Aller au contenu
Alain H

Du lobbying à l’usage des forums.

Messages recommandés

Je ne suis pas sûr que ma contribution à ce stade soit très intéressante...ah, si....l'honorable Terry Pratchett définissait ainsi "le QI d'une foule est égal au QI de son membre le plus crétin divisé par son nombre de participants" :lol: particulièrement vrai dans les manifs ou les stades de foot...

Je ne sais pas quel était le QI de ce monsieur, c’est sans doute parce qu’il avait lui-même trouvé sa définition au milieu d’une foule de débiles profonds qu’il avait abouti à cette conclusion …

Mais la n’est pas le sujet, je fais remonter ce post car il commence à y avoir des bonnes nouvelles en provenance des USA.

 

Pour remettre les choses dans leur contexte

Début du lobbying

La carte bidon ‘pondue’ par l’USGS en 2008 (pour faire peur)

viewtopic.php?f=20&t=86033&p=715292

 

Pour ceux qui ne savaient pas, il y a eu une vague de froid en Floride en janvier/février d’une dizaine de jours avec des températures qui sont descendues jusqu’à –4° dans les everglades.

Les résultats des scientifiques en charge étaient très attendus, ils viennent de tomber, en résumé 90 % des molures équipés de transmetteurs sont morts.

Des chasseurs avaient été autorisés à faire des ‘chasses aux molures’, il semble évident qu’en trouver devient très compliqué. Mère nature a fait son travail.

Désolé, CNN est encore en ‘Anglais’

http://www.cnn.com/video/#/video/us/201 ... cnn?hpt=C2

 

Le 23 mars dernier une audience a été tenue par le US House Committee on Natural Resources pour parler du problème du molure/espèce invasive. En résumé, il en est sorti que ce problème ne pourrait jamais concerner que quelques contés du sud de la Californie et que d’en faire une loi fédérale n’était donc certainement pas la solution.

Cette vague de froid qui n’est pas une première a permis d’ouvrir les yeux à tous (médias, politiques et grand public )et montre bien que cette carte de l’USGS était bien une imposture sans fondements scientifiques, car contrairement à ce qu’elle annonçait, le molure ne peut pas vivre sur 30 % du territoire des USA, mais juste dans quelque conté du sud de la Floride et encore…car après cette vague de froid au vue des constatations terrain, il ne doit pas en rester beaucoup.

En voilà un petit résumé en Anglais, un logiciel de traduction le rendra compréhensible à ceux qui sont hermétiques à la langue de Shakespeare.

 

Dernière chose, l’HSUS, organisation extrémiste qui à pour objectif d’interdire la détention de tout animal a enfin été mise en cause (il y a déjà 2 mois) Il lui est reproché le train de vie de ses dirigeants ainsi que l’utilisation des fonds qu’elle reçoit, non utilisés pour les animaux mais pour faire du lobbying et pour le bien-être de ses dirigeants !

 

UPDATE: Invasive Species Hearing

 

The US House Committee on Natural Resources held a hearing on March 23rd, 2010. Last week the Subcommittee on National Parks, Forests and Public Lands and the Subcommittee on Insular Affairs, Oceans and Wildlife held a joint oversight hearing on "How To Manage Large Constrictor Snakes And Other Invasive Species." The Subcommittees received testimony on efforts to monitor and control Burmese Pythons and other invasive species in Everglades National Park. USARK provided the leadership and expert testimony that the Reptile Nation has come to expect. In attendance were USARK Senior Political Advisors Frank Vitello and Todd Willens. USARK Science Adviser Shawn Heflick provided expert testimony.

 

Committee Chairman Grijalva made opening remarks regarding the risks to Everglades National Park posed by invasive species. Members in attendance were Ranking Member Henry Brown (R-SC), Congressman Rob Bishop (R-UT) and Congresswoman Nepolitano (D-CA).

 

Expert Testimony was given by: Bert Frost, Ph.D., Associate Director, Natural Resources, Stewardship and Science, National Park Service; Frank J. Mazzotti, Ph.D., Associate Professor of Wildlife Ecology, Fort Lauderdale Research and Education Center, University of Florida, Davie, FL; Marcy Heacker, M.S., Division of Birds, Smithsonian Institution, Washington, DC; Daniel Thayer, Director, Department of Vegetation & Land Management, South Florida Water Management District, West Palm Beach, FL; Jorge P. Gutierrez, Jr., Civil Trial Attorney, Gonzalez and Garcia, Miami, FL; Shawn K. Heflick, M.S., Biologist USARK/ Science Officer CFHS, Palm Bay, FL; Daniel Simberloff, Ph.D., Gore Hunger Professor of Environmental Science, Ecology and Evolutionary Biology, University of Tennessee, Knoxville, TN; Phyllis Windle, Ph.D., Senior Scientist, Invasive Species, Union of Concerned Scientists, Washington, DC; and Scott Hardin, Exotic Species Coordinator, Florida Fish and Wildlife Conservation Commission, Tallahassee, FL.

 

Ranking Member Henry Brown (R-SC) made a lengthy statement assailing the notion that listing large constrictors on the Injurious Wildlife list of the Lacey Act would have any positive impact on the Everglades. "How is putting thousands of Americans out of work and destroying thousands of small businesses going to eradicate Burmese pythons in South Florida?" Brown said. Congressman Bishop commented that it was clear pythons were an invasive issue limited to south Florida and would never be a problem in his home state of Utah.

 

Dr. Mazzotti from the University of Florida testified that 9 out of 10 of the radio telemetered Burmese pythons being tracked by the National Park Service in Everglades National Park succumbed to the recent cold snap and died as a result. Scott Hardin of Florida Fish & Wildlife Conservation commission testified that he believed at least 50% or more of the pythons in south Florida died in the cold. Shawn Heflick, a conservation biologist and science adviser to USARK, said a cold-weather toll he estimated at 70 to 80 percent proved that federal risk assessments suggesting the snake could spread to other states were overblown. "This population of pythons cannot expand outside of Florida,'' he said. "This is a Florida problem, not a federal problem.'' Both Hardin and Mazzotti agreed that this was an issue limited to south Florida and the Lacey act was not an effective tool to control invasive species. They both urged a more pragmatic and comprehensive approach that was inclusive of the reptile industry.

 

Click here to read Testimony by Shawn Heflick on behalf of USARK: http://usark.org/uploads/Heflick Testimony.pdf

 

Click here to read Testimony of all witnesses (click individual names): http://resourcescommittee.house.gov/ind ... &extid=340

 

The majority opinion amongst the witnesses seemed to be:

 

Pythons are a problem limited to several counties in south Florida.

As such a Lacey Act listing would not be warranted nor effective in addressing real problems.

A more comprehensive and pragmatic approach to dealing with potential invaders on a regional basis is necessary.

Collaboration between agencies, academics and the expertise of industry is key to finding real solutions.

USARK would like to thank the leadership and measured approach of Chairman Grijalva in conducting the hearing. We would also like to thank Ranking members Brown and Bishop for their astute comments and pointed questions revealing the true scope of the issues. Special thanks to Scott Hardin and Frank Mazzotti for bringing real perspective to what has been an over sensationalized regional problem. And a very special thanks to Shawn Heflick for his expertise and devotion to the truth on behalf of the Reptile Nation!

 

Please follow USARK on Twitter for updates and fast breaking news as it happens!

 

***Please Click the USARK Donate Button at the top of this page and contribute $10 to USARK ***

 

There Is Strength in Numbers... Protect Your Rights! We can win this fight with truth and integrity!!

 

For questions or help contact:

Andrew Wyatt

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pour remettre les choses dans leur contexte

Début du lobbying

La carte bidon ‘pondue’ par l’USGS en 2008 (pour faire peur)

viewtopic.php?f=20&t=86033&p=715292

EDIT : Ceci étant, on va tout de suite tordre le cou à un des arguments "massues" d'Alain : la fameuse "carte des USA" de l'USGS a été joyeusement pondue par un "spécialiste" viré peu après pour collusion avec ...brian barczyk , de bhb, chez qui il a retrouvé un emploi trois jours après !!!!! :lol: L'invention de conneries pour les autres, ça rapporte !!! :ange:

 

Alain, s'il vous plaît, arrêtez avec cette carte...elle a été complètement inventée pour le bénéfice de bhb et de l'USARK...(United States Association of Reptile Keepers). L'USGS l'a retirée de ses résultats en Mars 2008.

 

Pour le reste, je suis tout à fait d'accord, c'est une très bonne nouvelle :wink: même si des températures aussi basses ne se rencontrent pas tous les ans...mais ne soyons pas trop pessimistes...c'est formidable

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je te conseille de lire le topic depuis le début, certaines personnes ont expliquées et débattu du sujet dans le détail, mais en gros c'est une loi qui autorise la destruction (et donc le classement en tant que nuisibles) des boas et pythons, relâchés, qui d'aprés les experts américains se reproduisent et menaces les écosystèmes des Everglades.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×