Aller au contenu
LASCKO

TAILLE MAXI POUR PYTHON MOLURE BIVITTATUS

Messages recommandés

Salut lestat, comptant de te lire :-D

 

mais bon, même si il y a des risques avec cette méthode, elle ne sera utilisé que dans des cas ou il y a un danger pour le manipulateur, donc je pense que dans ce cas la on ne pense plus à la santé du reptile...

 

C'est bien d'avoir un système pour les cas d'urgence...

 

Cordialement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est bien la dernière de tes préocupation dans un moment comme ca !! car quand tu vois la taille des dents d'un mastodonte de plus de 4m crois moi a coté l'aclcool te fera bien moin mal, et tu pense qu'a une seul chose a ce moment c'est l'enlever au plus vite. Surtout quand tu pense que la tête d'un gros molure et rétic sont plus grosse que la main tu ne peux qu'imaginer les dégats.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve que sur des sujets sérieux ou il en questions de blessures qui peuvent être très graves sans même parler du pronostique vital, se préoccuper de savoir si cela pouvait un peu irriter les muqueuses du serpent ou un peu piquer une plaie, me parait assez désuet pour ne pas dire ridicule et complètement déplacé. :roll:

 

Remarques...après mûre réflexion, si j'ai des dents plantées dans la chair, je doute que mettre de l'alcool dessus soit une solution, en particulier pour l'anesthésie des plaies ... :D

 

Je ne sais pas :D j'ai déjà "détaché" le mastodonte en question, mais jamais de moi 8) Après, j'ai toujours un peu d'alcool à portée de main, donc j'essaierai on verra... :wink:

 

Je doute fort que vous n’ayez jamais eu à dégager quelqu’un d’un gros serpent, car la douleur occasionnée par la pression de la mâchoire équipée d’une centaine de dents de 15 à +30 mm (suivant l’espèce et la taille) plantées dans les chairs, voir os, tendons, nerfs ; font passer l’alcool sur une plaie pour une douceur bienvenue, voir agréable quant le serpent lâche. :idea:

 

Si ce que j’ai dit peut éviter des accidents et/ou limiter la casse au cas ou, j’aurais au moins fait mon devoir moral d’information :ange:

 

Ps : après une vraie morsure, il n’est pas rare d’avoir des bouts de dents cassés qui restent dans les chairs et qui se rappelleront à vous de temps à autres. :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai j'oubliais vous êtes le seul à vous êtes frotté à la vraie vie...On peut douter toutefois que vous connaissiez la "douceur bienvenue" de l'alcool sur les muscles, les tendons ou les os à vif......... :lol: Quand aux "bouts de dents cassés", on peut également douter du fait de garder une dent de serpent dans le bras sans développer un abcès de premère grandeur - mais toute personne sensée soigne sa plaie et retire ou fait retirer les "bouts de dents" ; ce qui reste et qui se rappelle ensuite à votre bon souvenir - et je parle d'expérience, bien que ce ne soit pas un gros boïdés, mais un autre type de dents bien violent -, c'est la fibrose cicatricielle intramusculaire....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis daccord avec alain, il est evident que l'alcool sur une plaie a vif n'est pas comparable avec le danger potentiel d'une morsure de gros boide. L'alcool tu va la sentir piquer assez fortement pendant aller une deux minute!! Mais la morsure en elle meme tu va la sentir un moment, plaie profonde membre enfle du fait d'un important hematome, et la je peu te dire que tu va vite regretter de pas avoir mal pendant deux minutes comme avec l'alcool. Apres il est evident que pour les dents qui reste dans la plaie il faut les retirer et biensur desinfecter. Sinon si on revenez au sujet principal de la taille d'jn python molure.

Alain h. Quel est le plus gros molure que vous avez eu ? Moi j'ai connu un molure male de 25ans de 60kg pour 5m c'est impressionnant.mais comme j'ai toujours dis oui un male est moin grand qu'une femmelle mais ca reste du molure. il faut le nourrir correctement sans tomber dans l'exces des americains lol.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est vrai j'oubliais vous êtes le seul à vous êtes frotté à la vraie vie...On peut douter toutefois que vous connaissiez la "douceur bienvenue" de l'alcool sur les muscles, les tendons ou les os à vif......... :lol: Quand aux "bouts de dents cassés", on peut également douter du fait de garder une dent de serpent dans le bras sans développer un abcès de premère grandeur - mais toute personne sensée soigne sa plaie et retire ou fait retirer les "bouts de dents" ; ce qui reste et qui se rappelle ensuite à votre bon souvenir - et je parle d'expérience, bien que ce ne soit pas un gros boïdés, mais un autre type de dents bien violent -, c'est la fibrose cicatricielle intramusculaire....

 

La meilleure défense c'est l'attaque, n'en abusez pas pour dévier pas du sujet et ne pas répondre. !!

Je vous parle de la douleur d'une morsure, vous ne répondez pas, au lieu de ça, vous me parlez de mettre de l'alcool sur une plaie après une constriction, n'importe quoi, je n'ai pas parler de ça :roll:

Je répète, je vous ai dit que je ne croyais pas que vous ayez détaché comme vous le dites 'le mastodonte en question', (pour moi un mastodonte, ça commence à 80kg) alors parlez-nous de votre unique expérience, espèce, taille, poids, lieu, conditions et emplacement de la morsure, ce que vous avez fait...etc, du scientifique comme vous aimez…. Du concret, votre expérience à vous, pas ce que vous auriez pu lire ou entendre. :!: :idea:

 

Fibrose cicatricielle intramusculaire, vous me prenez pour une bille, on ne parle pas de dents de canidés ou félins avec des hématomes comparables, ce ne doit pas être marqué dans la littérature que vous avez lu, car je peux vous dire, des bouts de dents, les pointes sont tellement fines qu’elles cassent souvent, il peut en rester au fond des plaies, presque invisibles car quasiment transparentes et qui ne sont donc pas enlevées !! J’en ai qui sont remontées plusieurs années après et d'autres que je sens de temps à autres dans le pouce (anaconda) et nous sommes quelques-uns un dans ce cas. :idea:

Basta 8)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le vinaigre blanc marche. Les serpents sont très sensibles à l'odeur et peu à la douleur (cf cours de physiologie animale en L3).

Après, je n'ai pas fait le comparatif avec l'alcool à 90°C car je n'ai pas eu souvent l'occasion de tester.

Pour les morsures, j'ai déjà récupérer quelques fins morceaux de dents un an et demi voir plus après une morsure.

 

Il y a deux types de morsures, celles de défense et celles pour attraper la proie et la maintenir lors d'une constriction. Là dernière est plus grave. Cependant il peut y avoir constriction sans morsure par exemple en voulant remettre un spécimen agressif dans un terra. En tenant la tête, on peut très vite se retrouver avec le bras et parfois le reste du corps sous les anneaux de l'animal. A partir de 3m, il peut être difficile de se retirer un rétic qui a fait plusieurs anneaux autour du bras qui tient la tête et je parle d'expérience personnelle. Souvent en plus, ça se vident complétement et l'odeur n'est pas agréable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi je ne crache pas dans la soupe et je suis satisfait de connaître cette technique, en cas d'ultime recours ça peut tout simplement s'avérer vital.

 

(pour moi un mastodonte, ça commence à 80kg) alors parlez-nous de votre unique expérience, espèce, taille, poids, lieu, conditions et emplacement de la morsure, ce que vous avez fait...etc, du scientifique comme vous aimez…. Du concret, votre expérience à vous, pas ce que vous auriez pu lire ou entendre.)

 

Alors ça doit dépendre de ta constitution :D , personnellement du haut de mes 1m70 pour à peine 60kg, mon expérience avec un BCI de 24kg m'a suffit pour prétendre qu'il m'était véritablement impossible de m'en défaire, si ce n'est par la force, et le serpent y aurait laissé des écailles et moi des lambeaux.

Ca m'était échappé mais je me souviens qu'effectivement, et alors que je ne m'étais absolument pas débattu lorsque le serpent m'a mordu, j'ai cicatrisé extrêmement vite de la morsure (faut dire que des dents d'un BCI de 3m n'ont certainement rien à voir avec celles d'un molure de 6m) mais j'ai choppé infection sur infections au niveau de la zone mordue ou je rejetais à chaque fois une minuscule pointe de dent d'à peine 3/4mm pour les plus longues... encore une fois, à partir de cette unique mauvaise expérience, j'ai peu de mal à imaginer ce que ça peut donner avec un serpent de 80kg.

 

Reste qu'en attendant de sauter le pas avec du très gros boïdés, suffit pas de savoir comment se défaire d'une situation catastrophique, je pense qu'il est aussi primordial d'avoir une bonne approche avec son animal. A ce propos, à part les règles de bon sens afin d'éviter une morsure dû à un acte de prédation, ou un coup de stress chez le serpent, y'a-t-il d'autres gestes plus subtiles permettant d'écarter un accident ? (je pense en particulier à une ancienne conversation que j'ai lu concernant les pythons réticulés où certains éleveurs parlaient de se "présenter" au serpent avant de le manipuler... de mémoire il s'agissait de placer la main à plat sous la tête du serpent afin que ce dernier puisse sentir la personne, savoir à qui il avait à faire...etc grosso modo ce simple geste permettrait d'éviter un retournement de situation inattendu... je pose la question à Alain H et ceux qui savent, inutile d'entrer dans un débat philosophique sur ce qui peut bien se passer dans la caboche d'un serpent)

 

Je suis d'autant intéressé par la réponse que je vais recevoir à cette question, qu'à l'époque après mon accident avec le BCI, j'ai eu énormément de mal à réaliser des gestes simples les mains dans le terrariums, je craignais systématiquement une nouvelle morsure de ce genre, et en plus, le serpent se mettait systématiquement à souffler bruyamment en ma présence (chose qu'il ne faisait JAMAIS avant...). Ne trouvant aucune technique, ni pour me rassurer, ni pour rassurer le serpent visiblement stressé (ou ayant pri confiance en lui) suite à l'accident, j'ai finit par m'en séparer et je n'ai jamais repris de gros boidés par la suite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

On ne trouve plus d'alcool à 90 degrés, ça fonctionne aussi bien avec de l'alcool à 70 degrés ???

Et idem il faut mieux du vinaigre ou de l'alcool???

 

Et pendant que nous sommes à parler des morsures, pouvez vous nous expliquer la raison de vos accidents de morsures avec vos géants...

 

Toutes expériences et bonne à prendre avant que je me retrouve avec le même soucis avec un molure adulte...

 

Cordialement

 

Lascko

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'alcool à 70° est plus efficace comme antiseptique que l'alcool à 90° donc c'est normal que tu n'en trouves pas. L'avantage avec le vinaigre blanc, c'est que tu peux le mettre dans une pissette, ça ne s'évapore pas contrairement à l'alcool et c'est un produit naturel (acide acétique+eau).

 

Pour les morsures, ça m'est arrivé une fois. Lorsque j'ai ouvert le terra, je n'étais pas dans son champ de vision et à peine je l'ai touché pour la sortir du terra je me suis fait mordre. Heureusement qu'elle a relâché aussitôt.

17050_102787729750617_100000581724169_77202_3196542_n.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne pense pas que l’on puisse faire une formation sur un forum, il y a les règles de bases et ensuite, c’est de la manipulation pendant les 50 heures obligatoires dans le temps, ce qu’on appel, l’expérience.

Concernant la mienne, elle a commencé à une époque ou il y avait 0 NC en France (pas de bourses, des frontières avec l’Allemagne, hollande,..), résultat que de l’import de sauvage ! Pour être concret, des animaux parasités, stressés et agressifs. Donc les faire manger était souvent un exploit (les nourrir au mort même pas la peine d’y penser), les reproduire, sauf par accident, n’en parlons pas et surtout presque tous très agressifs. J’ai donc été confronté à leur agressivité, des morsures et des constrictions systématiques quant on les prend derrière la tête. A l’inverse, actuellement la majorité d’entre- vous, n’a eu que du NC et est surpris, voir trouve anormal qu’un serpent ne prenne pas du mort ou soit agressif.

Je trouvais donc cette agressivité normale et n’ait, de ce fait, jamais fait confiance aux animaux dits calmes ayant à toujours à l’esprit ce qu’ils étaient capables de faire. Je suis donc passé au travers d’accidents graves et les quelques morsures et/ou constrictions que j’ai pu avoir l’ont été qu’avec des serpents de moins de 3 m et toujours de ma faute, serpent dans son terra, pas bien prévenu, vêtements avec une odeur de proies, mains mal lavées,… Pour anecdote, la dernière en date, c’était il y a 6 ans avec une femelle anaconda jaune qui a frappé alors qu’elle était en sac et ma main à 20 cm du sac, j’ai toujours des bouts de dents dans un pouce !

Presque toutes les morsures et constrictions ont lieu dans le terrarium, le dernier mort aux USA avec un des géants est une femme qui s’est fait étrangler par un réticulé tiger de seulement 3 m (10 f), c’est en rentrant dans le terra pour lui prodiguer des soins ! C’est donc l’ouverture du terra et la prise de contact qui sont les plus dangereux, il faut les réveiller et mettre le mode chasse à l’affût off.

Donc en résumé, les règles de bases que j’ai citées et ne jamais oublier que ce sont des animaux sauvages et toujours se demander s’il pète un câble dans quelle situation vais-je me trouver, cela vous fera réfléchir avant de faire un bisou à un rétic/molure/anaconda/boa constrictor/sebae/././…que vous avez autour du cou.

 

Certains d’entre-vous n’ont pas connu l’argentix, on faisait peu de photos, souvent elles étaient ratées et celles qu’on a encore, ils faut les chercher dans des pochettes plus ou moins bien triées et les ensuite les scanner.

En voici quelques-unes une de ma plus grosse femelle rétic.

Sur cette photo, elle était en mue, pas de chance mais qu’on arrive à caler la venue de 3 copains pour faire quelques photos, on annule pas !

Sur cette photo, elle ne faisait encore que 6,7 m, pas nourrie à l’Américaine.

 

af2c34b0.jpg

 

Hormis JPP ( à gauche) personne en dessous d’1,82 m, et 80 k. Mais comme on voit en arrière plan, quant elle a décidé de bouger, elle est arrivée à forcer ces deux copains à danser un slow

33fd92a7.jpg

 

Sur cette photo, elle avait passé les 7,5 m et 100 k. Je l’ai cédé peu de temps après avant mon départ en Norvège, impossible de l’y emmener, la détention de tous reptiles y est interdite depuis 1977.

 

9eaebd20.jpg

 

¨Pour l’épilogue, elle est morte en 2001 suite à une panne électrique par un week-end de grand froid. Elle avait une pièce pour elle dans un corps de ferme et mon copain était sur un tournage, à son retour, il faisait 4 °. Elle faisait 8,8 m et aurait du à l’époque figurer dans le guiness book des records.

 

Maintenant, avant d'acheter un rétic ou une des autres géants, demandez vous si vous aurez la place et pourrez assumer un monstre 8)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très sympas ces photos. Merci pour ce partage.

Concernant mon message sur les dangers potentiels pour l'animal, c'était seulement de la curiosité...

De plus, on peut aussi être amené à faire lacher un animal plus petit avec cette technique, auquel cas la santé de celui-ci pourrait reprendre de l'importance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

moi je connais quelqu'un qui a un rétic de un peu plus de 7 m pour plus de 100kg c'est un véritable monstre!!! et en plus elle n'a que 6 ans :shock::shock: .Après il est évident que pour ces animaux y a des règles a respectées et ne jamais les oublier :!:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alain, c'est dommage que la véritable réflexion de vos messages qui est :

Maintenant, avant d'acheter un rétic ou une des autres géants, demandez vous si vous aurez la place et pourrez assumer un monstre
puisse être gâchée par le simple fait que je me trouve sur le fil avec vous... :roll:

 

Je n'ai pas parlé de désinfecter une plaie à postériori, mais bien d'envoyer de l'alcool dans la gueule ou sur les fosses d'un serpent en train de mordre, alors même que celui-ci a des dents plantées jusqu'à l'os. Pour yodasnake, on ne parle pas d'alccol sur une éraflure, mais d'une plaie profonde où l'alcool ne s'évapore pas. Je n'ai jamais été mordu par un gros serpent, mais bien par quelques mammifères de taille respectable, et ayant eu un chien qui m'a notamment planté ses dents jusqu'à l'os - et soulevé tous les chefs musculaires au bras gauche ; ayant eu une phalange brisée en sept morceaux, ces deux cas sont une douleur comparablement appréciable à côté de la seule fois où je me suis appliqué de l'alcool à 90° sur une plaie profonde de 8 cm dans le bras...je revivrais avec plaisir n'importe laquelle de mes morsures plutôt que cela. D'où mon empressement à faire la réflexion ci-dessus sur la douleur de l'alcool.

 

@lestat : j'ai eu au moins un cas - avec un sebae - ou le vinaigre n'a absolument pas marché - donc je ne le conseille pas...

 

@kinyo : ta technique pour se "présenter" ne marche pas.

 

@alain, pour terminer...est-ce vraiment utile de détailler mon "unique" expérience ? Vous avez systématiquement tôt fait de me traiter de mythomane, eu égard à la dénonciation circonstanciée de la pratique de la consanguinité dans l'élevage de phasés que j'ai eu le malheur de ne pas accepter d'enlever malgré tout votre lobbying. En même temps, puisque vous me le demandez gentiment, et que vous auriez (également) tôt fait de dire que comme je ne dis rien, c'est que je ne connais rien, voici mon expérience : sur la dizaine d'année écoulée, j'ai détaché, que je me rappelle, deux rétics et cinq eunectes (dont un trois fois). J'ai essayé (ou les personnes présentes) diversement le vinaigre, les coups (pas moi) ou les aiguilles dans le nez, ainsi que d'autres "techniques infaillibles", y compris le spray au poivre qu'un éleveur avec quarante ans d'expérience (d'ailleurs présent) avait présenté comme infaillible également. Seul le vinaigre a marché, mais pas à tous les coups. La pression sur les fosses mandibulaires a, elle, marché à tous les coups, elle nécessite les deux mains ainsi qu'une bonne connaissance de l'anatomie.

 

Deux dernières petites remarques : effectivement, des morceaux de dents laissés dans une plaie ressortent ainsi, mais je n'ai toujours connu ça qu'avec des infections comme le dit kinyo pour sa part. C'est pourquoi en cas de morsure je passe un certain temps avec du désinfectant, une loupe et une pince pour retirer tous les morceaux de dents, qui, avec une lampe, une loupe et une pince appropriée, ne posent aucun problème (ayant vu un jour un abcès sur un bras de plus de 20 cm de diamètre à cause d'une dent d'eunectes).

Pour terminer, sur vos photos, alain, si la règle du "1 pour 1 mètre" avait été respectée, il est fort peu probable que la deuxième photo eut pu être prise ainsi. En fait, c'est avec de la manip comme ça qu'on a des accidents, voire des morts. Je ne ferai pas de remarque sur votre professionnalisme de l'époque, qui serait déplacé, mais je vous ferai juste remarquer que dans des cas comme ça, une règle de sécurité simple et rapidement compréhensible permet d'éviter l'accident et surtout une telle démonstration de "ce qu'il ne faut pas faire".

 

P.S.: si votre ami a notamment travaillé avec Cl. Lelouch et Sofia Coppola, il se pourrait que j'eusse rencontré la petite en question dans une autre vie....?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Gwalchafed: Un cas sur combien?

Le Python sebae est une espèce au caractère irascible et impétueux pourvue d'une belle dentition.

 

Concernant la pression que tu exerces sur les articulations temporo mandibulaires, tout le monde n'a pas un véto comme suppléant toujours présent lors des moindres opérations.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour parler de mon accident dans les détails, il s'agissait donc d'une femelle BCI particulièrement grande (320cm environ) et grassouillette (24kg) que j'avais achetée quelques mois plutôt, donc déjà adulte et de ce poids là. Je ne connaissait donc pas parfaitement son caractère et alors que je l'avais déjà souvent manipulée sans problème, lors d'une soirée je présente ma nouvelle acquisition à mes amis. Je test donc l'humeur du serpent, tout se passe aussi bien que d'habitude, elle est calme, je décide donc de la sortir du terrarium et je la porte sur mes épaules. Mes amis n'avaient pas peur et j'avais bien signalé de ne pas faire de geste brusque, ne pas la toucher sans prévenir, ne pas crier...etc. Jusqu'au moment où une amie dégaine un appareil photo et au moment où le flash est parti là le serpent à paniqué. Il était 22h passé, le serpent était donc dans la noir dans son terrarium avant, la pièce très sombre, je pense que le flash intense est la cause de la panique du serpent. A partir de là elle s'est mise à se débattre, à ranger sa tête en S, je désamorçais lentement cette position pour éviter une morsure tout en la ramenant jusqu'à son terrarium mais en une fraction de seconde, elle me mord au niveau du poignet et se met à m'enrouler autour du bras en me pliant la main en deux (en articulant ma main de force vers l'intérieur contre mon avant bras). Là je m’a genoux par douleur et aussi parce que la partie du serpent sur mes épaules se laissait glisser et allait chuter, sans que je puisse la rattraper (puisqu'il ne me restait qu'une main valide à ce moment là). En quelques seconde le serpent s'enroule autour de mon avant bras en protégeant sa tête et avec l'autre moitié du corps, m'attrape une jambe en s'enroulant autour de la cuisse, je me retrouve donc scellé dans la position d'une statue Grec :lol: Je rassure mes amis, et je peine à rejoindre son terrarium, de toute façon inutile car je ne peux pas me défaire du serpent, je prend donc la pièce la plus proche et la mieux éclairée : la salle de bain. Là je m'assois, j'analyse la situation au calme, j'ai mal mais je ne suis absolument pas en danger, de plus seul je suis absolument incapable de me défaire du serpent sans le blesser. Un ami me propose de l'aide et essaye de dénouer la partie du serpent qui est autour de ma cuisse, mais lorsqu'il force sur les anneaux du serpent, ça ne fait que renforcer le stress de ce dernier qui me mord et serre de plus belle rendant l'opération insoutenable pour moi et inutile en plus. Je décide donc de rester dans cette position en ayant peur de prendre le risque d’aggraver la situation en tentant autre chose. Et ce n'est qu'une heure plus tard que le serpent daigne enfin me lâcher !

 

Etant donné que je ne me suis absolument pas débattu, et que les crocs d'un BCI, même de cette taille, restent assez fins et pas très grands, la blessure de la morsure était superficielle (j'avais quand même le bras qui avait viré au violet). Les plaies (même pas des plaies mais des trous) dû à la morsure se sont refermés en moins d'une journée, j'avais pri soin de désinfecté par contre je ne me doutais pas que le serpent aurait pu perdre des dents dans mes chaires, et c'est là où ça devient marrant, durant plusieurs semaines après l'accident j'ai eu droit à des abcès purulents qui rejetaient à chaque fois un minuscule morceaux de dent... autant de petites piqûres de rappel pour que je n'oublie pas cette délicieuse soirée :D

 

En bref, rien d'extraordinaire, mais lorsque je repense à cette situation avec un BCI de seulement 320cm, ma raison se garde de ranger mes rêves de grandeur, et j'me dis que certaines phases de rétics sont magnifiques, mais pour l'instant je ne baverais de les voir que sur photos.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gwalchafed: Un cas sur combien?

On a essayé 2 fois ; la deuxième ça n'a pas marché - je n'ai pas réitéré...

 

Pour la pression, pas besoin d'être véto, mais si tu sais pas exactement où trouver l'endroit, il vaut mieux une bonne démo - c'est difficilement explicable, même avec photo...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alain, c'est dommage que la véritable réflexion de vos messages qui est :
Maintenant, avant d'acheter un rétic ou une des autres géants, demandez vous si vous aurez la place et pourrez assumer un monstre
puisse être gâchée par le simple fait que je me trouve sur le fil avec vous... :roll:

 

Je n'ai pas parlé de désinfecter une plaie à postériori, mais bien d'envoyer de l'alcool dans la gueule ou sur les fosses d'un serpent en train de mordre, alors même que celui-ci a des dents plantées jusqu'à l'os. Pour yodasnake, on ne parle pas d'alccol sur une éraflure, mais d'une plaie profonde où l'alcool ne s'évapore pas. Je n'ai jamais été mordu par un gros serpent, mais bien par quelques mammifères de taille respectable, et ayant eu un chien qui m'a notamment planté ses dents jusqu'à l'os - et soulevé tous les chefs musculaires au bras gauche ; ayant eu une phalange brisée en sept morceaux, ces deux cas sont une douleur comparablement appréciable à côté de la seule fois où je me suis appliqué de l'alcool à 90° sur une plaie profonde de 8 cm dans le bras...je revivrais avec plaisir n'importe laquelle de mes morsures plutôt que cela. D'où mon empressement à faire la réflexion ci-dessus sur la douleur de l'alcool.

 

@lestat : j'ai eu au moins un cas - avec un sebae - ou le vinaigre n'a absolument pas marché - donc je ne le conseille pas...

 

@kinyo : ta technique pour se "présenter" ne marche pas.

 

@alain, pour terminer...est-ce vraiment utile de détailler mon "unique" expérience ? Vous avez systématiquement tôt fait de me traiter de mythomane, eu égard à la dénonciation circonstanciée de la pratique de la consanguinité dans l'élevage de phasés que j'ai eu le malheur de ne pas accepter d'enlever malgré tout votre lobbying. En même temps, puisque vous me le demandez gentiment, et que vous auriez (également) tôt fait de dire que comme je ne dis rien, c'est que je ne connais rien, voici mon expérience : sur la dizaine d'année écoulée, j'ai détaché, que je me rappelle, deux rétics et cinq eunectes (dont un trois fois). J'ai essayé (ou les personnes présentes) diversement le vinaigre, les coups (pas moi) ou les aiguilles dans le nez, ainsi que d'autres "techniques infaillibles", y compris le spray au poivre qu'un éleveur avec quarante ans d'expérience (d'ailleurs présent) avait présenté comme infaillible également. Seul le vinaigre a marché, mais pas à tous les coups. La pression sur les fosses mandibulaires a, elle, marché à tous les coups, elle nécessite les deux mains ainsi qu'une bonne connaissance de l'anatomie.

 

Deux dernières petites remarques : effectivement, des morceaux de dents laissés dans une plaie ressortent ainsi, mais je n'ai toujours connu ça qu'avec des infections comme le dit kinyo pour sa part. C'est pourquoi en cas de morsure je passe un certain temps avec du désinfectant, une loupe et une pince pour retirer tous les morceaux de dents, qui, avec une lampe, une loupe et une pince appropriée, ne posent aucun problème (ayant vu un jour un abcès sur un bras de plus de 20 cm de diamètre à cause d'une dent d'eunectes).

Pour terminer, sur vos photos, alain, si la règle du "1 pour 1 mètre" avait été respectée, il est fort peu probable que la deuxième photo eut pu être prise ainsi. En fait, c'est avec de la manip comme ça qu'on a des accidents, voire des morts. Je ne ferai pas de remarque sur votre professionnalisme de l'époque, qui serait déplacé, mais je vous ferai juste remarquer que dans des cas comme ça, une règle de sécurité simple et rapidement compréhensible permet d'éviter l'accident et surtout une telle démonstration de "ce qu'il ne faut pas faire".

 

P.S.: si votre ami a notamment travaillé avec Cl. Lelouch et Sofia Coppola, il se pourrait que j'eusse rencontré la petite en question dans une autre vie....?

Contrairement à vous, je ne suis pas ici pour me faire une clientèle pour des consultations et un nom dans le milieu, je n’avais aucun intérêt à intervenir sur ce post d’autant que je savais d’avance que cela allait me prendre du temps et que comme à l’accoutumé tourner à la prise de tète. Je l’ai fais car il me semblait de mon devoir de le faire pour une prise de conscience, éviter les accidents et limiter leurs conséquences le cas échéant, d’autant que cela ne semble pas être abordé lors des formations au CDC, c’est tout !

De votre coté, il vous faut absolument tenter de faire croire que vous savez tout sur tout, vous auriez du prodiguer ces conseils à ma place, de votre propre chef, et répondre à la question que j’avais posée sur la manière de faire lâcher un gros constricteur, je vous avais laissé cette possibilité ainsi qu’à d’autres avant de donner plus d’informations, pourquoi ne pas l’avoir fait ? Faute de solution et/ou rétention d’information en dehors du cadre d’une prestation de conseil tarifée !

Au lieu de cela, vous n’avez rien dit, une fois que je suis intervenu, vous avez commencé par être positif, puis me parler de la douleur de l’alcool sur une plaie…. chochote ! Pour info, faire lâcher un serpent avec de l’alcool, c’est pour le faire sans avoir à forcer pour éviter le plus gros risque, c’est à dire les lacérations et pour n’avoir que des ‘trous ‘…. On voit que vous n’avez pas beaucoup d’expérience car justement si on fait lâcher de cette manière, il y a juste des trous, sans bris de dents et pas de plaies et un peu d’alcool sur des trous….. Vous avez déjà vu un rétic ou un améthyste couper en deux un congénère de la même taille ? Non, vous allez aller de ce pas vous renseigner. Moi c’est ce que je cherche à éviter.

 

Votre pression sur les articulations temporales mandibulaires, je résume ce que vous dites, vous faites ça avec deux mains et en plus il faudrait avoir été formé, comme par hasard :D . Je connais, pas besoins de formation, c'est instinctif, avec ce type de manipulation, l’animal va commencer à résister en faisant des mouvements avant de lâcher, donc des lacérations, ce qu’on veut justement éviter, ensuite comment faites-vous quant il a la tète cachée dans les anneaux, comme 9 fois sur 10 ? Et pour terminer, si on est seul avec une seule main, on fait comment ? Vous avez du pratiquer cela que sur des guttata ! Cela marche sur des chiens, mais vous n’avez certainement pas été confronté à un python à partir de 30/40 kg avec la tète cachée dans les anneaux.

 

Vous avez détaché 2 rétics et 5 eunectes, bravo ! Vous passiez par-là, on vous a appelé ou vous étiez toujours avec une équipe de bras cassés qui aiment se faire mordre avec constriction…. ? Il va falloir leur apprendre la contention, c’est inquiétant :shock: Quelles tailles les bêtes ?

 

Je vous l’ai déjà dit, 1 personne par mètre de serpent, c’est bidon et inapplicable, j’ai déjà expliqué pourquoi. Concernant la manip avec ma rétic, c’était pour faire des photos pour montrer la taille, ce que je ne faisais plus seul depuis ses 6 m, je sais parfaitement ce que je faisais, les trois personnes avec moi sont des éleveurs expérimentés et la femelle ne faisait juste que vouloir avancer alors qu’elle ne touchait pas le sol, j’ai mis cette photo pour illustrer la vélocité des rétic dont je parlais plus haut. Si vous aviez la photo originale, vous verriez qu’on était hilare parce que je venais de les prévenir de ce qui allait se passer. La seule réflexion que vous auriez pu me faire, c’est que j’avais les bras nus en T shirt, contrairement à ce que je préconise, c’était volontaire, mais la raison vous devez la connaître, vous savez tout.

 

Pour Kinyo, bien sur qu’il faut se présenter, cela marche, c’est impératif, mais jamais avec la main près de la gueule ou sur la tète à prime abord !

 

Vous avez aussi mis en cause ce que je disais sur le fait que l’on puisse avoir des rejets de dents longtemps après, Lestat a eu la même chose et je connais pas mal de potes qui ont eu la même chose dont certains avec des bouts de dents qui sont là depuis 20 ans !

Vous avez beaucoup à apprendre, ne vous en déplaise et croyez-moi, vous n’aurez jamais l’expérience tant que vous n’aurez pas élevé vous-même ces animaux, il y a des centaines de choses que vous ne trouverez pas dans la littérature et à titre personnel, plus je vois le comportement de certains, moins j’ai envie de transmettre mon expérience alors que je l’ai toujours fait volontiers :( !

 

Concernant la consanguinité, ne continuez pas à déformer mes propos et si ce sujet vous tient particulièrement à cœur, vous feriez mieux de militer pour l’arrêt de la production de chiens, chats,.. de races, résultat de la consanguinité portée à son paroxysme et qui sont tous tarés, vivent mal, en souffre et meurent jeunes… :idea::twisted:

 

Sur ce, je laisse tomber ce post, j’ai donné les conseils que je me devais de donner et si comme par hasard, ce sujet, peu ou totalement oublié dans les formations au CDC venait à l’être, ce sera tout bénéfice…sauf pour moi qui sera encore passé sur ce post pour un ours mal léché et prétentieux :( !

 

Ps :Il a travaillé avec les plus grands donc si vous pensez avoir vu ma femelle dans une autre vie, demandez-lui confirmation, si, lui aussi, vous le connaissez. Il l’avait prise pour le plaisir et pas pour une utilisation à but professionnel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Incroyable...rappelons quand même que ce qui déclenche cette diatribe, c’est qu’après avoir écrit ceci :

Excellent alain.

Tiens j'avais jamais pensé à l'alcool, j'essaierai...

J’ai eu le malheur de rajouter :

Remarques...après mûre réflexion, si j'ai des dents plantées dans la chair, je doute que mettre de l'alcool dessus soit une solution, en particulier pour l'anesthésie des plaies ... :D
, ce qui me valut de nouvelles accusations de mythomanie…

Contrairement à vous, je ne suis pas ici pour me faire une clientèle pour des consultations et un nom dans le milieu, je n’avais aucun intérêt à intervenir sur ce post d’autant que je savais d’avance que cela allait me prendre du temps et que comme à l’accoutumé tourner à la prise de tète. Je l’ai fais car il me semblait de mon devoir de le faire pour une prise de conscience, éviter les accidents et limiter leurs conséquences le cas échéant, d’autant que cela ne semble pas être abordé lors des formations au CDC, c’est tout !

De votre coté, il vous faut absolument tenter de faire croire que vous savez tout sur tout, vous auriez du prodiguer ces conseils à ma place, de votre propre chef, et répondre à la question que j’avais posée sur la manière de faire lâcher un gros constricteur, je vous avais laissé cette possibilité ainsi qu’à d’autres avant de donner plus d’informations, pourquoi ne pas l’avoir fait ? Faute de solution et/ou rétention d’information en dehors du cadre d’une prestation de conseil tarifée !

C’est assez hallucinant :shock: . Je ne sais pas si c’est que vous être prêt à n’importe quoi pour détruire la crédibilité d’une personne qui vous contredit sur la génétique, ou si c’est « simplement » de la paranoïa sous acide, mais vous avez une imagination débordante. Vous voulez vraiment dire qu’après m’avoir pris pour :

-Un jeune étudiant en biologie qui cherche à se faire mousser en inventant des expériences scientifiques (je vous rappelle aimablement que je vous ai envoyé une étude prouvant mes dires sur la consanguinité chez les gutt de Haldane et que non seulement vous n’avez pas osé me répondre, mais vous me traitiez encore de mytho à ce sujet juste après)

- Un militant écologiste extrémiste voulant faire interdire la terrario, jusqu’au moindre pogona

- éventuellement un douanier qui passe sur les forums pour espionner ce qui s’y passe – je dis éventuellement car cette rumeur m’est revenu aux oreilles IRL, venant soit-disant d’un « éleveur de grande expérience » qui déconseillait LMDR car « le douanier Gwalmachin » avait les mêmes buts que l’écolo sus-cité – mais je ne sais pas si c’est vous, et même si ça l’était, je doute que je me lance dans un procès en diffamation pour avoir été traité de douanier :D

Maintenant, vous voulez dire que votre choix s’est porté sur un vétérinaire. Vous pensez vraiment que je suis un véto et que « pour me faire une clientèle » je viens sur ce forum, et là je vais me permettre de citer To, j’espère qu’il me pardonnera :

mais en même temps, a quoi t'attendais tu en disant sur un fofo terrario :

 

1/ les phases ca craint

 

2/ la consanguinité ca craint

 

3/ l'import ca craint

 

4/ le prélèvement ca craint

 

5/ les racks ca craint

 

6/ les business (ventes perso cf : cas Gargouse) ca craint

 

7/ j'ai pas de bêtes mais je sais mieux que ceux qui en ont depuis 25 ans

 

etc etc .....

C’est un peu rapide mais je ne pense pas qu’avec un tel cv je sois là pour me faire des consultations – en particulier quand je m’oppose à des lobbyistes tels que vous sur la consanguinité galopante associée aux phases. De même, ma terrible rétention d’information afin de tarifer quoi que ce soit s’est limitée à

Si c'est ça, je te garantis que ça ne marche pas à tous les coups...même le spray au poivre ne marche pas à tous les coups...je vais essayer le piment un de ses 4 ; par contre moi j'utilise la pression sur les fosses mandibulaires pour l'insatnt ça a toujours marché, du gutt à l'eunectes...

; c’est-à-dire exactement ce que j’ai redis après, en disant que je n’avais jamais essayé l’alcool – croyez-moi, ce n’est ni de l’ironie ni de l’agressivité : il vous faut une consultation si vous êtes tordu au point de trouver une logique derrière tout ça…sans compter que pour un vétérinaire en mal de consultation, non seulement je ne dis pas ou je ne sous-entend pas être un vétérinaire, que ce soit en public ou par MP, mais en plus je dis clairement que je n’en suis pas un…il faudra m’expliquer comment on peut traîner sur un forum afin de se faire une clientèle tout en ne communiquant pas sur son soit-disant métier. J’ai beau me torturer le bulbe pour trouver la logique perverse là-derrière, je ne la perçois toujours pas.

J’ai travaillé avec des vétos reptiles, oui. J’en ai soigné un bon nombre, oui. J’en ai étudié d’autres, oui, et j’ai bossé en partenariat avec des éleveurs ou autre, ça c’est clair, mais je ne suis pas véto. Si cela vous plaît de le croire, amusez-vous au moins si vous le répandez au lieu de croire comme vous le clamez que j’invente tout, certains se diront au moins que j’ai un bagage scientifique.

Au lieu de cela, vous n’avez rien dit, une fois que je suis intervenu, vous avez commencé par être positif, puis me parler de la douleur de l’alcool sur une plaie…. chochote ! Pour info, faire lâcher un serpent avec de l’alcool, c’est pour le faire sans avoir à forcer pour éviter le plus gros risque, c’est à dire les lacérations et pour n’avoir que des ‘trous ‘…. On voit que vous n’avez pas beaucoup d’expérience car justement si on fait lâcher de cette manière, il y a juste des trous, sans bris de dents et pas de plaies et un peu d’alcool sur des trous….. Vous avez déjà vu un rétic ou un améthyste couper en deux un congénère de la même taille ? Non, vous allez aller de ce pas vous renseigner. Moi c’est ce que je cherche à éviter.

Autant quand j’étais enfant j’aimais jouer à celui qui pisse le plus loin, autant une fois adulte cela ne m’amuse plus. Traitez-moi de chochote si vous le voulez, glorifiez-vous d’une expérience immodéré, cela ne flatte que votre égo. Soyez adulte.

 

Votre pression sur les articulations temporales mandibulaires, je résume ce que vous dites, vous faites ça avec deux mains et en plus il faudrait avoir été formé, comme par hasard :D . Je connais, pas besoins de formation, c'est instinctif, avec ce type de manipulation, l’animal va commencer à résister en faisant des mouvements avant de lâcher, donc des lacérations, ce qu’on veut justement éviter, ensuite comment faites-vous quant il a la tète cachée dans les anneaux, comme 9 fois sur 10 ? Et pour terminer, si on est seul avec une seule main, on fait comment ? Vous avez du pratiquer cela que sur des guttata ! Cela marche sur des chiens, mais vous n’avez certainement pas été confronté à un python à partir de 30/40 kg avec la tète cachée dans les anneaux.

Encore une fois, on ne sait si c’est de la haine, du narcissisme ou de la paranoïa. Vous me dites que comme par hasard il faut être formé, que chez vous c’est instinctif, c’est clair qu’au vu de ces phrases, non seulement vous connaissez toutes les méthodes qu’on peut évoquer, mais en plus elles ne marchent pas – c’est vraiment la peine que d’autres que vous s’expriment sur les forums.

Vous avez détaché 2 rétics et 5 eunectes, bravo ! Vous passiez par-là, on vous a appelé ou vous étiez toujours avec une équipe de bras cassés qui aiment se faire mordre avec constriction…. ? Il va falloir leur apprendre la contention, c’est inquiétant :shock: Quelles tailles les bêtes ?

Là, je vais être désolé pour la modération, mais tant que des crétins de « super-éleveurs » s’opposeront aux conseils de prudence de gens qui ont un vrai professionnalisme (et je pense que Karim, qui donne par exemple la règle du 1 personne = 1 mètre, a peut-être des défauts, a aussi une certaine expérience), puis montreront des photos avec des jobards qui font n’importe quoi, mais « je sais parfaitement ce que je faisais » *, il y aura des « bras cassés » que d’autres gens seront obligés de détacher.

*

Je vous l’ai déjà dit, 1 personne par mètre de serpent, c’est bidon et inapplicable, j’ai déjà expliqué pourquoi. Concernant la manip avec ma rétic, c’était pour faire des photos pour montrer la taille, ce que je ne faisais plus seul depuis ses 6 m, je sais parfaitement ce que je faisais, les trois personnes avec moi sont des éleveurs expérimentés et la femelle ne faisait juste que vouloir avancer alors qu’elle ne touchait pas le sol, j’ai mis cette photo pour illustrer la vélocité des rétic dont je parlais plus haut. Si vous aviez la photo originale, vous verriez qu’on était hilare parce que je venais de les prévenir de ce qui allait se passer. La seule réflexion que vous auriez pu me faire, c’est que j’avais les bras nus en T shirt, contrairement à ce que je préconise, c’était volontaire, mais la raison vous devez la connaître, vous savez tout.

 

Pour Kinyo, bien sur qu’il faut se présenter, cela marche, c’est impératif, mais jamais avec la main près de la gueule ou sur la tète à prime abord !

Et, non, ce que dit Kinyo :

(je pense en particulier à une ancienne conversation que j'ai lu concernant les pythons réticulés où certains éleveurs parlaient de se "présenter" au serpent avant de le manipuler... de mémoire il s'agissait de placer la main à plat sous la tête du serpent afin que ce dernier puisse sentir la personne, savoir à qui il avait à faire...

Ça ne marche absolument pas, d’ailleurs vous le dites vous-même. Ne pas brusquer, oui, laisser le temps au serpent de comprendre, voire d’accepter la présence, oui, mais comme vous le dites : « , mais jamais avec la main près de la gueule ou sur la tète à prime abord ! » Ce n’est pas une formule miracle pour se présenter de tendre la main…

Vous avez aussi mis en cause ce que je disais sur le fait que l’on puisse avoir des rejets de dents longtemps après, Lestat a eu la même chose et je connais pas mal de potes qui ont eu la même chose dont certains avec des bouts de dents qui sont là depuis 20 ans !

Vous avez beaucoup à apprendre, ne vous en déplaise et croyez-moi, vous n’aurez jamais l’expérience tant que vous n’aurez pas élevé vous-même ces animaux, il y a des centaines de choses que vous ne trouverez pas dans la littérature et à titre personnel, plus je vois le comportement de certains, moins j’ai envie de transmettre mon expérience alors que je l’ai toujours fait volontiers :( !

Vous transmettez moins votre expérience que vous ne faites le « kéké », surtout que pour les dents je réponds plus haut.

Concernant la consanguinité, ne continuez pas à déformer mes propos et si ce sujet vous tient particulièrement à cœur, vous feriez mieux de militer pour l’arrêt de la production de chiens, chats,.. de races, résultat de la consanguinité portée à son paroxysme et qui sont tous tarés, vivent mal, en souffre et meurent jeunes… :idea::twisted:

C’est clair que vous m’expliquerez comment vous pouvez gloser de la consanguinité, (j’invite chacun à relire mon post sur le sujet, ainsi que ce post : http://www.le-monde-des-reptiles.com/forum/viewtopic.php?f=20&t=121238&hilit=+Lab%C3%A8ge&start=80 où vous expliquez pourtant clairement vos pratiques douteuses…et prétendez qu’il n’y a pas de conséquences !!!! http://www.le-monde-des-reptiles.com/forum/viewtopic.php?f=9&t=87675&p=1177997#p1177997 où vous êtes capable de prétendre sans ciller (en répondant à une question concernant un taux hallucinant de morts-nés et de slugs sur vos charmants magma) :

Coincidence sur les 3 repro portées à votre connaissance :idea:

Chez les boas, il y a des mutations, les motley et les jungle qui dans leur super forme (homozygote) posent problème, pas des problèmes de fertilité ou de prématurés mais de viabilité car ils ne se reproduisent pas et surtout comme avec les motley, ils dépassent rarement l’age de 2 ans Je ne connais aucune mutation chez les serpents qui engendre des problèmes de fertilité ou de prématurés. Il y a des gènes létaux ou peu viables et ne pouvant donc pas se reproduire dans leur forme homozygote. Quant aux ‘slug’ et aux prématurés, il y a un certain nombre de causes connues et d’autres incomprises, il y aurait de quoi faire un bouquin !! Il ne faut pas croire les bêtises lues sur internet, par exemple chez les albinos, en cas de forte consanguinité, il n’y a absolument aucune baisse de fertilité ou augmentation des prématurés mais une augmentation de tares chez les bb et une baisse de viabilité de ceux-ci.

Les magma stripe n’ont aucun problème de viabilité et sont même très ‘costauds’avec zéro consanguinité, les reproductions le confirmeront.

Laskro a raison ; par exemple la presse ou certaines catégories de gens ne s’intéressent qu ‘aux trains qui n’arrivent pas à l’heure, les éleveurs font l’inverse et ne parlent en général que de ceux qui arrivent à l’heure. Les plus gros éleveurs US admettent que chez les boas, arriver à reproduire une femelle sur trois par saison est un excellent ratio, slug et prématurés inclus !

…qui fait rigoler chaudement n’importe qui ayant fait (et comme moi, je le précise) de la repro de boas non consanguins. Vos monstres sont incapables de se reproduire correctement, et vous le savez très bien (pour ceux qui nous lisent, reproduire trois femelles sur trois par saison et avoir plusieurs dizaines de ptits viables est un lieu commun quand on ne fait pas mumuse avec les gènes…).

Une déformation et un degré de tare inconnus à ce jour chez les chiens et chats que vous houspillez si bien, et pour lesquels les clubs de race se sont échinés à réduire la consanguinité…

Sur ce, je laisse tomber ce post, j’ai donné les conseils que je me devais de donner et si comme par hasard, ce sujet, peu ou totalement oublié dans les formations au CDC venait à l’être, ce sera tout bénéfice…sauf pour moi qui sera encore passé sur ce post pour un ours mal léché et prétentieux :( !

Mal léché, je ne sais pas ; prétentieux, c’est l’euphémisme de l’année…

Maintenant, je maintiens ce que je dis au début de ce post, c’est incroyable qu’à partir de deux remarques innocentes votre vice vous porte à des divagations pareilles.

 

Et surtout absolument incroyable que nous disions en fait tous les deux la même chose ( vous qui lisez ce post, ne retenez que ça) : un « géant », c’est pas juste un grand terrarium, c’est véritablement un animal dangereux, dont la contention correcte n’est pas une mince affaire.

Sur ce, cher Alain, vous me voyez heureux que vous alliez déverser votre haine, votre narcissisme et vos accusations et insinuations sur un autre post.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Arrêtez votre parano, il n’y peu y avoir de haine quant on se fou complètement de quelqu’un et c’est mon cas en ce qui vous concerne. Je n’ai jamais dit que vous seriez véto ou autre chose par le passé, j’ai parlé de consultation et de prestation, vous voulez la liste des professions qui consultent et/ou facturent des prestations ? C'est large :shock:

Vous avez juste réussi à faire le consensus et même à ce que je sois d’accord avec Gargouse (désinscrit maintenant), un véritable exploit je vous prie de me croire !! Vous avez été pris la main dans le sac à de nombreuses reprises, fausses études, informations invérifiables ou fausses avec éditions des messages après coup,……etc

 

(je vous rappelle aimablement que je vous ai envoyé une étude prouvant mes dires sur la consanguinité chez les gutt de Haldane et que non seulement vous n’avez pas osé me répondre, mais vous me traitiez encore de mytho à ce sujet juste après)

 

Mytho, .je persiste et je peux le prouver avec vos MP des 16 et 18 mai 2009 que j’ai conservé (vous voulez l’heure ?) !! Vous ne m’avez jamais envoyé d’étude, répondu à aucunes des questions que je vous posais sur le protocole de cette étude, depuis maintenant 2,5 années j’attends toujours les réponses. Un mythomane est quelqu’un qui ne fait plus la différence entre la réalité et ses mensonges. J’en ai la confirmation !

 

C’est ça qui ne va pas et qui a d’amblé semé le doute sur vos affirmations, confirmé par la suite à de nombreuses reprises. C’est dommage car il doit certainement y avoir des choses vraies dans ce que vous pouvez dire dans vos interventions, mais impossible de faire le trie pour un novice ou non

 

Si vous n’aviez pas écrit ce mensonge éhonté, je ne vous aurais pas répondu malgré le tissu de bêtises que vous venez d’écrire en évitant bien sur de répondre une nouvelle fois à mes questions précises posées sur vos expériences de ‘décrochages’ de rétic et anacondas, sujet de fond de cette partie du post. :idea:

 

Ps

Moi, je ferais du lobbying :D ne retournez pas les choses, une petite piqûre de rappel qui vous était toute dédiée.concernant le lobbying.!

A lire absolument

viewtopic.php?f=20&t=135619&hilit=du+lobbying+%C3%A0+l%27usage+des+forums

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

(... ici Mr Succube ...)

 

 

WAOU !!!

 

je découvre ce fil....... et j'avoue avoir un peu mal au crâne maintenant... :?

 

 

@ Alain H : outre le fait d'être effectivement spécialement désagréable lorsqu'on est pas d'accord avec toi...

... avec l'expérience que tu dis avoir (que je crois volontiers) ... Comment peux-tu ne pas encourager quiconque à être systématiquement assisté par plusieurs personnes lors de la manipulation de grands boidés ???

 

ça m'échappe !!!

 

Parce que j'ai beaucoup de mal à croire que tu sois en désaccord un tel conseil !!!

 

Tu dis que 5 personnes pour un python de 5 mètres ça ne sert à rien ? ..... donc quoi ? ... autant être tout seul ? (ou deux)

(effectivement : mort pour mort ... :roll: )

 

nb. j'ai (aussi) eu a manipuler des grands boidés... du "simple entretien" à "la grosse manip'" (cf. faire un soin particulier)

Et je me suis retrouvé "dans la merde" à plusieurs reprises... et pour plusieurs raisons...

 

Et je serais le premier (comme j'imagine : devrait l'être la moindre personne qui a, ou a eu, une expérience avec ce genre d'animaux)..... à fortement encourager quiconque ... à se faire assister lorsqu'il est question de manipuler un gros serpent !!!

 

 

On te parle de technique... et tu parles d'instinct ???????? :shock:

Et tu penses "transmettre tes connaissances" ???????

Là c'est pareil........ y'a un truc qui m'échappe !!!

 

Et bon......... je crois que pourrais continuer comme ça encore un moment ..........

 

A si... un dernier truc : tu évoques "tes débuts" ... il y a 20 ans si j'ai bien compris ...

... mais ... il y a 20 ans on trouvais déjà des "molures" nés en captivité ... ainsi que des Boa constrictor ... (même si il y avait une majorité de sauvages !)

Pour les retic' et les anacondas ok...

Et les bourses..... malgré les "frontières" que tu évoques ........ rien n'empêchait d'y aller ! Il y a 20 ans elles avaient déjà lieu depuis un moment les bourses !!! Pratiquement personne ne le savait ... c'est tout ... :wink:

Donc là encore........... y'a un truc qui m'échappe !

 

 

A propos des "techniques" qui permettent de "faire lâcher" un gros boidé qui serait en train de croquer et enrouler quelqu'un :

 

et ben........... si il y avait une "technique infaillible" et qui "marcherait systématiquement" .......... on le saurait !!!!!

 

C'est aussi con que ça !!!

 

Et ce serait entré dans les protocoles de tous les élevages, zoos et compagnie !!!

 

Ce qu'on sait...... c'est que "certain trucs" ont marché ...... et que ces mêmes "trucs" ailleurs n'ont pas marché !!!

 

 

De mon point de vue (et ça n'engage que moi) ... seul : la présence de plusieurs personnes peut garantir une réelle et crédible "porte de sortie" en cas de réel problème !

 

nb. J'ai l'impression que beaucoup de personnes oublient un élément qui me semble essentiel !

J'ai aussi l'impression que beaucoup de personnes font une différence entre : un serpent "habituellement sociable" et un "pas cool".

Mais vous ne devriez pas !

Parce que :

_ demain ....... votre gentil serpent qui n'a jamais mordu personne... et que vous avez depuis 20 ans ... peut avoir : mal au ventre (par ex.) !

 

Et là ça change tout !

 

Lors des manip' habituelles...... si "tout va bien" ..... on peut très bien se démerder et faire toute la manouvre "tout seul" !

Mais le jour où il y a un problème ... et que tu es dans les mêmes conditions que "d'habitude" ......... et ben t'es cuit !

C'est tout !

Y'a des morts tous les ans !

Par prédation directe ou pas...

 

 

Retrouvez-vous "dans la merde" une fois......... tout seul ........... ou même avec une seule personne comme assistant .....

... avec un serpent de plus de 3 mètres ...

et vous réaliserez que "la bouteille d'alcool" (qui est pourtant juste à côté) semblera dérisoire face à l'urgence du moment et la rapidité nécessaire à une telle intervention !!!

 

Après............ chacun fait comme il veut !

 

 

:trinque:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×