Aller au contenu

 

Photo

Arrivée Elaphe guttata


Ce sujet a été archivé. Cela signifie que vous ne pouvez pas répondre à ce sujet.
59 réponses à ce sujet

#1 OFFLINE   Manon83

Manon83

    Membre

  • Membre
  • 20 messages

Posté 28 juillet 2009 - 10:50

Bonjour, je vais avoir mon premier élaphe dans la semaine une phase snow.
Auriez vous des onseils à me donner?
C'est encore un bébé faudra t-il que je le fasse hiberner cette hiver ou pas encore?

Edit du titre par Néo.

#2 OFFLINE   ludo00

ludo00

    Membre confirmé

  • Membre
  • 2 138 messages

Posté 28 juillet 2009 - 10:54

salut
tiens en cherchant un peut on trouve plein d'info
ELAPHE GUTTATA GUTTATA

Fiche rédigée par LaCoStA le 20/10/2003









Embranchement : Chordata
Sous embranchement : Vertebrata
Classe : Reptilia
Ordre : Squamata
Sous ordre : Ophidia
Super famille : Xenophidia
Famille : Colubrinae
Genre : Elaphe
Espèce : guttata
Sous espèce : guttata

Nom vernaculaire : serpent des blés ou cornsnake en anglais.

Description : Fond gris brun avec des reflets orangés, parsemé de taches rouge brique détourées de noir et blanc, des triangles orange bordé de blanc sont dispersé le long de ses flancs. Ses écailles ventrales sont décorées d'un damier noir et blanc qui est « sablé » d'orange de la moitié du corps jusqu'à la queue. Sa tête est rouge brique avec des lignes oranges qui partent des yeux et qui s'arrêtent au cou. Un « U » brun clair passe au dessus de ses yeux pour rejoindre les flancs. Sur le premier tiers du corps, les flancs sont jaunes orangés. On peut bien distinguer cette coloration jaune sur les sujets anérythristiques.
A la naissance, il mesure en moyenne 25 centimètres. Adulte il atteint 130 cm environ avec une fourchette de 80 cm jusqu'à 150 cm, le record étant 183 cm. Les bébés sont moins marqués d'orange que les adultes.

Habitat : Son aire de distribution s'étend dans le sud est des Etats-Unis (Utah, Colorado, Kansas, Missouri, Illinois, Oklahoma, Arkansas, sud du Nebraska, Mississippi, Alabama, Caroline, Kentucky, Virginie, Maryland, Delaware, New Jersey, Floride, New Mexico, Texas, Louisiane, Georgie) et au nord du Mexique (Chihuahua, Durango, Coahuila, Nuevo Leon, Tamaulipas). Elle côtoie les lieux broussailleux, les murs pierres, les sous bois etc. En gros tout ce qui comporte des cachettes et qui est facilement accessible. Au USA on la rencontre souvent dans les jardins et sur les routes de campagnes.

Mode de vie : Le serpent des blés a un tempérament timide. Les températures fraîches du printemps l'incite a sortir le jour pendant qu'il fait meilleur, l'été elle devient nocturne pour fuir la chaleur de la journée. C'est un serpent terrestre mais il grimpe bien et n'hésite pas à grimper dans les arbustes pour trouver sa nourriture. L' Elaphe guttata peut très bien se déplacer dans l'eau, comme 95 % des serpents, elle ne reculera pas devant une marre s'il y a une grenouille de l'autre côté.

Nourriture : Dans la nature, il se nourrit de micro-mammifères, de petits amphibiens, d'oiseaux et de lézards. En captivité, on le nourrit de souris, rats et tout autres petits rongeurs élevé dans ce but, adaptés à la taille du serpent.

Pour les nouveaux nés, les souriceaux d'un jour sont recommandés, vous devez les nourrir tous les quatre-cinq jours.
Plus la taille du serpent augmentera plus la taille de la proie augmentera, au alentours de 40 cm, on peut les nourrir de blanchons (bébé souris avec les yeux fermés recouvert d'un doux duvet), à raison de 1 ou 2 tous les trois-quatre jours. A partir de 50-60 cm on peut passer aux sauteuses (jeune souris avec les yeux ouverts et les poils développés qui a comme particularité de sauter dans tous les sens). Au delà de 90 cm, on peut donner des souris adulte de petite taille. Vers 120 cm vous pouvez passer aux souris adultes sans problèmes. Après 140 cm vous pouvez donner des jeunes rats.

On se pose toujours la question de ce qui est le mieux entre donner des rongeurs vivants ou morts, la nourriture morte comporte moins de risques :
Pas de danger pour le serpent.
Possibilité de stocker et de congeler (toutes tailles).
La nourriture vivante pose des problèmes au niveau des réapprovisionnements, soit vous devez aller dans une animalerie toutes les semaines, soit vous devez vous faire votre propre élevage.
Les proies doivent être données au serpent moins d'une heure après leur décongélation.
A savoir aussi, Une fois que la proie a été tuée, la vitamine D3 (indispensable à la croissance pour fixer le calcium sur les os) se dégrade et disparaît rapidement. Il est donc nécessaire de donner un complément de vitamine D3.

Terrarium : La taille du terrarium idéale pour un seul individu adulte est de 80 cm x 50 cm x 50 cm. Elle peuve survivre dans 60 cm x 30 cm x 30 cm voir moins, mais ce n'est pas l'idéal si vous souhaitez voir évoluer votre Elaphe comme si elle était dans son milieu naturel. Les juvéniles peuvent être placés dans des fauna-box correspondant à leur taille. Un gradient thermique de 25 °C à 30 °C dans le terrarium devra être obtenu, ceci par la mise en place d'un système de chauffage thermostaté. La température au point chaud devra avoisiner les 30°C mais ne pas les dépasser, à l'opposé du terrarium elle devra approcher les 25°C. La nuit la température devra baisser entre 22 °C et 25 °C dans tout le terrarium, ceci peut être obtenu en branchant le thermostat sur un minuteur. Le terrarium devra être éclairé durant la journée pour reconstituer les cycles d'éclairages présent dans la nature. Le chauffage et l'éclairage devront être branchés 12 heures sur 24 heures hors période d'hibernation et de reproduction.
Le terrarium devra être aéré par des grilles placées de façons à ce que l'air circule.
Le substrat du terrarium peut être constitué de journal (pas très esthétique mais hygiénique et gratuit), de sopalin (pas très esthétique mais hygiénique et peu coûteux), de substrat spécial reptiles (éclat d'hêtres, aubiose, aspen, éclat d'écorce de pin [reptilbark] etc. Esthétique, hygiénique si changé fréquemment mais assez cher).
Un bac d'eau devra être à la disposition du serpent pour qu'il puisse boire ou s'immerger complètement. Deux cachettes minimums devront être réparties dans le terrarium, une au point chaud et une autre au point froid.
Des branches préalablement désinfectées et nettoyée et des feuillages artificiels pourront être installés afin que votre Elaphe puisse grimper.

Reproduction : La reproduction de l' Elaphe guttata guttata est très simple. Tout d'abord vous devez disposer d'un couple mature (environ 2 ans pour le mâle et 3 ans pour la femelle, et de + de 1 mètre environ). J'ai reproduit mon Elaphe guttata guttata vers 4 ans avec un spécimen d'à peu près le même âge. Elle faisait environ 1 mètre 30 et le mâle un tout petit peu plus petit. Tout d'abord j'ai fait subir à ma femelle une période de repos d'environ 2-3 mois, durant laquelle le chauffage fut coupé ainsi que la nutrition. Il faut laisser quand même la coupelle d'eau. Bien sûr certains éleveurs ne font pas hiverner leur serpents mais cela reconstitue les conditions de reproductions naturelles. Avant de couper le chauffage il faut faire jeûner votre serpent pendant 1 ou 2 semaines pour que la digestion s'effectue correctement et que le serpent puisse « s'endormir » le ventre vide. Le mieux est d'isoler les reproducteurs individuellement pendant cette période. J'ai descendu la température progressivement sur la deuxième semaine. Cela fait que le chauffage fut complètement coupé aux environ de mi-novembre. Etant donné que les terrariums sont dans ma chambre je n'ai pas pu faire descendre la température en dessous de 19-20°C. Théoriquement si on se réfère au milieu naturel de ce serpent, les températures pendant l'hiver sont beaucoup plus rudes, elles tournent entre 5 et 12 °C, mais ceci n'est pas si simple à obtenir, je me suis donc contenté de coupé le chauffage. La durée d'éclairage devra aussi être abaissé progressivement à environ 9-10 heure par jour(en même temps que la température) si le terrarium n'est pas éclairé par la lumière du jour, mais celui ci peut être aussi totalement coupé.

Ensuite il vous suffit de faire le sens inverse et de remonter progressivement les températures. Ainsi à la mi février j'ai rallumé le chauffage progressivement (thermostaté) et j'ai attendu la fin février avant de proposer un repas. J'ai donné une petite proie afin de ne pas trop perturber l'organisme du serpent et lui laisser le temps de se réveiller. Ensuite une fois la digestion fini, il faut alimenter les deux spécimens abondamment. Les mâles auront tendance à refuser de se nourrir pendant la période d'accouplement. Passé 2 bons mois, vous pourrez introduire la femelle dans le terrarium du mâle. Si tout ce passe bien les 2 serpents s'enlaceront et le mâle glissera ses hémipénis dans le cloaque de la femelle. Ils pourront rester accrochés l'un à l'autre comme ça pendant plusieurs heures. Vous pouvez laisser les 2 dans le même terrarium pendant environ 1 voir 2 semaine si rien n'a été observé durant la première. Ensuite vous pourrez nourrir le mâle normalement par contre pour la femelle, il faudra lui proposer des proies jusqu'à ce qu'elle n'en veuille plus.

Ensuite arrive la période de la ponte, celle ci se déroule environ 2 mois après l'accouplement. Pour cela il faudra prévoir une boite de ponte et un incubateur. La boite de ponte sera constitué par exemple d'un tupperware, assez grand pour que votre femelle puisse se mettre dedans et bouger un peu, percé sur le côté pour que l'animal puisse rentré facilement ; il faudra ensuite remplir cette boite de vermiculite humide. La ponte se précède d'une mue environ 10 à 14 jours avant. Une fois les oeufs pondus dans la boite, il vous faudra les déplacer dans l'incubateur constitué, par exemple, d'un aquarium rempli à moitié avec une résistance thermostatée au fond et 1 support dépassant de l'eau pour pouvoir poser la boite de ponte, l'aquarium doit être fermé au dessus par une plaque de plexiglas par exemple dans laquelle vous aurez fait quelques trous pour que ce soit un peu aéré. Il faut aussi faire attention a ce que la condensation de la vapeur sur la plaque du haut ne fasse pas de gouttes d'eau qui risqueraient la perte des oeufs si elles s'amenaient à tomber dessus. La température d'incubation devra se situer entre 28 et 30 °C. 32 °C étant le seuil critique. Il faut contrôler régulièrement les oeufs afin de vérifier si certains n'ont pas moisis ce qui pourrait pourrir le reste de la ponte. L'incubation dure en moyenne 2 mois à 29 °C. A la naissance les petits sortent leur tête de l'oeuf et la laisse à l'extérieur jusqu'à ce que rien ne le dérange, si vous approchez trop brusquement de l'incubateur, les petits rentreront leur tête dans la coquille mais la ressortiront aussi tôt le « danger » passé. Ils mesurent en moyenne une trentaine de centimètres. Les oeufs qui ont l'air bons mais qui n'ont pas éclos au bout de 24 heure voir un peu plus (après le 1er bébé sorti), doivent être incisé à l'aide de petits ciseaux, cette opération doit se faire délicatement afin de ne pas blesser le serpenteau qui pourrait se trouver à l'intérieur de l'oeuf. Les petits seront ensuite placés individuellement dans des petits fauna-box (ou autre installation pour bébés serpents), ils devront être chauffé à 28-29 °C. Un petit bol d'eau et deux cachettes (rouleau de papier toilette coupé en deux, verre en plastique coupé en deux, boite d'oeufs etc.) seront installés dans les fauna-box. Généralement les serpenteaux acceptent leur premier repas après leur première mue qui se déroule 7 jours après l'éclosion, vous pourrez alors leur proposer un souriceau rose décongelé. En cas de refus, vous pouvez essayer avec des souriceaux vivants. Si le serpenteau s'obstine à ne pas manger, vous pouvez essayer d'ouvrir la cervelle d'un souriceau et de lui proposer ensuite, ou bien frotter le souriceau contre une mue de lézard, ou encore, en dernière solution, le gavage (cette technique doit être réalisé par quelqu'un de compétent).

#3 OFFLINE   alexisre

alexisre

    Membre régulier

  • Membre
  • 78 messages

Posté 29 juillet 2009 - 09:24

salut

tu a ce site qui est tres bien fait, bonne lecture

http://www.gutt-folie.fr/

#4 OFFLINE   Gutt-mania

Gutt-mania

    Membre confirmé

  • Membre
  • 1 280 messages

Posté 29 juillet 2009 - 10:34

pas d'hibernation a un jeune.
Ne le manipule qu'une seule fois par semaine.
:wink:

1.1 Pantherophis Guttatus: classique et ghost 1.1 Python Regius: Mojave et Phantom  


#5 OFFLINE   SpyBass

SpyBass

    Membre fidèle

  • Membre
  • 196 messages

Posté 29 juillet 2009 - 11:46

Salut,

suis bien la fiche d'élevage et vas-y molo sur les manipulations et tout devrai bien ce passer !

Bon courage pour la suite :)
FUCKING HOSTILE !!

#6 OFFLINE   snakefire

snakefire

    Membre actif

  • Membre
  • 490 messages

Posté 29 juillet 2009 - 12:00

tu verras c'est une super espèce pour commencé!
mais attention,quand on attrape la fièvre des reptiles,on se retrouve vite avec une grande....tres grande famille :lol:

je crois que beaucoup seront d'accord avec moi :D

bon commencement a toi!

#7 OFFLINE   Citrus

Citrus

    Membre confirmé

  • Membre
  • 1 994 messages

Posté 29 juillet 2009 - 13:36

Je confirme : pas de période de repos en hiver pour une gutte la première année en captivité bien que cela soit différent dans la nature. En fait ce n'est pas indispensable (sauf pour la reproduction plus tard) et le bébé ne s'en trouvera que mieux.
www.moreliagenus.com et
[/break1]pocca.org]http://www.pocca.org

#8 OFFLINE   Manon83

Manon83

    Membre

  • Topic Starter
  • Membre
  • 20 messages

Posté 29 juillet 2009 - 15:05

Merci à tous, c'est une petite femelle snow elle est toute jeune (13jours) je ne la fait pas hiberner la 1ere année ou les 3 premieres années?
Si vous avez des conseils par rapport à nimporte quoi n'hésitez pas!
Encore merci (je vais la chercher vendredi ou samedi je suis trop préssé!)!

#9 OFFLINE   Gutt-mania

Gutt-mania

    Membre confirmé

  • Membre
  • 1 280 messages

Posté 29 juillet 2009 - 15:09

elle est toute jeune (13jours)

es-tu sur qu'elle est bien démarrée ?
normalement le vendeurs devrait la vendre a 5 repas !

1.1 Pantherophis Guttatus: classique et ghost 1.1 Python Regius: Mojave et Phantom  


#10 OFFLINE   Manon83

Manon83

    Membre

  • Topic Starter
  • Membre
  • 20 messages

Posté 29 juillet 2009 - 15:37

Apparament oui, et en cas de probleme j'ai un ami, passionné, qui en a fait son métier, il m'a dit que si elle refusait de se nourrir ou autre il la prendrait un bout de temps pour s'en occuper.

#11 OFFLINE   Gutt 44

Gutt 44

    Membre très actif

  • Membre
  • 881 messages

Posté 29 juillet 2009 - 16:43

Je ne vois pas pourquoi un juvenile ne pourrait pas hiberner..??
J ai tjs hiberner mes juvénile 1 mois et ils se portent très bien vu le nombre de personnes qui ont des animaux de chez moi...
Pourquoi dans la nature ils le font et que nous on préfère les gaver la première année..pour les voir grossir plus vite...??

#12 Guest_Jejein_*

Guest_Jejein_*
  • Invité

Posté 30 juillet 2009 - 01:08

Je ne vois pas pourquoi un juvenile ne pourrait pas hiberner..??
J ai tjs hiberner mes juvénile 1 mois et ils se portent très bien vu le nombre de personnes qui ont des animaux de chez moi...
Pourquoi dans la nature ils le font et que nous on préfère les gaver la première année..pour les voir grossir plus vite...??



Salut Gutt44

Je ne crois pas que le soit le débat du post. Pour toi éleveuse du Gutt ça te semble normal de faire hiberner tes serpents, ce qui est tout à fait logique comme raisonnement puisque dans la nature c'est ce qu'ils font.
La période d'hibernation est délicate pour un juv et qui plus est pour une personne en manque d'expérience (à la vue de son excitation il me semble que c'est son premier serpent). Je pense donc que c'est dans cet optique là que la majorité des personnes lui on conseilé de ne pas le faire hiberner et non dans un but gavage/repro rapide comme tu l'a laissé sous entendre :wink: .

La deuxième raison que je donnerais est plus personnel, en étant moi même "un débutant" j'éprouverai un immense sentiment de frutration si je devais faire hiberner mon serpent que j'ai seulement depuis quelques mois, sauf en cas de vie ou de mort de mon animal; bien entendu sa santé passe avant mon propre plaisir. Cependant je ne pense pas que ne pas hiberer la première année ou la deuxième soit la cause de mortalité la plus importante chez cette espèce, mais peu être que je me trompe et si c'est le cas j'éspère très vite être corrigé.


Jerome

#13 OFFLINE   Fabeleven

Fabeleven

    Membre expert

  • Banni
  • 7 091 messages

Posté 30 juillet 2009 - 01:15

Je ne vois pas pourquoi un juvenile ne pourrait pas hiberner..??
J ai tjs hiberner mes juvénile 1 mois et ils se portent très bien vu le nombre de personnes qui ont des animaux de chez moi...
Pourquoi dans la nature ils le font et que nous on préfère les gaver la première année..pour les voir grossir plus vite...??



Salut Gutt44

Je ne crois pas que le soit le débat du post. Pour toi éleveuse du Gutt ça te semble normal de faire hiberner tes serpents, ce qui est tout à fait logique comme raisonnement puisque dans la nature c'est ce qu'ils font.
La période d'hibernation est délicate pour un juv et qui plus est pour une personne en manque d'expérience (à la vue de son excitation il me semble que c'est son premier serpent). Je pense donc que c'est dans cet optique là que la majorité des personnes lui on conseilé de ne pas le faire hiberner et non dans un but gavage/repro rapide comme tu l'a laissé sous entendre :wink: .

La deuxième raison que je donnerais est plus personnel, en étant moi même "un débutant" j'éprouverai un immense sentiment de frutration si je devais faire hiberner mon serpent que j'ai seulement depuis quelques mois, sauf en cas de vie ou de mort de mon animal; bien entendu sa santé passe avant mon propre plaisir. Cependant je ne pense pas que ne pas hiberer la première année ou la deuxième soit la cause de mortalité la plus important chez cette espèce, mais peu être que je me trompe et si c'est le cas j'éspère très vite être corrigé.


Jerome


+ 1 :wink:

#14 OFFLINE   alexisre

alexisre

    Membre régulier

  • Membre
  • 78 messages

Posté 30 juillet 2009 - 06:30

une periode d'hibernation n'est pas que dans un but de repro, mais avant tout pour la santé de la béte
un juv qui mange bien, on devrais le faire hiberner juste un moi, et un moi ca na rien de delicat pour un juv

je peut comprendre que cela soit frustrant pour le proprietaire, mais c'est un serpent pas un chien et ce n'est que pendant un mois
c'est pour le bien de l'animal

#15 OFFLINE   To

To

    Serial poster

  • Membre
  • 14 937 messages

Posté 30 juillet 2009 - 07:07

une periode d'hibernation n'est pas que dans un but de repro, mais avant tout pour la santé de la béte
un juv qui mange bien, on devrais le faire hiberner juste un moi, et un moi ca na rien de delicat pour un juv

je peut comprendre que cela soit frustrant pour le proprietaire, mais c'est un serpent pas un chien et ce n'est que pendant un mois
c'est pour le bien de l'animal


pendant un mois, ca ne sert a rien ....

faire hiberner un serpent, c'est pas le jeter dans le congelateur !

il faut descendre progressivement les températures de jour et de nuit, atteindre la température souhaitée, l'y maintenir un certain temps, puis faire le chemin inverse ...... et ca se fait pas en un mois. Le faire sur une trop courte perriode est nefaste, il faut laisser un peut de temps a l'organisme de l'animal pour qu'il puisse s'adapter a ces modifications.

Ensuite, faire hiberner sert a cycler l'animal, a faire en sorte que son organisme fasse la différence entre été et hiver printemps (en terra).... et ce, justement pour favoriser la reproduction de ces derniers (en terra).....

En gros, si tlm faisait hiverner ses gutts, toutes les naissances auraient lieux sensiblement a la meme perriode, et un bb gutt n'aurait pas a devoir hiverner avant d'avoir au moins 7 à 8 mois .....
depuis le 16/12 /2011

NOUVELLE CHARTE GLOBALE D'UTILISATION
DU FORUM A LIRE IMPERATIVEMENT

viewtopic.php?f=22&t=2276&p=19277#p19277

#16 OFFLINE   Fabeleven

Fabeleven

    Membre expert

  • Banni
  • 7 091 messages

Posté 30 juillet 2009 - 07:14

pendant un mois, ca ne sert a rien ....

faire hiberner un serpent, c'est pas le jeter dans le congelateur !

il faut descendre progressivement les températures de jour et de nuit, atteindre la température souhaitée, l'y maintenir un certain temps, puis faire le chemin inverse ...... et ca se fait pas en un mois. Le faire sur une trop courte perriode est nefaste, il faut laisser un peut de temps a l'organisme de l'animal pour qu'il puisse s'adapter a ces modifications.

Ensuite, faire hiberner sert a cycler l'animal, a faire en sorte que son organisme fasse la différence entre été et hiver printemps (en terra).... et ce, justement pour favoriser la reproduction de ces derniers (en terra).....


En gros, si tlm faisait hiverner ses gutts, toutes les naissances auraient lieux sensiblement a la meme perriode, et un bb gutt n'aurait pas a devoir hiverner avant d'avoir au moins 7 à 8 mois .....


:shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock:

Ho méchant démon, sors du corps de To !!!!!

(wouha, c'est le monde à l'envers :lol: ) hé toc ! ^^

#17 OFFLINE   Gutt 44

Gutt 44

    Membre très actif

  • Membre
  • 881 messages

Posté 30 juillet 2009 - 08:24

Non To, faire hiberner, c'est pas juste le cycler pour la repro, c'est recréer un cycle naturel qui permet à son système digestif de se reposer, ce qui est loin d'être anodin sur sa santé et sa longévité.
Et 1 mois d' hibernation veut dire 1 semaine de baisse avant et une après et je ne vois pas en quoi ça ne serait pas les jeter dans un congélateur, en plus l'hibernation se faisant vers 15° , on est bien loin de la congélation.

#18 Guest_Jejein_*

Guest_Jejein_*
  • Invité

Posté 30 juillet 2009 - 10:27

Je pense que le mot "congélateur" utilisé par To est une image :wink: , ou alors sont congèle est remplis de petites bébêtes :-D .

Si l'hibernation faits partie d'un cycle naturel permetant à l'animal de reposer son système digestif ou est donc l'utilité ou la necessité de l'appliquer chez un juv?

#19 OFFLINE   Gutt 44

Gutt 44

    Membre très actif

  • Membre
  • 881 messages

Posté 30 juillet 2009 - 10:35

Je pense que le mot "congélateur" utilisé par To est une image :wink: , ou alors sont congèle est remplis de petites bébêtes :-D .

Si l'hibernation faits partie d'un cycle naturel permetant à l'animal de reposer son système digestif ou est donc l'utilité ou la necessité de l'appliquer chez un juv?


Parce qu'un juvenile doit avoir un cycle naturel et parce que lui aussi, il mange et donc ce repos est le bienvenue...

#20 OFFLINE   6 en ligne

6 en ligne

    Administrator

  • Staff absent
  • 10 055 messages

Posté 30 juillet 2009 - 10:40

Salut manon, tu as bien préparée le terra ?tu as les bons paramètres ?

Snip




Copyright © 2018 Le Monde Des Reptiles