Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Guest Darkjeys & Darkcatt

[serpents] Python molurus bivittatus (expérience perso)

Recommended Posts

Guest Darkjeys & Darkcatt

Python molure, Python birman (Python molurus bivittatus)

 

Quelques généralités : Pyhon molurus ssp est un géant d'asie, selon les auteurs, l'espÚce est déclinée en deux ou trois sous espÚces : Python molurus molurus (Python de roche Indien), Python molurus bivittatus (python birman) et éventuellement Python molurus pimbura (Python de Ceylan) qui est souvent rapproché comme une forme insulaire du molurus molurus.

 

Ce gĂ©ant (pouvant atteindre plus de 6 m pour presque 150 kg) musclĂ© et puissant, Ă  la tĂȘte relativement triangulaire qui se termine par un rostre rectangulaire garni de fossette thermosensible.

 

Revenons donc à nos pythons birmans et plus particuliÚrement aux sujets que nous détenons (à savoir un sujet mùle de 3,5 ans que nous hébergeons depuis bientÎt 6 mois et un sujet femelle de 2 ans acheté juvénile).

 

Dans un premier temps nous nous attarderons sur l'arrivée et le maintien du sujet femelle au cours des deux derniÚres années puis nous nous intéresserons à l'accueil et au maintien du grand mùle avant de conclure sur les perspectives de reproduction qui devraient intervenir en 2006.

 

Sujet : Cléméntine

Sexe : femelle

Phase : albinos

NC 2002

Taille au 01/06/04 : 220 cm

poids au 01/06/04 : 10 kg

diamĂštre au large du corps : 10 cm

 

A l'achat auprÚs d'un éleveur allemand la petite clémentine était agée de 2 mois, mesurait 70 cm et pesait à peine 200 grs. Le sujet déjà calme accepte les premiÚres manipulations de vérification sur le stand du vendeur malgré le stress occasionné par le transport et la foule...

 

La négociation terminée, nous quittons la bourse et nous rendons chez nous : un terrarium en verre de 6 mm (100x60x50) l'attend :

- substrat => papier journal

- cachette => amphore en terre cuite

- décor => lierre de soie et branche de 2cm diam

- bac d'eau => environ 1,5 litres

- éclairage => néon de 15 watts poser sur le toit du terra

- chauffage => Cable de 50 watts sous le terra raccordé à un thermostat d'habitation bricolé maison. 32 °C - 26°C jour/ 27°C-24°C nuit.

 

L'installation se fait sans heurt, la bĂȘte explore son nouveau territoire sous toutes les coutures et va boire... tout semble bien se passer sauf... une charmante petite bestiole noire lui coure dessus : Ophyonissius natricis : traitement de fond au Carbyl puis dĂ©festation du terra. Pour un retour Ă  la normal...

 

5 jours passent à ce rythme avec une activité diurne quasi nulle (cachée dans l'amphore) et une activité nocturne soutenue (les branches non fixées dans le terra de verre sont réguliÚrement mises sans dessus dessous).

 

Le premier repas arrive : nous avons prévus à cet effet deux souris de réforme (environ 40 grammes) bien dodues. Le sujet est placé dans une boßte plastique (60x40x15) avec une souris vivante. 30 secondes plus tard = attaque+contriction puis 10 secondes plus tard début de l'ingestion et 1 minutes plus tard, clémentine en redemande : cette fois ci la souris a été dénuquée avant le service : réaction immédiate ! le sujet mange également du mort : bonne nouvelle.

 

La semaine suivante premiÚre défécation et second repas : 4 souris de réforme !

 

La semaine suivante refus de se nourrir => la premiÚre mue arrive et le sujet a déjà grandi de 10 cm...

 

Un mois se passe : le sujet est nourri chaque semaine avec 4 souris (ça fait vite cher, nous allons passer au rat...) Le premier rat proposé mort est refusé, le second bien vivant passe rapidement de vie à trépas et est avalé avec enthousiasme...

 

Au cours de la semaine suivante ClĂ©mentine prĂ©pare une autre mue : 1 mĂštre : le sujet Ă  pris 30 cm en moins de 2 mois !? HabituĂ©s Ă  la croissance plus lente des boas nous sommes Ă©tonnĂ©s. Mais rien ne semble arrĂȘter la belle orangĂ©e : 1,5 mois plus tard elle mesure 130 cm : nous prenons alors contact avec un amateur Ă©clairĂ© qui ne semble pas surpris : c'est normal : le nourrissage s'effectue alors avec un rat sub adulte tous les 10 jours.

 

Le terrarium devient trop etroit, la cachette, elle ne peut plus y entrer : elle dépasse le kg...

 

Nous lui construisons alors un terrarium de 140 x 70 x60 Ă©clairĂ© par une fenĂȘtre chauffĂ© par un cĂąble de 80 watts Ă  28 °C point chaud : trop peu ! nous ajoutons donc un spot de 60 W qui permet d'obtenir le point chaud Ă  33 °C, l'hygromĂ©trie est stabilisĂ©e Ă  70 % Ă  l'aide d'une litiĂšre pour chat de 10 litres. Depuis ce changemement, la bĂȘte est toujours aussi calme, mis Ă  part les terribles soufflements qui n'impressionnent que ceux qui ne la connaisse pas... Etonnant, c'est le plus grand de nos serpent et jamais elle n'a mordu ou mĂȘme tentĂ© de le faire...

 

En grandissant, les magnifiques orangées et dorées de son patron s'estompent, mais reste jaune vif.

 

A la fin de la premiÚre année de son maintien elle atteint 180 cm pour presque 5 kg, elle est nourrie tous les quinze jours avec deux rats de 300 grs. Hyper sensible aux acariens elle a déjà subie leurs assauts 3 fois...

 

Deux dĂ©mĂ©nagements ont suivis sans que la bĂȘte ne change de comportement, si ce n'est en pĂ©riode de mue ou elle dĂ©teste la manipulation et se contorsionne en tout sens pour Ă©chapper Ă  nos mains... Elle dĂ©fĂšque plus rarement : 1 fois toutes les 3 semaines et mue environ tous les 50 jours... Pas toujours bien, la tempĂ©rature du terrarium monte trĂšs haut en cette pĂ©riode caniculaire (presque 35 °C le jour chauffage coupĂ©)... Mais le sujet semble hyper actif... Elle mange son vrai premier gros repas un cohon d'inde de presque 700 grs...

 

Le terrarium est maintenant une nouvelle fois trop petit et trop dangereux pour notre bĂȘte : derniĂšrement elle a arrachĂ© la sonde du thermostat et le cĂąble chauffant non limitĂ© par ce dernier l'a brĂ»lĂ© en trois endroits de maniĂšre importante : les blessures ont Ă©tĂ© soignĂ©es et les Ă©cailles repoussent presque correctement Ă  l'endroit des blessures : les manipulations, l'entretien, et le nourrissage prennent de plus en plus de temps, et n'est jamais effectuĂ© sans la prĂ©sence de l'autre : le sujet Ă  repris 1 mĂštre en un an et sa force est dĂ©cuplĂ©e : lorsqu'elle tue sa proie (donnĂ©e vivante de temps Ă  autres) rares sont celles qui ne sont pas tuĂ©es par l'impact : elle est nourrie de 2-3 rats de 400-500 grs toutes les trois semaines et ne mue que tous les 2-3 mois, la tĂȘte de la bĂȘte (qui ressemblait presque Ă  un rĂ©gius lorsqu'elle Ă©tait juvĂ©nile) a dĂ©finitivement pris sa forme triangulaire si caractĂ©ristique et ces yeux qui semblait Ă©norme pour un juvĂ©nile semble dĂ©sormais minuscules. Toutefois, le sujet reste toujours aussi calme lors des manipulations mais il est important de rester sur le qui-vive...

 

Sujet : Sandokhan

Sexe : mĂąle

Phase : classique

NC 2000

Taille au 01/06/04 : 320 cm

poids au 01/06/04 : 15 kg

diamĂštre au large du corps : 13 cm

 

Nos amis ne pouvant plus pour l'instant subvenir aux besoins et Ă  l'entretien de leur animal nous en ont confiĂ© la garde, il y a prĂšs de 6 mois : la bĂȘte est adulte, imposante, impressionnante... Le sujet atteint 3 mĂštres, il est nourri une fois par mois avec 3 ou 4 rats adultes (500 grs) et fait des mues catastrophiques (certaines lĂ©sions cutanĂ©es sont Ă  craindre) : deux choses expliquent celĂ  : le terrarium est sous chauffĂ© (27 °C le jour contre 22°C la nuit) et l'hygromĂ©trie est trop faible : Ă  peine 50 %. Cependant Ă  part la mue l'animal est dans une forme exceptionnelle, le dĂ©cor a dĂ»t ĂȘtre proscris car rien ne lui rĂ©siste... il dĂ©place les pierres de 10 kgs entre ses anneaux sans aucun effort apparent. Il tue ses proies Ă  une vitesse fulgurante (il n'accepte que les proies vivantes). Une rĂ©adaptation du terrarium et quelques pulvĂ©risations mettent bon ordre aux problĂšmes de mues. La bĂȘte bien qu'extrĂȘment calme et peu caractĂ©rielle peut avoir des rĂ©flexes fulgurants et le nettoyage du terrarium est un rituel complexe : il faut qu'il sorte du terrarrium de lui-mĂȘme pour accepter les manipulations et son poids, sa force le rende difficilement contenable : il lui est arrivĂ© de me serrer la jambe avec sa queue Ă  un point tel que la circulation ne se faisait plus...

 

La maintenance de ce serpent n'est pas difficile à condition que l'on se donne la possibilité (les moyens : financiers et humains et que si on accepte les riques qu'engendrent une telle maintenance) de la mettre en oeuvre.

 

Compte tenu de l'Ăąge respectif des sujets, la reproduction ne peut ĂȘtre envisagĂ©e avant 2006... mais cela fera l'objet d'un post thĂ©orique car lĂ , l'expĂ©rience nous manque...

 

PS : les photos et explications suivront, merci aux lecteurs de bien vouloir me faire connaĂźtre leurs avis et corrections par MP afin de ne pas surcharger le post : toutefois, tous les commentaires seront les bienvenus.

 

Merci Ă  tous

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest JoQ

j'adore votre façon de faire les fiches, au moins, on se rends compte de ce que c'est de posséder un tel serpent, notamment avec l'exemple de la jambe constrictée :?

merci pour cette super fiche qui donne envie d'avoir un molure, cependant j'attendrais quelques annĂ©es parce que sinon, moman va pas ĂȘtre contente :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest rabbitsmoker

vraiment bravo pour cette fiche qui est vraiment trÚs bien réalisée.

J'aurais en fait juste une petite question :

je possĂšde mon molure mĂąle depuis presque 1 mois mais je ne le nourris que d'une souris par semaine ( il a 11mois d'aprĂšs l'Ă©leveur et mesure Ă  peu prĂšs 85cm). est ce trop peu ou c'est bon???

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Darkjeys & Darkcatt

ça paraßt un peu léger pour un sujet de presqu'un an : c'est trÚs short j'aurai tendance à doubler le ratio... 2 Souris adultes par semaine ou un rat sub adulte... ça me paraßt nettement mieux...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest rabbitsmoker

ok

Les souris sont quand mĂȘme consistantes car ce sont toutes de grosses femelles mais si il vaut mieux doubles pas de probleme alors.

En tt cas merci pour la rapidité de la reponse.

bonne continuation @+

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest thefirestarter

en lisant ta fiche, j'ai l'impression que maintenir un molure signifie "c'est la fin du Monde".

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Alexandre h
en lisant ta fiche, j'ai l'impression que maintenir un molure signifie "c'est la fin du Monde".

 

C'est pour celĂ  qu'ils avait mis en vente leur molures!!!!

 

Je na sais mĂȘme pas si ils ont encore quelques choses.(Dommage car ils intervenait souvent sur le forum et c'Ă©tait trĂšs sympas!)

Share this post


Link to post
Share on other sites

×
×
  • Create New...