Aller au contenu

Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

Je remonte ce trèèèèès intéressant topic pour poser une petite question.

Lorsque que l'on configure un point chaud, on mesure la température à l'aide d'un thermomètre pistolet infra rouge au centre du rayon lumineux créé par le spot.

Cependant, dans le cas de certain gros reptiles, comme un téju ou un varan d'un certain gabarit, qui font plus de 10cm d'épaisseur, cette mesure n'est elle pas erronée ?

Dans le sens ou 10 cm plus près du spot (c'est à dire au niveau du dos du varan) la température est plus élevée qu'au niveau ou la mesure est faite.

 

Bon c'est un peu un faux problème puisque si la température est réellement trop élevée, le reptile n'utilisera pas son point chaud ou alors se tiendra écarté du point central (j'ai déjà pu observer ça). On pourra dans ce cas qu'uniquement se fier au comportement du reptile pour correctement paramétrer la hauteur du spot.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'astuce est justement de mesurer la T sur le dos de la bête avec le pistolet IR..... c'est interessant ce type d'outil pour mesurer la T de la bestiole...... et celle des éléments de decor.....

 

Mais comme tu le remarque le comportement est le plus précis des renseignement pour règler son point chaud....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ta réponse. On parle souvent de températures de surface dépassant les 60° pour les espèces héliophiles. J'imagine que ce n'est pas cette ordre de températures qu'on doit mesurer sur le dos de l'animal ?

Dans ce cas, il faudrait connaitre la température corporelle idéal pour l'espèce maintenu.

Je vais tester de mesurer la température du dos de mon varan :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne pense pas que de connaitre la température corporelle de l'animal soit utile pour faire un point chaud (ça peut être utile pour voir si tout va bien en cas d'un comportement étrange, comme on peut le faire avec des bébés), le biotope naturel est lui important car c'est lui qu'on va transposer dans le terrarium.

Pour savoir si un bon point chaud est bon, il suffit d'observer la bestiole : si elle reste toute la journée en dessous, c'est qu'il est trop bas, si elle n'y va pas, c'est que c'est trop chaud, s'il est à bonne température, elle y restera quelques minutes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

 

Je remonte ce trèèèèès intéressant topic pour poser une petite question.

Lorsque que l'on configure un point chaud, on mesure la température à l'aide d'un thermomètre pistolet infra rouge au centre du rayon lumineux créé par le spot.

Cependant, dans le cas de certain gros reptiles, comme un téju ou un varan d'un certain gabarit, qui font plus de 10cm d'épaisseur, cette mesure n'est elle pas erronée ?

Dans le sens ou 10 cm plus près du spot (c'est à dire au niveau du dos du varan) la température est plus élevée qu'au niveau ou la mesure est faite.

 

Bon c'est un peu un faux problème puisque si la température est réellement trop élevée, le reptile n'utilisera pas son point chaud ou alors se tiendra écarté du point central (j'ai déjà pu observer ça). On pourra dans ce cas qu'uniquement se fier au comportement du reptile pour correctement paramétrer la hauteur du spot.

d'où l'utilité de faire une rampe de plusieurs spot... ainsi les tâche lumineuse se croise en leur extrémité (tangente) pour justement combler un minimum la perte des extrémités... mais surtout aussi pour chauffer le corps complet... mais il est vrai que le comportement y fait beaucoup à savoir le temps et la position qu'il a sous ses spots.... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

d'où l'utilité de faire une rampe de plusieurs spot... ainsi les tâche lumineuse se croise en leur extrémité (tangente) pour justement combler un minimum la perte des extrémités... mais surtout aussi pour chauffer le corps complet... mais il est vrai que le comportement y fait beaucoup à savoir le temps et la position qu'il a sous ses spots.... 

 

Je pense que Gouki ne parlait pas du problème de surface insuffisante de point chaud, mais de relevé de température erroné dû au fait que l'animal est plus près de la lampe que le support sur lequel il se tient et sur qui porte habituellement la mesure ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que Gouki ne parlait pas du problème de surface insuffisante de point chaud, mais de relevé de température erroné dû au fait que l'animal est plus près de la lampe que le support sur lequel il se tient et sur qui porte habituellement la mesure ;)

 

ah bah tu le gère avec son comportement en effet... tu remonte ou descend l'ampoule... au pire tu change de puissance...

de plus ton ampoule dégage une certaine chaleur qui est la même qu'elle chauffe une pierre ou le corps de la bête, la T° dégagé reste la même... le changement qui se produit est l'absorption de la chaleur par la bête ou la pierre, une branche, ect... donc dans le sens les relever sont erronés, oui et non car la surface n'est pas la même, par contre la chaleur dégagé reste elle, la même...

Modifié par grenouille88

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je reste dubitatif avec cette histoire de température de surface : Suivant la matière composant le support où le relevé est fait, la température ne sera pas du tout la même.

Par exemple, si on place un morceau d'ardoise sous un spot, on peut atteindre 60°C alors qu'en le remplaçant par un morceau de bois, de même surface et même épaisseur et à même distance, on ne dépassera pas 40°C (ceci est un exemple non réel, seulement théorique). Donc le lézard se chauffera mieux le ventre sur l'ardoise, mais son dos sera chauffé de la même façon dans les deux cas (car uniquement dépendant du spot).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je reste dubitatif avec cette histoire de température de surface : Suivant la matière composant le support où le relevé est fait, la température ne sera pas du tout la même.

Par exemple, si on place un morceau d'ardoise sous un spot, on peut atteindre 60°C alors qu'en le remplaçant par un morceau de bois, de même surface et même épaisseur et à même distance, on ne dépassera pas 40°C (ceci est un exemple non réel, seulement théorique). Donc le lézard se chauffera mieux le ventre sur l'ardoise, mais son dos sera chauffé de la même façon dans les deux cas (car uniquement dépendant du spot).

exact... l'absorption de la chaleur suivant la matière n'est pas la même... et sa restitution... ex. le bois absorbera plus  que ta plaque d'ardoise, mais la redistribuera moins vite par convection... mais bon tu n'aura pas forcément un aussi grand écart de T°... mais le volume ou densité joue aussi... donc au bout d'un moment, ta surface sera aussi chaude... admettons qu'il te faut 6H pour la surface de ta pierre, alors que si sa se trouve il t'en faut 12 pour le bois (juste exemple je me trompe fortement; c'est peut être plus ou moins :mrgreen:)...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu as raison Schrenki, c'est pour cette raison que les soudeurs (ça fait parti d'une branche de mon boulo) utilisent différents matériaux pour souder. On parle pas de lumière mais c'est également une source thermique, une source d'energie, les calories dégagées et ça c'est universel.

Si on on brase en utilisant des briques c'est pour éviter toute interaction thermique, en d'autres termes que la brique n'absorbe pas toute l'énergie et boulverse les paramètres de soudage.

 

Edit : pour agrémenter la réponse de grenouille : on appelle ça la "conductivité thermique". Mais c'est par contre faux en disant qu'avec le temps tout sera à température identique, c'est l'intérêt de matériaux réfractaires, que ça n'absorbe pas la chaleur.

Modifié par Dr Lolo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cette réflexion est juste, c'est pour ça qu'on conseille en même temps de placer au moins une pierre sous le(s) spot(s) chauffant(s), pour avoir une réelle surface de chauffe par induction au lézard.

On avait d'ailleurs parlé de ça durant ce sujet. Le marbre étant il me semble la pierre qui emmagasine et redistribue le mieux la chaleur, d'ou son utilisation pour les Plancha/Pierrade.
 

Personellement, j'offre à mes reptiles, une pierre de calcaire, ou d'ardoise.

Quand je vois ça le matin, j'imagine que je ne me trompe pas ;)
sam_0210.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cette réflexion est juste, c'est pour ça qu'on conseille en même temps de placer au moins une pierre sous le(s) spot(s) chauffant(s), pour avoir une réelle surface de chauffe par induction au lézard.

On avait d'ailleurs parlé de ça durant ce sujet. Le marbre étant il me semble la pierre qui emmagasine et redistribue le mieux la chaleur, d'ou son utilisation pour les Plancha/Pierrade.

 

Personellement, j'offre à mes reptiles, une pierre de calcaire, ou d'ardoise.

 

Quand je vois ça le matin, j'imagine que je ne me trompe pas ;)

sam_0210.jpg

ou ça :mrgreen: => [/url]">http://398101IMGP1778.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi j'ai un projet qui me tient a coeur depuis quelques temps pour mes boa

J'ai un couple de boa et j'aimerai les chauffer par lampe

Forcément un tapis chauffant ne chauffe pas aussi bien et on retrouve un boa léthargique sur son tapis en essayant tant bien que mal se réchauffé

Je trouve que ca enlève tout intérêt au comportement du boa

 

Donc je vais opter pour un terrarium naturel chauffé par lampe (protégé) avec un tas de pierres

Le boa pourra se chauffer facilement et aura sûrement un comportement plus intéressant

 

Pour la nuit la j'hésite je comptais mettre un tapis mais sous une couche de terre et de feuille morte ca va pas être terrible

De plus l'air refroidira et mes bêtes sont dans ma chambre (et il ne fait pas 25°)

Je pense que c'est un problème qu'on rencontre tous et on ne trouve pas réellement de solution a part pour ceux qui ont une piece dédié

 

Avez vous une idée pour chauffer l'air d'un terra d'un boa la nuit? :S

Modifié par snakeakex

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour chauffer la nuit, tu peux mettre des spots infra-rouge ou céramiques non ? Bien dégagés de la zone d'activité du boa bien entendu...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai pensé au spot infrarouge et je vais peut être resté sur cette solution

La céramique je n'aime pas trop.. même si c'est vrai qu'elle repond a presque tous mes besoins

 

Je vais réfléchir au plafond chauffant ca peut être une bonne alternative

En tout cas c'est un sacré projet quand même :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×