Aller au contenu
Audrey76

hibernation et reproduction de tupinambis

Messages recommandés

Bonjour j'aurais voulu savoir si je suis obligé de faire hiberné mon couple de tupinambis agé de 3 ans pour ma femelle et de 4 ans pour mon male pour les faire reproduire ou si une période de repos suffit.Je voulais savoir également la durée de cette période et les températures nécessaires et si il fallait les séparer pendant cette période.

Cordialement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si tes Tupi sont bien des merianae, ou des rufescens, alors oui l'hibernation est conseillée, et même probablement nécessaire.

Par contre si il s'agit de tequixin alors non car cette esp ne supporte pas du tout le froid.

 

Il me semble que rufescens connaît des t° hivernales très basses partout dans sa zone de répartition. En tous cas nous savons qu'il supporte des hivers longs et très froids. Il hiberne in natura jusqu'à près de 6mois par ans si on compte les périodes de transitions avant et après la véritable hibernation.

C'est un peu pareil pour merianae à ceci près qu'on retrouve l'espèce aussi dans des régions ou on enregistre seulement une légère baisse des t° en hiver, ces t° restant compatibles avec le maintien d'une activité minimale et n'impliquent pas l'hibernation vraie.

Les éleveurs Nord Américains pratiquent de deux façon différentes selon leur région. Certains font hiberner leur merianae et rufescens jusque 6 mois par an. C'est le cas chez Agama Internationnal qui est situé dans une région à l'hiver long et froid (et aux étés chauds et très ensoleillés). N'oublions pas que Bert Langerwerf, qui a fondé cet élevage et la dirigé jusqu'à sa mort en 2008, est LE grand innovateur en matière d'élevage de téjus, que personne n'a apporté autant à la compréhension de ces espèce (meriane et rufescens surtout) et en particulier sur l'importance de la période de repos en tant que véritable hibernation de longue durée.

Des éleveurs se situant dans des zones ou il n'y a pas d'hivers froids élèvent ces esp avec succès. Il s'agirait de voir si le succès est comparable, y compris sur le long terme en matière de durée de vie des reproducteurs. On manque de recul sur ce point, car les éleveurs pro ne sont pas installés depuis si longtemps que ça. En effet pendant très longtemps Agama Inter a été en position de quasi monopole et ça n'est qu'après que le marché fu inondé de téjus pas chers, et que Agam à commencé à se casser la figure, que des élevage pro plus ou moins importants ont commencé à naître un peu partout. Ils restent néanmoins assez peu nombreux au niveau pro et aucun n'a l'importance de Agam qui compte plusieurs centaines de téjus adultes de chaque esp, et donc des milliers de bb par ans. Tout ça pour dire que les indications données par Bert Langerwerf sont à considérées comme totalement valides.

Il me semble que c'est important à préciser car on entend souvent "mes téjus n'ont jamais hibernés et pourtant ils vont très bien, ils se reproduisent parfaitement". Mais bizarrement si on creuse un peu on se rend compte que les même n'ont pas eu de repro chaque année, voire une fois de temps en temps seulement, et même une seule fois, alors qu'ils possèdent a priori des adultes "en parfaite santé".

Il y a par ex le très grand éleveur pro Frank Rete, qui élève depuis presque 20ans un grand nombre de varans, avec des résultats incontestables, qui remet un peu en question la façon de faire de Bert Langerwerf, disant que celui lui il n'est pas nécessaire de pratiquer une hibernation aussi longue, et que si BL le fait c'est avant tout parce qu'il est "un Hollandais très radin et que ce faisant il n'a pas à nourrir ses téju pendant plus de 6mois, ce qui arrange bien ses affaires". Frank Rete a son franc parlé et ne manque jamais d'être un peu ironique. Mais il y a tjs du vrai dans ce qu'il dit, et comme dit plus haut au sujet de l'aire de répartition de merianae, il arrive de certaines populations n'hibernent pas aussi longtemps in natura. Au fond on pourrait dire que Agama Inter est situé dans une régions qui correspondrait aux conditions climatiques les plus extrêmes que connaît l'esp. Donc elle PEUT s'y adapter en hibernant de fin aout à avril. Mais elle peut aussi s'accommoder d'un hivers moins froid et moins long, voire de pas d'hiver du tout dans les régions les plus au nord au Brésil, là ou justement on trouve aussi l'espèce teguixin. Chez Agama Inter les téjus vivent dehors à l'année. Donc lorsque l'hiver arrive ils n'ont pas le choix! Chez Frank Rete (Goana Ranch) le climat est nettement plus favorable même si l'hiver il peut neiger. Chez les éleveurs de Floride il n'y a pas d'hiver avec des t° négatives. Donc au niveau pro, quand on a des dizaines, voire des centaines de téjus adultes ont laisse faire, et le "repos" est plus ou moins long, plus ou moins profond, sans qu'on puisse véritablement y faire quelque chose! L'adaptabilité des ces deux espèces de téjus a fait son succès, que ce soit in natura ou dans les élevages!.

Alors je dirai que si on veut optimiser ses chance d'aboutir à une repro il est souhaitable de faire hiberner merianae, et a fortiori rufescens pour au moins 4 mois à une t° de 10-12°c max et 6-8min. Descendre sous les 6°c c'est prendre un risque important (dont Bert Langerwerf parle) mais monter durablement au dessus des 12°c n'est plus alors une "hibernation" mais une "brumation" ce que nous traduisons en français par "repo".

Ce repos peut suffire, en tout cas c'est sans aucun doute mieux que rien, mieux que le maintient à des t° élevées tout l'hiver. Je ne dis pas "mieux que le maintient d'une activité normale tout l'hiver" parce que justement le fait de maintenir les t° n'amène pas automatiquement le maintien de l'activité. On se trouve alors face à un téju qui ne s'alimente plus (si si ça existe) mais qui ne peut, à cause des t° trop élevées, se mettre au repos voire entrer en hibernation. Ces animaux vivent rarement très vieux et ne se reproduisent généralement pas.

Dernière chose, Bert Langerwerf a émis l'hypothèse que l'hibernation est indispensable dès la première année de vie. Il dit avoir repéré que les femelles ayant raté leur première hibernation ont par la suite des cycles totalement perturbés, ce qui les rend parfois durablement inaptes à ce reproduire.

Pendant la période de repos ou d'hibernation il est souhaitable de séparer les individus. Au réveil il faudra leur apporter beaucoup de chaleur et d'uv et beaucoup de nourriture. Les mâles ont avant tout besoin de chaleur et d'uvB, les femelles de beaucoup de nourriture pour produire les oeufs.

Pour ceux qui veulent se faire une idées des conditions d'élevage à Agama Inter. on trouve sur You tube une série de vidéos. En voilà une

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ok merci pour ces information. Si je les mets dans une cave quels taille de terra ou de boite faut t-ilet pour l'humidité combien faut t'il.Combien de temps faut -il attendre aprés le dernier repas est ce que 3 semaines c'est assez

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ok j'ai été voire donc si j'ai bien vu faut une boite avec des feuille de la terre et une bassine d'eau je trouve parcontre que la boite est un peu petite tu panse qu'il faut quoi comme dimension pour une femelle de 98cm pour 3kg5 et pour un male de 1m10 pour 4kg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivment les tiens sont adultes.

Je pense que des caisses de 120x60 feraient l'aiffaire. Tu peux fabriquer ça pour pas cher avec du panneaux OSB. Dans un grand paneau de 250x120 tu dois pouvoir en faire une. Mais un grand coffre en bois déjà existant peut aussi faire l'affaire.

 

Pour l'eau un bol suffit. Il doit être fixé à un coté et un peu en hauteur pour éviter d'être renversé ou rempli de substrat.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ok moi j'avez panser a des boites de rangement en plastique tu panse que sa pourai allez et le mieux c'est des feuille morte ou de la mousse qu'on trouve dans les magazin de reptiles.pour l'humidité c'est combien quand il hiberne

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour l'ibernation je n'aime pas trop le plastoc à cause de la condensation, du manque de respirabilité du matériau. Et puis pas facile de trouver des bacs assez grands.

Pour le sol les feuilles sont gratos et conviennent bien.

L'humidité doit être maintenue partiellement (le sytème que montre Ulric est complet, il y a une zone plus humide que l'autre). Un fond de terre sèche permet d'absorber les fluides sans que la litière ne se retrouve détrempée.

On compte autour de 80-90% d'humidité, ce qui se régule normalement tout seul dans une cave.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

si j'en avez trouvé et je pansé faire des trou dessus et au tour mais je panse que je vais les faire en bois pi sa sera pas perdu.avec les feuilles il n'y a pas de danger avec les parasite

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas de stress pour les parasites.

Tu laisses les feuilles bien sécher une semaine, en les retournant souvent. Ça suffit à déloger et même tuer (par manque d'humidité) la majorité des petits invertébrés qui s'y cachent (et qui de toute façon ne sont pas pathogènes dans 99% des cas).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je te conseille de mettre au fond un peu de terre de jardin relativment sèche (comme on le voit sur le post de Ulric). Attention ça pèse! donc installer d'abord les caisses à leur emplacement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

j'ai vite lu le post,

et je remarque que mon post peut servir, merci ludo pour les données que tu me donnes pour la maintenantce de mon Tupi.

 

 

 

par a aport a la premiera question poser par Audrey

 

- est ce qu'il n'est pas trop tard (après 3 et 4 ans) de faire une première période d'hibernation pour que le couple se reproduise!?

 

j'ai pas lu la première réponce de Ludo j'ai pas le temps ... peut être que la réponce est là ... je lirai plus tard

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben justement ça sera intéessant de voir les résultats en termes de repro.

Pour le mâle qui veut dormir à l'ext je ne sais pas. Mais il en a la possiblité???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bravo Ludo pour ta première réponse, tu étudies vraiment ces gros lézards de près de part des professionnels, c'est hallucinant de voir la vidéos avec toutes ces cages mis en extérieur pour un très grand nombre de ces magnifique spécimens.

 

D'où prends-tu toute ces informations? je demande en faite sur quelle site apprends tu tout ça, car j'imagine que ce n'est pas Frank R. qui te sonnes toute les semaines pour te raconter son savoir faire ^^

 

 

 

si j'ai bien compris Audrey pourrait avoir une reproduction avec ces deux Tégu de 3 et 4ans malgrès leurs première hibernation a cette age là ...

par contre, une reproduction, pourrai ne pas se répété chaque années et la femelles risquerai aussi d'être déboussoler a chaque période d'hibernation a cause qu'ils n'auront pas une période d'hibernation dès leur première année

???

(désoler, Ludo tu es au courant que j'ai parfois du mal a cerné tout le truc, je devrais peut être relire ton message mais ce soir j'ai trop la flemme)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'espèce commence à être bien connue quand même, surtout depuis les travaux de Bert Largerwerf qui a vraiment fait avancer les choses. Il leur a même consacré un petit livre, malheureusement uniquement dispo en allemand (je l'ai mais je ne sais pas le lire pour l'instant :D . D'autres aussi s'y sont mis, et aux USA cette espèce est une des plus rependues en captivité. Divers ouvrages, et beaucoup d'articles, sont dispo en anglais. Pour l'instant pas de livre spécifiquement dédié au genre Tupinambis en anglais, mais ça ne saurait tarder. IL faut se contenter de chapitres dans des livres consacrés aux grands sauriens. Souvent les infos ne sont que des compilations d'infos ramassées un peu partout, mais parfois on a des trucs plus originaux. Je suis certain qu'un de ces 4 un éleveurs américain s'y mettra et nous sortira un petit livre entièrement dédié à l'élevage des 3 esp les plus répandues en captivité.

Et puis il y a les rencontres, réelles ou virtuelles, avec des gens qui en élèvent.

Justement je viens de faire la connaissance de quelqu'un qui m'a donné des infos intéressantes en provenance de Bert Langerwerf. Il aurait, peu de temps avant sa mort, confié certaines de ses réflections au sujet notamment de l'hibernation en extérieur de T. merianae dans des zones aux hivers très froids. Il serait apparemment revenu sur l'idée qu'il se faisait de l'extrême résistance de l'espèce aux conditions extrêmes. La personne se manifestera si elle le souhaite, notre discussion s'étant déroulée en privé.

Toujours est-il que ça correspond aux réflexions plus anciennes que BL avaient déjà exprimée "entre les lignes" de certains de ces écris. Il avait en effet mis en garde sur l'exposition à des t° anormalement basses, il parlait de 5°c comme d'une limite, pour des durées très longues. A 5°c il a connu, et d'autres aussi, des pertes importantes.

En fait, comme pour tout reptile, il s'agit de trouver le bon compromis au niveau de la durée de l'hibernation et des t°; ni trop long ni trop courte, ni trop froide ni trop chaude. Il est inutile et dangereux d'exposer trop longtemps un reptile à des t° top basses. Il ne sera pas plus en forme ni plus fertile pour ça, au contraire même, et il risque tout simplement d'y succomber. L'enjeu est de déterminer, le plus précisément possible, pour chaque espèce, les conditions dans lesquelles DOIT se dérouler l'hibernation (ou la brumation) pour que l'animal traverse au mieux la période hivernale et en ressorte apte à se reproduire.

Si pour se faire telle espèce a besoin d'un passage à 10-12°c pendant deux mois il est inutile, voire dangereux, de l'exposer à 7°c pendant 4mois, on ne gagnera rien de plus à baisser la t° et augmenter la durée, ce qui nous intéresse ici c'est de pouvoir respecter l'hibernation minimale permettant de maintenir le reptile au mieux de sa forme et d'induire la repro.

Mais pour ça les conditions liées à la sortie d'hibernation sont aussi très importantes. Les mâles ont besoin de pouvoir s'exposer au soleil, très sérieusement, et les femelles ont besoin en plus de quantités de nourriture très importantes (de qualité bien sur) pour pouvoir produire les oeufs (masse très importante chez les Tupi). Donc il ne suffit pas de mettre ses téjus en hibernation pour les amener à une repro réussie. Mais ce qui semble certain c'est qu'une période de repos, au froid mais sans excès, est indispensable pour merianae et rufescens.

Alors on peut envisager par ex une période 4 mois de repos. Ça ne signifie pas 4 mois en cave. Il se passe un moi avant, entre le début de la réduction de la durée d'éclairage/chauffage, l'arrêt progressif puis total de l'alimentation. Et puis deux bons mois en cave à environ 10°c idéalement. Et puis le réveil proprement dit qui prend une semaine. Ensuite les couples doivent rester séparer, il faut permettre au mâle de s'exposer le mieux possible à un rayonnement uvB de qualité et aux femelles de se nourrir très sérieusement, tout ça avant de les remettre ensemble.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pour la possibilité de dormir hors de sont terra mon male tejus veut dormir soit sous mon lit ou sous le lavabo et il est pas content quand je veut le remettre dans sont terra il se gonfle et souffle mais j'ose pas le laisser la nuit dehors

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il doit effectivement être dans son terra le plus possible. Pour ça il faut que le terra réponde le plus possible à ses besoins.

Donc il faut essayer de comprendre pourquoi il tient à ce point à dormir dans des lieux a priori pas adaptés. Est-ce par défaut d'endroit ou de conditions adaptées dans le terra? Recherche t'il des t° plus fraiche, ou en tout cas moins chaudes? REcherche t-il un abrit tel qu'il n'en a pas à sa disposition dans le terra?

Ce sont des questions, ça ne signifie pas que le terra est inadapté mais il faut quand même se les poser. Des photos de l'intallation pourraient nous aider.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×