Aller au contenu
trinômeTB1

Dendrobates : origine de la toxicité a l'état naturel ?

Messages recommandés

Bonjour,

 

Nous sommes un groupe de 3 élèves en classe préparatoire et nous avons choisi l'étude de la toxicité des grenouilles tropicales pour notre sujet de TIPE (Travail d'Innitiative Personnel Encadré). Hélas, il est difficile de trouver des informations précises sur ces espèces, c'est pourquoi nous faisons appel à vous, amateurs ou professionnels, toutes vos connaissances sur le sujet seront les bienvenues.

D'après nos premières recherches la toxicité proviendrait des insectes dont elles se nourissent. Première question :

- Quels sont ces insectes exactements ? A l'état naturel et en élevage, il y a t-il une différence dans les insectes donnés ?

J'ai cru comprendre que parmis ces insectes il y avai des fourmis champignonnistes tropicales (Atta).

Nous supposons ensuite une transformation biochimique de la toxine ingérée avant la sécrétion à la surface de la peau :

- Auriez vous plus d'informations a ce sujet ? Comment, où, etc...

La dernière partie de notre développement concerne la sécrétion en elle même à la surface :

- Par quoi est-elle contrôlé ? Il y a t-il une production plus importante en cas de danger, ou en fonction de l'habitat, de la saison, du sexe ?

 

Voilà déjà quelques questions, nous en aurons surement beaucoup d'autres. Toutes vos réponses sont les bienvenues. Si vous tirez vos connaissances d'un ouvrage, d'un site ou de votre expérience personnelle, merci de préciser vos sources.

 

PS : Si vous connaissez des sites internets biens fait et précis sur ce sujet, merci de nous les communiquer. Ou bien des lieu à Paris ou dans le Val-d'Oise qui pourrai nous apprendre des choses sur la toxicité des dendrobates et phillobates.

 

Merci d'avance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
- Quels sont ces insectes exactements ? A l'état naturel et en élevage, il y a t-il une différence dans les insectes donnés ?

J'ai cru comprendre que parmis ces insectes il y avai des fourmis champignonnistes tropicales (Atta).

Le rencensement de tous les insectes contenant des alcaloïdes en forêt tropicale ou équatoriale serait un peu fastidieux....d'autant que régulièrement un auteur ou l'autre croit avoir identifié la source majoritaire de ces alcaloïdes...la vérité c'est probablement que chaque espèce de dendrobate en fonction de sa physiologie et de son biotope doit faire ce qu'elle peut....certaines espèces mangent indifféremment fourmis, termites et acariens, voire d'autres aliments proches, certaines Dendrobates ne mangent que des fourmis et des acariens, etc....

Il ne faut pas oublier que certains espèces de genres comme Colosthetus ne possèdent pas d'alcaloïdes toxiques au niveau de la peau...

 

La majorité des alcaloïdes substitués proviennent surtout des fourmis de la famille des Myrmicinae, mais il faut savoir que plus de 800 alcaloïdes ont été isolés...certains proviennent de diplopodes, d'autres de coccinellidés, de scarabées en général, etc...

 

 

Nous supposons ensuite une transformation biochimique de la toxine ingérée avant la sécrétion à la surface de la peau :

- Auriez vous plus d'informations a ce sujet ? Comment, où, etc...

La dernière partie de notre développement concerne la sécrétion en elle même à la surface :

- Par quoi est-elle contrôlé ? Il y a t-il une production plus importante en cas de danger, ou en fonction de l'habitat, de la saison, du sexe ?

 

 

Encore plus compliqué....pendant longtemps on a cru que les alcaloïdes ingérés étaient stockés tels quels dans les couches grasses de la peau, ce qui n'est en fait le cas que pour environ 80% des toxines (pour le moment)...chez certaines espèces notamment les Dendrobates ont a mis en évidence

l'action d'enzymes, mais sans pour autant en connaître la localistion...pour le moment, et pour ce que j'en sais...

 

Sources :

* http://fr.wikipedia.org/wiki/Mod%C3%A8l ... %C3%A9neux

* Convergent evolution of chemical defense in poison frogs and arthropod prey between Madagascar and the Neotropics

Valerie C. Clark, Christopher J. Raxworthy, Valérie Rakotomalala, Petra Sierwald, and Brian L. Fisher

Proc Natl Acad Sci U S A. 2005 August 16; 102(33): 11617–11622.

* Oribatid mites as a major dietary source for alkaloids in poison frogs

Ralph A. Saporito, Maureen A. Donnelly, Roy A. Norton, H. Martin Garraffo, Thomas F. Spande, and John W. Daly

Proc Natl Acad Sci U S A. 2007 May 22; 104(21): 8885–8890.

* From the Cover: Formicine ants: An arthropod source for the pumiliotoxin alkaloids of dendrobatid poison frogs

Ralph A. Saporito, H. Martin Garraffo, Maureen A. Donnelly, Adam L. Edwards, John T. Longino, and John W. Daly

Proc Natl Acad Sci U S A. 2004 May 25; 101(21): 8045–8050

* Evidence for an enantioselective pumiliotoxin 7-hydroxylase in dendrobatid poison frogs of the genus Dendrobates

John W. Daly, H. Martin Garraffo, Thomas F. Spande, Valerie C. Clark, Jingyuan Ma, Herman Ziffer, and John F. Cover, Jr.

Proc Natl Acad Sci U S A. 2003 September 16; 100(19): 11092–11097.

* Tracking the cryptic pumiliotoxins

Stanton Q. Smith and Tappey H. Jones

Proc Natl Acad Sci U S A. 2004 May 25; 101(21): 7841–7842

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup pour vos réponses rapides et efficaces ! Votre aide nous est d'une grande utilité, tout ceci est pris en notes. Pour ce qui est de la ferme tropicale, c'est une superbe coïncidence, cette boutique ce trouve a 2 rues de notre lycée :-D nous tenterons de nous y rendre afin de poser toutes nos question et pourquoi pas illustrer notre TIPE avec des photographies prises sur places. Nous projetons aussi de nous rendre aux jardins des plantes de Paris, parait-il que certaines espèces de grenouilles tropicales y sont représentées.

 

N'hésitez pas à continuer de répondre, c'est toujours utile :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

à mon avis, la Ferme tropicale vaut mieux que le Jardin des Plantes niveau dendros : les espèces y sont identifiées exactement (et par leur nom latin), et il y en a une plus grande diversité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

voici la traduction d'un texte en anglais qui peut vous apporter quelques infos suplémentaires :

 

Proposé par John W. Daly, le 6 avril 2007 (reçu aux fins d'examen Mars 3, 2007) (source d'origine : http://www.pnas.org/content/104/21/8885.abstract)

 

Résumé :

Alcaloïdes dans les glandes de la peau des grenouilles poison servir de défense chimique contre la prédation, et la quasi-totalité de ces alcaloïdes semblent être séquestrés de arthropodes alimentaires. Certains alcaloïdes contenant les fourmis ont été considérée comme la principale source alimentaire, mais les sources alimentaires pour la majorité des alcaloïdes restent inconnus. Nous rapportons la présence d'alcaloïdes ≈ 80 à partir d'extraits de oribates recueillies à travers le Costa Rica et Panama, qui représentent 11 des 24 ≈ classes structurelles des alcaloïdes connus chez les grenouilles poison. Quarante et un de ces alcaloïdes se produisent également dans les grenouilles venimeuses du Dendrobatidae, Dendrobates pumilio, Qui co-produit avec les acariens recueillies. Ces alcaloïdes partagés comprennent vingt-cinq ou 5,8-disubstituted 5,6,8-trisubstituted indolizidines l'un 1,4-disubstitué quinolizidine, trois pumiliotoxins, et un homopumiliotoxin. Toutes, sauf la dernière de ces classes d'alcaloïdes sont largement présents dans les grenouilles poison. En outre, près de 40 alcaloïdes de structure inconnue ont été détectées dans les acariens, aucune de ces alcaloïdes ont été identifiés chez la grenouille des extraits. Deux de ces alcaloïdes sont homopumiliotoxins, cinq semblent être izidines, quatre semblent être tricycliques, et six sont liés à la structure d'empoisonner grenouille alcaloïdes qui sont actuellement pas classées par structure. Les acariens sont communs dans l'alimentation des O. pumilio, Ainsi que dans le régime alimentaire des grenouilles poison autre. Les résultats de cette étude indiquent que les acariens sont un service de garde d'arthropodes significative d'une variété d'alcaloïdes et représentent une source alimentaire importante d'alcaloïdes dans les grenouilles poison.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×