus tard elle a tapissé le sol d'une sorte d bouillie jaune (avec ce que je pourrais penser être des oeufs).

Les hics: il n'y a pour ainsi dire pas de toile de ponte (en tout cas pas de grande toile), elle n'a jamais rencontré de mâles (sauf peut-être avant son achat).. se pourrait-il qu'il s'agisse d'oeufs non-fécondés? se pourrait-il qu'elle ait eu un aacouplement très jeune et conservé le sperme? ou alors se pourait-il qu'elle ait fait une chute et qu'elle soit simplement en train de se vider ???

 

A noter qu'elle a eu une très très mauvaise période il y a environ 2-3 mois pendant laquelle elle était quasiment paralysée et ne pouvait plus se tenir sur ses pattes (voir discussion avec mojo)?

 

Une hypothèse?

 

merci de votre aide

 

falala

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

 

Euh pour la photos c'est raté! :D

 

Sinon, pour ta "bouillie" jaune, sa se pourrait bien que ce soit des ouefs (je ne vois pas ce que sa pourrait etre d'autre).

En general, les mygales adultes femelles peuvent fair une fausse ponte ou un faux cocon si elles sont stresser.

N'ayant jamais été accoupler, ils sont steriles. Reste plus qu'a lui enlever avant que sa pourisse et la laisser tranquille ensuite.

 

Voila.

 

Mouyen

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ça n'a rien à voir avec le stress, ni avec la vie en captivité. C'est un phénomène plus ou moins courant selon les espèces. C'est parfois un phénomène fréquemment observable chez certaines arboricoles comme les Psalmopoeus par exemple. Par contre c'est vrai que l'on ne l'observe que peu chez A. geniculata et d'autres terricoles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ça n'a rien à voir avec le stress

 

:shock: Tu es sur? tu peux expliquer?

Si tu arrive a me convaincre, je me tait et je revois serieusement mes sources.. :oops:

 

Mouyen

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ça n'a rien à voir avec le stress

 

:shock: Tu es sur? tu peux expliquer?

Si tu arrive a me convaincre, je me tait et je revois serieusement mes sources.. :oops:

 

Mouyen

 

Bien volontier : il s'agirait plutôt de disfonctionnement hormonale, dues tout simplement au fait que malgrés le fait que essayons de créer des conditions idéales de maintient pour nos protégées, un certains nombre de paramètres et plus précisément leurs variations dans le temps ne sont pas respectées : photopériode, température, hygrométrie sont des facteurs soumis à des variations saisonnières et sont autant de paramètres qui vont être déterminant sur les périodes favorables à la reproduction des mygales, notamment vis à vis de l'apparition des mâles. Alors ceci est trés vague, dans les faits pourquoi exactement, cela reste un mystère.

 

Ce n'est aucunement lié au stress, pour la simple et bonne raison qu'un animal tel qu'une mygale, à moins de conditions de maintient plus que déplorables, ne possède pas un système nerveux assez développé pour ressentir "un stress", tel que l'on pourrait l'entendre comme par exemple dans le cas d'un ophidien. Deuxièmement, un animal stressé n'est pas dans de bonnes conditions pour exercer une activité de reproduction, quelque soit son issu et son utilité.

 

Il y a un article là dessus dans le bulletin de la British Tarantula Association.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ok la je te suis mieux!

Quand je parlais de "stress", je voulais dire par la mauvais maintient ou transfert de terrarium par exemple. Mais c'est vrai que l'emploi du mot stress chez les arthropode n'est pas approprié..

On pourrait parler d'une sorte de troubles "psychologique"(entre guillemets parce que sa m'étonnerais qu'elles aient besoin d'etre suivies :P ) peut etre?

 

Merci pour cette réponse.

 

Mouyen

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×