Aller au contenu
generation snake

lamprophis olivaceus

Messages recommandés

salut a tous

 

j aimerai savoir si quelqu un connais bien cette espece,maintiens,taille etc ...

 

j ai fais la connaissance de cette espece ce midi et je dois dire que c est super joli ... et mordeur lol

 

amicalement,franck

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sexe:MasculinScorpionSerpent

Age : 43

Inscrit le : 03 Oct 2004

Messages : 2421

Localisation : 69 villeurbanne

 

 

MessageSujet: LAMPROPHIS FULIGINOSUS Dim 5 Déc 2004 - 22:22

LAMPROPHIS FULIGINOSUS

 

Serpent brun des maisons

 

la femelle

 

 

 

le male

 

 

 

Longtemps classé dans le genre Boaedon, ce serpent est

maintenant classé dans le genre Lamprophis, contenant les

14 espèces suivantes:

 

Lamprophis Arabicus

 

Lamprophis Aurora

 

 

Lamprophis Erlangeri

 

 

Lamprophis Fiskii

 

 

Lamprophis Fuscus

 

Lamprophis Geometricus

 

 

Lamprophis Inornatus

 

 

Lamprophis Lineatus

 

Lamprophis Maculatus

 

Lamprophis Mentalis

 

 

Lamprophis Olivaceus

 

 

Lamprophis Swazicus

 

Lamprophis Virgatus

 

Lamprophis Guttatus

 

 

DESCRIPTION

 

Cette espèce est facilement identifiable du au fait qu’elle possède deux

rayures claires de chaque côté de la tête, allant des écailles labiales

jusqu’aux écailles temporales. Le serpent des maisons africains est de

couleur uniformément brun rougeâtre, marron foncé, olive ou même parfois

noir. Il existe quelques spécimens orange, mais ils sont très peu répandu

en captivité.

 

Les yeux globuleux aux pupilles verticales de ce serpent, signifie qu'il mène

une vie nocturne. Comme la plupart des colubridés, le serpent des maisons

possède au sommet de la tête de grande écailles céphaliques et forme de

plaque.

 

 

TEMPÉRAMENT

 

Ce serpent nocturne, encore trop peu répandu en captivité, fait généralement

preuve d’un caractère très doux et calme, acceptant les manipulations sans

montrer le moindre signe d'agressivité. Néanmoins, comme la plupart des

reptiles, les juvéniles sont souvent plus craintifs que les spécimens d'un âge

plus avancé.

 

Il est important de savoir qu'une morsure de serpent des maisons est totalement

inoffensive. Bien que celle d'un spécimen adulte peut être douloureuse, l'attaque

d'un juvénile se traduit par de simples petites égratignures très superficielles.

 

 

LONGÉVITÉ

 

Il vit en moyenne 15 ans, bien que des spécimens d'élevage d'une longévité de

20 ans sont de plus en plus populaires.

 

 

DISTRIBUTION GÉOGRAPHIQUE ET HABITAT

 

L’aire de répartition de ce serpent est très largement répandue sur le continent

Africain; du sud jusqu'au centre du pays. Il est rencontré dans des habitats très

variés; des savanes herbeuses jusqu’aux forêts clairsemées. Certains sont

même retrouvés à plus de 8000 pieds (2400 m.) d'altitudes. Il habite aussi les

fermes, éliminant de ce fait les populations de rongeurs.

 

 

ALIMENTATION

 

Dans son habitat naturel, le serpent des maisons est un redoutable prédateur

capable de se faufiler dans de petits espaces afin d'attraper une proie. Son

alimentation est composé de rongeurs, petits lézards et quelques fois de serpents.

 

Dans sont habitat captif, il se montre très facile à nourrir et refusera que très rarement

un rongeur de taille adapté, tel une souris ou un petit rat. Il possède un bon appétit et

accepte très volontiers des proies mortes. Les petits doivent être nourrit aux 5 jours,

tandis que les adultes peuvent l'être aux 7 à 10 jours.

 

Il faut toujours se laver les mains lorsque l'on vient de toucher un rongeur et que l'on a

l'intention de manipuler ou de toucher le serpent. La main qui aura touché le rongeur aura

été imprégné de particules odorantes que le serpent aura vite fait de les détecter et de

prendre la main de la pauvre personne pour un rongeur!

 

N.B. Il est conseillé de prendre l'habitude de nourrir toujours le serpent avec des

proies mortes, soit fraîchement tuées ou bien surgelées et réchauffées. De cette manière,

le serpent aura l'habitude dès qu'il est bébé, ne rechignera pas et il y aura donc aucun danger

potentiel face au reptile. Un rongeur surgelé jusqu'à 6 mois ne perdra aucune de ses valeurs

nutritives.

 

* Il est à noter qu'il ne faut en aucun cas nourrir un serpent lorsqu'il est en période d'exuviation.

 

 

SOINS EN CAPTIVITÉ

 

Le serpent des maison africain est bien peu exigeant et peut être maintenu toute sa vie dans un

terrarium d'environ L80xl30xh40 cm. La température doit être maintenue entre 26 - 32°C le jour

et osciller aux alentours de 22°C la nuit. Cette légère baisse est très importante, afin de rendre

au serpent une meilleur vie nocturne. Il est conseillé d’utiliser une lampe chauffante si la

température désirée n’est pas atteinte. Une pellicule chauffante, placée sous le terrarium,

assurera une bonne digestion et permettra au serpent de se réchauffer en cas de besoin.

 

Une hygrométrie d'environ 65% sera rendu possible en installant un bol d'eau au dessus de la

pellicule chauffante. Ce dernier assurera une humidité atmosphérique suffisante grâce à

l'évaporation. Vaporiser le terrarium de temps en temps peut aussi aider à maintenir le taux

d'humidité idéale.

 

La présence de deux cachettes (au minimum), l'une au coin chaud et l'autre au coin frais, sont

indispensable. Omettre cet élément occasionne un stress important à l'animal. La taille des abris

devra être adaptés à celle du serpent. En outre, l'essentiel est de lui procurer des lieux sombre

pour se lover.

 

Comme substrat, le gros bois d'écorce ou du paillis de pruche facilite grandement le nettoyage

et apporte aussi un coté esthétique et tout à fait naturel. Lorsqu'une partie du terrarium sera souillé,

il ne reste qu'à enlever la partie décelée ainsi que les alentour et par la suite, de la remplacer par

des écorce neuves. Le bois a aussi la qualité d'absorber les liquide et de ce fait, les odeurs seront

ainsi minimisé. Il est important de nourrir le serpent à l'extérieur du terrarium, afin d'éviter l'ingestion

de ces matières non digérable, car cela pourrait mener jusqu'à une occlusion intestinale, ce qui peut

entraîner la mort du serpent.

 

Il est important de maintenir le substrat toujours sec, pour éviter les problèmes cutanés, mais fournir

au serpent un bac d'eau, changé tous les deux jours, ce qui lui permettra de boire ou de se baigner

en cas de besoin.

 

Attention, il faut éviter le paillis de cèdre, car des vapeurs toxiques peuvent provoquer des maladies

respiratoires grave, menant à la mort du serpent. Si toute fois vous désirez utiliser un tapis de feutre,

il est important de le nettoyer hebdomadairement, car il favorise grandement la prolifération des

bactéries et absorbe les odeurs.

 

 

REPRODUCTION

 

À l'âge de la maturité, c'est a dire minimum 2 ans, les serpents sont près pour l'accouplement. Il est

important de les nourrir généreusement durant l'été pour qu'il ait un minimum de surplus de gras.

 

Ensuite les laissez jeûner tout le mois de novembre. Puis le temps de l'hibernation est arrivé. Il faut

baisser la température graduellement de quelques degrés à chaque 3 jours jusqu'à environ 12 C. De

cette période à la période de l'accouplement, il est très important de les laisser dans le noir. Éviter la

manipulation.

 

Au milieu du mois de février, il est temps de faire une montée graduelle de la température (même chose

mais à l'inverse). Une fois à la température normale (environ 28°C), il faut commencer à les nourrir de

petits rongeurs. Attention de ne pas donner de trop grosse proies, leur estomac n'est plus habitué et il y a

risque de régurgitation. Deux semaines plus tard, vous pouvez mettre le couple ensemble, pendant deux

ou trois semaines.

 

La réaction devrait être immédiate; le mâle harcèlera la femelle jusqu'à l’introduction de ses hémipénis.

Plusieurs accouplements, d'une durée variée d'environ dix minutes à plus de deux heures, auront lieu

durant ces deux ou trois semaines. Si l'accouplement est un succès, la femelle fera une ponte environ

six mois après le temps de reproduction, dans un endroit humide. Vous devrez donc installer une boite

de ponte. Une boite assez grande pour qu'elle puisse s'y glisser facilement. De la vermiculite, ou de la

mousse de sphaigne humide devra être placé à l'intérieur de celle-ci. Il est important d'enlever le bol

d'eau, car plusieurs serpent préfère y déposer leur oeufs.

 

Une dizaine d'oeufs composent les pontes. Il est important d'incuber ces oeufs à une température

d'environ 28°C et une hygrométrie de 95%. La durée de l'incubation peut varier entre 60 et 70 jours.

 

Entre 24 heures et 36 heures après le début de l'éclosion, votre incubateur grouille de bébés serpents.

Il s'agit maintenant d'installer ces nouveau-nés dans leurs nouveaux quartiers. On place chaque bébés

dans une boite ou un plat de plastique dont on a pris soin de recouvrir le fond d'un papier absorbant et

d'un petit bol d'eau changé tous les jours. Il est fortement déconseillé de placer plus d'un nouveau-né

dans chacune des boites, car à cet âge, ils sont souvent ophiophages.

 

Le premier repas des bébés est une chose déterminante pour leur survie et leur bon développement.

Plus tôt ils prennent leur premier repas, meilleur sont leurs chances de survie. Si quelques nouveau-nés

refusent de se nourrir, attendez la première mue et ensuite ils devraient manger. Il faut tout simplement

laisser tombé délicatement un bébé souriceau devant le serpent. Ensuite, leurs servir un repas tous les

5 jours environ.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Un serpent qui mériterait d'être mieux connu comme tous les lamprophis d'ailleurs.

 

Je suis bien d'accord avec toi, c'est pour cela que j'ai crée un forum spécialisé lamprophis. (voir signature)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×