Aller au contenu

Messages recommandés

Salut à tous,

 

D'apres ce qu'on peut lire ici, il y a pas mal de points basiques mais essentiels à la maintenance de nos reptiles qui sont bafoués.

Comment ce fait il d'ailleurs que le majorité sur Web français on retrouve les mêmes conseils généraux, visiblement inappropriés...

 

Apres en avoir appris pas mal sur le substrat, et surtout sur sa matière, sa quantité et sa raison d'etre...

viewtopic.php?f=13&t=157150

ou sur la manière de mesurer réellement un poind chaud, sachant que ce qui importe est la température de surface...

viewtopic.php?f=13&t=157520

 

Je me pose la question sur la meilleure manière de créer un point chaud.

 

Actuellement, je ne possède que des ampoules à incandescance.

Je ne suis pas fan des cable et tapis, sachant que dans la nature la source de chaleur primordiale vient du dessus, et qu'au besoin les animaux creusent pour trouver de la fraicheur. (ex: terrier)

 

Cependant, j'ai l'impression que les ampoules ne chauffent pas comme je le voudrais.

On dirait que l'ampoule en marche a plutot tendance à chauffer une zone de part son activité, mais pas un point précis du sol, comme une pierre plate par exemple.

 

C'est là que viennent mes questions.

J'ai vu que certains d'entre vous utilisez des Ampoule type hallogènes.

Ce genre d'ampoules pallie t il ce problème? la chaleur de trouve t elle donc dirigée?

 

En dehors de ça,

je vois que certains conseillent des températures aux points chauds, bien plus élevées que ce qu'on peut voir habituellement.

Actuellement j'ai 50°C dans un terrarium de Pogona, et cela n'a pas vraiment l'air de lui déplaire.

J'ai d'ailleurs également lu ici, que la majorité des Varans en captivité, ne pouvaient pas nous montrer leurs comportement réel, surement toujours du à un problème de réchauffement, pareil pour les problèmes de digestion d'un Tupinambis.

Si quelqu'un pouvait nous éclairer là dessus...

 

 

Merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben j'aimerais bien que d'autres entrent aussi un peu dans la discussion :D

 

Pour créer un bon point chaud les bases c'est;

 

-ampoule(s) de puissance modeste. Il est préférable d'associer plusieurs ampoules faibles sur le principe de la rampe de chauffe plutot que d'utiliser une seule ampoule plus puissante. Par ex deux 40w seront aussi efficasses qu'une seule 100w (à modèle de lampe équivalent, on ne compare pas les type de lampe entre eux, certaines ayant des réfelcteurs internes plus efficasses par ex (*)).

 

-positionnement proche de la surface à chauffer.

 

-ampoule ne focalisant pas trop son cône de lumière, donc avec un angle de plus de 30° (de type 'flood' et pas 'spot' même si 'spot' est utilisé par abus de language).

 

-ampoule produisant également de la lumière.

 

-surface à chauffer se comportant bien à ce niveau, donc pas de matériaux isolant mais plutot avec une bonne masse inertielle et diffusant bien la chaleur (mais sans excès non plus, pas de plaque métalique au point chaud! je le précise parce que déjà vu!).

 

- la zone chauffée doit être assez grande, d'une taille en rapport avec la taille du reptile. Classiquement, pour un lézard, la zone doit s'étendre au min sur la longueur du corps sans la queue. Avec une seule ampoule diamètre de la zone = longeur museau/cloaque, avec une rampe de chauffe longeur de la rampe= museau/cloaque.

 

(*) les lampe du type halogène produise plus de chaleur que les lampes à filament, qui elles-même produisent plus de chaleur que les HQL et HQi, tout ça à puissance de lampe égale en w. Les PAR38 sont connues pour produire beaucoup de chaleur grace à leur réflecteur interne très performant et à leur enveloppe en pirex.

L'avantage des lampes à filament c'est le faible prix, leur grande variété de modèles et puissances et aussi, c'est très important, le fait que pour les faibles puissances elles ont une t° en fonctionnement assez basse, ce qui les rend peu dangereuses, voire pas dangereuse du tout, en cas de contacte directe. Pour rester sur l'ex de la rampe de chauffe, deux ou trois 40w ne représentent pas du tout le même danger qu'une seule 100w car chacune de ces 40w a une t° en fonctionnement bien plus basse que celle de la 100w qui elle est déjà assez chaude pour occasionner des brulures sérieuses sur l'épiderme des esp les plus fragiles.

 

Par défaut on évitera donc;

-les lampes très puissantes qui ne peuvent pas se positionner très près de la surface à chauffer (elles chafferaient trop) tout en dégageant beaucoup d'énergie, ce qui a pour effet de chauffer l'air.

- les ampoules produisant un cône de lumière à l'angle trop optu (moins de 30°)

-les ampoules ne produisant pas de lumière associée avec la chaleur, donc pas de céramiques.

-substrats du type papier, lino, écorces de pin.

 

En lien avec viewtopic.php?f=13&t=157520

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

salut à vous deux... :D perso, je me creuse déjà la tête pour mon future rhaco. niv éclairage, alors de là à débattre sur du désertique pour le point chaud :?

j'allai dire au vu de ta question, que "ludo.b" serai très approprié :D mais je crois qu'il a déjà répondu :-D pourquoi demander un débat malgré ta grande expérience sur la question :D ... n'est tu plus sûr de toi? :lol::trinque:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ta réponse Ludo ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah non, surtout pas de céramiques :D:D

Les céramiques c'est vraiment ce qu'il y a de PIRE pour créer un point chaud. Ca n'est pas fait pour ça, pas du tout du tout.

Une céramique ça chauffe de partout et du coup ça chauffe surtout l'air. Et puis sa t° de fonctionnement hyper élevée (plus de 200°c pour une 100w) est vraiment problématique, un danger terrible à mettre DANS un terra, et pour créer un bon point chaud la lampe doit être assez proche de la suface à chauffer, donc dans le terra.

Et puis de toute façon la lampe doit absolument produire de la lumière au point chaud pour que ça soit valable.

 

Pour les petits terras j'utilise des petites ampoules tout à fait ordinaires de très faible puissance. Avec une ou plusieurs 25w on peut faire des choses étonnantes. J'utilise parfois aussi des 15w qui exitent en modèle pour four ou frigo, mais aussi en modèle classique. J'ai même trouvé des 8w en modèle "classique".

Je mets des " parce que c'est un modèle dont la forme générale est un peu plus petit et plus rond que sur une ampoule réellement classique comme là :idea:

 

Des puissances aussi faibles permettent d'ajuster au mieu les besoins en énergie dans les très petits terra et les divers "bacs en plastique" comme des bacs de rangement par ex.

On peut aussi les positionner extrèmement près de la surface à chauffer, elles donnent alors des résultats formidables malgré leur très faible puissance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok, une cloche quoi :D

Je ne voyais pas, parce que à part le culot ça n'a rien de céramique.

 

Oui bien sur tu peux utiliser ça si nécessaire. J'en utilise aussi, mais pas dans toutes les situations. Faut déjà que ça entre dans le terra, et puis quand c'est pas nécessaire on s'en passe bien. Y'a pas mal d'ampoules qui contiennent leur propre réflecteur intégré (comme les PAR38, et quelques autres) qui permet de se passer de cloche.

Dans les situations ou on place l'ampoule très très bas la cloche est quand même assez encombrante.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je procede exactement comme ludo te le conseille, je n'ai que des terras de petite taille (n'ayant que des petits sauriens) et je ne chauffe quasiment que par ampoule, je créé un point chaud avec du sable et un amas de pierre ou d'ardoise, j'ajuste la temperature en montant ou en descendant l'ampoule. ce qui permet d'avoir un point assez voire tres chaud et le reste du terra avec un vrai point froid!

mes lampes sont comme les a decrites ludo (halogene et avec reflecteur intégré)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est sur,mais le reptile ne se chauffe pas comme si c'etait une feuille,il expose son ventre a la chaleur retenu dans la roche,mais aussi son dos pour recevoir ceux qui viennent d'en haut.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il expose son ventre a la chaleur retenu dans la roche,mais aussi son dos pour recevoir ceux qui viennent d'en haut

Moi j'aimerais bien des précisions sur ça... (du point de vu "physiologique")

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est à dire? Du point de vue physiologique?

 

Il se chauffe le ventre et le dos en même temps, ce qui permet un réchauffement harmonieux de l'ensemble du corps, et pas seulement du ventre. C'est particulièrement important quand le lézard fait un certain gabarit. Au plus il est épais au moins il peut se chauffer efficassement par le ventre uniquement car dans ce cas son dos reste froid très longtemps.

 

J'ai trouvé ça

 

6540004507b7d2b.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je voulais dire : "est-ce vraiment important du point de vue physiologique que ça viennent du que du haut, que du bas, ou des 2 ?".

Ça répond donc à ma question ludo, merci :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pour le point chaud venant du sol, je pourrai passer te prendre un jour de juin pour t'amener sur les falaises du département de midi à 21h (faisable aussi sur une route). tu pourra constater que la chaleur provenant du sol peut-être au moins aussi importante que celle directe du soleil, voir plus importante par moment/endroit et plus importante dés lors que le soleil commence à baisser.

 

Sauf que ça ne concerne pas tant que ça les reptiles héliophiles, donc diurnes.

Il n'y a qu'après le coucher du soleil que les sols sont chauds sans que la chaleur n'arrive également par le haut.

C'est pour cette raison que le chauffage par le sol uniquement convient parfaitement bien à des reptiles qui ont pour habitude de se chauffer de nuit sur des surfaces chaudes, comme les Elaphes, les Lamprophis, les Lampropeltis, la majorité des Pythons et Boas, les geckos....

 

Toute la logique du raisonnement sur la manière de constituer un bon point chaud pour les esp hélophiles est de considérer que la surface est chaude parce qu'elle est chauffée par le rayonnement qui vient la frapper par le dessus, comme le soleil, et que donc un reptile qui vient se coucher sur cette surface se chauffe le ventre sur ladite surface ET EN MEME TEMPS il se fait chauffer le dessus du corps par la lampe placée au dessus. L'efficacité du dispositif tient à cette combinaison, c'est pourquoi elle ne peut pas être remplacée efficacement par un chauffage au sol uniquement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Oui, mais ce qui nous intéresse en terrario, c'est qu'est-ce qui chauffe le reptile. Et une monspessulanus sur un rocher au soleil est au moins autant chauffée par le sol que par le rayonnement solaire direct.

 

Oui bien sur, et on en revient encore et tjs à l'importance de combiner les deux, chauffage par le haut ET le bas, en même temps au même endroit.

C'est la raison pour laquelle quand on parle de point chaud on parle de t° de surface, pas de t° de l'air. Mais il importe que cette surface soit effectivement chauffée par un rayonnement chaud venant du haut, pas par une résistance enfouie sous ladite surface.

 

Malpolon est un superbe ex de serpent héliophile/thermophile.

Je connais bien l'espèce, j'en ai élevé un paquet. Quand je dis élevé c'est au sens propre, j'ai eu des repros et ai élevé les petits jusqu'à l'âge adulte pour certains (une centaine de petit en arrondissant). J'ai maintenu une 15aine d'adultes.

Cette esp choisira tjs un point chaud réalisé par lampe au détriment d'un point chaud par tapis ou câble. Il y a peu de temps j'ai maintenu un mâle adulte qui aimait particulièrement se chauffer la tête SUR son ampoule de 40w le matin au réveil .Il faisait ça pendant un petit quart d'heure le matin. Le réchauffement privilégier de la tête a été observé chez les Drymarchon par ex (en hiver pendant l'hibernation on leur laisse une toute petite lampe dont ils se servent de cette manière). Un varan comme rosenbergi fait ça aussi pour se chauffer plus vite si seule une petite surface chaude est dispo.

En cas de sortie tardive (rare sauf en plein été) les surfaces chaudes sont utilisées. Mais le matin c'est l'inverse ; le sol n'est pas assez chaud et c'est le rayonnement qui apporte le plus de chaleur, par le haut.

Il se fait que les reptiles héliophiles sont plutôt "du matin" que "du soir".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je ne met pas en doute l'utilité d'un chauffage par lampe pour les espèces diurnes, je précise juste que l'usage d'un chauffage par le sol (en supplément ou seul) n'est pas forcément inapproprié selon les cas.

 

Oui, mais le plus simple reste de bien choisir la lampe, et de bien l'installer, car dans ce cas l'appoint d'un chauffage au sol est inutile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je ne met pas en doute l'utilité d'un chauffage par lampe pour les espèces diurnes, je précise juste que l'usage d'un chauffage par le sol (en supplément ou seul) n'est pas forcément inapproprié selon les cas.

 

Oui, mais le plus simple reste de bien choisir la lampe, et de bien l'installer, car dans ce cas l'appoint d'un chauffage au sol est inutile.

 

Une question, même en choisissant bien la lampe, en cas de fluctuation des températures ambiantes de la pièce, tout ne sera pas faussé?

Ensuite, pour la nuit, en toute logique, la lampe est coupé, dans ce cas, comment conserver un bon gradient la nuit et surtout de bonne température, sans chauffage d'appoint par tapis?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les fluctuations ne sont absolument pas problématiques. Pourquoi le seraient-elles? Surtout qu'elles ne sont jamais très importantes dans une habitation.

La nuit il n'y a aucun chauffage d'apoint pour les esp de zones arides habituées à une baisse nocturne.

Pour les esp de zones hypertropicales ou les t° nocturnes ne sont jamais inférieures à 25°c on chauffe la pièce en conséquence (le plus simple de très loin) ou on adjoint une source de chaleur qui peut être une céramique protégée par ex, mais aussi une lampe rouge ou autre dite "de nuit". Dans certains cas une ampoule ordinaire (éclairante donc) pas trop puissante ne gène pas, surtout pour des reptiles passant la nuit au fond d'une cachette (par oposition à ceux qui restent simplement perchés là ou ils passent la journée, comme les caméléons par ex).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×