Aller au contenu
Gwalchafed

Expérimentation animale et autres considérations...

Messages recommandés

Les amis, que l'on ne partage pas le même avis sur l'hybridation/ phase c'est une chose et même si l'Homme est un animal (avis que je partage) on ne peut quand même pas comparer une vie humaine à une vie animal !! Les expériences sur les animaux sont et seront l'un des moyens pour lutter contre un bon nombre de maladie et si aujourd'hui j'ai un de mes enfants en bonne santé c'est grace à des expériences scientifiques menées chez des animaux.............. après bien évidement il y a certaines expé compétement inutiles et comdamnables. (voila pour la petite parenthèse)

 

Pour ma curiosité personnelle : quel était le problème de ton enfant ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon bah je reprend ma réponse :D

 

 

) on ne peut quand même pas comparer une vie humaine à une vie animal !!

 

Ah ?

Eh ben désolé si je passe une fois de plus pour un original, mais pour moi, une vie humaine à autant de valeur qu'une vie de n'importe quel autre animal.

D'ailleurs j'ai considéré dans mon post précédent que l'homme est un animal, mais je le voit plutôt comme une sorte de créature abjecte.

 

Les expériences sur les animaux sont et seront l'un des moyens pour lutter contre un bon nombre de maladie

 

Un bon nombre de maladie humaine, c'est ca qui me dérange. On utilise une souris (enfin des millions) pour soigner des humains.

En contrepartie, dès leurs naissances elles sont parqué, utilisé assez bizarrement. J'ai quitté pas mal de cours parce que les profs commençaient à parler de leurs expériences douteuses doublé de remarques malsaines. En quoi cela sert à la souris ? Qu'à-t-elle à voir dans nos ennuis de santé ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En mp peut-être Gwalchafed il veut peut-être pas raconter sa vie sur le forum :wink:

 

Comme il veut, je suis pas sectaire...

 

Pour le reste, étant comme qui dirait professionnellement lié à ce genre de choses :D j'ai mon opinion sur la question, maisje voudrais voir un peu où tout ça va nous mener... :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Jejein
) on ne peut quand même pas comparer une vie humaine à une vie animal !!

 

Ah ?

Eh ben désolé si je passe une fois de plus pour un original, mais pour moi, une vie humaine à autant de valeur qu'une vie de n'importe quel autre animal.

D'ailleurs j'ai considéré dans mon post précédent que l'homme est un animal, mais je le voit plutôt comme une sorte de créature abjecte.

 

Les expériences sur les animaux sont et seront l'un des moyens pour lutter contre un bon nombre de maladie

 

Un bon nombre de maladie humaine, c'est ca qui me dérange. On utilise une souris (enfin des millions) pour soigner des humains.

En contrepartie, dès leurs naissances elles sont parqué, utilisé assez bizarrement. J'ai quitté pas mal de cours parce que les profs commençaient à parler de leurs expériences douteuses doublé de remarques malsaines. En quoi cela sert à la souris ? Qu'à-t-elle à voir dans nos ennuis de santé ?

 

 

Tu es encore jeune CoolSnake je ne sais pas si tu as des enfants , mais si un jour tu en as et que l'un deux tombe malade (ce que je ne souhaite à personne) et bien tu es prets à tout axcepter et que la vie d'une souris ou même de 10 000 ne font pas le poids face celle de ton fils.

 

Tu as sans doute eu une mauvaise experience (les cours dont tu parles nottement) et je le comprend mais la vie humaine et la vie animal n'on rien de comparable. Attention, je ne parle pas de soufrance ici mais bel et bien de deux modes de vie complétement different. S'il fallait placer les animaux sur un pied d'égalité avec l'Homme la vie serais tout simplement impossible, comment condamerais-tu un animal qui aurais tué un de ses semblable ? Accepterais-tu de donner à manger un Homme à un animal ? Toi même tu manges bien des animaux , non ? Ceux sont des exemples biensur, mais qui démontrent bien que jamais l'Homme et l'animal ne seront jamais considérés comme égaux.

 

Je vais peut être te sembler cruel, mais un animal reste un animal et je préfère mille fois avoir sacrifié 1 million de souris et savoir mon fils en bonne santé que l'inverse, tout simplement par ce que l'animal comparé à l'Homme n'a pas de conscience.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Tu es encore jeune CoolSnake je ne sais pas si tu as des enfants ,

Non, heureusement ! J'ai beau les apprécier, pas de ca chez moi !

(Petite précision au cas ou, je suis un misanthrope sociable)

 

Tu as sans doute eu une mauvaise experience (les cours dont tu parles nottement) et je le comprend mais la vie humaine et la vie animal n'on rien de comparable.

Pas de mauvaise expérience particulière. §J'ai juste suivit une filière bio, et il y avait des dissection, ce que je n'ai pu supporter. Par contre tu as peut être eu une expérience malheureuse pour considéré qu'un animal est inférieur à un humain ?

 

S'il fallait placer les animaux sur un pied d'égalité avec l'Homme la vie serais tout simplement impossible, comment condamerais-tu un animal qui aurais tué un de ses semblable ?

Ce n'est pas à un humain de juger des problèmes entre les autres animaux, de même qu'on ne permettrais pas à un lion de nous juger.

 

 

Accepterais-tu de donner à manger un Homme à un animal ?

Oui, comme un homme mange les autres animaux, ca ne me dérange pas qu'un requin se fasse un plaisir, mais ca reste particulièrement rare. Quand on voit à cotés l'élevage intensif par exemple...

 

Toi même tu manges bien des animaux , non ?

Oui, l'être humain est omnivore, la viande fait donc partit de mon menu. Tant qu'il s'agit de la chaine alimentaire, ou des besoins primaires, cela ne me dérange pas. Mais les meurtres gratuit, comme par exemple tuer une araignée parcequ'elle fait peur, ou une mouche parcequ'elle fait du bruit, je ne supporte pas.

 

Ceux sont des exemples biensur, mais qui démontrent bien que jamais l'Homme et l'animal ne seront jamais considérés comme égaux.

Pour toi.

 

tout simplement par ce que l'animal comparé à l'Homme n'a pas de conscience.

 

Oupala, ca c'est un truc que je n'aime pas, mais alors pas du tout lire. La pie à conscience de soi, de même que le dauphin (me rappelle plus quel espèce), la baleine (même remarque), le bonobo, et je ne sait plus quel espèce (8 je croit, démontré grâce au test du miroir). Il n'y a pas si longtemps, on pensait que les femmes et les esclaves n'étaient pas des êtres vivants, maintenant il est de notoriété commune qu'une chêne vit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Jejein

 

Tu es encore jeune CoolSnake je ne sais pas si tu as des enfants ,

Non, heureusement ! J'ai beau les apprécier, pas de ca chez moi !

(Petite précision au cas ou, je suis un misanthrope sociable)

 

Tu as sans doute eu une mauvaise experience (les cours dont tu parles nottement) et je le comprend mais la vie humaine et la vie animal n'on rien de comparable.

Pas de mauvaise expérience particulière. §J'ai juste suivit une filière bio, et il y avait des dissection, ce que je n'ai pu supporter. Par contre tu as peut être eu une expérience malheureuse pour considéré qu'un animal est inférieur à un humain ?

 

S'il fallait placer les animaux sur un pied d'égalité avec l'Homme la vie serais tout simplement impossible, comment condamerais-tu un animal qui aurais tué un de ses semblable ?

Ce n'est pas à un humain de juger des problèmes entre les autres animaux, de même qu'on ne permettrais pas à un lion de nous juger.

 

 

Accepterais-tu de donner à manger un Homme à un animal ?

Oui, comme un homme mange les autres animaux, ca ne me dérange pas qu'un requin se fasse un plaisir, mais ca reste particulièrement rare. Quand on voit à cotés l'élevage intensif par exemple...

 

Toi même tu manges bien des animaux , non ?

Oui, l'être humain est omnivore, la viande fait donc partit de mon menu. Tant qu'il s'agit de la chaine alimentaire, ou des besoins primaires, cela ne me dérange pas. Mais les meurtres gratuit, comme par exemple tuer une araignée parcequ'elle fait peur, ou une mouche parcequ'elle fait du bruit, je ne supporte pas.

 

Ceux sont des exemples biensur, mais qui démontrent bien que jamais l'Homme et l'animal ne seront jamais considérés comme égaux.

Pour toi.

 

tout simplement par ce que l'animal comparé à l'Homme n'a pas de conscience.

 

Oupala, ca c'est un truc que je n'aime pas, mais alors pas du tout lire. La pie à conscience de soi, de même que le dauphin (me rappelle plus quel espèce), la baleine (même remarque), le bonobo, et je ne sait plus quel espèce (8 je croit, démontré grâce au test du miroir). Il n'y a pas si longtemps, on pensait que les femmes et les esclaves n'étaient pas des êtres vivants, maintenant il est de notoriété commune qu'une chêne vit.

 

 

Tu t'égare , l'animal n'a pas de conscience si tu trouves une expérience scientifique prouvant le contraire je veux bien changer d'avis et trouve autre chose que le miroir car c'est assez légé comme argument. Quand à l'exemple des esclaves et des femmes c'est tout simplement un non sens, l'Homme reste un Homme et un animal un animal, que cela ne t'en déplaise.

 

Je ne sais pas pourquoi mais j'ai comme l'impression qu'avec une attidute comme la tienne je risque de partir rapidement en sucette dans ce post.

 

Tu as vue Gwalchafed j'ai trouvé plus idéaliste que moi !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tu t'égare , l'animal n'a pas de conscience si tu trouves une expérience scientifique prouvant le contraire je veux bien changer d'avis et trouve autre chose que le miroir car c'est assez légé comme argument. Quand à l'exemple des esclaves et des femmes c'est tout simplement un non sens, l'Homme reste un Homme et un animal un animal, que cela ne t'en déplaise.

 

 

Prouve moi le fait qu'il n'ont pas de conscience ?

Et prouve moi que l'homme a une conscience ? Parcequ'on réfléchi ? Qui te dit qu'un animal sauvage ne réfléchit pas ? Parcequ'on sait ce qui est bien ou ce qui est mal ? Sachant que chaque individu à sa propre vision du sujet, ce n'est pas convaincant non plus. Je sait pas, il faut vraiment que tu me montre un fait comme quoi les animaux sauvages n'ont pas de conscience tandis que nous, êtres superbes et irréprochables, en avons une.

 

 

L'homme reste un homme certes, mais c'est un animal, et effectivement ca ne me plait pas de comparer notre espèce aux splendides créatures qui foulent la Terre. En quoi l'exemple des femmes et des esclaves est un non-sens ? Cette théorie a à peine 2000 ans !

 

 

On appelle idéalisme toute prééminence donnée à des formes abstraites ou représentations mentales sur la réalité

 

Dans ce cas pas du tout, puisque je suis au contraire pragmatique. Je te dis qu'un homme est un animal, c'est un fait, tu me répond qu'il a plus de valeur qu'un animal (non seulement paradoxal, mais en plus la, c'est de l'idéalisme).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Jejein

Tu es encore jeune CoolSnake je ne sais pas si tu as des enfants , mais si un jour tu en as et que l'un deux tombe malade (ce que je ne souhaite à personne) et bien tu es prets à tout axcepter et que la vie d'une souris ou même de 10 000 ne font pas le poids face celle de ton fils.

 

De la même façon que la vie de voisin (ou de 10000 voisin) est moins importante que celle de tes proches!

C'est une discussion qui va rappeler quelque chose à quelqu'un. Mais sur une île deserte, les 2 meilleurs amis, affamés, se boufferont. Sans doute mais même la vie du fils de mon pire ennemis mérite la vie à côté de mon chien :wink: .

 

Au risque de choquer, entre mon voisin et un de mes chiens, je priorise mes chiens. Ils font partie "des miens".

 

Accepterais-tu de donner à manger un Homme à un animal ?

 

oui moi aussi, toi et Coolsnake :lol:

Toi même tu manges bien des animaux , non ?

 

j'adore! je joue mon rôle de prédateur! (enfin j'ouvre la barquette quoi :D )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tu t'égare , l'animal n'a pas de conscience si tu trouves une expérience scientifique prouvant le contraire je veux bien changer d'avis et trouve autre chose que le miroir car c'est assez légé comme argument. Quand à l'exemple des esclaves et des femmes c'est tout simplement un non sens, l'Homme reste un Homme et un animal un animal, que cela ne t'en déplaise.

 

Jéjein,

 

Tu peux d'ors et déjà changer ton fusil d'épaule.. Car que cela soit un débat phylosophique ou scientifique,la chose a été prouvée.. Et c'est pour le moment une espèce par an que nous découvrons...

 

Je trouve toujours aussi regrettable qu'au 21° siècle, les arguments d'AV Jésus christ soient toujours utilisés...!!

 

Le test dont parle coolsnake, à fait ses preuves sur les baleines et toute la famille, les éléphants, les grands singes, la pie et d'autres oiseaux, et je ne saisi plus encore quels spécimens...La communauté scientifique le reconnait elle même, alors pourquoi pas toi.... Hein ???? :wink:

 

Alors bien que ton point de vue soit tolérable, et se justifie par ton exemple, je ne crois pas que la faim justifie les moyens...!!!!

Et bien que coolsnake soit dans l'extreme de la sociabilité du mysanthrope, c'est tout de même lui qui est plus proche de l'équilibre naturel... Un petit détail, qui il y a encore 100 ans, était toujours éxistant..

 

Mais bon c'est pas grave, quand les ressources naturelles auront disparues, et que les concéquences comportementales vont se faire sentir, tu seras heureux de voir tes propres enfants se faire écraser par les plus fort...!!!!!

 

Car le problème est bien plus profond que cette histoire de conscience ou pas, c'est une excuse pour justifier tout nos faits et gestes... Le vrai problème, c'est que en plus d'être des animaux, nous sommes une forme de "parasite" , qui pille tout, sans le moindre respect, inventant n'importe qu'elle excuse pour justifie de notre barbarie..!... En tout cas notre système de vie, j'insite, pas l'être humain...

 

 

M'enfin...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben tiens j'en rajoute encore une couche.... LOL.. Moi aussi ( c'est la faute à gargouse qui pense comme une fille aux cheveux blonds... héhéhé boutade )

 

Pareille que gargouse c'est difficile de faire paraitre un peu de nuance dans des textes aussi engagés..

 

Cependant,

 

La consience s'est avoir connaissance de sa propre existance dans un environnemment..

 

Pour ce faire nous avons plusieurs outils, chacun différent, que nous appelerons les sens, bien connus chez nous par ses Cinq aspects.

Nous avons la communication, elle aussi diiférente en fonction des cacapcité de chacun, au sein même de notre espèce ( les handicapés moteur à tous les stades, les psychologiques qui bien souvent ne sont pas si handicapés, ou les pshychomoteurs ), mais on peut tout aussi faire la translation avec tous les modes de communication existant chez chaques espèces, car elles communiques tous, d'une manière ou d'une autre..

 

Alors pourquoi toujours placer la consience sur un seul niveau...??? Pourquoi ne pourrait il pas y avoir plusieurs niveaux de conscience..??? Non..??? Je te pose une question là jejein en vrai..

POur ma part mon argumentaire est prêt.. Et j'aimerais bien connaitre les arguments des détracteurs de ce genre de raisonnement, tout se qu'il ya de plus terre à terre, basé sur l'observation et la logique naturelle..

 

La seule vrai différence avec beaucoups d'animaux , c'est la présence d'un cortex cérébral, chose elle aussi qui est en train d'évoluer vers la connaissance, et la découverte de celui ci, chez les oiseaux par exemple.. Il y a dix ans, cela était totalement inenvisageable..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Jejein
Tu t'égare , l'animal n'a pas de conscience si tu trouves une expérience scientifique prouvant le contraire je veux bien changer d'avis et trouve autre chose que le miroir car c'est assez légé comme argument. Quand à l'exemple des esclaves et des femmes c'est tout simplement un non sens, l'Homme reste un Homme et un animal un animal, que cela ne t'en déplaise.

 

 

Prouve moi le fait qu'il n'ont pas de conscience ?

Et prouve moi que l'homme a une conscience ? Parcequ'on réfléchi ? Qui te dit qu'un animal sauvage ne réfléchit pas ? Parcequ'on sait ce qui est bien ou ce qui est mal ? Sachant que chaque individu à sa propre vision du sujet, ce n'est pas convaincant non plus. Je sait pas, il faut vraiment que tu me montre un fait comme quoi les animaux sauvages n'ont pas de conscience tandis que nous, êtres superbes et irréprochables, en avons une.

 

 

L'homme reste un homme certes, mais c'est un animal, et effectivement ca ne me plait pas de comparer notre espèce aux splendides créatures qui foulent la Terre. En quoi l'exemple des femmes et des esclaves est un non-sens ? Cette théorie a à peine 2000 ans !

 

On appelle idéalisme toute prééminence donnée à des formes abstraites ou représentations mentales sur la réalité

 

Dans ce cas pas du tout, puisque je suis au contraire pragmatique. Je te dis qu'un homme est un animal, c'est un fait, tu me répond qu'il a plus de valeur qu'un animal (non seulement paradoxal, mais en plus la, c'est de l'idéalisme).

 

Alors oui, l’animal à une conscience, maintenant reste à définir si celle-ci est comparable à l’Homme.

 

Selon toi l’ homme est un animal, mais l’un des problèmes majeur qui te caractérise est l’anthropomorphisme car si tu commences par attribuer des caractères humain à l’ animal ,il n’est pas étonnant que tu conclus ensuite à l’animalité de l’homme.

Premier exemple :le langage (dauphin, baleines, abeille etc.) ils peuvent échanger certaine informations aux moyens de signes , est-ce qu’il faut pour autant en conclure que l’animal possède le langage comme l’homme ? Si tu regardes d’un peu plus près tu t’apercevras qu’il en ai tout autre pour 2 raisons :

1 : Celle du statu de l’autre : est-il vraiment un interlocuteur , c'est-à-dire quelqu’un dont la demande ou la pensée sollicite une écoute ? Ou bien est-il tous simplement l’emmeteur d’un signal qu’un autre receptionne ?

2 : la question du contenu de ce qui est exprimé ou « communiqué » ; communiqué des informations et dialoguer , est-ce la même chose ? D’un côté tu as un organisme qui signale à un autre organisme qu’il a faim ou qu’il veut se reproduire, c’est donc la manifestation d’un fait et de l’autre, deux êtres qui discutent ensemble de leur existence par exemple , c’est une interrogation sur le sens. Entre les deux « communications » n’y a-t-il pas un fossé énorme ? Je pense que oui…………….

 

Second exemple, celui du rapprochement des besoins de l’homme à celui de l’animal. Chacun doit se nourrir, dormir ,reproduire … et même si cela peut être comparable les choses ne sont pas aussi simple qu’elles en ont l’aire pour deux raisons également .

1 : Si certains besoins sont communs aux hommes et aux animaux, la manière de les satisfaire n’est pas la même dans les deux cas : comme l’animal, l’homme doit manger et se reproduir mais il ne mange pas et ne se reproduit pas comme l’animal ; l’homme n’accepte de satisfaire ses besoins physiques que si certaines conditions d’un autre ordre (esthétiques, morales) sont remplies.

2 : De toutes les manières possiblel’homme exige infiniment plus que ce que son corps lui réclame. Par exemple, la recherche du beau et du vrai est essentielle pour l’homme, alors que, du point de vue de l’organisme et de ses besoins, elle est tout à fait superflue . Pour finir tu remarqueras que cet écart par rapport aux besoins physiques existe chez l’homme, pour le meilleur et pour le pire malheureusement : l’homme est capable de choses merveilleuse, mais aussi de violences et d’atrocités absolument inconnues du monde animal (la torture,le viol, plaisir à voir souffrir l’autre...). Mais paradoxalement, de tels comportements confirment la distance qui sépare l’homme de l’animal : car seul un être ne se limitant pas à sa dimension physique peut connaître de telles dérives. Même sous son pire aspect, l’homme ne rejoint pas l’animal : il ne devient pas « bestial », comme on le dit parfois à tort, mais inhumain, ce qui est tout autre chose (l’animal, de son côté, ne peut pas devenir « inanimal »).

 

Même s’il possède une mémoire, une intelligence, une conscience de soi (miroir chez le chimpanzé ) , concept que l’on ne doit pas confondre avec la conscience morale ; l’animal n’est pas un homme .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors oui, l’animal à une conscience, maintenant reste à définir si celle-ci est comparable à l’Homme.

 

Ah.......????§§§!!!!!! Car il faut comprarer, c'est obligatoire..??

derpuis le début tu parles de conscience sur un seul plan, donc si il y en a , pas besoin de comparer.. Et si d'un seul coup, on parle sur plusieurs plans de consciences, il faut alors que tu revois ton argumentaire, car tu te contredis depuis le début..

Par cette tentative, tu souhaites ,très certainement faire la promo de quelque chose qui t'as touché directement , et donc fait varié ton point de vue ...

 

Selon toi l’ homme est un animal, mais l’un des problèmes majeur qui te caractérise est l’anthropomorphisme car si tu commences par attribuer des caractères humain à l’ animal ,il n’est pas étonnant que tu conclus ensuite à l’animalité de l’homme.

 

Non là encore une fois c'est toi raisonne en terme de "race supérieur"...

N'oubli pas que nous sommes les derniers spécimens du règne arrivés sur la planète, et que donc nous sommes des animaux car nous sommes des mamifères...

Et que c"'est notre évolution, notamment grace au positionnement de notre pouce, qui à permis celle ci..

C'est toi il me semble qui prend le problèmpe à rebrousse poil.. :wink:

 

Premier exemple :le langage (dauphin, baleines, abeille etc.) ils peuvent échanger certaine informations aux moyens de signes , est-ce qu’il faut pour autant en conclure que l’animal possède le langage comme l’homme ? Si tu regardes d’un peu plus près tu t’apercevras qu’il en ai tout autre pour 2 raisons :

1 : Celle du statu de l’autre : est-il vraiment un interlocuteur , c'est-à-dire quelqu’un dont la demande ou la pensée sollicite une écoute ? Ou bien est-il tous simplement l’emmeteur d’un signal qu’un autre receptionne ?

 

Un Tétraplégique, n'ayant pas la possibilité de bouger les yeux, car cela existe, pourrait il être concidéré comme un interlocuteur bien qu'il ne fournisse pas réponse ou de signe de compréhension...????

 

2 : la question du contenu de ce qui est exprimé ou « communiqué » ; communiqué des informations et dialoguer , est-ce la même chose ? D’un côté tu as un organisme qui signale à un autre organisme qu’il a faim ou qu’il veut se reproduire, c’est donc la manifestation d’un fait et de l’autre, deux êtres qui discutent ensemble de leur existence par exemple , c’est une interrogation sur le sens. Entre les deux « communications » n’y a-t-il pas un fossé énorme ? Je pense que oui…………….

 

Cherche le processus du sentiment amoureux, et tu y verras une proche déscription des lignes précédentes que tu écris toi même... :D:D

 

Second exemple, celui du rapprochement des besoins de l’homme à celui de l’animal. Chacun doit se nourrir, dormir ,reproduire … et même si cela peut être comparable les choses ne sont pas aussi simple qu’elles en ont l’aire pour deux raisons également .

1 : Si certains besoins sont communs aux hommes et aux animaux, la manière de les satisfaire n’est pas la même dans les deux cas : comme l’animal, l’homme doit manger et se reproduir mais il ne mange pas et ne se reproduit pas comme l’animal ; l’homme n’accepte de satisfaire ses besoins physiques que si certaines conditions d’un autre ordre (esthétiques, morales) sont remplies.

 

Non mais c'est n'importe quoi... là.. !!

Je me demande sérieux si tu connais ton sujet..

On est pas sur un plan "religieu" ou metaphysique, moi je raisonne en terme d'esprit scientifique "basique", et de ses démonstrations..( je respecte tes croyances, sans pour autant en faire des faits scientifiques différentiels )

 

Renseigne toi sans rire, tu verras que ce que tu décris là, n'est pas unique à l'homme...D'ailleurs tu en oublie même le processus chimique de notre exitance .. :-D

Et en plus, ce que je trouve drole, c'est que pas une fois, tu peux prendre en compte la monogammie chez les autres espèces, fait particulièrement intéressant tout de même ..

 

Tes exemples deviennent navrant pour ma part.. Désolé, mais là..

 

2 : De toutes les manières possiblel’homme exige infiniment plus que ce que son corps lui réclame. Par exemple, la recherche du beau et du vrai est essentielle pour l’homme, alors que, du point de vue de l’organisme et de ses besoins, elle est tout à fait superflue . Pour finir tu remarqueras que cet écart par rapport aux besoins physiques existe chez l’homme, pour le meilleur et pour le pire malheureusement : l’homme est capable de choses merveilleuse, mais aussi de violences et d’atrocités absolument inconnues du monde animal (la torture,le viol, plaisir à voir souffrir l’autre...). Mais paradoxalement, de tels comportements confirment la distance qui sépare l’homme de l’animal : car seul un être ne se limitant pas à sa dimension physique peut connaître de telles dérives. Même sous son pire aspect, l’homme ne rejoint pas l’animal : il ne devient pas « bestial », comme on le dit parfois à tort, mais inhumain, ce qui est tout autre chose (l’animal, de son côté, ne peut pas devenir « inanimal »).

 

Encore une fois, je te le redis, tu ne connais pas ton sujet...

Toi qui parlait d'expérience animale tout à l'heure, renseigne toi bien sur les rats et leurs modes de vie complet.. Tu verras que le viol existe par exemple, la barbarie, etc...........

 

Mais toutes quasimment sont proches de ces caractéristiques...!

 

Pour ma part , ta cause et le débat qui en découlait , en devient inintéressant... Tu ne connais pas le règne animal correctement..

Tu es borné sur ton point de vue spirituel ( car cela se rapproche plus de cela ), sans même, et cela j'en mettrais ma main à coupé, être allé observer le monde animal..

 

Même s’il possède une mémoire, une intelligence, une conscience de soi (miroir chez le chimpanzé ) , concept que l’on ne doit pas confondre avec la conscience morale ; l’animal n’est pas un homme .

 

Pas que chez le chimpanzé pour le mirroir..

 

Et visiblement, encore une fois, tu es très largement peu au courant....

Je te rappel qu'avec plusieurs espèces de grands singes, un langage commun à été apprit entre eux et nous ( les soignueurs ). Ceux ci l'ont apprient à leurs congénères, permettant notamment aujourd'hui, pour certain, de pouvoir avoir des échanges simples de la vie quotidienne sur un ordinateur, un langage des signes, etc..

 

 

Dans ces lignes, je tiens à te préciser qu'il n'y a aucune animausitée....mais vraisemblablement nous ne sommes pas sur les mêmes bases pour un débat de cet ordre..

Je ne suis pas sur une démonstration philosophique, mais bien sur des bases scientifiques certaines... Sans parler de ma propre expérience avec les humains et les animaux..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Jejein
Ben tiens j'en rajoute encore une couche.... LOL.. Moi aussi ( c'est la faute à gargouse qui pense comme une fille aux cheveux blonds... héhéhé boutade )

 

Pareille que gargouse c'est difficile de faire paraitre un peu de nuance dans des textes aussi engagés.. C'est très souvent le cas, internet est un très mauvais filtre.

Cependant,

 

La consience s'est avoir connaissance de sa propre existance dans un environnemment..pas seulement et je pense que tu le sais très bien et c'est justement ce qui différencie l'homme de l'animal: la conscience morale.

 

Pour ce faire nous avons plusieurs outils, chacun différent, que nous appelerons les sens, bien connus chez nous par ses Cinq aspects.

Nous avons la communication, elle aussi diiférente en fonction des cacapcité de chacun, au sein même de notre espèce ( les handicapés moteur à tous les stades, les psychologiques qui bien souvent ne sont pas si handicapés, ou les pshychomoteurs ), mais on peut tout aussi faire la translation avec tous les modes de communication existant chez chaques espèces, car elles communiques tous, d'une manière ou d'une autre..

 

Alors pourquoi toujours placer la consience sur un seul niveau...??? Pourquoi ne pourrait il pas y avoir plusieurs niveaux de conscience..??? Non..??? Je te pose une question là jejein en vrai.. à aucun moment je n'ai tenu ce discour, la conscience animal existe, et ce que je repproche c'est d'affirmer qu'elle est identique à celle de l'homme.

POur ma part mon argumentaire est prêt.. Et j'aimerais bien connaitre les arguments des détracteurs de ce genre de raisonnement, tout se qu'il ya de plus terre à terre, basé sur l'observation et la logique naturelle.. c'est fait , un peu plus haut :-D .

 

La seule vrai différence avec beaucoups d'animaux , c'est la présence d'un cortex cérébral, chose elle aussi qui est en train d'évoluer vers la connaissance, et la découverte de celui ci, chez les oiseaux par exemple.. Il y a dix ans, cela était totalement inenvisageable.. Sans doute, je n'ai pas suffisement de connaissances pour affirmer ou infirmer, désolé..........

 

Pour Gargouse, j"espère que tu n'auras pas mal pris le fait que je te donne à manger aux lions, c'étais une plaisenterie :-D , cependant m'accuser de tous les maux de la terre c'est un peu dure tout de même............je donne au telethon mais ne peu être au four et au moulin !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je rentre pas dans le débat mais je voudrai juste aller plus en détail dans le point de vue de ceux qui considère l'animal comme l'égal de l'homme, mais y a t'il une hiérarchie dans ce que vous regroupez sous le terme "animal", en gros (et sans parler de la captivité) vous nourrissez vos animaux avec d'autres animaux que ce soit arthropode comme vertébré vous vous situez comment par rapport à ça?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Jejein

 

Alors oui, l’animal à une conscience, maintenant reste à définir si celle-ci est comparable à l’Homme.

 

Ah.......????§§§!!!!!! Car il faut comprarer, c'est obligatoire..?? Tu n'as pas du suivre le post précedent, c'est justement la dessus que tout repose!! L'homme est-il comparable à l'animal ?

derpuis le début tu parles de conscience sur un seul plan, donc si il y en a , pas besoin de comparer.. Et si d'un seul coup, on parle sur plusieurs plans de consciences, il faut alors que tu revois ton argumentaire, car tu te contredis depuis le début.. je ne me contredis pas, mais j'avoue sans honte que je mes suis mal exprimer .........

 

Par cette tentative, tu souhaites ,très certainement faire la promo de quelque chose qui t'as touché directement , et donc fait varié ton point de vue ... je ne vois vraiment pas ou tu veut en venir avec cette phrase ?

 

Selon toi l’ homme est un animal, mais l’un des problèmes majeur qui te caractérise est l’anthropomorphisme car si tu commences par attribuer des caractères humain à l’ animal ,il n’est pas étonnant que tu conclus ensuite à l’animalité de l’homme.

Non là encore une fois c'est toi raisonne en terme de "race supérieur"... là en revenche je t'arrête tout de suite !! Et la prochaine allusion de la sorte c'est directement avec les modos qu'il faudra t'expliquer, c'est le genre de sous entendu que je ne peux accepter !! Si tu souhaites me descendre trouve une autre façon !!

 

N'oubli pas que nous sommes les derniers spécimens du règnes arrivés sur la planète, et que donc nous sommes des animaux car nous sommes mamifères...

C'est toi il me semble qui prend le problèmpe à rebrousse poil.. :wink:

Premier exemple :

le langage (dauphin, baleines, abeille etc.) ils peuvent échanger certaine informations aux moyens de signes , est-ce qu’il faut pour autant en conclure que l’animal possède le langage comme l’homme ? Si tu regardes d’un peu plus près tu t’apercevras qu’il en ai tout autre pour 2 raisons :

1 : Celle du statu de l’autre : est-il vraiment un interlocuteur , c'est-à-dire quelqu’un dont la demande ou la pensée sollicite une écoute ? Ou bien est-il tous simplement l’emmeteur d’un signal qu’un autre receptionne ?

 

Un Tétraplégique, n'ayant pas la possibilité de bouger les yeux, car cela existe, pourrait il être concidéré comme un interlocuteur bien qu'il ne fournisse pas réponse ou de signe de compréhension...???? Tu me repproche de comparer l'homme et l'animal et toi tu compares l'homme et l'homme ??????

 

 

Cherche le processus du sentiment amoureux, et tu y verras une proche déscription des lignes précédentes que tu écris toi même... :D:DJ'ai plusieurs chiens chez moi 'et oui gargouse :lol: ) et s'il y a une chose dont je suis sur c'est que le mâle n'arrete pas de monter sa fille :lol::lol: Que dois-je en conclure ?? Qu'ils sont amoureux ?

 

 

 

C'est long pour répondre... Patiente STP.... :trinque:

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je rentre pas dans le débat mais je voudrai juste aller plus en détail dans le point de vue de ceux qui considère l'animal comme l'égal de l'homme, mais y a t'il une hiérarchie dans ce que vous regroupez sous le terme "animal", en gros (et sans parler de la captivité) vous nourrissez vos animaux avec d'autres animaux que ce soit arthropode comme vertébré vous vous situez comment par rapport à ça?

 

Tu t'adresses à qui particulièremment ben...????

 

Car pour ma part , je vois juste la pplanète comme un monde habité par différentes espèces, chacune avec des capacités propres, ayant toutes et tous besoin des autres , dans un cycle , permettant un équilibre...

 

En soit , pas de magie, pas d'esprit, pas de religion, etc.... Un homme dans la savane si il croise un groupe de lionne, peut se faire chasser pour être mangé.. Au même titre de notre cycle alimentaire originel..

 

L'évolution à juste fait le reste à notre avantage , en nous projettant comme une espèce dominante...

C'est un bref résumé pour moi... :D

 

 

là en revenche je t'arrête tout de suite !! Et la prochaine allusion de la sorte c'est directement avec les modos qu'il faudra t'expliquer, c'est le genre de sous entendu que je ne peux accepter !! Si tu souhaites me descendre trouve une autre façon !!

 

Ben vas y ... que veux tu que je te dise...

Il faut pas chercher plus loin que le bout de son nez.. J'ai bien lu , et très bien compris ce que tu expliques depuis le début..

Clairement, tu places l'être humain comme une "race supérieur" par rapport aux animaux...!!!

 

Y a pas de diffamation la dedans, ou autre interprétation cavalière...

Désolé, si tu le vois de cette manière, mais c'est toi seul que cela engage..

 

ZEN jejein derrière le PC... Nos phrases sont ponctuées, et c'est normalement celles ci, qui donnent le rythme de lecture..

Cool et relis bien...

 

Bonne nuit...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Jejein
Je rentre pas dans le débat mais je voudrai juste aller plus en détail dans le point de vue de ceux qui considère l'animal comme l'égal de l'homme, mais y a t'il une hiérarchie dans ce que vous regroupez sous le terme "animal", en gros (et sans parler de la captivité) vous nourrissez vos animaux avec d'autres animaux que ce soit arthropode comme vertébré vous vous situez comment par rapport à ça?

 

Tu t'adresses à qui particulièremment ben...????

 

Car pour ma part , je vois juste la pplanète comme un monde habité par différentes espèces, chacune avec des capacités propres, ayant toutes et tous besoin des autres , dans un cycle , permettant un équilibre...

 

En soit , pas de magie, pas d'esprit, pas de religion, etc.... Un homme dans la savane si il croise un groupe de lionne, peut se faire chasser pour être mangé.. Au même titre de notre cycle alimentaire originel..

 

L'évolution à juste fait le reste à notre avantage , en nous projettant comme une espèce dominante...

C'est un bref résumé pour moi... :D

 

 

là en revenche je t'arrête tout de suite !! Et la prochaine allusion de la sorte c'est directement avec les modos qu'il faudra t'expliquer, c'est le genre de sous entendu que je ne peux accepter !! Si tu souhaites me descendre trouve une autre façon !!

 

Ben vas y ... que veux tu que je te dise...

Il faut pas chercher plus loin que le bout de son nez.. J'ai bien lu , et très bien compris ce que tu expliques depuis le début..

Clairement, tu places l'être humain comme une "race supérieur" par rapport aux animaux...!!! Dans bien des domaines, oui........ et ne cherche pas un quelquonc aspect culturel ou politique dans mon interprétation je te pris !!

 

Y a pas de diffamation la dedans, ou autre interprétation cavalière... c'est justement à cette autre interpretation dont je faisais réference.

Désolé, si tu le vois de cette manière, mais c'est toi seul que cela engage..

 

 

J'aimerais que tu répondes à une question. Comme expliquer que mon chien n'arrête pas de monter sa propre fille ? N'est-ce pas un comportement "primaire" motivé uniquement par une pulsion ? Ou est la conscience morale dans tout ça ?

 

 

Si tu te considères comme l'égale de l'animal, libre à toi, mais je trouve le paradox surprenant : De quel droit te permets-tu de garder captif un animal ? N'est-ce pas une forme de supériorité dans un but unique de satisfaire un simple loisir ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben vas y ... que veux tu que je te dise...

Il faut pas chercher plus loin que le bout de son nez.. J'ai bien lu , et très bien compris ce que tu expliques depuis le début..

Clairement, tu places l'être humain comme une "race supérieur" par rapport aux animaux...!!!

Dans bien des domaines, oui........ et ne cherche pas un quelquonc aspect culturel ou politique dans mon interprétation je te pris !!

 

C'est ce que je t'explique depuis le départ... Tu es le seul à le faire de cette manière...

 

Y a pas de diffamation la dedans, ou autre interprétation cavalière...

 

c'est justement à cette autre interpretation dont je faisais réference.[/quote]

 

Encore une fois, tu es le seul à la faire de cette manière...

 

J'aimerais que tu répondes à une question. Comme expliquer que mon chien n'arrête pas de monter sa propre fille ? N'est-ce pas un comportement "primaire" motivé uniquement par une pulsion ? Ou est la conscience morale dans tout ça ?

 

La conscience morale....

Alors si c'est pas une version philosophique du débat, je ne sais se à quoi tu veux aller...

Fait moi la démonstration scientifique de la consience morale..

 

En attendant , va dire cela à un pédophile ou une famlille incestuteuse.. Tu verras ce qu'ils en pensent de ta conscience morale..

Voilà ma réponse.. Et tu remarqueras , que je te parle d'être humain, et pas de chiens ou autre animaux..

 

Si tu te considères comme l'égale de l'animal, libre à toi, mais je trouve le paradox surprenant : De quel droit te permets-tu de garder captif un animal ? N'est-ce pas une forme de supériorité dans un but unique de satisfaire un simple loisir ?

 

AH enfin un argument acceptable.. ça fait plaisir..!!

Bien que cela soit plus proche de la psychologie, il ya effectivement un paradox..

 

je te répondrais à mon niveau, que la terrariphiolie est effectivement un plaisir personnel , déclenchée par une envie d'apprendre depuis tout petits ( ben oui , car dès l'age de six ans, je vivais en campagne , et avec mon père on a toujours récupéré les oiseaux au sol pour les fairent grandir, etc... je te laisse imaginer l'état d'esprit famillial, et pour toutes les espèces autochtones.. ) sur le monde qui m'entoure..

 

Et comme tout bon apprentissage, j'ai effectivement fait des bétises ou des actes inconcidérés.. Ceux ci aujourd'hui ne le sont plus..

 

Maintenant , puisque nous sommes concerné par le présent, je te répondrais que ce paradoxe n'est pas une forme de supériorité ... Je satisafait effectivement une partie d'un plaisir personnel, mais participe ausi et surtout, au cycle d'apprentissage dont certains profites par mon expérience .. C'est primordial aujourd'hui à la vitesse ou vont les choses..

 

Pour ton info, je prépare un dossier CDC, qui ^permettra de te répondre par le droit.. Car si toi tu revedique les expériences sur les animaux pour les médicaments, etc...

 

Moi je fais partie des gens qui concidère que maintenir des espèces en terrario, permet un grand apprentisage de ces espèces, un peu comme toi... Mais avec une différence... Je ne torture pas, et maintien dans les conditions proche du milieu naturel.

De cette manière, je respect ces formes de vie, comme beaucoup...

 

Et à choisir un paradoxe, j'assume celui ci..

Mais tu fais fausse route en concidérant que c'est une forme de supériorité lié au pouvoir... PLus dans le sens de la préservation, effectivement peut être..

 

C'est plus calir pour toi...????

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Selon toi l’ homme est un animal, mais l’un des problèmes majeur qui te caractérise est l’anthropomorphisme car si tu commences par attribuer des caractères humain à l’ animal ,il n’est pas étonnant que tu conclus ensuite à l’animalité de l’homme.

 

Mmmm, j'aimerais que tu me montre ou j'ai pu faire preuve d'anthropomorphisme. Je n'attribue aucun sentiments humains aux animaux. Pour moi un lion raisonne comme un lion, une fourmis, comme une fourmis, et un humains comme un humains. Chacun à sa manière de vivre, ses particularités, etc....

Par contre l'animalité de l'homme, c'est un fait, et des actes barbares tu peut en voir tous les jours aux infos.

 

 

*Comme expliquer que mon chien n'arrête pas de monter sa propre fille ? N'est-ce pas un comportement "primaire" motivé uniquement par une pulsion ? Ou est la conscience morale dans tout ça ?

 

 

Ben il a envie de se faire plaisir, chais pas. Mais du coup ou est la conscience morale d'un zoophile ? Vu qu'il n'en a pas, ce n'est plus un humain ?

 

Tu me repproche de comparer l'homme et l'animal et toi tu compares l'homme et l'homme ??????

 

Que veut tu comparer dans ce cas ? Certes chaque espèce, voire chaque individu est incomparable, mais chacun sont au même point d'égalité. Une vie, c'est une vie, peut importe si c'est un chat, une vache, un moustique, un homme.

 

 

De quel droit te permets-tu de garder captif un animal ? N'est-ce pas une forme de supériorité dans un but unique de satisfaire un simple loisir ?

 

En effet, c'est égoïste, mais en aucun cas un signe de supériorité. Par exemple les fourmis font de l'élevage de puceron et de champignon. C'est pas le même but que la terrario certes. Mais au moins ces petites bêtes prennent soin d'une de leur sources de nourriture, pas comme nous avec les poulets ou les porcs.

 

1 : Celle du statu de l’autre : est-il vraiment un interlocuteur , c'est-à-dire quelqu’un dont la demande ou la pensée sollicite une écoute ? Ou bien est-il tous simplement l’emmeteur d’un signal qu’un autre receptionne ?

 

Demande ca à une lionne qui apprend à son petit à chasser, des fourmis qui transmettent la position d'une grosse proies, etc...

 

2 : la question du contenu de ce qui est exprimé ou « communiqué » ; communiqué des informations et dialoguer , est-ce la même chose ? D’un côté tu as un organisme qui signale à un autre organisme qu’il a faim ou qu’il veut se reproduire, c’est donc la manifestation d’un fait et de l’autre, deux êtres qui discutent ensemble de leur existence par exemple , c’est une interrogation sur le sens. Entre les deux « communications » n’y a-t-il pas un fossé énorme ?

 

Aha, franchement ici, je n'ai pas croiser des masses d'humains parler du sens de leur existence, tout au plus des échange sur la biture du jeudi, bravo la sagesse !

 

Second exemple, celui du rapprochement des besoins de l’homme à celui de l’animal. Chacun doit se nourrir, dormir ,reproduire … et même si cela peut être comparable les choses ne sont pas aussi simple qu’elles en ont l’aire pour deux raisons également .

1 : Si certains besoins sont communs aux hommes et aux animaux, la manière de les satisfaire n’est pas la même dans les deux cas : comme l’animal, l’homme doit manger et se reproduir mais il ne mange pas et ne se reproduit pas comme l’animal ; l’homme n’accepte de satisfaire ses besoins physiques que si certaines conditions d’un autre ordre (esthétiques, morales) sont remplies.

 

Alors heureusement que tu fait une généralité. L'homme n'accepte de satisfaire ses besoins physique sous certaines conditions seulement ? Pas d'accord du tout, mais vraiment du tout.

Les animaux n'ont aucun sens esthétique ? De même je ne suis pas d'accord du tout.

 

 

2 : De toutes les manières possiblel’homme exige infiniment plus que ce que son corps lui réclame.

Est-ce une bonne chose ?

Entre l'homme qui veut toujours plus, qui pille la Terre et détruit tout ce qui l'entoure à grande échelle, et une giraffe qui mène sa vie pèpère, lequel est le plus sage ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aimerais que tu répondes à une question. Comme expliquer que mon chien n'arrête pas de monter sa propre fille ? N'est-ce pas un comportement "primaire" motivé uniquement par une pulsion ? Ou est la conscience morale dans tout ça ?

 

Je réponds juste rapidement à ça. La conscience morale c'est un point de vue humain et même plus, c'est un point de vue individuel. La morale peut varié d'un individu à l'autre ou d'une culture à l'autre. Il n'y a pas si longtemps, certain humain en mangeaient des autres sans le moindre problème de conscience morale alors que pour nous cela parait horrible... La traite des noirs c'est fait en toute conscience morale...

Cela n'a aucun intérêt de faire entré la morale dans ce débat puisqu'elle est propre à chacun alors entre les espèces...

Je rejoins coolsnake et gargouse, un vie c'est une vie et les miens auront la priorité sur les autres, quelques soit l'espèce.

Avec 1 milliards de gens qui souffrent de la faim dans le monde, sur un forum terrariophile ou on dépense tous de grandes quantité d'argent dans quelque chose de totalement égoïste et futile, ça me parait aberrant et très hypocrite de dire l'inverse..

 

Et je rajouterais juste que d'un point de vue évolutionniste l'homme n'est absolument pas plus évolué que les autres animaux. Tous les animaux sont au même niveau d'évolution. Pour qu'une espèce soit au dessus des autres il faut une création à différents niveau et l'intervention d'un Dieu créateur ou alors concevoir que SA version de la moralité et de la conscience et la seule et l'unique. Or cela est très dangereux... Au sein de l'humanité, il y a des gens qui bousillent tous les principes de moralité que l'on a convenue dans nos sociétés. Ne sont-ils plus des humains ?

 

a+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

héhéhéhéhé, on m'a demandé mon point de vue sur ce sujet, j'ai lu les grandes lignes car j'en ai saisi tout le sens.

Bon, Jejein étant un ami intime et personnel, ça va être facile pour moi de prendre un parti lol ^^

 

Non sans déc, de par ma façon de penser (vive le bouddhisme) je respecte toute forme de vie.

 

donc je trancherais la poire en deux.

tous etre humains merite le meme sort qu'un animal, et certains en ont déjà subit les conséquences : extermination des juifs, excision, traite des noirs etc etc...)

l'homme est un bouffon à la base, nous avons une mentalité d'arrivistes et d'égoïstes.

Perso, à choisir entre la vie de ma chienne et la vie du fils de mon pire ennemi, mon choix est déjà fait, je garde le chien (à chacun ses problèmes) mais à choisir, je préfèrerais que les deux vivent, évidemment ^^

Sinon, tuer une araignée, c'est tuer un des siens, ne riez pas, mais comme je m'en veux d'éclater autant de moustique sur mon pare brise l'été... en meme temps, c'est eux qui ont choisi d'aller vers la lumière (divine pour eux dans ce cas :lol:).

je fais un peu d'humour pour que tout le monde relativise.

 

Jejein, tu es très avant gardiste dans ce que tu dis et te connaissant, je sais que ce n'est pas le message que tu cherches à faire passer.

Les autres, soyez plus ouverts, Jejein parle qu'au niveau comportemental, l'homme agit en dépit du bon sens qu'il croit avoir alors qu'il fait des choses contre nature.

 

Tous les animaux, insectes, plantes, arbres et hommes méritent la vie car elle a été donnée par la nature, et meme si je préfère manger un steak plutôt que les intestin de mon voisin, bah préfère crever plutôt que de tuer un dauphin !

cela dépend de la mentalité de chacun... tuer un arbre est aussi dégueulasse que de tuer un innocent.

 

on peut voir la vie importante sous différents points de vue, mais tant qu'il y aura des hommes, il y aura toujours des questions d'égocentrisme. L'homme se voit plus important que la nature, que les animaux car il se sent supérieur à eux. Nous avons évolués ainsi, ce n'est pas méchant, mais dans nos gènes, nous devons faire avec.

 

Alors si on oublie la chaine alimentaire, je suis d'accord pour dire que l'homme est un animal comme les autres, mais notre évolution a fait ce que nous sommes, acceptons le et utilisons nos méninges à protéger la vie plutot qu'à débattre sur ce genre de discours. Ceux ci ne vont rien faire avancer mis à part vos désaccords et engendrer une haine entre vous tous.

 

Merci à tous :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Taiin, c'est parti super loin en une seule nuit il y a des dizaines de réponses.

 

Pour donner mon avis sur les quelques points que j'ai retenu :

 

L'homme est un animal, c'est un fait ! Sans parler de supériorité de notre point de vue, la vie de nos proche est plus importante que celles de tout autre hommes/animaux. Mais il en est de même pour tout autre animal pouvant se défendre. Il suffit d'essayer de retirer le petit d'un ours ou d'un groupe de lionnes par exemple pour comprendre qu'avec leur instinct et leur conscience ils ne considèrent pas la vie de l'homme plus importante.

Les animaux ont une conscience, c'est un fait ! La conscience morale, seule les humains la possède puisque c'est une invention humaine. Elle nous sert juste à justifier des actes barbares et horribles.

 

Pour ce qui est de la pyramide des espèces elle existe mais je ne placerai pas l'homme au sommet. Puisqu'il s'agit de la pyramide de l'évolution, pas de l'intelligence ou du plus gros cerveau. Nous sommes adaptés à notre mode de vie. D'autres animaux possèdent des adaptations extraordinaires (au moins équivalentes au fait de créer des objets pour contourner les problèmes) pour vivre dans leur milieu spécifique.

L'homme est-il supérieur à l'orque une fois dans l'eau ?? A-t-il une conscience morale à cet instant et que lui dit-elle (pour revenir sur la conscience) ?? Ce même animale "apprivoisé" dans les marinas ou parcs aquatiques n'a-t-il pas une conscience morale lorsqu'il se retrouve dans un bassin avec un plongeur ?? Son instinct lui dit de chasser pour manger, sa conscience et sa réflexion lui dise que le plongeur est un "ami", non ?

L'homme n'a pas été déposé sur terre pour la diriger et en être le roi. Seule la vie est importante pas l'humanité. De plus la terre vivrait certainement mieux sans l'homme. Après le fait de reproduire des animaux destinés à des expérimentations ne me dérange pas plus que ça car il n'y a pas d'impact sur la nature.

Je suis d'accord sur ce point que c'est accorder plus d'importance à la vie humaine qu'à celle de ces souris.

 

En ce qui concerne la reproduction chez les animaux, c'est quelque chose de fascinant. L'homme reste un bien piètre séducteur face à certains animaux... Beaucoup d'entre eux doivent acquérir un droit à la reproduction. Chez une espèce de manchot (adélie il me semble) le mâle pourra "approcher" la femelle qu'une fois qu'il lui aura rapporter un petit galet. Pas un simple galet mais celui qui plaira à la femelle. Beaucoup d'animaux font des parades, acquièrent des plumages ou pelages nuptiaux magnifiques...

Avant de dire que les animaux n'ont que de bas instincts ou de basses pulsions de reproduction, étudier la sélection sexuelle et le conflit sexuel chez les animaux. C'est fascinant et beaucoup plus complexe qu'on ne le pense. Et on se dit souvent que le plus "bestial" des animaux concernant la reproduction est l'homme. Une fois ces sujets vus, vous verrez que l'homme fait pareil. On met du parfum, du gel et des fringues qui nous mette en valeur (etc...) pour aller dans des endroits ou on va rencontrer des individus du sexe opposé qui auront fait pareil dans le but de trouver un partenaire.

 

Pour la communication, l'homme n'en a pas le monopole. La seule différence est dans le dialogue, mais pour moi ce n'est pas un clivage suffisant pour conclure de qui est un homme et qui est animal. Comme l'a dit Rassionner un handicapé lourd ne serait plus humain dans ce cas. De plus on pense maîtriser la communication mieux que tous les animaux hors beaucoup de mode de communication sont hors de notre portée et notre cerveau tout puissant : les ultra-son, les phéromones etc...

 

Edit : concernant l'égoïsme, c'est une des loi de la nature à laquelle tous les animaux obéissent. Chacun pense à sa survie, à son confort, à transmettre ses gènes. Quasiment tous les comportements altruistes observés dans la nature ou chez l'homme sont à la base de l'égoïsme ou sont fondés sur une réflexion égoïste. L'homme étant un animal il est égoïste seule sa morale peut le pousser à l'altruisme mais chacun à sa propre morale...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis d'accord avec tout ce que tu dis fab, sauf ca:

 

Alors si on oublie la chaine alimentaire, je suis d'accord pour dire que l'homme est un animal comme les autres, mais notre évolution a fait ce que nous sommes, acceptons le et utilisons nos méninges à protéger la vie plutot qu'à débattre sur ce genre de discours.

 

Est-ce que tu pense vraiment que le genre humaine va changer pour prendre en considération chaque forme de vue en considérant l'évolution des mentalités ?

 

 

Et je rajouterais juste que d'un point de vue évolutionniste l'homme n'est absolument pas plus évolué que les autres animaux.

 

Je plussois ! Entre notre pauvre petit corps et le venin, les fossettes thermosensibles, etc... Une vipère est largement plus évolué qu'une humain. Même au niveau du cortex, celui du dauphin est plus volumineux (en terme de rapport avec sa taille bien sur, pas juste le poids du cerveau).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et je rajouterais juste que d'un point de vue évolutionniste l'homme n'est absolument pas plus évolué que les autres animaux.

 

Je plussois ! Entre notre pauvre petit corps et le venin, les fossettes thermosensibles, etc... Une vipère est largement plus évolué qu'une humain. Même au niveau du cortex, celui du dauphin est plus volumineux (en terme de rapport avec sa taille bien sur, pas juste le poids du cerveau).

 

Même avis. L'homme a développé son cerveau, ce qui lui permet d'inventer etc... Mais d'autres animaux ont développé des facultés que l'homme ne possèdera certainement jamais.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×