Aller au contenu
Dino 75

Question politiquement incorrecte sur le caméléon commun

Messages recommandés

J'ai commencé dans la terrariophile il y a 5 ans maintenant, en faisant une connerie, je le reconnaît, ramener un bébé caméléon acheté dans un souk au Maroc. Ceci dit, en contradictions avec tous les malheurs que me pronostiquaient les Cassandre de tous genres, j'ai réussi à garder cette adorable bête pendant deux ans. Il faut dire que j'avais fait mon maximum pour qu'il soit dans les meilleures conditions possibles. Au début tout est allé très bien et il est devenu un robuste animal de 25 cm qui mangeait ses 4 à 5 grillons par jour. Malheureusement, au bout de 18 mois, il a commencé à perdre l'usage d'un oeil et j'étais obligé de lui mettre ses grillons devant la bouche pour qu'il mange. Mais, six mois plus tard, il a perdu l'usage de l'autre oeil et a cessé de s'alimenter. Comme, il ne mangeait plus et maigrissait a vue d'oeil, j'ai fini par l'euthanasier. Mais cette aventure m'a toujours laissé un goût d'insatisfactiont. Certains m'ont dit que maintenir un caméléon commun pendant deux ans était un exploit, mais au Maroc, certains amis m'ont dit en avoir maintenu "en liberté", dans leur jardin, pendant plus de 5 ans. Bon, je sais que c'est une espèce protégée, mais y aurait-il certains membres du forum qui aurait eu des expériences réussies avec cette espèce, voire des reproductions. Je ne sais pas si je craquerai à nouveau, mais quand je vois ces pauvres bêtes qui sont vendues dans les marchés du Maghreb, je maintiens qu'ils seraient mieux dans un beau terra tenu par un amateur compétent. Et si on arrivait à les reproduire, ce serait la cerise sur le gâteau. Enfin, ne me parlez pas du calypstratus car j'ai toujours détesté ce caméléon (chacun ses goûts), quant aux pardalis, ils ne sont pas à la portée de ma bourse, malheureusement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu sais ce qu'on dit.

L'enfer est pavé de bonnes intentions.

 

L'idée de les "sauver" de leur état, 99% des personnes qui achètent des Des tortues et caméléons au Maroc l'ont eu. Les trois quarts meurent car ils sont complètement parasités.

 

Par un système perver d'offre et de demande, ces espèces vont s'éteindre à l'état sauvage.

 

Alors après c'est sûrement très possible d'avoir des repro de caméléons communs en captivité, des CAPA doivent en avoir.

 

On a des loups dans des parcs d'élevage aussi, mais c'est quand même sacrément con de ne plus en avoir quelqu'uns dans nos forêts, tu ne trouve pas?

 

Les humains sont de base ethnocentriste, il envisagent systématiquement la vie par rapport à leurs envies ou à leur besoin, ou ce que eux croivent bon ou juste, du bout de leur lorgnette.

 

De temps en temps, il faut envisager ses actions d'une manière plus globale, les petits gestes impliquent souvent de grandes choses, bonnes ou très mauvaises.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

moins les gens ou touristes, acheteront dans les soucs, moins les animaux seront en vente.

c'est l'offre et la demande : pas de demande/pas d'offre :wink:

economise et choppe toi un pardalis NC c'est vraiment mieux pour lui et pour toi

miwill et d'autres sur le site t'en proposeront pour moins cher que les animaleires qui les vendent 350 euros

bon courage a toi :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et non, les premiers acheteurs de caméléons (il n'en va pas de même pour les tortues, je le reconnaît) ne sont pas les touristes.

Ils sont tout d'abord achetés pour être placés dans les salle des mariages pendant les trois jours de fête car cela porte soit-disant bonheur, avant d'être relâchés n'importe ou et de se faire tuer par les chats ou les chiens du quartier. L'autre utilisation est une pratique barbare, mais très courante de désensorcellement, mais qui est tellement dégueu que j'arrête là. Enfin, ils sont achetés pour être tués puis séchés avant de servir dans des préparations aux propriétés miraculeuses. Donc, non, arrêtons avec cet argument que j'ai entendu 100 fois. Même si les touristes n'achetaient plus de caméléons, il y en aurait toujours autant dans les souks. Enfin, si ce caméléon est sur la liste des espèces protégées, c'est simplement car il y a de toutes petite populations en France et en Corse et qu'il passe donc sous la législation des reptiles/amphibiens de France, comme les reptiles de Guyane qu'on trouve en Suisse et aux USA !. En Afrique du Nord, ce n'est pas une espèce en voie de disparition, loin de là, même si elle est menacée. Pourquoi si on trouve maintenant des tortues grecques n.c. à la FT , ne pourrions nous pas avoir aussi des caméléons.

Dernière chose. Le but de mon message était d'avoir d'autres exemples d'expériences réussies dans le maintien, voire la repro, de cette bête.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je dirais que ceux qui ont des résultats avec cette espèces vont les garder pour eux, à moins de vivre hors UE, puisque si il se déclaraient publiquement ils seraient susceptibles de faire l'objet de poursuites pénales, et pourquoi pas de perdre leur CC si il en on décroché un.

D'autres espèces sont sans doute au moins aussi difficile de maintenance et pourtant des résultats existent. Depuis quelques années les terrariophiles ont pigé les bases de la maintenance de cette famille. Les progrès techniques, en terme d'éclairage surtout, ont rendu possible la maintenance de ces lézards exigeants loin de leur zones de répartition.

 

Celà ne rend pas tes arguments recevables pour autant. :D

Tu pourras toujours trouver un tas d'excuses déculpabilisantes, ça n'y changera rien.

Le premier est de glisser sur la pente "pauvres bêtes, elles seront mieux chez moi". Effectivement elle mettront plus de temps à mourir.

Le deuxième c'est de mettre en avant le fait que les populations locales font bien pire et de considérer comme légitime et pas grave d'en profiter au passage. C'est un peu comme si un touriste de passage à Paris en pleine manif (pas compliqué ça arrive souvent) volait dans une boutique prise dans la tourmente des casseurs en partant du principe que de toute façon ces manifestants parisiens vont tout saccager dans les heures qui suivent :D

L'argument du sauvetage d'une espèce est aussi discutable. On sait déjà comment élever avec succès cette esp. Il n'y a donc plus grand chose que des terrariophiles de part le monde pourraient découvrir pour faire avancer les choses. Avoir de nombreuses naissances en captivité c'est TRES BIEN et très important puisque ça limite très fortement les prélèvements....mais ça ne change RIEN au statut de l'espèce dans la nature. Statut dont tu nous dis, et tu dois être bien informé, qu'il n'est pas inquiétant. Si tu avais quelques sources ça m'intéresse. La réintroduction en milieu nat ne peut s'envisager qu'à partir du moment ou il y a des mesures de protections efficaces là ou les individus vont être relâchés. C'est loin d'être le cas.

En plus le problème du contrôle des origines et de la "pollution génétique" n'est pas à la portée de grand monde. Même les américains s'y cassent les dents avec des espèces à la répartition extrêmement réduite.

Les moyens devraient plutot être mis du côtés de la protection sur place de ces espèce. La protection est toujours compliquée dans des pays ou règne une grande misère, ou en proie à des conflits. En plus lorsqu'elle touche à des espèces peu spectaculaire dont la majorité se fout comme de sa première... (ou sont l'objet d'une haine particulière) ça devient très compliqué. Généralement ces espèces (les reptiles par ex) profitent des retombées de la protection d'espèces phares.

Certains travaillent à sensibiliser les populations et les décideurs. C'est un travail de fou et il faut les aider comme on peut essayer de les aider en parlant de leur travail....et en n'achetant pas ces animaux sur les souk ou ailleurs. Plutot profiter de ses vacances pour filmer ce qui se passe sur les marchés et diffuser ensuite les infos pour sensibiliser les gens (avec le net c'est simple) et pourquoi pas essaye d'aider ceux qui y bossent comme on peut.

 

Je conclu en rappelant (j'en ai déjà parlé ici) que j'ai fais la même bêtise que toi en ramenant un caméléon d'Espagne il a de nombreuses années. Une autre fois on m'en a ramené un de Malte. Les deux spécimens ont eu , en gros, le même destin que celui dont tu nous parle. La différence c'est que je savais très bien ce que je faisais. C'est peut-être pire. Mais jamais je n'ai tenté de justifier ce geste qui était, et demeure, une belle connerie. La seule chose que ça m'a appris c'est à maintenir, pas trop mal, des caméléons. Par la suite je me suis occupé d'autres esp et ce que j'avais appris sur le tas m'a beaucoup servi et ça a peut-être servis à prolonger la vie de nombreux autres animaux. Mais ces deux caméléons ont été perdus pour l'espèce. Car le problème est bien là et pas ailleurs. Il ne s'agit pas de pleurer sur "cette pauvre bête qui n'a pas vécu sa vie". Ces deux caméléons se seraient peut-être fait croqués le jour même par un prédateur, ou au contraire encore vécu plusieurs années. Personne ne peut le savoir. Mais ce qui est certain c'est qu'à partir du moment ou un animal sauvage est capturé et retiré de son milieu, il est, sauf démarches exceptionnelles par la suite, il est irrémédiablement perdu pour l'espèce, même si il vit encore 20 ans en captivité. La captivité dans un but didactique pourrait être acceptable, et même louable. Se servir d'individus captifs pour défendre la cause de l'espèce menacée c'est très bien, et sans doute nécessaire car il est impossible de sensibiliser les gens à ce qu'il ne connaissent pas (ça passe par "voir" ce dont on parle).

Là je dis oui. Mais dans ce cas il s'agit de se mettre en règle avec la Loi et a introduire une demande par rapport à cette démarche particulière. Ca doit être compliqué et pas sur que ça puisse même aboutir. Mais c'est, il me semble, la seule manière acceptable de prétendre à la détention d'une esp protégée :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que tu n'as pas bien compris le sens de mon message.

Tout d'abord quand tu dis : "que la première excuse déculpabilisante est de glisser sur la pente "pauvres bêtes, elles seront mieux chez moi". Effectivement elle mettront plus de temps à mourir." D'abord, je ne me sens pas coupable et deuxièmement, je voulais justement savoir si une longévité de 2 ans était normale ou pas et si j'avais abréger sa vie. Ensuite, quand tu dis : que la deuxième excuse est de mettre en avant le fait que les populations locales font bien pire et de considérer comme légitime et pas grave d'en profiter au passage. Je ne vois pas le rapport entre maintenir une bête dans les meilleurs conditions possibles pendant 2 ans et tuer immédiatement ladite bête ou l'attacher dans un coin d'une pièce pendant trois jours avant de la relâcher en pleine ville. Je passe sur l'analogie avec la manif, car là c'est du délire complet. Après, tu dis qu'on sait déjà très bien comment élever cette espèce. C'était justement le but de mon message et je ne crois pas que celui qui dira qu'il a maintenu et reproduit il y a 10 ans des caméléons en donnant les paramètres de son terra et la nourriture utilisée, risque légalement quoi que ce soit. La prescription ça existe et si tu connais si bien ces paramètres, pourquoi ne les communiques-tu pas. Comme ça, nos amis Suisse pourraient produire des nc.

Maintenant, sur le statut de l'espèce. Premièrement, son inscription comme espèce protégée tient simplement au fait qu'il y a quelques petites populations en Europe du Sud, comme la tortue grecque, et que forcément, elle devient une espèce protégée comme tous les reptiles d'Europe. Si ces populations n'existaient pas, ils pulluleraient dans les animalerie comme les calypstratus. Donc la justification de la protection de cette espèce en particulier me semble très discutable. Deuxièmement, il suffit de se balader dans le Maghreb ou en Turquie, et pas seulement dans les souks, pour voir que c'est une espèce que l'on rencontre souvent, en particulier dans les régions désertiques où elles ont peu de chances de se faire capturer.

Dernier point, quand tu dis que tes deux caméléons, comme le mien, étaient perdus pour l'espèce, ils l'étaient déjà, sauf si, dans ton cas, ils avaient été capturés dans la nature, ce que je ne ferai jamais. Enfin, dernier point, et encore une fois, les autochtones sont les premiers acheteurs de caméléons, donc touristes ou pas, il y en aura toujours en vente sur les marchés. Et pour ce qui est de sensibiliser les habitants à la protection de ces animaux, encore faudrait-il qu'ils soient menacés, il y a du travail !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une longévité de deux ans n'est pas normale, même si les caméléons ne vivent, en général, pas très vieux.

Tu ne te sent pas coupable. Tu n'as même aucun recul sur ta démarche et tu ne fais que te réfugier derrière le fait que 'jamais tu n'aurais capturé un caméléon dans la nature", que celui que tu as acheté a été capturé par quelqu'un d'autre (dans les milieux "désertiques" ou il est si simple de les capturer, exactement comme avec les tortues), et que donc "il était déjà foutu alors autant l'acheter).

Tu te centre sur le destin de l'animal acheté, sur les conditions plus ou moins acceptables dans lesquelles il finira, plus ou moins vite, sa vie. Pourquoi pas?

Moi je veux bien mais le vrai problème n'est pas là. Pour être cynique "on se FOUT de ce caméléon en particulier", le vrai problème n'est pas de savoir si c'est mieux qu'il meure deux ans après en ayant été super bien soigné ou si un gosse l'a transformé en bombe à eau. Bien sur que pour l'individu la première solution est mieux. Mais pour l'espèce ça ne change rien.

Et oui il y a "du travail" sur place.

Nos amis Suisses ne sont pas plus bêtes que ça. Les éleveurs qui réussissent des espèces plus "exotiques" savent bien ce qui conviendrait à celui là. D'ailleurs ce qui convient à calyptratus n'est pas si différent.

L'espèce est protégée, c'est comme ça. D'ailleurs tu le dis toi même, sans protection elle se trouverait dans toutes les animalerie. Adios les populations du sud de l'Europe!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'exemple de la manif n'est pas totalement aberrante.

Bien au contraire, elle reflète l'excuse du"je me cache derrière d'autres pratique pour justifier les miennes".

 

Autre exemple=

En clair, moi j'ai le droit de maintenir un tigre du bengal chez moi, quitte à ce qu'il crève dans les deux ans, car de toute façon, les populations indiennes braconnent ledit tigre pour sa fourrure, donc moi j'y suis pour rien, que prenne ce tigre ou pas, y aura toujours des braconniers en Inde...

Conclusion= Nous avons tous le droit de détenir un tigre du bengal chez nous, la faute si l'espèce disparait n'est pas la nôtre, on a pas à se sentir coupable. :roll:

 

Pour finir tu affirme que le caméléon et la tortue grecque ne sont protégées que par généralisation de la protection de la faune.

C'est faux, leurs espèces sont vraiment dramatiquement en baisse, au delà d'une simple portée globale de règlement administratif.

 

Enfin, quelle tristesse de trouver encore des excuses pour continuer à décimer des animaux qui auraient pu être d'excellents reproducteurs pour leur espèce, au nom de quoi? Une misérable question de prix.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Premièrement, je n'ai jamais dit que la tortue grecque n'était pas menacée. Deuxièmement, je maintiens que s'il n'existaient pas quelques petites populations de caméléons communs en Europe, cette espèce ne serait pas protégée car son aire de répartition s'étend de la cote Atlantique du Maroc à la Turquie et comprend de nombreuses régions désertiques où l'activité humaine est quasi nulle. De plus, je me suis beaucoup promené au Maroc et il n'est vraiment pas difficile de voir des caméléons dans la nature. Un ami a fait les mêmes observations en Turquie et en Egypte. Je ne suis pas sûr qu'il en aille de même pour le calypstratus ! Troisièmement, je parle d'individus achetés dans des marchés et, crois moi si tu veux, mais je ne prélèverais jamais un animal dans la nature (pour répondre à l'exemple du tigre du bengale). Quatrièmement, ce ne sont pas les touristes les principaux acheteurs de caméléons au Maghreb, mais les autochtones. Ainsi, touristes ou pas, il y en aura toujours à vendre dans les souks et si nous connaissions les bonnes conditions pour les maintenir et les reproduire en terra, je continue à penser qu'à défaut de vivre peinardement dans leur milieu naturel, ils seraient mieux dans un terra bien aménagé que dans les souks des pays du Maghreb. Cinquièmement, je n'essaye pas de me donner bonne conscience car à ce niveau là, je n'ai pas de problèmes.

Bien à toi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a plusieurs choses dans ton raisonnement, qui clochent.

Mais on peut ne pas tout mettre dans le même sac.

 

Il ne s'agit pas de savoir si ça serait bien ou pas de réussir à maintenir cette espèce. Personne ne dira qu'en soit ça serait une mauvaise chose. D'ailleurs une maintenance de deux ans c'est pas si mal. Ca vit pas très vieux un caméléon commun. L'espèce est sensiblement aussi difficile, ou aussi facile selon le point de vue, à maintenir que d'autres espèces. Le problème majeur c'est d'assurer un suivit de tous les instants. Pas de relache possible.

Mais la question n'est pas là.

 

Le problème est que tu conteste la mesure de protection sous le couvert d'intérêts obscures pour les Européens à protéger cette espèce. Je ne te suis pas très bien là dedans, je ne vois pas ou est le problème à se préoccuper de "ses" populations alors qu'ailleurs on laisse la situation empirer....

 

Tu remets également en question le statu de l'espèce. Tu prétends qu'elle n'est "pas si menacée que ça" parce tu en as vu "assez facilement en te baladant dans des zones désertes". C'est un peu court. L'apparente "abondance" d'une espèce donnée dans un lieu donné ne signifie en rien que l'espèce n'est pas menacée.

De plus c'est exactement dans ces même endroit que les "ramasseurs" prélèvent les caméléons et les tortues, là ou justement il y en a "pas mal" et ou il est facile de les ramasser. Lorsqu'une zone "ne donne plus" ils s'en vont ramasser ailleurs. C'est aussi simple que ça.

 

Du coté de "je l'ai attrapé moi-même" versus "quelqu'un l'avait fait avant et je ne l'ai QUE acheté" ça insiste :D Ca ne change rien au problème, et même ça agrave le trafic puisque ça accroit la demande (même si c'est l'offre qui crée la demande, n'importe quel agent marketing sait ça).

Le fait que seul un petit pourcentage des animaux capturés ne quittent le pays ne change rien non plus au problème. En tout cas ça ne dédouane pas l'acheteur étranger, surtout si il est au courant de la législation en vigueur dans son pays.

Après à chacun de faire ses choix, c'est une éthique personnelle avant tout. Et puis la douane à l'occasion rappelle la règle :D Je n'ai pas le montant actuel de l'amende mais je crois me rappeler que c'est plusieurs milliers d'euros. Et on ne doit pas se plaindre, en Australie c'est la prison :D

Et oui quelqu'un qui déclarerait sur un forum public s'expose à des poursuites. Les forum sont régulièrement visités, ça n'a rien d'un délie parano. :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oh là là !

C'est marrant de voir toutes ces réactions :roll: . Relisez mon premier message et vous verrez qu'un prof de français vous mettrez "hors sujet".

Et si ça peut vous rassurez pour mes finances, ledit caméléon dont je parlais est décédé depuis 3 ans. Donc, je crois qu'aux yeux de la loi, on ne peut rien me reprocher au jour d'aujourd'hui.

En tout cas, merci pour toutes ces belles leçons de morale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Bon, je sais que c'est une espèce protégée, mais y aurait-il certains membres du forum qui aurait eu des expériences réussies avec cette espèce, voire des reproductions. Je ne sais pas si je craquerai à nouveau, mais quand je vois ces pauvres bêtes qui sont vendues dans les marchés du Maghreb, je maintiens qu'ils seraient mieux dans un beau terra tenu par un amateur compétent"

 

Il n'y a pas de hors sujet ,simplement, personne ayant un minimum de conscience ne te donnera de conseil pour maintenir cette espèce car comme tu le dis si bien :

-"Je ne sais pas si je craquerai à nouveau" donc apparement le fait d'avoir laisser dépérir un animal protégé ne te pose de soucis ..Il n'y a aucun exploit avoir maintenu un cameleo cameleo pendant 2 ans ...même 5 !

 

-"je maintiens qu'ils seraient mieux dans un beau terra tenu par un amateur compétent" NON c'est en liberté qu'ils ont leur place !

 

-"mais quand je vois ces pauvres bêtes qui sont vendues dans les marchés du Maghreb" : achètes les et vas le relacher plus loin dans ce cas

 

La demande crée l'offre si personne n'achète ils arrèteront de les vendre..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Oh là là !

C'est marrant de voir toutes ces réactions :roll: . Relisez mon premier message et vous verrez qu'un prof de français vous mettrez "hors sujet".

Et si ça peut vous rassurez pour mes finances, ledit caméléon dont je parlais est décédé depuis 3 ans. Donc, je crois qu'aux yeux de la loi, on ne peut rien me reprocher au jour d'aujourd'hui.

En tout cas, merci pour toutes ces belles leçons de morale.

 

Ca ne te concerne pas. D'ailleurs tu n'as effectivement pas l'air du tout concerné par tout ça. Il s'agit d'informer. Tous les ans de nombreux reptiles suivent le même chemin que ton caméléon. Ca fait tjs une drôle de surprise à l'aéroport quand les Douanes annoncent la couleur. Ceux qui seront prévenus avant ne se laisseront peut-être pas berner par certains arguments fallacieux qui les incitent à acheter à l'occasion de vacances.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout d'abord reptilink.com, je ne considère pas du tout que j'ai laissé dépérir cette bête comme tu le dis pendant deux ans. De bébé de quelques centimètres, il est devenu un grand et bel adulte qui a été en pleine forme pendant 18 mois et son terra était vraiment ce qu'on peut faire de mieux; un terra grillagé de 60 x 60 x 120 de hauteur avec des plantes naturelles et nourri de mars à octobre avec des insectes sauvages qu'un ami m'envoyait des alpes toutes les semaines. Le reste de l'année, il devait se contenter de grillons commerciaux. Si ça c'est laisser dépérir une bête, tous les possesseurs de calypstratus sont à mettre dans le même sac que moi, voire tous les terrariophiles, car c'est vrai qu'on ferait tous mieux de ne pas avoir de reptiles et qu'il serait préférable de les laisser mener leur vie dans leur milieu naturel et je ne vois pas ce que change le fait qu'on parle d'une espèce protégée. Quant au fait qu'il ait perdu l'usage de ses yeux après 18 mois, personne sur ce forum n'a eu à déplorer la mort d'une bête ? Allons, sachons raison garder.

Sur le problème de l'offre et de la demande, relis-moi car tu verras que j'ai insisté sur le fait que les premiers acheteurs sont les autochtones et si je dis ça, c'est que je connais bien le Maghreb. Donc, touristes ou pas touristes, il y aura toujours autant de caméléons dans les souks.

Enfin, il y a une semaine environ, quelqu'un a passé un message sur ce forum pour demander comment s'occuper d'un caméléon qu'il venait de ramener de Tunisie. Si tu trouves que la bonne attitude est de ne surtout pas lui donner de conseils et de laisser sa bête mourir, j'ai du mal à comprendre ton raisonnement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ton caméléon est loin d'avoir eut les soins adéquoies. La première chose aurait été de le faire examiner par un vétérinaire compétent pour voir s'il avait des parasites interne (à 99.9% de chance d'en avoir) et de le traîter en conséquence. En lui donnat des insectes de l'extérieur, tu le contamines encore plus de parasite interne. Parasite interne + stress = augmentation subite des parasites internes donc des fortes chance qu'il soit mort à cause de celà. 18 mois, c'est vraiment peu. Quand j'ai eut mes uromastyx, si j'aurais fait la même chose que toi... ils seraient tous mort en ce moment. Ce n'est pas un jeu les reptiles WC et c'est loin d'être une parti de plaisir. Tu as prit un animal sans avoir prit tes responsabilités jusqu'au bout... en plus, c'est un reptile protègé. Si tous les européens feraient comme toi, il ne resterait plus de caméléon en milieu naturel. Si les gens de ce pays les vendent dans les marchés... laisse les faire, le marché va juste rester interne donc moins d'acheteur. Si tu tiens absolument à sauver le petit caméléon de ce marché... achètes-le et remet-le dans la nature. Un point c'est tout !

 

relis-moi car tu verras que j'ai insisté sur le fait que les premiers acheteurs sont les autochtones

J'ai sursauté en voyant le mot autochtones... j'aimerais savoir le sens que tu lui donnes ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

1/ insectes sauvages ??!! dont tu ignores si ils ont ingéré des pesticides au lieu de te contenter d'insectes issus d'élevage.

 

2/ 18 mois en plein forme ...tu crois que c'est combien la durée de vie d'un Caméléo caméléo ??

 

3/ Un oeil puis l'autre ... tu es allé montrer l'animal à un véto ???

 

4/ "tous les possesseurs de calypstratus sont à mettre dans le même sac que moi, voire tous les terrariophiles" non car il y a des lois et elles sont les mêmes pour tous ...sauf toi apparement.

 

5/ Pour bien connaitre moi aussi le Maghreb non ce n'est pas les locaux qui achètent c genre de bètes.D'autre part si c'était le cas eux ont le climat naturel correspondant a cette espèce et ne recrée pas un biotope artificiel.Je suis d'ailleurs curieux de connaitre tes conditions de maintenance.

 

6/ La bonne attitude n'est pas d'aider ces gens là et de leur faire admettre leur conneries et de replacer l'animal chez quelqu'un de compétent et ayant les autorisations.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

1/ Oui, insectes sauvages récoltés en bordure du parc de la vanoise donc risque de pesticides très réduit vu qu'il n'y a pas de cultures aux alentours et assurance d'avoir des insectes bien et naturellement nourris ce qui n'est pas le cas des grillons du commerce même s'ils sont correctement nourris.

2/ Aucune idée, c'était une des questions que je posais dans mon message et auquel personne ne m'a répondu. Si tu connais la réponse, je serais heureux de la connaître. Mais oui pendant 18 mois, il a été je pense en pleine forme. Comportement normal, bonne appétit et excréments bien secs. Comment juger autrement de la bonne forme d'un reptile. J'utilise les mêmes critères pour mes Rhacos. Mais tu as peut-être un truc spécial pour déterminer de la bonne santé d'un reptile ?

3/ Oui, j'en ai vu même deux. Diagnostic : C'est un problème classique avec les caméléons qui provient probablement d'un déficit en quelque chose, mais qu'ils ont été impossible de m'indiquer. Les crèmes antibiotiques n'y ont rien fait.

4/ No comment. J'en ai assez de polémiquer stérilement

5/ Je suis désolé de te dire que tu ne connais probablement pas bien le Maghreb. En Tunisie, on met toujours un caméléon dans la salle où a lieu un mariage car cela est sensé porter bonheur aux mariés. Au Maroc, on les utilise dans un rituel de désenvoûtement très fréquent et aussi, séchés, dans la préparation de différentes potions magiques, mais c'est mieux de le sécher soit même. Sinon, pourquoi ne trouve-t-on que des caméléons dans les souks et aucune des nombreuses autres espèces de lézards qui existent au Maghreb ? 5bis/ Conditions de maintenance calquées sur celles des Calypstratus.

6/ Tu es trop légaliste et les lois ne sont pas toujours, ni bien faites, ni toujours appliquées judicieusement. Voir pourquoi cette espèce a été classée en A.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
1/ Oui, insectes sauvages récoltés en bordure du parc de la vanoise donc risque de pesticides très réduit vu qu'il n'y a pas de cultures aux alentours et assurance d'avoir des insectes bien et naturellement nourris ce qui n'est pas le cas des grillons du commerce même s'ils sont correctement nourris.

 

2 ans de maintenance, et toujours pas pigé que de la nourriture sauvage est majoritairement parasité...

 

2/ Aucune idée, c'était une des questions que je posais dans mon message et auquel personne ne m'a répondu. Si tu connais la réponse, je serais heureux de la connaître. Mais oui pendant 18 mois, il a été je pense en pleine forme. Comportement normal, bonne appétit et excréments bien secs. Comment juger autrement de la bonne forme d'un reptile. J'utilise les mêmes critères pour mes Rhacos. Mais tu as peut-être un truc spécial pour déterminer de la bonne santé d'un reptile ?

 

Il me semble qu'une personne a répondu à cette question dans les début du sujet. durée de vie "normalel" d'un caméléo caméléo bien traité, environ 5 ans.

 

3/ Oui, j'en ai vu même deux. Diagnostic : C'est un problème classique avec les caméléons qui provient probablement d'un déficit en quelque chose, mais qu'ils ont été impossible de m'indiquer. Les crèmes antibiotiques n'y ont rien fait.

4/ No comment. J'en ai assez de polémiquer stérilement

 

5/ Je suis désolé de te dire que tu ne connais probablement pas bien le Maghreb. En Tunisie, on met toujours un caméléon dans la salle où a lieu un mariage car cela est sensé porter bonheur aux mariés. Au Maroc, on les utilise dans un rituel de désenvoûtement très fréquent et aussi, séchés, dans la préparation de différentes potions magiques, mais c'est mieux de le sécher soit même. Sinon, pourquoi ne trouve-t-on que des caméléons dans les souks et aucune des nombreuses autres espèces de lézards qui existent au Maghreb ?

 

Je suis désolé de te dire que tu ne connais probablement pas bien la terrariophilie ni l'éthique et les principes qu'elle véhicule.

 

6/ Tu es trop légaliste et les lois ne sont pas toujours, ni bien faites, ni toujours appliquées judicieusement. Voir pourquoi cette espèce a été classée en A.

 

Pour la 155 ème , parceque la population est en baisse, explication donné 150000 fois et que tu te refuse à comprendre sous TON PROPRE prétexte que la France l'inclue dans la généralité de protection de la faune française, ce qui est totalement faux, voir une excuse bidon que tu t'es inventé.

 

En dehors même de cette situation, qui es tu pour juger de ce que la loi est bonne ou non, selon qu'elle t'arrange ou pas? c'est l'hopital qui se moque de la charité :roll:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

2 ans de maintenance, de quelle maintenance parles-tu ? Si c'est celle du caméléon en question, il me semble peu probable que sa cécité soit le résultat d'une parasitose et toujours pas pigé que de la nourriture sauvage est majoritairement parasité...Tu crois que les grillons d'élevage sont dépourvus de tout parasites. Pour le problème des éventuels pesticides OK, mais pour les parasites, cela me semble beaucoup plus discutable

 

Il me semble qu'une personne a répondu à cette question dans les début du sujet. Non, pas explicitement. durée de vie "normalel" d'un caméléo caméléo bien traité, environ 5 ans Merci, j'ai enfin la réponse.

 

Je suis désolé de te dire que tu ne connais probablement pas bien la terrariophilie ni l'éthique et les principes qu'elle véhicule. Je ne vois pas le rapport avec le point évoqué, à savoir que les caméléons sont achetés en bonne partie par les autochtones. Quant à ma connaissance de la terrariophilie, je reconnais que, comme tout le monde, j'ai encore beaucoup de choses à apprendre. Maintenant, parler d'une soit disant éthique alors que de nombreux terrariophiles achète des animaux non nc, ça me fait doucement rigoler. Si on veut être éthiquement irréprochable n'achetons que des nc

 

 

Pour la 155 ème , parceque la population est en baisse, explication donné 150000 fois et que tu te refuse à comprendre sous TON PROPRE prétexte que la France l'inclue dans la généralité de protection de la faune française. Non, pas française, mais européenne , ce qui est totalement faux, voir une excuse bidon que tu t'es inventé Tu as une étude à m'indiquer, montrant que les populations sauvages sont menacées ?.

 

En dehors même de cette situation, qui es tu pour juger de ce que la loi est bonne ou non. Je suis ce que je suis et j'adore connaître le pourquoi des choses , selon qu'elle t'arrange ou pas? c'est l'hopital qui se moque de la charité Pfff. Là, j'ai besoin d'une explication de texte.

 

Pour clore ce débat, rassure-toi, je ne compte pas tenter d'élever de caméléons communs pour l'instant. Par contre, lorsque je prendrai ma retraite au Maroc, il est probable que j'essayerai. Mais cela est encore lointain et j'aurai peut être rejoins mon caméléon d'ici là.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Si c'est celle du caméléon en question, il me semble peu probable que sa cécité soit le résultat d'une parasitose

Celà peut très bien être dut à cause d'un problème au niveau de la maintenance...

 

Tu crois que les grillons d'élevage sont dépourvus de tout parasites. Pour le problème des éventuels pesticides OK, mais pour les parasites, cela me semble beaucoup plus discutable

Les insectes que j'achète n'ont pas de parasite interne. Je suis très sensible au moindre signe de parasitose chez mes reptiles et je leur fais passer des tests de selle régulièrement. Il m'est arrivé une fois un cas que mes pogonas avaient attrapés des vers ronds et c'était à cause d'une mauvaise batch de rongeurs. Je pourrais te montrer un beau cas de gecko tokay qui avait été nourrit exclusivement d'insecte de l'extérieur, il était bourré de vers rond à un tel niveau qu'il m'a défèqué dessus avec une selle ensanglantée rempli de vers rond encore vivant.

 

 

 

J'ai sursauté en voyant le mot autochtones... j'aimerais savoir le sens que tu lui donnes ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×
×
  • Créer...