Aller au contenu

 

Photo

EDIT : question maintenance Euprepiophis (elaphe) mandarina


Ce sujet a été archivé. Cela signifie que vous ne pouvez pas répondre à ce sujet.
33 réponses à ce sujet

#21 OFFLINE   Fabeleven

Fabeleven

    Membre expert

  • Banni
  • 7 091 messages

Posté 13 février 2009 - 17:58

j'avoue que le mandarina me plait aussi beaucoup et que j'espere en trouve a hamm. :)


moi aussi :D

dans qques semaines on aura 10 topic photos : Ma mandarina :lol:

ça va etre sympa ^^

#22 OFFLINE   kos62

kos62

    Membre régulier

  • Membre
  • 97 messages

Posté 13 février 2009 - 18:10

j'espere que j'en ferai un;ça voudrai dire que j'ai reussi a en avoir :D

#23 OFFLINE   S@p3uR

S@p3uR

    Membre fidèle

  • Topic Starter
  • Membre
  • 103 messages

Posté 13 février 2009 - 19:57

Evite le terreau sauf si tu veut y mettre des vraies plantes :o

T°30 au point chaud et 25° au point froid (sauf erreur) :wink:


Pour le terreau je ne sais point mais pour la t° une chose est sure c'est bcp trop chaud ^^ elle regurgite des que la t° dépasse 26°

#24 OFFLINE   Fabeleven

Fabeleven

    Membre expert

  • Banni
  • 7 091 messages

Posté 13 février 2009 - 20:27

trouvé sur le site : http://www.serpents..../guillaume.html

je copie/colle :

l'Elaphe Mandarina est vraiment, mais vraiment un serpent merveilleux, de loin le plus beau (bon, c'est subjectif, mais je crois ne pas être le seul à le penser), il est fascinant.... La Mandarina est marron-gris rehaussé de noir de jai et de jaune d'or, et mesure 1m20 environ. Elle vit en moyenne et haute montagne, au nord de la Birmanie et au Sud de la Chine. Elle est nocturne et se cache tout le temps ; elle chasse rongeurs et oiseaux. Elle est hyper timide et réclame plus que tout autre ratier du calme : de nombreuses cachettes, beaucoup de branches et des plantes artificielles. De plus, il lui faut une grande humidité tout en laissant son sol sec. Mais le plus important est qu'elle ne supporte pas les hautes températures : 20° à 24° le jour, 18 à 20° la nuit. La nuit, on lui offre souris et ratons, mais si le terrarium ne reproduit pas exactement ses besoins écologiques, elle refusera automatiquement de s'alimenter. Bon, il y a tout de même quelques éleveurs qui ont su la reproduire, et les spécimens issus d'élevage sont plus faciles à élever et moins fragiles.. Si vous voulez tenter l'aventure, je peux vous mettre en contact avec des éleveurs chevronnés, mais pensez-y à deux fois car même plus faciles à élever, ses individus nés en captivité restent néanmoins délicats. Donc, débutants s'abstenir !

#25 OFFLINE   ludo b

ludo b

    Serial poster

  • Membre
  • 8 895 messages

Posté 13 février 2009 - 20:36

Je ne pense pas qu'un point chaud, très localisé donc, à 30°c (on parle d'un max absolu, donc pas 32°c parce que c'est presque 30 :D ) puisse poser un problème à partir du moment ou la t° moyenne du bac reste basse, entre 20 et 25°c. D'ou l'importance de la t° de la pièce ou se trouve ce bac. Dans une pièce globalement "chaude" (à plus de 18-20°c) la t° de ce bac sera presque tjs globalement trop élevée. Les meilleurs résultats sont obtenu dans des pièces fraiches (max 18°c en journée, vers 15 la nuit) ce qui permet l'usage d'un petit point chaud dont le serpent aura l'usage pour digérer.

Côté sol on peut utiliser l'Aspen qui a l'avantage de laisser le serpent creuser des tunnels qui ne s'effondrent pas sur eux-même. C'est un énorme avantage pour un serpent aux tendances fouisseuses bien marquées.
Mais parfois l'Aspen a tendance à moisir en milieu trop humide.
Un autre sol super, qui lui ne pourrira pas mais qui n'a pas l'avantage sus-cité de l'Aspen, est le "Cypress mulch" broya de cyprès vendu par la même marque (le nom m'échappe à l'instant, Zoomed?). Ce sol peut être très humide, comme un sol de forêt, et ne pas moisir. Il est aussi très doux au contact et donc fort apprécié par ce type de serpent.

Un dernier détail est peut-être crucial avec ce genre de serpent fortement sujet au stress. Son bac doit être très "encombré" au niveau déco. Il faut absolument oublier le style minimaliste "une branche+une cachette froide+une cachette chaude+un caillou" qui convient à d'autres nettement moins stressables (comme les gutt ou certains lampro par ex).
Là ça doit ressembler à un sol de forêt, avec plein de machins qui trainent partout (branches, feuilles mortes, écorces, touffes de mousses, pierres plates...) afin que le serpent puisse se balader en toute discrétion à tout moment sans se sentir à découvert. Rien n'empêche d'alléger un peu la déco au fil des années de maintenance si la bête semble moins sujet au stress. Bien sur ça complique un peu l'entretien du bac mais je pense sincèrement que ça en vaut le coup.
Attention à la gestion du taux d'humidité, tjs délicate en milieux confiné.

#26 OFFLINE   Fabeleven

Fabeleven

    Membre expert

  • Banni
  • 7 091 messages

Posté 13 février 2009 - 21:36

tu en élèves toi Ludo ?
(comme ça, si on a besoin, on saura à qui demander :D)

#27 OFFLINE   jolieverone

jolieverone

    Membre fidèle

  • Membre
  • 152 messages

Posté 14 février 2009 - 00:49

Je ne pense pas qu'un point chaud, très localisé donc, à 30°c (on parle d'un max absolu, donc pas 32°c parce que c'est presque 30 :D ) puisse poser un problème à partir du moment ou la t° moyenne du bac reste basse, entre 20 et 25°c. D'ou l'importance de la t° de la pièce ou se trouve ce bac. Dans une pièce globalement "chaude" (à plus de 18-20°c) la t° de ce bac sera presque tjs globalement trop élevée. Les meilleurs résultats sont obtenu dans des pièces fraiches (max 18°c en journée, vers 15 la nuit) ce qui permet l'usage d'un petit point chaud dont le serpent aura l'usage pour digérer.

Côté sol on peut utiliser l'Aspen qui a l'avantage de laisser le serpent creuser des tunnels qui ne s'effondrent pas sur eux-même. C'est un énorme avantage pour un serpent aux tendances fouisseuses bien marquées.
Mais parfois l'Aspen a tendance à moisir en milieu trop humide.
Un autre sol super, qui lui ne pourrira pas mais qui n'a pas l'avantage sus-cité de l'Aspen, est le "Cypress mulch" broya de cyprès vendu par la même marque (le nom m'échappe à l'instant, Zoomed?). Ce sol peut être très humide, comme un sol de forêt, et ne pas moisir. Il est aussi très doux au contact et donc fort apprécié par ce type de serpent.

Un dernier détail est peut-être crucial avec ce genre de serpent fortement sujet au stress. Son bac doit être très "encombré" au niveau déco. Il faut absolument oublier le style minimaliste "une branche+une cachette froide+une cachette chaude+un caillou" qui convient à d'autres nettement moins stressables (comme les gutt ou certains lampro par ex).
Là ça doit ressembler à un sol de forêt, avec plein de machins qui trainent partout (branches, feuilles mortes, écorces, touffes de mousses, pierres plates...) afin que le serpent puisse se balader en toute discrétion à tout moment sans se sentir à découvert. Rien n'empêche d'alléger un peu la déco au fil des années de maintenance si la bête semble moins sujet au stress. Bien sur ça complique un peu l'entretien du bac mais je pense sincèrement que ça en vaut le coup.
Attention à la gestion du taux d'humidité, tjs délicate en milieux confiné.


De bons conseils que ta donné ludo b :-D

En clair un serpent que tu ne verra pas beaucoup, et très difficile a maintenir, au delà des 28°C commence les problèmes, en été si tu na pas de quoi stabilisé, climatisation ou cave fraiche par exemple tu risque de le retrouvé sur le dos, un ami très compétent dans le domaine en maintien depuis quelques années déjà, mais en as perdu beaucoup déjà aussi, qui eux étais encore des imports (sauvage ) alors que aujourd’hui tu peut trouvé du NC, mais attention l’erreur ne serra pas pardonnée.

#28 OFFLINE   S@p3uR

S@p3uR

    Membre fidèle

  • Topic Starter
  • Membre
  • 103 messages

Posté 14 février 2009 - 01:15

alors aujourd'hui j'ai acheté le matos et préparé le terra j'ai déjà reservé la bête le temps de faire mes réglages et de m'adapter en fonction de ces dis réglages
Pour l'instant en lieu et place d'une faunabox conseillée je préfère adapté un petit exo terra 45x45x45

Mes achats :

*un terra donc =) ( pas à fond perdu il me servira toujours pour un gecko par la suite quand elle aura grandi )
*moults feuillages artificiels de divers plantes, une orchydée bien sympathique aussi tjrs artificielle no panic ^^
*un thermostat "thermostab" ts500 dual avec temperature mini et maxi
*pour le substrat j'ai opté pour quelque chose qui ressemble mais pas de la même marque à ta deuxieme solution après avoir longtemps hésité avec l'aspen donc c'est comme un tapis de foret humide super doux au toucher c'est une brique qu'on dilue avec de l'eau ca forme de l'humus c'est de chez "proterra"
*Bol d'eau moyen pas trop haut


Pour le reste thermo , hygro, cachettes c'est du recyclage de ce qui trainait après désinfection du surplus de mes EM

Il me manque quelque chose ?

Pour les T° j'ai réglé à mon point chaud une t° minimale de 23°C et maximale de 28°C ça me laisse une marge
Pour ce qui est de la température de la pièce, c'est une pièce que je refais intégralement qui sera entièrement consacré aux reptiles elle ne sera pas chauffé ou très peu donc je n'obtiendrai jamais de grosses températures et vu le climat sur la région parisienne je ne m'inquiète pas trop concernant l'été, il me suffira de laisser fermer volets, portes pour garder le frais

J'attends de voir ce que donne l'hygro pour l'instant elle est à plus de 80% mais elle va redescendre je ferai des tests cette semaine avec différentes vaporisations

Sinon une question me taraude n'étant pas expert avec les EM en matières d'humiditée :D que pensez vous des brumificateurs pour batraciens ? cela doit gener le serpent non ?

#29 OFFLINE   askook

askook

    Membre fidèle

  • Membre
  • 126 messages

Posté 14 février 2009 - 01:27

voici la partie " maintenance en captivité' d'une fiche d'élevage d'Euprepiophis mandarina faite à partir de mon expérience concernant cette espèce.

Vie en captivité

Pour réussir l’élevage de cette espèce "mythique" de la terrariophilie, il est important de répondre aux très fortes exigences de sa maintenance. Au moindre écart, cela peut devenir catastrophique.
Dans cet article, vous trouverez les données que l’on rencontre fréquemment dans la littérature et sur le net, ainsi que ma propre expérience d’élevage de spécimens d’Euprepiophis mandarinus, qu’ils soient d’origine sauvage ou nés en captivité "NC".

Le choix d'un spécimen
Si vous vous lancez dans l'élevage d'Euprepiophis mandarinus, faites l'acquisition d'un spécimen "NC', même si le prix de celui-ci, à partir de 250€ pour un spécimen nouveau-né, est au minimum le double d'un spécimen d'origine sauvage (de 80 à 100 €).
Mais en quelques semaines, vous vous rendrez compte qu'en essayant de faire quelques économies, vous avez fait une grosse erreur..
La plupart des spécimens d'origines sauvages sont parasités, déshydratés et affaiblis par des conditions déplorables de maintenance, après leur capture dans le pays d'origine. 90% des serpent ratiers mandarin sauvages meurent avant d'arriver sur le marché de la terrariophilie. Pour ceux qui ont la chance d'arriver chez un éleveur, très peu ne survivent plus de 6 mois à une maintenance en terrarium.
En résumé, ne tenter l'élevage d'Euprepiophis mandarinus qu'en achetant absolument des spécimens Nés en Captivité.

Image IPB
Spécimen mâle NC. Photo de Chance et d'Askook

Image IPB
Spécimen femelle sauvage. Photo de Chance et d'Askook



Petite annecdote: Dans les années 90, j'avais commandé un couple de "mandarina" sauvage. Le vendeur me contacte pour me dire que mes spécimens étaient arrivés. Dès le lendemain et après 3 heures de route, me voilà, fatigué mais tellement heureux, devant la boite contenant mes "joyaux". En ouvrant la boite, j'ai eu le désagréable surprise de trouver deux spécimens morts. Les "mandarina" étaient mortes pendant la nuit...

Terrarium

Le terrarium dont la taille peut varier de 80 à 120 cm de long x 40 à 70 cm de profondeur x 50 cm de haut, devra être en verre plutôt qu’en bois, en raison d’un taux d’humidité assez élevé, qui pourrait apporté de la moisissure dans un terrarium fabriqué en bois. L’aération devra être importante, pour éviter toute stagnation d'air, mais sans être excessive.
Le terrarium devra être aussi placé dans l’endroit le plus frais de la pièce d’élevage et le plus bas possible. Tout cela pour obtenir la température la plus basse possible.
Mes terrariums sont de dimensions 105 x 60 x 50 cm pour les spécimens adultes et de 60 x 50 x 45 cm pour les plus jeunes ou ceux en période d’adaptation. Mes spécimens "NC" vivent dans des terrariums en bois, alors que mes "sauvages" sont installés dans des terrariums en verre.

Température:
La température est le premier point important pour la maintenance d’Euprepiophis mandarinus. Dans la littérature, il est possible de trouver des données de températures diurnes comprises entre 24° C (au point froid) et 30° C (le maximum au point chaud). Il me parait raisonnable de ne jamais dépasser les 27° C au point le plus chaud. Les spécimens originaires du Viêt Nam supportent mieux les températures élevées. Les températures nocturnes seront quant à elles, comprises entre 18 et 20° C.
Pour mes spécimens sauvages originaires de Chine, 25° C au point chaud, est le maximum toléré. Au dessus, ces spécimens s'installent dans le récipient d’eau et la régurgitation des proies est systématique. Le point le plus frais dans leur terrarium se situe aux alentours de 20° C. Pour mes spécimens "NC", mêmes s’ils supportent de brèves périodes à 28° C, la température, en journée, au point chaud est de 26° C. Pour eux, le point froid est à 22° C.
Pour toutes mes couleuvres de jade, le chauffage est éteint la nuit pour que la température nocturne soit aux alentours de 17-18° C.

Hygrométrie:
Le taux d’hygrométrie, deuxième point important, doit se situer aux environs de 80%. Ce taux d’hygrométrie est obtenu en pulvérisant deux à trois fois, par jour, le décor du terrarium d’eau froide. Cela permet aussi de diminuer la température lors des périodes de chaleur.
Le taux élevé d’hygrométrie est nécessaire au printemps et en automne, alors que pendant l’été il peut être moins important.
Attention que le sol ne soit pas détrempé, qu’il n’y ai pas de condensation sur les vitres et de ne pas pulvériser, de l'eau froide, directement sur les animaux.
Pour mes spécimens sauvages, le taux de 80% d’humidité est respecté. Pour les "NC", un taux d’humidité un peu plus bas (60 %) est très bien accepté à condition qu’ils aient à leur disposition une boite remplie de sphaigne humide.

Image IPB
Photo de Chance et d'Askook


Eclairage:
L’intensité de l'éclairage doit être moyenne. L’éclairage peut être diffusé, pendant une période de 10 à 12 heures en pleine saison, par tubes fluorescents ou par spot muni d’une ampoule de 40W et d’un réflecteur. Toujours mettre le système d’éclairage à l’extérieur du terrarium, pour éviter toute source de chaleur supplémentaire.
Pour ma part, en raison d’une bonne luminosité naturelle de la pièce d’élevage, aucun système d’éclairage n’est utilisé, même s’il est présent dans les terrariums en bois au cas où.

Décor:
De part leur comportement timide, le décor d’un terrarium recevant des Euprepiophis mandarinus est un autre point important.
Celui-ci devra comprendre différentes cachettes posées sur le sol ou enfouies et formant un réseau, sous une épaisse couche de substrat (de 10 à 15 cm), qui peut être composé de terreau, de tourbe ou de sphaigne. Le substrat choisi, devra supporter les 80% d'hygrométrie.
Le substrat que j’utilise est la sphaigne. Très aérée, elle permet à mes couleuvres de jade de se déplacer facilement sous le substrat, pour ne laisser apparaître que de temps en temps leur tête. Je place, aussi, sous les cachettes posées au sol, un petit bout de gazon artificiel ou papier essuie-tout, car c’est à cet endroit que je dépose la nourriture pour les spécimens (les "sauvages") qui ne se nourrissent que dans leur terrarium.
Quelques plantes artificielles posées au sol, viendront compléter le décor et au cas échéant, servir de cachettes. Des branches peuvent être aussi installées, même si la plupart du temps, elles ne serviront pas. Il arrive quand même, que l’on retrouve de temps en temps un spécimen perché sur l’une d’elle.
Un récipient de bonne taille, mais pas très haut, rempli d’eau toujours propre est indispensable.

Image IPB
Photo de Chance et d'Askook


Nourriture
En captivité, la nourriture d’Euprepiophis mandarinus est composée que de rongeurs (souris, rats). Le nourrissage se fait principalement le soir et dans le terrarium pour éviter tout stress aux couleuvres de jade.
Pour les spécimens nouveau-nés, un premier repas composé d’un souriceau est très vite accepté. Il suffit après de donner des proies adaptées à la taille du serpent. Dans la plus grande majorité des cas, les serpents ratiers mandarin n’acceptent que des petites proies peut mobiles ou fraîchement tuées et refusent toutes proies ayant du poil.
Mes spécimens "sauvages" font partie de cette majorité, alors que les spécimens adultes "NC" acceptent des souris poilées. Certains "NC" acceptent, même, de manger hors du terrarium.

Reproduction
La reproduction d’Euprepiophis mandarinus n’est plus quelque chose d'exceptionnel, à condition de bien maîtriser quelques paramètres et de posséder des spécimens reproducteurs âgés de 3 ans, même si certaines femelles sont matures dès l'âge de 18 mois (Halimi. A & Cohen. J.P).
Le premier est la période d’hibernation Elle est obligatoire pour stimuler les spécimens reproducteurs. Celle-ci se fera pendant 3 à 4 mois, dans l’obscurité, à une température comprise entre 5 et 12° C. L’on peut faire aussi une hivernation à 14/15° C, en sachant qu’à cette température certains spécimens sont encore actifs et peuvent manger et digérer.
L’hibernation de mes Euprepiophis mandarinus se fait entre le mois de novembre et de février à une température de 10°C.
A la sortie d’hibernation, et après avoir bien alimenté les spécimens reproducteurs, les accouplements nocturnes, d’une durée allant de 10 à 30 minutes, souvent nombreux et violents (les mâles saisissent les femelles en les mordant fortement au niveau du cou) peuvent commencer. Les femelles sont réceptives que sur une très courte durée. Cela explique peut-être l’acharnement que mettent les mâles à vouloir s’accoupler.

Pour que la femelle puisse pondre en toute tranquillité, il faut l’isoler du mâle et prévoir un pondoir, de taille adaptée, rempli de vermiculite ou de sphaigne humide. A cette période, éviter d’avoir du substrat humide dans le terrarium, pour que la femelle aille, obligatoirement, déposer ses œufs dans le pondoir.
Entre le mois de mai et juin, de 3 à 12 œufs seront pondus en fonction de la taille de la femelle et de son origine (les spécimens du Viêt Nam ont de plus grosses pontes).
L’incubation des œufs se fait à une température comprise entre 26 et 28° C
- à 26° C (de 50 à 55 jours d'incubation, compter 10 jours de plus pour les spécimens originaires du Viêt Nam).
- à 27° C (de 44 à 50 jours)
- à 28° C ( de 43 à 49 jours)


Image IPB
Image IPB


Les nouveau-nés mesurent à la naissance 30 cm (40 cm pour les vietnamiens). Ils seront élevés séparément dans des boites d’élevage rempli de mousse humide (les jeunes spécimens sont très sensibles à la déshydratation), à une température de 28°C.
Après une première mue qui survient aux environs du 10 ème jour, le premier repas, proposé le soir, sera composé d’un souriceau nouveau-né et sera accepté sans grande difficulté.

Comportement
Timide, Euprepiophis mandarinus fuit dès que l’on s’approche de son terrarium. Il est très difficile de l’observer. Si certains spécimens se laissent attraper assez facilement, d’autres n’hésitent pas à faire vibrer leur queue et à se projeter (gueule en avant). Par contre, je n’ai jamais connu de spécimen mordeur.

#30 OFFLINE   S@p3uR

S@p3uR

    Membre fidèle

  • Topic Starter
  • Membre
  • 103 messages

Posté 14 février 2009 - 01:57

Alors la j'ai envie de dire tu arrives comme le messi non pas lionel :D mais je connais pas l'orthographe :P

J'avais déjà vu cette fiche sur passion élaphe la meilleure que j'ai trouvé d'ailleurs je me suis basé sur celle-ci car elle est complète
je n'osais pas prendre contact avec toi datant d'octobre je me suis dit que tu devais plus trainer par la ^^

Que penses tu de mon installation ( mon dernier message avant celui la ) vu que tu sembles une des personnes les plus à même de me renseigner

Merci d'avance :D

PS : du coup je te le dis ici magnifiques photos ça donne encore plus envie

#31 OFFLINE   Fabeleven

Fabeleven

    Membre expert

  • Banni
  • 7 091 messages

Posté 14 février 2009 - 07:46

Et nous avons là une fiche complète. :sage:
Avis perso Sapeur : garde ton topic en favoris sur ton PC, tu pourras toujours le ressortir lorsque qqun aura besoin de cette fiche :wink:
par contre, méfie toi des canicules, avec notre climat déréglé, je sais que tu pourras etre sujet à perdre ta mandarina si la chaleur monte de trop.
je serai toi, je ferais un point chaud à 28 (meme avis) mais le point froid, je le ferai à 20 en journée. et la nuit temp° ambiante : 16/20° selon l'époque. pas plus ^^

sinon, comme tu dis, ça donne envie. par contre, ne prend pas à la légère les conseils de Ludo et Jolieverone, ce sont de très bons terrarios qui connaissent énormément de gens qui élèvent etc donc, ne jamais négliger leurs mises en garde :wink:

#32 OFFLINE   ludo b

ludo b

    Serial poster

  • Membre
  • 8 895 messages

Posté 14 février 2009 - 09:55

tu en élèves toi Ludo ?
(comme ça, si on a besoin, on saura à qui demander :D)


J'en ai maintenu, mais au début de 90, du WC malheureusement, à l'époque j'aurais du consacrer mon salaire à un seul juvénile NC, et encore fallait-il en trouver.
Je n'ai pas eu de repro, le mâle était très problématique, anorexique et souffrant régulièrement de troubles respiratoire. Il ne s'est jamais accouplé avec la femelle qui elle était bien plus simple. Je n'ai pas eu l'occase de racheter un mâle avant d'arrêter la terrario quelques années.
Lorsque je vais en bourse je dois avouer que ça me traverse l'esprit :D mais je trouve les juvéniles encore trop cher pour le plaisir que j'en retirerais (les centres d'intérêt changent).

Quelle super fiche!
Très intéressante réflexions sur l'importance de l'origine géographique du taxon et des t° max supportées qui sont liées à cette origine.
Et superbes photos!
Ca se trouve déjà dans la rubrique "fiches"?

#33 OFFLINE   Fabeleven

Fabeleven

    Membre expert

  • Banni
  • 7 091 messages

Posté 14 février 2009 - 10:10

tu en élèves toi Ludo ?
(comme ça, si on a besoin, on saura à qui demander :D)


J'en ai maintenu, mais au début de 90, du WC malheureusement, à l'époque j'aurais du consacrer mon salaire à un seul juvénile NC, et encore fallait-il en trouver.
Je n'ai pas eu de repro, le mâle était très problématique, anorexique et souffrant régulièrement de troubles respiratoire. Il ne s'est jamais accouplé avec la femelle qui elle était bien plus simple. Je n'ai pas eu l'occase de racheter un mâle avant d'arrêter la terrario quelques années.
Lorsque je vais en bourse je dois avouer que ça me traverse l'esprit :D mais je trouve les juvéniles encore trop cher pour le plaisir que j'en retirerais (les centres d'intérêt changent).

Quelle super fiche!
Très intéressante réflexions sur l'importance de l'origine géographique du taxon et des t° max supportées qui sont liées à cette origine.
Et superbes photos!
Ca se trouve déjà dans la rubrique "fiches"?


bon bah alors, c'est pas la peine qu'on te demande quoi que ce soit :lol:
loooooooooooooooool !!!!

par contre, je partage ton point du vue quant à son prix que je trouve excessif pour une gutt. enfin, ceux ci ont baissé, je me rappelle en avoir vu un à la ferme trop l'an dernier à 650€, maintenant, il est à 350€. dans une animalerie près de chez moi, j'en ai trouvé à 300€ mais bon... je préfère économiser encore pour prendre mon BCI Albi Kahl.

sinon, peut etre que l'an prochain, on en trouvera encore moins cher, si ça passe en dessous de 200€ je pense me laisser tenter.

allez, bon élevage à tous :wink:

#34 OFFLINE   S@p3uR

S@p3uR

    Membre fidèle

  • Topic Starter
  • Membre
  • 103 messages

Posté 14 février 2009 - 11:31

pour information celle que j'ai réservé enfin celui plutot^^ et oui c'est un mâlou NC est à 299€

Encore merci pour tout ses précieux conseils et askook je t'appelle vers 14h si tu passes par la avant :D




Copyright © 2018 Le Monde Des Reptiles