Aller au contenu
rissou_zion

Migraine avec aura

Messages recommandés

Bonjour,

Je crée ce topic pour savoir si il y a des gens qui souffre de cette "maladie" ?

 

Avez vous réussis à en identifier les causes ? à y trouver un traitement ? Comment vous préparez vous à vivre vos crises ? quelles en sont la fréquence ? enfin un petit témoignage :D

 

Pour ceux qui ne savent pas l'aura des migraines et toute une batterie de symptômes généraux plus ou moins impressionnants et handicapants qui précède le mal de tête.

Pour expliquer concrètement ce que ça donne je vais raconter vite fait la crise que j'ai eu vendredi. (un des plus intense que j'ai connus).

 

Tout à commencer par un petit scintillement caractéristique dans ma vue. ça faisait plus de deux an que ça ne m'était pas arriver mais j'ai tout de suite identifié ce qui m'arrivais. Heureusement que je rentrai chez moi, ma réaction a été de prendre 1g de paracetamol, 40mg de codeïne et d'aller m'allonger au calme dans le noir un gant de toilette mouillé sur les yeux. (technique rodée sauf pour les cachet, je préfère l'ibuprofene d'habitude mais là impossible de lire les boites de médoc générique, j'ai juste reconnu la boite de codoliprane, le scintillement occupé déjà presque tout mon champ visuel ^^). A ce niveau là, toute les stimulations sensoriels sont quasi insupportable, lumière, bruit, contact de la peau avec les habits etc...

Puis j'ai ressenti un picotement dans mes lèvres qui en quelques minutes à gagné tout le coté droit de mon corps. En même temps, j'ai eu pendant quelques minutes des problèmes d'élocution impressionnants. Impossible ne serait-ce que de penser à un mot de plus de 3 syllabes, d'effectuer un calcul simple ou de faire une phrase. Puis tout est rentré dans l'ordre aussi vite que c'était venu et le mal de tête s'est installé dans le coté gauche de mon cerveau, c'est toujours du coté opposé des symptôme de l'aura. En tout, ces symptômes ont durées environ 3 h et le mal de tête ensuite environ 24h.

 

Bien entendu le pire dans tout ça c'est quand on ressens les premiers symptômes et qu'on sait qu'on ne va pas y échapper, lorsqu'on prévient les gens que l'on a une migraine, le pire c'est d'entendre "moi aussi j'ai souvent des migraines, tu veux une aspirine ?". Personne n'a la moindre idée de la violence des événements qui vont suivre et pour quasiment tout le monde, n'importe quel mal de tête est une migraine. Et on est très vite pris pour un simulateur.. :evil:

 

Voila, j'espère pouvoir recueillir quelques témoignages.

 

a+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cela m'arrive de temps en temps, mais pas aussi intense, et je pense avoir trouver la/les causes car depuis que je fait attention, elles sont très faible voir inexistante.

 

j'ai remarquer que ca ce lançait soir par exès de sucre, grosse fatigue ou justement trop de sommeil mais également en cas de stress.

 

Le plus courant pour moi, d'après ce que j'ai remarquer, c'est le sucre :/

 

L'idéal étant d'essayer d'identifier ce que l'on a fait avant (entre 5 et 1h) le début de cette migraine, et en procédant ainsi on peut parfois determiné la cause ou du moins une des causes possible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Depuis que je suis adolescente que je souffre de migraine sévère... et j'en ai essayé des /%$%$?%&??&? de médicament.

 

Maintenant, mon meilleur truc est de prendre de l'ibuprofène dès le commencement des symptômes et de me coucher dans la noiceur la plus totale rapidement. En dormant, les symptômes sont moins intenses. Le mieux est de dormir jusqu'au lendemain et cela passe en général... mais je me suis déjà réveillée en ayant encore des douleurs. Si je me couche pas rapidement... ma migraine est insupportable et je finis par vomir sans arrêt :? . Mes migraines sont pires et plus rapproché depuis que j'ai eut une épidurale à la naissance de ma fille... je n'en voulais pas de cette épidurale mais j'ai été obligée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'en avais quand j'avais 14/15 ans (du coup quand j'avais une mauvaise note, je sortais cette excuse :D )

 

Donc j'ai fais plusieurs "tests" pour voir si je n'avais pas de problèmes, ils ont rien trouvé, et en quelques années, tout est parti

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce que j'ai s'apparente plus à un violent mal de tête qu'à une migraine je pense. Un peu comme si mon cerveau grossissait et qu'il n'y a plus de place, ca se serre et les larmes coulent abondamment, mal aux yeux assez terribles, mais "c'est tout". Ca arrivait relativement souvent y'as 2-3 ans (bon, inhalation de produit migraineux aussi..) maintenant beaucoup moins, mais je ne connais pas les raisons, probablement la fatigue.

 

Concernant les remèdes, j'ai rien trouvé de mieux que l'isolation dans le noir, le silence, et tenter de dormir. Heureusement, et je ne sait pour quelle raison, ca n'arrive que le soir, et le lendemain c'est passé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Consultes rissou....ma tante avait exactement ce genre de problème, et au bout de quarante ans elle fait un IRM des sinus sur lequel on voit le cerveau...syndrôme épileptique...maintenant elle est sous médicaments et je cite : "la libération" :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai aussi des migraines et suis actuellement en cours de traitement.

 

En période de stress ou de manque de sommeil je peux faire quasiment une crise tout les 2 jours, ce qui est très ennuyant pour un étudiant en période d'examen.

 

Je n'ai pas d'aura mais un mal tellement fort que j'ai l'impression que mon crâne va exploser, la seule solution c'est prise de médicament et d'aller vite se coucher dans le noir en attendant que ca passe.

 

C'est quand même assez handicapant par moment, j'espère un jour trouver le remède miracle....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai eu durant 5ans (l'adolescence) ce type de migraine avec aura... 15 à 20minutes avant la crise, javais un flash permanant devant l'un de mes yeux, puis s'en suivait la migraine toujours d'un seul coté de la téte et opposé a l'oeil qui "clignoté"... Même méthode que la plupat d'entre vous, le noir complet, pas de bruit et dodo... J'ai des profs qui m'ont pris pour un dingue quand je leur demandé pour sortir car j'allais avoir une migraine, un seul ne m'a pas laissé sortir, il l'a regretté (enfin elle!! j'aurais jamais du faire allemand!!!), puisque mais camarades ont dû me porter pour repartir (une vraie larve) et bien sur l'histoire n'est pas restée là, convocation chez le principal pour la prof etc... Pour contre-carré tout ça, j'ai eu un traitement de fond pendant 3 ans, et je suis rapidement passé de 2 à 3 migraine par semaine à une ou 2 par mois puis a plus rien, j'ai depuis arrété le traitement, et je n'ai plus jamais refait de migraine... Les médecins ont penché pour les hormones qui s'affolent durant l'adolescence, pas d'autres hypothéses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Consultes rissou....ma tante avait exactement ce genre de problème, et au bout de quarante ans elle fait un IRM des sinus sur lequel on voit le cerveau...syndrôme épileptique...maintenant elle est sous médicaments et je cite : "la libération" :wink:

 

J'ai déjà pas mal consulté, j'ai fait des scanner cérébraux, examens ophtalmologiques en tout genre mais ça n'a jamais rien révélé.IRM des sinus je n'ai jamais fait.

La seule chose que je dont je suis sûr c'est de l'hérédité du mal. Ma grand-mère à souffert pendant 50 ans de ces malaises et mon petit frère aussi un peu.

 

Pogonamazone :

As-tu essayé les triptans ou les dérivés ergotiques ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour,

Je crée ce topic pour savoir si il y a des gens qui souffre de cette "maladie" ?

 

Avez vous réussis à en identifier les causes ? à y trouver un traitement ? Comment vous préparez vous à vivre vos crises ? quelles en sont la fréquence ? enfin un petit témoignage :D

 

Pour ceux qui ne savent pas l'aura des migraines et toute une batterie de symptômes généraux plus ou moins impressionnants et handicapants qui précède le mal de tête.

Pour expliquer concrètement ce que ça donne je vais raconter vite fait la crise que j'ai eu vendredi. (un des plus intense que j'ai connus).

 

Tout à commencer par un petit scintillement caractéristique dans ma vue. ça faisait plus de deux an que ça ne m'était pas arriver mais j'ai tout de suite identifié ce qui m'arrivais. Heureusement que je rentrai chez moi, ma réaction a été de prendre 1g de paracetamol, 40mg de codeïne et d'aller m'allonger au calme dans le noir un gant de toilette mouillé sur les yeux. (technique rodée sauf pour les cachet, je préfère l'ibuprofene d'habitude mais là impossible de lire les boites de médoc générique, j'ai juste reconnu la boite de codoliprane, le scintillement occupé déjà presque tout mon champ visuel ^^). A ce niveau là, toute les stimulations sensoriels sont quasi insupportable, lumière, bruit, contact de la peau avec les habits etc...

Puis j'ai ressenti un picotement dans mes lèvres qui en quelques minutes à gagné tout le coté droit de mon corps. En même temps, j'ai eu pendant quelques minutes des problèmes d'élocution impressionnants. Impossible ne serait-ce que de penser à un mot de plus de 3 syllabes, d'effectuer un calcul simple ou de faire une phrase. Puis tout est rentré dans l'ordre aussi vite que c'était venu et le mal de tête s'est installé dans le coté gauche de mon cerveau, c'est toujours du coté opposé des symptôme de l'aura. En tout, ces symptômes ont durées environ 3 h et le mal de tête ensuite environ 24h.

 

Bien entendu le pire dans tout ça c'est quand on ressens les premiers symptômes et qu'on sait qu'on ne va pas y échapper, lorsqu'on prévient les gens que l'on a une migraine, le pire c'est d'entendre "moi aussi j'ai souvent des migraines, tu veux une aspirine ?". Personne n'a la moindre idée de la violence des événements qui vont suivre et pour quasiment tout le monde, n'importe quel mal de tête est une migraine. Et on est très vite pris pour un simulateur.. :evil:

 

Voila, j'espère pouvoir recueillir quelques témoignages.

 

a+

 

Salut,

 

oui j'ai déjà eu ce genre de symptômes (au moins les 3/4 des symptômes que tu décris, lors d'une crise)

 

Je voudrais savoir comment tu fais pour que les médecins te prennent au sérieux, ou s'ils te prennent au sérieux. ?

 

Moi ils me regardent comme si j'étais débile profond quand je décris les symptômes, et le genre de réponse que j'ai; "chaque fois que ça vous arrive, prenez un valium"

Seul un ophtalmologue que j'ai consulté , a dit dés les premiers symptômes que je lui ai décrit (vibration d'une ligne lumineuse qui trouble le champ de vision,aura lumineuse autour des choses, etc ...) "ah mais c'est une migraine ophtalmique que vous me décrivez là, vous n'avez pas mal la tête après ?" Et de fait, oui j'ai mal la tête après. (Le mal de tête n'est pas unilatéral. Il arrive quand les symptômes visuels sont terminés.)

 

Je n'ai pas eu de crise forte depuis plusieurs années .

A ce moment les crises avaient été provoquées par des médicaments (prescrits par un médecin je précise, et pris à la dose prescrite) ou par leur arrêt brutal. J'avais fait des examen médicaux suite à cette crise, même un scanner cérébral. (Il n'y avait rien d'anormal)

 

J'ai des crises plus mineures qui sont souvent dues à la lumière. Lumière du soleil, spot hallogène, lumière UV pour reptiles, etc

Dés qu'il y a un peu de soleil je mets une casquette pour sortir, si je l'oublie, au bout de quelques dizaines de mètres dehors, je ne supporte pas la lumière;, le poids du soleil sur ma tête, et je retourne la chercher. Lors de vacances dans le Sud de la France, je ne sors en plein soleil qu'après 17-18H. Une journée à la plage, je n'y pense même pas ce serait une torture.

 

Je n'en parle jamais parce que les gens ne comprendraient pas et penseraient que je suis folle ou je que me plains pour rien.

Si je réponds sur le topic, c'est parce que les symptômes décrits sont tellement semblables à ceux que j'ai eu que ça m'a surpris.

 

En avril 2004 j'avais eu une grosse crise avec tout ce que tu décris " En même temps, j'ai eu pendant quelques minutes des problèmes d'élocution impressionnants. Impossible ne serait-ce que de penser à un mot de plus de 3 syllabes, d'effectuer un calcul simple ou de faire une phrase." + aura autour des objets, scintillements argentés formant le contour d'objets imaginaires, que les yeux soient ouverts ou fermés, etc

Et après mal de tête important et nécessité de vivre dans l'obscurité ou semi obscurité durant environ 24 H

 

Je précise que je ne me drogue pas et n'ai jamais fumé le moindre pétard (non mais, je les vois venir, les gens...)

 

J' espère égoistement qu'une crise aussi forte ne se reproduira pas chez moi, parce que je n'ai pas de traitement pour ces migraines.

 

Le Paracétamol ne fait pour ainsi dire pas d'effet sur ces migraines (je pense qu'il atténue un peu, quand même); les antiinflammatoires style acide acétyl salicilicilique (Aspirine quoi) et dérivés je ne peux pas en prendre parce que j'ai une hernie hiatale et une oesophagite chronique, l'Aspirine là dessus ce n'est pas une bonne idée.

 

Pour les gens qui se marrent: ils ont bien de la chance de souffrir juste de rhumes et de temps en temps se tordre la cheville, tant mieux pour eux s'ils n'ont jamais de symptomes un peu bizarres, de ce genre.

 

En fait j'ai une peur bleue quand je commence à avoir des symptômes de migraine (scintillement dans le champ de vision, ou vue un peu trouble) de faire une grosse crise de migraine sans pouvoir faire face, et être au milieu de nulle part, ou au volant de la voiture, quand ça se déclenche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

 

j'ai souffert de ceci entre 12 et 18 ans, en moyenne 2 crises par semaines qui duraient environ 1-2 jours, voilà me restait 3 jours peinard....... Je confirme les difficultés sur le plan scolaire évoqués par certains et les difficultés à faire comprendre que ce n'est pas du chiqué. J'en ai encore mais ça tient de l'annecdotique. J'ai passé scanner; IRM, rien pas de tumeur ou de signes précurseurs d'AVC. Moi ça commence en bas de la nuque, ça fait mal, ça remonte, en même temps les yeux commence à faire mal, le visage se congestionne et bing c'est parti, nausée, impossibilité de supporter, le chaud, la lumière, les odeurs un peu fortes. Un rien pouvait le déclanchait, le froid, le chaud, une odeur un peu forte (du style un after-shave un peu trop musclé).......De jour comme de nuit. A l'époque je prennais du migralgine à chaque que je sentais que ça allait partir, puis un jour en regardant la compo. J'ai qu'il y avait du paracétamol, de la cafféine, de la codéïne. Un jour où ça se pointait, plus de sachet de migralgine, j'ai alors essayer un café bien serré + 1 g de paracétamol, et ça a bien marché (normale, fluidification du sang + augmentation de la pression arterielle = meilleure irrigation des méninges, sachant que les migraines sont souvent du à une mauvaise circulation sanguine à ce niveau)) et je suis resté sur ça par la suite, vu que ça marchait du tonnerre, si fait à temps. Je suis passé par les triptans, ça n'a eu aucun effet sur moi. Le soir, quand je suspectais la possibilité d'une crise nocturne, ben pareil café + paracétamol et impec. Enfin, c'est mon expérience perso., cette bidouille à bien marché sur moi, mais tous les cas migraineux sont différents.

 

Enfin, je plains ceux qui en souffrent actuellement (moi, c'est presque oublié), une belle saloperie qui peut bien vous pourrir la vie. Je ne sais pas si d'autres médocs sont sortis depuis, bon aprés comme dit plus haut, tout ne marche pas chez tout le monde, il faut tout tester je crois et essayer de trouver ce qui permet d'être soulager (sachant que l'on ne peut pas toujours s'étendre sur un lit dans le noir avec un sac de glaçon sur la tête, ce qui pourtant soulage grandement).

 

Pour les causes???? Héréditaire : Pépé, mémé, oncles, tantes, papa migraineux......faut pas chercher.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je voudrais savoir comment tu fais pour que les médecins te prennent au sérieux, ou s'ils te prennent au sérieux. ?

 

Je me suis trainé en pleine crise chez mon septique médecin traitant et il a pu constater par lui même que ça n'allait franchement pas (je m'étais allongé par terre dans la salle d'attente avec mon bras sur les yeux, je pouvais pas faire autrement...) Ma tension était très anormalement basse et j'ai finis par dégueulé dans son cabinet :lol:

Il a finit par me croire :D

 

Je croise toujours beaucoup de septiques mais mes proches savent bien que je ne simule pas et qu'il faut à tout prix me laisser seul lorsque cela m'arrive et c'est déjà pas mal.

 

Par contre hors mis les examens, mon médecin ne m'a jamais rien prescrit d'autre que du paracétamol... Un autre m'a prescrit un triptan que je n'ai jamais eu sur moi en cas de crise donc en fait j'ai jamais pu essayer...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faut que tu ailles dans un hôpital dans un "Centre anti-douleur". J'ai eu pendant des années des migraines intenables qui m'ont empêché de vivre normalement, où je prenais que du paracétamol, je me couchais dans le noir et je ne supportais aucun bruit.

Il y a quand même des médecins qui ont réussi à me donner un traitement de fond c'est un médicament que je prend tous les jours et que je prends encore aujourd'hui, plus un autre médicament que je dois prendre dans le cas où j'ai quand même une migraine, juste au début de la crise. Je dois dire que maintenant je revis je n'ai plus ou presque plus de migraine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici un lien interessant : http://www.cfpc.ca/French/cfpc/programs ... lt.asp?s=1

 

J'ai même pu lire que les bonbons de la marque haribo (en surdose je supose) avaient tendance a créer des migraines de ce style (j'ai fait le test hier soir et du coup j'ai mal dormis et c'est encore douloureux.. quelle idée j'ai eu ><)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Intéressant ton lien.

Cela dit, quand je vois la liste de tous les aliments pouvant être à l'origine de la migraine, c'est obligatoire que j'ai été en contact avec l'un d'eux quelques temps avant la crise.

 

Bullsnake, ta technique me fait penser qu'avant ma dernière crise, j'avais consommé une forte quantité de café et de tabac (du genre 6 expresso et une dizaine de clopes entre 5h et midi, l'heure à laquelle s'est déclenché la migraine.) je devrais peut être fouillé de ce coté là car c'est des quantités exagérées qui pourrait bien chambouler un peu mon organisme... C'est quelque chose que je fais souvent mais ces derniers temps je dors relativement peu (d'où aussi les quantités de café ^^).

ça doit être un mélange de tout ça... et le corps entre en rupture !^^

 

En tout cas merci à vous, ça fait plaisir de voir que l'on est pas seul :-D

 

a+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon amie souffre de très grosses migraines régulièrement et c'est vrai qu'au début ça fait bizarre mais on y croit rapidement !!

Elle a testé un peu toute sorte de médocs et il n'y a rien qui marche vraiment.

C'est parfois très handicapant. Obligée de rentrer du taf après 2h de boulot, incapacité de conduire et isolement dans le noir obligatoire en général.

Par contre elle ne m'a jamais parlé de flash dans les yeux avant la migraine. Donc si t'es pire qu'elle rissou je te plaint vraiment !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai eu de violentes migraines, accompagnées d'intolérance au bruit et à la lumière, vomissements etc ; pendant des années. J'ai, comme plusieurs d'entre vous suivi des batteries de tests médicaux qui ne donnaient rien. Rétrospectivement, je pense que ces migraines étaient dues à un mal être que je ne savais sans doute pas exprimer ou même comprendre dans ces années-là. Je somatisais, en quelque sorte. Donc, quelle solution ? Eh bien je ne sais pas... Pour certain, ça sera le divan d'un psychanalyste, pour d'autres de se mettre à fond dans une activité sportive... Moi, ça a été un peu des deux.

Ah, j'oubliais, mon arme radicale quand une rare crise me reprend : l'huile essentielle de menthe poivrée, sur la nuque, les tempes et le front... Ça vaut tous les gants frais du monde !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

suite à deux trauma craniers et qques jours de coma (leger accrochage en moto) je souffre de ces migraines sensibilité à la lumière au bruit vomissement ......ça commence dans la nuque et fini par me faire un casque , j'ai tout essayé les scann irm et toute la batterie des tests résultats: pas de cancer pas de rupture rien !!!!!!!!!!!! par contre le médecin étant un ami et sachant par ou je suis passé au niveau douleur m'a cru de suite ....alors je me blindais de cachetons jusqu'à 15 par crise et là j'ai rencontré un médecin du centre anti douleur de dijon qui m' a litteralement sevré des medocs et a tout remplacé par un seul :nexen 10mg un anti inflammatoire a prendre en début de crise ............attendre 15 ans pour trouver la solution !!!!!!!!!!pas une vraie crise depuis deux ans ......fabrice

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

vous me faites peur là, tous les terrario sont migraineux ou quoi? :P

 

j'y suis passé aussi, au point d'en vomir, d'avoir de gros troubles de la vision etc... j'ai eu un traitement de fond qui n'a rien fait, mais le temps faisant son oeuvre dans le bon sens pour ma part, je n'ai plus ce genre de souci,

mais c'est dingue le nombre de gens touchés par les migraines, par contre rissou-zion, je ne connaissais pas la migraine avec aura, ça doit effectivement etre très handicapant lorsqu'une crise fait surface.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai que ça fait du monde !

 

L'aura c'est tous les symptômes qui précèdent le mal de tête, tes troubles de la vision étaient donc des auras.

 

En tout cas il est intéressant de noter que chez la plupart d'entre vous ça semble disparaitre aussi mystérieusement que c'est venu et les traitements ne sont jamais efficaces.

 

Le cerveau et ses mystères !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

comme tu dis oui... content de mettre un nom sur ces symptômes, je te remercie :)

 

je te souhaite aussi de voir tes maux disparaitre avec le temps.

 

sinon je connais des gens qui utilisent la coke pour calmer leurs migraines ou leurs mal de dents... se détruire le cerveau pour apaiser ses douleurs... c'est un concept...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans un épisode de Dr.House, House fait expré de se donner un mal de crâne pour tester je sais plus quoi... Et pour l'enlever il utilise du lsd je crois et sa coupe les conexions du cerveau ou je ne sais quoi... Donc a voir si sa marche :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il semble que des dérivés ergotiques soient utilisés pour soigner certaine migraine, le LSD est un dérivé de l'ergot du seigle alors peut être.

 

Pour la coke, ça pourrait bien marché vu la contraction des vaisseaux sanguin et l'augmentation de la pression artérielle mais bon... Comme tu dis, se détruire le cerveau pour ne plus y avoir mal ça peut être un concept :lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×