Aller au contenu
gutt

Elaphe Scalesse abération ou pas ?

Messages recommandés

Et qu'est ce que ça peut faire que ce soit un classique het scaleless ?

Au niveau de la repro, soit tu le reproduiras avec un scaleless et donc là c'est du voulu. Soit par purrrrrrrrrr hasard avec un autre het scaleless, et ça te donnera un % minime, soit.

Mais en même temps c'est la même chose que les phases, ceux qui achètent soit disant du classique pur, et qui sortent des phases en faisant de la repro, ils l'ont dans le cul !

Donc que ça te sorte du scaleless ou du butter motley double cube tangerine, je vois pas le soucis.

 

Aujourd'hui aucune gutt est classique het classique.

 

Mon grand père avait les yeux marrons, et moi bleus, tous le monde s'en fout.

Mes enfants auront peut être les yeux marrons, bah tous le monde s'en fout aussi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ces chiens et chats produisent en compensation tellement de sebum qu'ils ont en permanence des mycoses sur une bonne partie du corps pour les races récentes, surtout dans les oreilles pour les races plus anciennes. Ils meurent jeunes, ont des problèmes dentaires et des malformations fréquemment "":3mhltnq9]

 

J ai un sphynx et il a la peau très séche..et si les sphynx avaient des mycoses à répétition ça ce serait.., ! Ils ont parfois, pour ceux qui ont la peau grasse, des points noirs ou un peu d'acné, comme nous d'ailleurs quand on a la peau grasse...et c'est tout, je peux même te passer une étude approfondie (thèse par une jeune veto), qui contredit tout ce que tu dis ...les éleveurs de cette race vont être content de lire des âneries pareilles !!

En tout cas, vous les détracteurs du scaless, ça vous fait parler...et ça fait de la pub pour ceux qui en vendent...bravo !

 

Fais faire un prélèvement par ton vétérinaire dans l'oreille : il reviendra plein d'une levure de Malassezia Pachydermatis, une levure responsable d'otite chez tous les animaux, mais qui ne se traite jamais chez les sphinx. C'est une mycose du conduit auditif, que tous les éleveurs considèrent comme normale.....mais ton chat a une otite en permanence. Désolé mais c'est comme ça. Je ne prétends pas t'envoyer de thèse. Fais juste le test sur TON animal. :wink:

 

PS : et pas de problèmes je la veux bien cette thèse qui contredit tous ce que m'ont dit plusieurs vétos.... :ange:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne voit pas en quoi on fait de la pub, on est sur un forum spécialisé on parle d'une réalité de notre hobby.

C'est sûr que dire que les scaleless sont des serpents fragiles (pour ne pas dire malades) pour beaufs friqués c'est une bonne pub :lol:

 

Malheureusement la pub, qu'elle soit bonne ou mauvaise reste de la pub.

Le but d'un publicitaire est de faire parler d'un produit, pas de le vendre. Il y a les commerciaux pour ça !

 

Malheureusement aussi, censurer ce genre de fil serait tout auntant générateur de pub.......et on ne peut pas laisser dire tout et n'importe quoi sous le simple prétexte que ça fait de la mauvaise pub. Imagines que quelqu'un passe et se dise que sur LMDR tout le monde est d'accord que le scaleless est formidable et sans danger pour les bestioles......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ma foi, ça tourne au ridicule cette conversation. :evil:

 

Dooom, si tu es éleveur, je trouve ta raison de penser assez écœurante, pour la simple raison :

 

Vendre un animal à un prix abérrant car scaless ou rose à petit poix vert je trouve ça immoral.

Pourquoi ?

Car l’effet de mode n’a jamais rien rapporté de bien aux animaux.

Les animaux ne sont pas des consommable comme du vin ou de la bière, voir un film ou un disque !

Je suis dégouté par ce qui se passe en ce moment avec les animaux.

 

Je suis allé avec une de mes gutt qui est classique chez le véto il à quelques temps à cause de problème de non nourriture.

Il fut étonné de voir une gutt classique, car il ne voit que des animaux phasés au plus lointain qui ne font que problèmes.

 

Bon je vais maintenant sortir quelques problèmes des animaux effets de mode et je vous sors les races de chiens :

 

Cocker Anglais : Problèmes de comportement sur les couleurs roux, qui fut après un long travail d’éleveur passionné éradiqué.

Carlin : Nez de plus en plus aplati, maintenant le club de race interdit les chiens aux problèmes respiratoire, de même pour les bouledogues anglais

Doberman : Dégénérescence cérébrale juvénile

Labrador / Berger Allemand / Golden Retriever : Dysplasie de la hanche

Husky : Perte de vivacité et de carrure, et yeux bleu (en milieu naturel, c’est la mort pour le chien)

Teckel : Problème de dos

Chihuahua et Yorkshire : Nainissme avancé qui rend les animaux ultrafragile et peuvent mourir au moindre choc

 

Et que j’en passe et tout ceci à cause de la mode !

 

Voulons nous que ça arrive pour les reptiles ?

Es-ce ça l’essence de la terrariophile ?

La terrariophilie n’est elle pas là pour sauvegarder des espèces en captivité à l’état ?

Pourquoi ces phases qui aboutissent à manipuler les gênes des animaux aux profits d’éleveur ?

Regardez les EM !

C’est plus du tout naturel toutes ces phase !

Avez-vous oublié les animaux d’origine ?

Ne sont-ils rien à vos yeux ?

Ne sont-ils pas assez tape œil ?

Pas assez cher ?

Si nous continuons à vouloir satisfaire la demande de phasé, je crains que la terrariophilie perdra toute son élégance alors que nous avons déjà assez mauvaise presse ainsi.

 

Chez moi, j’ai pas que des Chionactis, mais aussi 2 gutt classiques, 2 pythons regius classique, et il est pour moi hors de question de prendre des phase chez moi et quand je recherche un animal, hormis classique je ne prendrai que des mutations naturelles comme l’albinos ou mutation couleurs aussi courante dans la nature !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

La terrariophilie n’est elle pas là pour sauvegarder des espèces en captivité à l’état ?

 

 

Ca c'est TA vision de la terrario - et la mienne aussi - mais je ne suis même pas sûr que cela représente la moitié du marché de la terrario ......

 

Ce qui se vend, donc ce que les gens achètent, c'est des phases, toujours plus de phases ...

 

Perso j'ai rien contre les serpents phasés et contre les gens qui les élèvent mais il est évident que tout effet de mode est susceptible d'entrainer des achats impulsifs non réfléchis ... je ne te dirai pas ce que je pense des différentes manipulations qui ont pour objet de faire plus de thunes au détriment de la santé des animaux ...

 

A contrario, vu le prix de certaines phases, peut-être aussi que les gens réfléchissent un peu plus qu'avez un serpent importé à 49 € !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je te comprends Greg, cependant l’argent pour ceux qui veulent se la peter, du genre :

 

Regarde j’ai un EM rose bonbon avec un arc en ciel sur le dos et la queue en tire bouchon et il m’a coûté que 2000€ !

 

L’argent ils s’en foutent.

C’est juste le superflu, puis si nouvelle phase on abandonne lâchement sa dernière phase, donc je ne crois pas que ça fasse réfléchir beaucoup de gens.

 

Regardons simplement les chiens…. :roll:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avant toute chose j’aimerai préciser que je ne suis pas un adepte des serpents spéciaux, que ma préférence va souvent aux individus possédant les caractéristiques des animaux sauvages, que je suis contre toute forme d’hybridation ou d’intergrade sans être un taliban et enfin que j’ai quelques animaux phasés (Pantherophis guttatus) à la maison.

 

Ceci étant, j'aimerai un peu plus de franchise de la part des intervenants !

Qui d'entre vous tordrait le cou à des petits scaleless qui naîtraient par hasard ? Personne à part quelques nantis intégristes !

Personnellement, si demain naissent à la maison des curtus avec des pattes ou des Python regius avec une épine dorsale, nous nous empresserons de les mettre en vente à des prix de dingue. Peut être simplement pour nous acheter des woomas de forme sauvage mais nous le ferions, même si notre éthique nous conseillerait de les euthanasier !

 

Ensuite, dans notre région, certaines espèces sont invasives comme Pantherophis guttatus et vu le prix des animaux classiques, n’aurons nous pas demain le même problème qu’avec les tortues de Floride il y a quelques années ? Animaux à des prix très abordables donc si on en a marre, on les relâche dehors ! Alors que du coup, les piedside, scaleless et autres stripped fire sun truc muche, on a plutôt tendance à les revendre, même moins cher, pour récupérer un peu d’argent !

 

Dernière chose vécue, la plus grande partie des terrariophiles (je l’ai entendu des centaines de fois et lu au moins une autre centaine de fois ici sur le forum) est prête à aller chez le vétérinaire quand leur Morélia viridis, leur scaleless ou leur BCI salmon amber est malade mais quand c’est la petite gut classique on voit moins d’intervention vétérinaire et plus d’auto médication.

 

Je ne suis pas un partisan de ce type d’animaux, mais je ne suis pas certain que les phases, quelles qu’elles soient, doivent être mise au pilori de façon aussi tranchée !

 

Marc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sam je comprends ton point de vu, mais je pense déjà que l’achat de n’importe quel animal devrait être réglé autrement.

Comment je ne saurais dire, mais nous vendons des animaux, donc des êtres vivant qui n’ont rien demander que de vivre dignement.

 

Personnellement je vais être cru.

Oui je serais prêt à euthanasier un animal qui aurait une mutation qui lui serait un désavantage, car pour moi ce n’est plus l’animal de base.

Point barre.

 

Maintenant Sam répond moi franchement.

Imagions que mes Chionactis dans un futur me donnent des serpentaux.

Dedans je retrouve un chionactis albinos ce qui est probable avec le temps.

Devrai-je le vendre plus cher que les autres, seulement parce qu’il n’a pas de pigmentation ?

Déjà que justifie le prix d’un animal ?

 

Il fut un temps ou je vendais mes rats d’élevages à 10€ la pièce et on me disait cher.

Je vendais tous à 10€ qu’ils soient, dumbo, rex, sphynx, noir, bleu, silver fawn ou autre.

Alors quel est le prix convenable pour un animal ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si tu vends tous tes serpents 10 euros, tu vas vite comprendre que tu vends à perte. Donc oui tu peux te dire "je suis pas là pour me faire du fric", mais quand tu sors des centaines d'euros, voir des milliers d'euros dans les serpents pendant l'année, ça te dérange pas d'essayer de rentabiliser un peu la chose.

 

Au passage je suis ni pour ni contre, (bien au contraire) mais j'en ai parlé avec Richard de Colubia, et je sais le travail monstre qu'il a fait dessus depuis X années. Ses prix sont largement acceptables je trouve.

Quand je vois le prix d'un morelia avec 1.12345645484554% de plus de jaune vendu 200euros de plus... enfin bref

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Si tu vends tous tes serpents 10 euros, tu vas vite comprendre que tu vends à perte. Donc oui tu peux te dire "je suis pas là pour me faire du fric", mais quand tu sors des centaines d'euros, voir des milliers d'euros dans les serpents pendant l'année, ça te dérange pas d'essayer de rentabiliser un peu la chose.

 

Au passage je suis ni pour ni contre, (bien au contraire) mais j'en ai parlé avec Richard de Colubia, et je sais le travail monstre qu'il a fait dessus depuis X années. Ses prix sont largement acceptables je trouve.

Quand je vois le prix d'un morelia avec 1.12345645484554% de plus de jaune vendu 200euros de plus... enfin bref

 

Euh je n’ai pas dit que je vendrai mes serpents pour 10 €

Mais je demande pourquoi vendre un albinos 100 x plus cher pour certaines espèces qu’un classique sans parler des phases spéciales.

Personnellement :

 

Je vais être un des premiers à faire du Chionactis et Tantilla en France, par contre j’ai aucune idée combien vendre les portée, sachant que ces serpents ne font que max 9 œufs et que les pertes peuvent toiser les 90%

 

A l’achat j’en par serpents 35€ mais WC.

Je devrai demander combien si NC ?

 

Bref là n’est pas la question.

La question est pourquoi des prix si exorbitant pour des phases

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sam je comprends ton point de vu, mais je pense déjà que l’achat de n’importe quel animal devrait être réglé autrement.

Comment je ne saurais dire, mais nous vendons des animaux, donc des êtres vivant qui n’ont rien demander que de vivre dignement………

 

Je te rejoins sur le fond mais cela veut-il dire qu’il faut euthanasier les anormaux ?

 

……………….

Personnellement je vais être cru.

Oui je serais prêt à euthanasier un animal qui aurait une mutation qui lui serait un désavantage, car pour moi ce n’est plus l’animal de base.

Point barre.

 

Maintenant Sam répond moi franchement.

Imagions que mes Chionactis dans un futur me donnent des serpentaux.

Dedans je retrouve un chionactis albinos ce qui est probable avec le temps.

Devrai-je le vendre plus cher que les autres, seulement parce qu’il n’a pas de pigmentation ?

Déjà que justifie le prix d’un animal ?

…………

 

Si tu es en phase avec ton raisonnement, un chionactis albinos serait un animal avec une

…….mutation qui lui serait un désavantage……
et donc tu l’euthanasieras !

 

Euh je n’ai pas dit que je vendrai mes serpents pour 10 €

Mais je demande pourquoi vendre un albinos 100 x plus cher pour certaines espèces qu’un classique sans parler des phases spéciales.

Personnellement :

Je vais être un des premiers à faire du Chionactis et Tantilla en France, par contre j’ai aucune idée combien vendre les portée, sachant que ces serpents ne font que max 9 œufs et que les pertes peuvent toiser les 90%

A l’achat j’en par serpents 35€ mais WC.

Je devrai demander combien si NC ?

Bref là n’est pas la question.

La question est pourquoi des prix si exorbitant pour des phases

 

Rien ne justifie le prix d’un animal ! En soit un regius piedbald ne vaut pas plus qu’un regius classique ! Le bon prix est celui auquel tu es prêt à lâcher l’animal quand un acheteur est prêt à mettre la même somme pour l’avoir ! Ni plus, ni moins ! Donc des animaux difficiles à reproduire, rares et très intéressant se retrouvent (pour des questions d’offre et de demande) à des prix inférieurs à ceux de monstres phasés qui se reproduisent tout seul !

 

Marc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sam je comprends ton point de vu, mais je pense déjà que l’achat de n’importe quel animal devrait être réglé autrement.

Comment je ne saurais dire, mais nous vendons des animaux, donc des êtres vivant qui n’ont rien demander que de vivre dignement………

 

Je te rejoins sur le fond mais cela veut-il dire qu’il faut euthanasier les anormaux ?

 

Il a une limite à ne pas dépasser. Je n'euthanasierai jamais un animal en bonne santé, mais si il vient avec des malformation même si ça le rend beau alors oui

 

……………….

Personnellement je vais être cru.

Oui je serais prêt à euthanasier un animal qui aurait une mutation qui lui serait un désavantage, car pour moi ce n’est plus l’animal de base.

Point barre.

 

Maintenant Sam répond moi franchement.

Imagions que mes Chionactis dans un futur me donnent des serpentaux.

Dedans je retrouve un chionactis albinos ce qui est probable avec le temps.

Devrai-je le vendre plus cher que les autres, seulement parce qu’il n’a pas de pigmentation ?

Déjà que justifie le prix d’un animal ?

…………

 

Si tu es en phase avec ton raisonnement, un chionactis albinos serait un animal avec une

…….mutation qui lui serait un désavantage……
et donc tu l’euthanasieras !

 

Non car cette mutation est naturelle, je précise que je suis contre les mutations qui rende l'animal trop pas naturel...

Je sais pas comment je pourrais le dire.

Euh je n’ai pas dit que je vendrai mes serpents pour 10 €

Mais je demande pourquoi vendre un albinos 100 x plus cher pour certaines espèces qu’un classique sans parler des phases spéciales.

Personnellement :

Je vais être un des premiers à faire du Chionactis et Tantilla en France, par contre j’ai aucune idée combien vendre les portée, sachant que ces serpents ne font que max 9 œufs et que les pertes peuvent toiser les 90%

A l’achat j’en par serpents 35€ mais WC.

Je devrai demander combien si NC ?

Bref là n’est pas la question.

La question est pourquoi des prix si exorbitant pour des phases

 

Rien ne justifie le prix d’un animal ! En soit un regius piedbald ne vaut pas plus qu’un regius classique ! Le bon prix est celui auquel tu es prêt à lâcher l’animal quand un acheteur est prêt à mettre la même somme pour l’avoir ! Ni plus, ni moins ! Donc des animaux difficiles à reproduire, rares et très intéressant se retrouvent (pour des questions d’offre et de demande) à des prix inférieurs à ceux de monstres phasés qui se reproduisent tout seul !

 

Je te rejoins là dessus

 

Marc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Concernant les ophidiens ‘scaleless’ je ne suis pas du tout attiré mais concernant leur viabilité et leurs éventuels problèmes, je n’émettrais pas d’avis n’ayant pas d’expérience et assez d’informations, sur le sujet. De plus je me méfie comme de la peste des infos données sur les forums sauf quant je connais la fiabilité de la personne donnant l’information et ce n’est présentement pas le cas ! La faiblesse évidente est que la protection donnée par la couche de kératine est absente, de ce fait se blesse t'il réellement plus du fait de ce manque ? Je parle d'étude du sujet pas de conjectures !

 

Pour revenir à la question de départ, J’ai trois questions, un poisson sans écailles ou ‘scaleless’ est-ce une aberration ? Sont-ils viables ? Ont-ils plus de problèmes que les autres ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour revenir à la question de départ, J’ai trois questions, un poisson sans écailles ou ‘scaleless’ est-ce une aberration ? Sont-ils viables ? Ont-ils plus de problèmes que les autres ?

 

J'ai jamais eu ouïe de poisson sans écailles pour être franc, par contre sans écailles qui sont les protections des poissons pour la thermorégulation, attaque en tout genre je pense pas qu'ils arriveraient à survivre.

Que qu'il existe des poissons comme anguille et autre poissons dit primitif qui n'ont pas ou que peu d"écailles, mais je peux me tromper.

Après même le requin en a.

 

Après regardons nous, nous avons perdu notre fourrure protectrice et nous devons nous couvrir pour ne pas souffrir du froid et de l'humidite

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je pensais pas que mon posté allé marcher a ce point

je pense que le prix d'un animal est fixé sur l'offre et la demande et la rareté de la bete .

si ya une grosse production les prix baisse si ya peu de production pour une demande forte les prix monde

la lois de l'offre et le demande tout simplement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et qu'est ce que ça peut faire que ce soit un classique het scaleless ?

Au niveau de la repro, soit tu le reproduiras avec un scaleless et donc là c'est du voulu. Soit par purrrrrrrrrr hasard avec un autre het scaleless, et ça te donnera un % minime, soit.

 

Pur hasard pour le moment, mais par la suite...

 

Justement, à partir du moment ou l'elaphe est het scaleless alors il n'est plus possible de parler soit de guttata soit d'emory..

Il s'agira de sp. Cela me dérange pour la tracabilité de l'espèce.

C'est un peu comme pour les morelia ssp. C'est tellement reproduit entre intergrade qu'il n'est parfois plus possible de faire la différence. Le jaguar est apparu sur les Morelia spilota Mcdowelli. La phase ayant fait fureur (c'est tellement beau en plus un regular jaguar), ils ont transmis le gène à toutes les sous especes de spilota que ce soit sur les Iran jaya, les cheynei, les diamond... Même chez certains grands eleveurs on ne retrouve plus de regular et je trouve ça dommage. (le seul avantage du gène c'est que c'est codominant, du coup les prix on bien baissés.) En prenant Nicolas Hussard comme exemple, j'ai pu discuter de cela avec lui. Il a le mérite de continuer a faire du regular avec des pur mcdowelli et parallelement (l'offre et la demande) il a croisé le morelia spilota ssp panther (déjà celui là on a pas d'origine connue) avec le spilota mcdo jaguar, ce qui donne des "pangars" mais aussi des panthers et des jaguars mais qui eux ne sont plus "purs" car ont tout de même prix 50% des chromosomes de la seconde ssp.

D'où mon raisonnement pour les scaleless...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour relancer le sujet....

Vu cet après midi à la bourse de st just en chaussé pour la modique somme de 3500 € (et non il n'y a aps de 0 en trop mdr)

C'est bête que je n'avait pas mon chéquier sur moi... :lol:

 

photo723h.jpg

 

Perso je en suis pas contre vu qu'il en existe dans la nature sans l'intervention de l'homme. Mais par contre cela fait vraiment bizarre au visuel, sans parler de ce que cela doit être au touché.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une question me viens à l'esprit :

 

Si un scaleless est issu d'un croisement entre un elaphe emoryi et une gutt et que un creamsicle est issue d'un elahe emoryi (amela) et d'une gutt (amela).

 

Ou est la différence ?? je ne parle pas de la phase mais bien de l'absence d'écailles. Pour moi c'est pareil.

Qqu peut m'éxlairer ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Une question me viens à l'esprit :

 

Si un scaleless est issu d'un croisement entre un elaphe emoryi et une gutt et que un creamsicle est issue d'un elahe emoryi (amela) et d'une gutt (amela).

 

Ou est la différence ?? je ne parle pas de la phase mais bien de l'absence d'écailles. Pour moi c'est pareil.

Qqu peut m'éxlairer ?

 

Si les scaleless sont apparus en France suite à un croisement P. emoryi X P. guttatus ça ne veut pas dire que c'est cette hybridation qui engendre la mutation.

 

Par hasard (ou pas...) cela c'est produit sur ce croisement mais c'est le patrimoine génétique des parents et les éventuels mutations ou "ratés" de la fécondation qui ont engendrer ce phénotype.

 

ça me fait penser qu'il pourrait être intéressant de voir si les individus sauvages, qui visiblement existent, sont issus de ce croisement ou plus simplement les souches américaines de cette mutation (je pense qu'ils doivent avoir ça).

 

a+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me demande toujours comment nomme-t-on un croisement gutt x emoryi non albinos/ amela ? Je veux dire tout les autres qui ne sont pas des creamcicle. A moins qu'ils n'aient pas de nom défini et que ce soient juste des hybrides.

 

Une autre question, à quoi ressemblent-ils ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je me demande toujours comment nomme-t-on un croisement gutt x emoryi non albinos/ amela ? Je veux dire tout les autres qui ne sont pas des creamcicle. A moins qu'ils n'aient pas de nom défini et que ce soient juste des hybrides.

 

Personnellement je ne suis pas sûr de comprendre ta question...

 

Le résultat d'un croisement gutt emoryi se nomme : Pantherophis guttatusXemoryi

 

Après creamcicle, zigzag, aztec etc... Ce sont justes des noms commerciaux qu'on ajoute en fonctions des motifs. Melanistic, hypomelanistic, albinos etc sont des noms qu'on peut rajouter pour préciser la présence ou l'absence de certains pigments.

 

Et scaleless veut littéralement dire "sans écailles" en anglais.

 

Mais le résultat d'un croisement guttXemoryi se nommera toujours Pantherophis guttatusXemoryi peut importe qu'il soit anery, creamcicle, albinos ou autre...

 

Les phases et leur noms superblood, mojave, flame et j'en passe se sont des noms commerciaux qui n'ont rien à voir avec le noms scientifique de l'espèce.

 

Je réponds à ta question ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×