Aller au contenu
sekteur-83

GUTT' albinos, mais quelle phase ???????

Messages recommandés

Donc pour moi aussi c'est de reverse....

et oui sa peut provoqué des malformations interne mortel, "courament" une mal formation a l'estoma est responsable de leur mort. J'ai une de mes gutt phasé qui a eu un problème de malformation interne a l'oeil c'est surment a cause de sa...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Donc pour résumer : TOTALEMENT déconseillé de les faire se reproduire ensemble (puisqu'ils sont "frère et soeur"), et ce même si les parents hypo. et albinos ne sont pas issus du même sang... :wink:

 

Cependant, j'ai plusieurs questions :ange:

 

Mais alors, comment certains éleveurs créent-ils des sélections, de nouvelles phases... sachant qu'il ne pourraient pas (ou ne devraient normalement pas) favoriser la consanguinité...:?: (sachant aussi que c'est LE moyen qui a été utilisé pour multiplier -au début- les phases albinos...)

 

J'élève des Thamnophis S. Tetrataenia, qui, comme tous ces serpents présents en Europe, proviennent d'une des 3 souches dont sont issus tous ces animaux. C'est une des epèces les plus consanguines vu qu'il n'y a pas de "sang neuf" depuis très très longtemps. Toutefois, je n'ai jamais vu ni entendu parler d'anomalies génétiques... Comment est-ce possible alors ???

 

Si les plus spécialisés d'entre vous pouvaient répondre de façon simple car dur dur pour moi de comprendre les aléas de la génétique ! :wink:

 

:trinque:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est très simple : c'est TOTALEMENT déconseillé, mais il faut bien comprendre que beaucoup d'éleveurs, par ignorance, par cupidité, ou grâce à l'immense capacité humaine à se voiler la face quand quelque chose ne plaît pas, continuent à fixer des phases par consanguinité, et reconsanguinité....j'avais posté le fil ci-dessus pour ça, et tu auras vu que les réponses expriment tout-à-fait le blocage que présentent certains vis-à-vis de faits scientifiques établis....

 

Pour les Tst, je ne peux pas te répondre, je ne connais pas assez cette sous-espèce ni ses problèmes. Ceci étant, je connais plusieurs choses qui se sont déjà produites dans d'autres espèces :

- soit cette espèce a ce qu'on appelle une fitness, c'est-à-dire une santé exceptionnelle, avec une grande stabilité génétique, ce qui fait qu'il y a moins de mutation que chez d'autres espèces (ceci étant, connaissant un peu les jarretières, je serai surpris)

- soit les malformations ou problèmes génétiques relevés ont été mis sur le dos d'autres problèmes (incubation, etc...)

- soit les malformations ou problèmes génétiques sont systématiquement niées par ceux qui les ont observés (je connais par exemple un éleveur de gutt, dont TOUTES les gutts hypo d'une lignée très consanguine meurent d'un problème de foie avant quatre ans...mais ce n'est pas génétique, c'est pas de bol bien sûr... :-D )

- soit les problèmes génétiques sont suffisamment discrets pour être passés inaperçus jusqu'alors (il ne faut pas oublier que tare génétique ne veut pas forcément dire mort ou malformation à la naissance....dans le cas des boïdés, par exemple, on peut avoir une sensibilité accrue à certains virus, chez le pogo on commence à pouvoir avancer une sensibilité plus grande aux coccidies, etc....ça passe plus inaperçu)

- soit tu l'ignores et il y a apport de sang neuf venant d'ailleurs....bien sûr je dis ça un peu provoc' et comme je l'ai dit je n'y connais rien sur le commerce et la circulation de cette espèce, mais il y a peut-être un fond de vérité...par exemple dans une espèce complètement différente, le chinchilla, soi-disant les chinchillas domestiques descendaient tous des 3 femelles et 8 mâles de Chapman, ramenés en 1923....des études génétiques ont montré que les chinchillas domestiques descendent d'au moins 50 femelles différentes. Pareil pour les chevaux pur-sangs anglais, qui censément descendent de 3 étalons mais en fait en examinant les registres d'élevage au XIXème avec attention, ce n'est qu'une légende, il y a eu au moins trois fois des apports externes, avant la fixation des critères du stud-book. Et qui sait il y a peut-être eu des tas d'apports, comme on n'a pas tous les registres...

 

-soit un mélange de tout ça...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai effectivement lu tous les messages du lien que tu as laissé, mais j'ai du prendre une efferalgan après (MDRR !) :wink:

J'suis pas du tout doué ni en biologie, ni en chimie, ni en math. :lol::lol:

 

Basiquement, je me pose quand même pas mal de questions...

 

En relisant le bouquin sur les Gutt' (écrit entre autres par Stéphane Rosselle), je vois que

"c'est au Dr. Bechel qu'on doit l'introduction du serpent des bés albinos en terrariophilie. L'histoire a commencé par la découverte en 1953 d'un mâle amélanique sauvage. Le Dr. Bechtel l'a fait reproduire une première fois avec 3 femelles normales qui ne lui ont donné que des bébés de coloration classique mais tous porteurs de l'allèle albinos. Puis les bébés ont grandi et ont été reproduit ensemble. C'est en 1961 que la 1ère lignée d'albinos rouge née en captivité a vu le jour."

 

Donc si je comprends bien, toutes les Gutt' albinos sont donc "consanguines"..? Pourtant beaucoup d'éleveurs de Gutt' en possèdent et les reproduisent avec succès...

 

Au niveau des Thamnophis Sirtalis Tetrataenia, y'a eu AUCUN sang neuf en Europe depuis des dizaines d'années vu que les USA ont classé - à juste titre - cette espèce comme très menacée (prélèvements, détentions, exportations et importations TOTALEMENT interdits...vu qu'il resterait moins d'une centaine d'individus à l'état naturel... :roll: ). Ceux qui existent en Europe chez les éleveurs professionnels ou amateurs de cette espèce sont TOUS (sans aucune exception) issus des 3 souches européennes, mais surtout de la femelle adulte du Zoo de Rotterdam qui semblerait être la "génitrice" de toute la descendance européenne !!!...

Les multiples descendances se sont donc - par la suite - reproduit entre eux, sans qu'on ai pu observer des malformations dues à la consanguinité...

 

Vu ces 2 exemples, quels seraient les risques (de façon concrète et - si possible - expliquée de façon basique pour un "inculte" comme moi :wink: ) de faire reproduire mes 2 bébés Gutt' Reverse Okeetee...

 

:trinque:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Toutes les gutts albinos ne sont pas consanguines...essentiellement parce que l'albinisme est fréquent, et qu'il y a eu d'autres prélèvements depuis. D'autre part, imaginons qu'il n'y en ait pas eu.

 

Tu prends une gutt X albinos.

Admettons même qu'il n'y ait que deux descendants à chaque générations. Si tu les accouples à chaque fois avec du "sauvage"...au bout de dix générations, tu as 1024 descendants que tu peux croiser entre eux, tu obtiendras de l'albinisme...mais il seront apparentés de tellement loin que les conséquences de cette consanguinité seront inexistantes.

 

Aujourd'hui, on considère que croiser des individus qui ont au moins un arrière-grand-parent commun est une erreur. Au-delà, cela pose moins de problèmes.

 

Pour faire court et simple, si tu reproduis tes petits ensemble, tu multiplies par quelques centaines les chances que leurs descendants aient des tares génétiques. Cela ne veut pas dire que les petits que tu obtiendras seront malformés. Cela veut dire que eux et tous leurs descendants sur des centaines de génération présenteront une grande chance d'avoir des malformations.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Déjà, merci beaucoup pour cette réponse simple (et compréhensible pour mon petit cerveau...)

 

Mais comment font donc les éleveurs pour fixer chaque année de nouvelles phases chez les Gutt', sachant qu'il y a (dès lors qu'on veut tenter de "fixer" une nouvelle phase) de très gros risques de consanguinité ???

Imaginons, un couple de Gutt' X et Y et qui donnent 20 bébés dont 2 qui ont une nouvelle phase...

Comment un éleveur va-t'il fixer cette nouvelle phase s'il respecte les conditions pour éviter la consanguinité... c'est impossible... :?::roll:

Donc toutes les nouvelles phases de Gutt' seraient "consanguines"...??????

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si c'est "rarement uilisé", et vu la rapidité avec laquelle des nouvelles phases de Gutt' apparaissent (quasi chaque année) cela signifierait que la plupart des éleveurs de Gutt' procèdent à des accouplements consanguins pour obtenir le plus vite possible (quelque soient leurs motivations... :lol: ) de nouvelles phases ????????????

:shock:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben...oui.. :beurk:

 

Et comme beaucoup de gens "compétents" et bien documentés, ont tendance à ignorer ces faits...les moins compétents ne savent même pas que ce genre de discussion existe.

D'où les légendes du styles "la consanguinité n'existe pas chez les reptiles", ou autre joyeuse connerie. D'où aussi le fait que je saute sur chaque fil où se pose la question, afin de faire de l'information. :!:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×