Jump to content
Sign in to follow this  
Guest summerrain

Espèces de serpents français

Recommended Posts

Guest summerrain

Un petit post rapide pour différencier les serpents sauvages présents en France ^^

 

Avant tout, deux rappels :

La faune française est strictement protégée, il est interdit de prélever ou tuer un animal sauvage et vous pouvez avoir de gros ennuis.

La seule détention "autorisée" est celle des animaux nés en captivité, identifés et cette détention est soumise à certificat de capacité + autorisation d'ouverture d'établissement + déclaration à la DDSV.

Respectez la vie de ces animaux, ils n'ont rien demandé et ont beaucoup plus peur de vous que vous n'avez peur d'eux.

 

Le deuxième rappel est moins commun, j'aimerais rappeler, principalement aux citadins, qu'il y a de plus en plus de terrariophiles, plus ou moins sérieux. Ce que je veux dire par là, c'est de ne surtout pas toucher ou tenter de capturer un serpent si vous ne connaissez pas bien l'espèce. Il peut s'agir d'une espèce innofensive, il peut également s'agir d'un serpent échappé, potentiellement dangereux ou non. Donc, si vous n'avez pas l'habitude de manipuler des serpents, si vous n'êtes pas absolument certains d'avoir identifié l'espèce, ne prenez aucun risque.

 

 

En France, on trouve principalement deux types de serpents, les couleuvres et les vipères.

Il y a quelques moyens simples de les différencier physiquement.

Les vipères ont une tête massive, triangulaire et bien différenciée du corps. Les couleuvres ont une tête ovale et dans le prolongement du cou.

Les vipères ont les pupilles en fente, comme celle des chats. Les couleuvres ont une pupille ronde comme les humains.

Les vipères ont un corps massif, avec une queue très courte et très marquée. Les couleuvres sont au contraire longues et fines, avec une queue plus longue et dans le prolongement du corps, ce n'est pas facile de voir le début de la queue sur une couleuvre.

 

D'un point de vue dentition, les vipères ont des crochets à l'avant de leur gueule, plus ou moins long. Il s'agit de dents sillonées et reliées à une glande qui produit le venin. Cependant, il faut savoir que les espèces présentes en France ne sont pas très dangereuses, sauf bien sûr en cas d'allergie. En cas de morsure, rassurez la victime, restez le plus calme possible, ne courrez pas, ne tentez rien de ce qu'on montre dans les films (surtout pas d'aspiration par la bouche ni de garrot si vous ne savez pas les faire) et emmenez la victime à l'hopital le plus proche.

Les couleuvres, elles, n'ont pas de crochets mais des petites dents qui ne sont pas reliées à une glande à venin. Certaines espèces ont cependant un venin qui se mélange à la salive (il y en a une en France, la couleuvre de Montpellier).

 

 

Les couleuvres

 

Elaphe scalaris ou couleuvre à échelons

Cette espèce est présente uniquement sur le pourtour méditerranéen. Elle craint particulièrement le froid et hiberne dès octobre. Elle est facilement identifiable par ses lignes dorsales. Adulte elle fait environ 1m20 à 1m40.

elaphe10.jpg

 

Coronelle lisse, ou coronelle austriaca

Il y a quelques sous-espèces de cette petite couleuvre discrète en France. Les adultes font en général 50 à 70cm de long, elles vivent assez cachées. Leurs écailles lisses leur donne un aspect brillant. Elles ont également une ligne noire sur le côté de la tête, qui traverse l'oeil. Elle est présente sur plus ou moins tout le territoire.

corone10.jpg

 

Coronelle girondica, ou coronelle girondine

Tout comme sa cousine austriaca, c'est une petite couleuvre qui fait environ 90cm à l'âge adulte. Elle vit dans le quart sud de la France. Leur tête est un peu plus longue que celle des austriaca.

corone11.jpg

 

Natrix maura, ou couleuvre vipérine

Comme son nom l'indique, cette couleuvre ressemble un peu à une vipère, c'est d'ailleurs sa principale défense. Si sa tête est triangulaire comme celle des vipères, ses pupilles restent rondes et elle n'a pas de venin. Les adultes font en moyenne 50 à 70cm. Son aire de répartition inclus tout ce qui est au sud de la Loire.

natrix10.jpg

 

Natrix natrix, ou couleuvre à collier

Cette belle couleuvre est plutôt facilement reconnaissable à son "collier" plus ou moins clair sur le cou. Bien qu'en général sa taille adulte reste modeste (dans les 70 à 90cm), certaines peuvent atteindre 1m à 1m50. Il y a plusieurs sous-espèces, elle est présente partout en France, y compris en Corse.

natrix11.jpg

 

Elaphe longissima, ou couleuvre d'Esculape

Comme son nom scientifique l'indique, c'est une élaphe longue, qui mesure environ 1m10 à 1m50, cela peut aller jusqu'à 2m. Elle est fine de corps, sa couleur est relativement plus uni que les autres espèces, le ventre est plus clair. Ses couleurs peuvent aller du brun au vert olivâtre. Elle est présente de la Bretagne à l'Alsace et dans toutes les régions sous cette "ligne".

elaphe11.jpg

 

Coluber viridiflavus, ou couleuvre verte et jaune

Cette couleuvre est facile à reconnaître àses couleurs et ses tâches, et son nom latin que je trouve particulièrement barbare ^^ Elle atteint généralement 1m à 1m30, beaucoup plus rarement 2m. elle est présente dans une grande moitié sud de la France ainsi qu'en Corse.

couleu10.jpg

 

Malpolon monspessulanus, ou couleuvre de Montpellier

Cette espèce est particulière, à la différence des autres couleuvres françaises celle-ci a des petits crochets à l'arrière de la gueule. Elle a un venin, mais la place des crochets et leur petite taille fait que l'envenimation est très rare. Attention cependant à son caractère, sa première défense est de tenter d'impressioner et elle n'hésite pas à faire semblant d'attaquer. Les adultes mesurent en moyennent de 1m30 à 1m90, les spécimens d'un peu plus de 2m sont possibles. Elle n'est présente que dans le pourtour méditéranéen (ainsi qu'en Espagne).

coulvr10.jpg

 

 

Je rajouterai les vipères demain, pour les photos en attendant de trouver des photos personelles j'ai mis des photos trouvées sur google. Je les changerai dans un avenir très proche ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest summerrain

Allez on continue par les vipères française, tout d'abord j'aimerais préciser que certes il y a des espèces venimeuses en France mais elles ne sont pas systématiquement mortelles. Un éleveur du sud de la France parlait de 3 morts par envenimation de vipère aspic par an.

 

Si vous êtes mordus, (je sais je me répète mais il vaut mieux prévenir que guérir), restez calme (je sais, facile à dire...), essayez de repérer le serpent qui a mordu (pour pouvoir le décrire), ne courrez pas (ça accélère la circulation du sang), surtout ne faites pas (ou ne laissez pas faire) d'aspiration avec la bouche ça ne sert à rien, ne faites pas de garrot non plus (surtout si vous ne savez pas les faire, cela ne ferait qu'amener des complications), allez calmement vers l'hopital le plus proche.

Pour info, une morsure de serpent, quel qu'il soit, quelle que soit la taille des dents, saigne beaucoup plus que ce qu'on n'attend. Ne paniquez pas si vous voyez la plaie couverte de sang, c'est normal et ça peut tout à fait n'être que très superficiel.

i

D'un point de vue comportement, sachez que les vipères sont beaucoup plus timides que les couleuvres. Quand elles sentent (par les vibrations du sol) qu'on s'approche, soit elles fuient, soit elles s'enroulent et ne bougent pas. La plupart du temps, en vous promenant en forêt, vous passez à côté de vipères sans même vous en rendre compte,d'auant qu'elles sont généralement plus petites que les couleuvres.

Elles ne mordent jamais sans raison, elles mordent si on met la main ou le pied dessus (sans les voir) et elles mordent si on les fait chier. Ce sont des morsures défensives, non pas destinées à tuer une proie mais à dire "dégage de là tu me gonfles". Souvent elles ne font que taper gueule fermée, et quand elle mordent la morsure n'est pas profonde et elles inoculent peu de venin.

 

Autre rappel : les vipères naissent avec les glandes à venin formées et fonctionnelles. Une juvénile est tout aussi susceptible d'envenimer qu'une adulte. Même si vous n'êtes pas allergiques ou fragiles, la morsure d'une vipère (ou d'une couleuvre d'ailleurs) n'est pas une partie de plaisir.

 

 

Vipères françaises

 

Vipera aspis, ou vipère aspic

Ce petit serpent de 60 à 90cm adulte est comme toutes les vipères très massif. De plus, elles ne sont pas lisses comme les couleuvres mais ont des écaillées carénées. Elles sont présentes dans les deux tiers sud de la France, et présentent selon les régions une grande variété de couleurs (du gris au marron, ou même verdâtre ou rouge brique foncé). Il y a 4 sous-espèces, celle qui a le venin le plus fort est celle qui ne se trouve que dans les Pyrénées.

vipere10.jpg

 

Vipera ursinii, ou vipère d'Orsini

Cette vipère est encore plus petite, elle ne dépasse pas 50cm adulte. elles sont caractérisées par uin fond gris à marron avec des tâches régulières. Elles ont une bande foncée qui part de l'oeil pour aller vers les premières tâches du cou. Elle n'est présente que dans le sud Rhône-Alpes, principalement près des montagnes. Elles vivent à 1000m minmum d'altitude. Le venin de cette vipère est le moins fort de toutes. Elles sont vivipares (elles ne pondent pas d'oeufs mais mettent bas des petits déjà formés).

vipurs10.jpg

 

Vipera belius, ou Vipère péliade

Cette petite vipère mesure entre 50 et 75cm adulte, leur tête est moins large que celle des autres vipères mais elles restent reconnaissables à leur corps massif. elle se trouve dans la moitié nord de la France (nord de la Loire) ainsi que dans le Massif Central. Quand elle est dérangée elle tentera d'intimider en sifflant bouche ouverte, mais quand elle mord ses crochets seront la plupart du temps rangés. C'est la vipère la plus répandue d'Europe.

r-vipp10.jpg

 

Vipera seoanei, ou Vipère de Seoane

Cette espèce est strictement endémique du pays basque frnaçais, on la trouve également dans le Nord ouest de l'Espagne. Elles affectionnent les sous-bois et champs humides et les zones tempérées. Cette vipère relativement fine atteint 50 à 60cm à l'âge adulte. Les juvs se nourrissent de lézards, sinon de petits rongeurs. Il existe une forme bilineata (une ligne dorsale remplace les tâches). Elles sont reconnaissables à la coloration jaunâtre de la queue.

s_vipe10.jpg

 

 

Voilou ^^

 

Dernière précision, en cas de morsure, pour retirer l'animal, pensez bien que les dents des serpents, quelles que soient leur taille, sont incurvées vers l'arrière de la bouche (c'est leur seul outil). Il ne faut donc pas tirer (vous risquez de vous égratigner ou de blesser le serpent) mais pousser pour les décrocher.[/img][/i]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest seb79

recompense meriter bravo les modo

et c est clair que tu a fait un sacrer boulot la.

si t a oublier des trucs tu les rajoutera plus tard

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest audrey-jacquot

Bonjour, je viens de trouver un couleuvreau d'un peu moins de 30cm, j'ai peur qu'avec les basses températures qui arrivent il ne passe pas l'hiver, j'ai donc décidé de le prendre jusqu'aux beaux jours.

Je l'ai mis dans un terrarium et je ne sais pas quoi lui donner à manger, j'ai trouvé des documents disant qu'on peut leur donner des insectes (araignées, grillons, sauterelles, ...) tan qu'ils sont juvéniles, est ce que c'est vrai???

Merci de me répondre

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest To
rhooo :oops: pourtant jsuis sûre d'avoir oublié pleins de trucs...

 

rien ne t'empeche d'editer ton post en cliquant sur " icon_edit.gif " pour le faire evoluer fure et a mesure :wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Skwal
Dernière précision, en cas de morsure, pour retirer l'animal, pensez bien que les dents des serpents, quelles que soient leur taille, sont incurvées vers l'arrière de la bouche (c'est leur seul outil). Il ne faut donc pas tirer (vous risquez de vous égratigner ou de blesser le serpent) mais pousser pour les décrocher.

 

En meme temps quand tu te retrouves avec une vipère scotchée au bras, blesser le serpent est, à mon avis, la dernière chose à laquelle tu penses... :lol:

 

Sinon sympa ta fiche, je savais meme pas qu'on avait autant d'espèces de couleuvre différentes en France.... bien joué ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest fredj59

vraiment bien si ca peut eviter a certain de tuer ou blesser un serpent qu'il croise c pas plus mal et puis tres instructif merci c sympa

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest summerrain

justement Skwal, pour ça que jprécise :D

 

Merci, jcomplèterai les fiches dès que j'en saurais un peu plus ^^

 

pour audrey-jacquot, justement c'est maintenant qu'il faut que tu le relâches, pour qu'il ait le temps de se faire ses réserves avant l'hiver.

Par curiosité, c'est quelle espèce ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest audrey-jacquot

C'est une couleuvre verte et jaune, pour le moment elle n'a que la tête de colorée.

Mais l'hiver arrive, tu crois qu'elle arrivera à survivre vu son age??

Parce que ce n'est pas la première fois que j'en vois chez moi mais elles sortaient bien plus tôt, la je trouve que c'est tard!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest summerrain

t'en fais pas pour elle, elles peuvent hiberner, mais pour ça il faut qu'elle se fasse ses réserves (d'où l'importance de la relâcher vite, près d'un point d'eau si tu peux)

Elle commence son hibernation en octobre en général

 

Pour info son régime alimentaire : rongeurs, osieaux tombés sur le sol, lézards et autres serpents

Les juvs peuvent se nourrir d'insectes, de lézards (ainsi que de leurs oeufs)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest audrey-jacquot

Bon alors je vais la relacher si c'est mieux pour elle (même si ça ne m'aurais pas déplu de la garder, lol).

En tout cas merci de votre réponse et vive les reptiles

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Crested

tres interesant d'avoir montré les espece de france car il y en avait que je ne connaissais pas !!!

mes felicitation a l'auteur :-D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest summerrain

edit du post sur les vipères, 4 en France j'ai trouvé le moyen d'en oublier une :oops::oops::oops: oui je sais, pas bien, boulet etc :lol:

 

heu jveux bien le tenter mais pas sûr du tout que ça soit complet et précis ^^ je peux déjà te dire que tu peux croiser des vipères péliades, des coronelles lisses et des couleuvres à collier.

 

Ceci dit, les aires de répartition évoluent. Nous avons formellement identifié une couleuvre d'esculape dans le nord de la Normandie alors que son aire de répartition "normale" s'arrête 300km plus bas...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest lampro56

moi j'ai des viperes aspic par chez moi et en nombre, je trouve souvent des niché dans mes saladesj'abite en ferme en bretagne en altitude, c'est des aspic?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...