Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Guyb

Autre role des mues ?

Messages recommandés

Salut ,

 

Sur le poste de Gaetan l'on a parlé des serpents qui avaient la possibilité de muer volontairement pour accélérer la cicatrisation en cas de blessure.

D'aprés expérience personnelle ,j'ai aussi observé ce phénomène chez un serpent parasité.

 

Un autre cas de mue particulier que j'ai eu l'occasion d'observer était chez un boa constrictor impérator ( environ 2 mètres)qui avait dévelloppé un kyste au bout de la tête .

Ceci le gênait pour respirer et il n'arrêtait pas de se frotter .

Fortement affaibli pour diverses raisons et aprés visite chez le vétérinaire j'ai voulu attendre un petit peu avant de faire curer son kyste ,de plus étant situé juste au dessus des cloisons nasales il y avait un risque non négligeable .

Celui-ci a mué 2 fois en deux semaines , ensuite il a mangé un rat et a re-mué 3 semaines plus tard , la chose étrange c'est que lors de cette 3ème mue il a perdu complètement son kyste .

ça fait deux ans , il va trés bien, le kyste n'est jamais revenu et la cicatrice n'est presque plus visible .

 

J'avais gardé la mue avec le kyste dessus , voici les photos:

post-184-1359251009,9935.jpg

post-184-1359251010,0437.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oua en faite le phenomene de mue, joue un role de barriere protectrice permanant, c'est pour ca peut etre que sur les juveniles, les mues sont plus frequentes, car il sont plus sensible ou fragile aux " attaques " de parasites...

 

guismo.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
c'est pour ca peut etre que sur les juveniles, les mues sont plus frequentes, car il sont plus sensible ou fragile aux " attaques " de parasites...

C'est surtout parce qu'ils grandissent plus rapidement :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

regarde bien le titre du post " autres role des mues ". voila pourquoi je parle frequence des mues, par rapport aux parasites et non par rapport a leur croissance.

 

guismo.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×