Aller au contenu
léviathan

Info Substrat VARANUS ACANTHURUS

Messages recommandés

Salut a tous et a toutes,

Alors voila j'aimerai savoir a partir de quel taille un jeune V. ACANTHURUS peut il aller dans un 120X60X60 ? (pour qu'il chasse sans probleme et qu'il bouge sans strésser)

 

Et aussi pour le substrat je me demande ce qui est préférable pour un jeune (15cm avec la queue) entre sable et terre (sans engrais bien sur).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'acanthurus, s'il bénéficie de paramètres correct sera forcément extrêmement actif, il ne risque pas de se perdre dans ton terrarium de 120cm et n'aura pas de problème pour chasser. Par contre, vérifie s'il ne peut pas s'en évader, par un jour trop important entre les vitres coulissantes par exemple.

 

Concernant le substrat, une terre argileuse sèche fait parfaitement l'affaire, tu peux aussi la mélanger à du sable grossier genre sable de chantier ou pour bac à sable pour enfant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'accord merci.Pour l'instant il est dans un petit terra avec de la terre bien tassée comme substrat,je ne voulai pas le stresser avec un trop grand terra,mais puisque c'est bon je vais l'intaller dans son 120x60x60.

 

En T° j'ai 42/43° au point chaud , et point froid 26/27° et en hygro 55% avec un bac d'eau de 30x50.

 

Merci Kinyo pour les infos

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La t° n'a pas à être différente pour un jeune de quelques mois que pour les adultes.

Mes jeunes ont accès à un petit 50°c dès leur premier jour sortis de l'oeuf et puis progressivement de plus en plus.

Actuellement, à +-5mois, ils ont plus de 60°C avec un point froid à 25°c. Ils en font un usage tout à fait intensif.

Les trois jeunes achetés à Hamm (+-15cm à ce jour) ont actuellement plus de 68°c au plus chaud de la journée au point chaud. Il faut voir comment ils se bouscule à l'occasion pour se placer à cet endroit! Leur point froid est à 26°c. Ils n'y vont absolument jamais et ne s'écarte de la zone des 35°c que lors de leurs furetages pour dénicher des proies, ou pour aller au point chaud! Depuis qu'ils ont accès à ces t°(nouvelle lampe Bright Sun) ils mangent considérablement plus que quand ils avaient moins de 60°c au point chaud. Ces quelques ° de plus font une différence considérable.

 

En fait le problème auquel il faut être attentif n'est pas la t° extrème. Les jeunes la gèrent comme les adultes. Le risque se situe au niveau de la déshydratation qui peut être plus importante chez les juvéniles exposés à des t° très élevées. Donc il faut palier à ça, et c'est là que la nature du sol prend toute son importance. Un substrat terreux permet de maintenir une zone humide en profondeur. Si on dispose des écorces plates sur cette zone on crée des abrits ou ils trouvent une humidité salutaire, alors que le terra reste globalement très sec.

 

Kinyo a bien raison d'attirer ton attention sur l'écartement des vitres. Attention surtout lors des ouvertures. Les terras à ouverture frontale et à fond très bas (quelques cm seulement entre le fond et le bas des portes) permet à ces petites bombes des évasions fulgurantes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Attend l'avis de personnes expérimentés mais je crois que je ne dis pas de bêtises (oui oui ludo b je parle bien de toi :P)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:wink:

En soi ça n'est pas une bêtise, mais 55°c est à considérer comme la t° MINIMALE au point chaud pour les varans en général, et elle est trop basse pour pouvoir être utilisée sur le long terme.

Pour les esp de zones arides le point chaud se situera de préférence au dessus de 60°c. Tous les éleveurs sérieux sont maintenant au fait à ce niveau. Mais sur bien des forums et dans bien des "publications" on est encore un peu à la traîne. :wink:

C'est tellement simple d'essayer et de constater par soi-même la différence très significative que celà fait :wink:

Et rappelle, pour la 100ème fois, que ces t° extrêmes vont de paire avec l'accès à un point froid digne de ce nom. (c'est pire que chez Ikea ou ils notent les mêmes mesure de sécurité sur tous leur sacs en plastique, du genre "ceci n'est pas un jouet, ne laissez pas votre enfant en faire un masque de Mickey").

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'acc bah je vais monter le point chaud alors.

Je vais aussi en profiter pour mettre un rail entre les vitre.Il y a un espacement de 6-7mm mais bon ne prenons pas de risques inutiles.

 

Je peut pas monter ce soir les température au dessus de 50° mais demain oui (je recoit une livraison d'ampoule) 1 point chaud c'est suffisant ou 2 ca serait mieu ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fais ce changement progressivement.

Rien de plus simple ; tu abaisse la lampe un peu chaque jour, histoire de gagner quelques ° à chaque fois.

Il faut bien sur commencer ça un matin.

 

Si actuellement ton point froid est bon (autour de 25, un peu plus ça va) ne change pas d'ampoule, rapproche la simplement de la surface du point chaud.

Un seul point chaud suffit, sauf pour les grands terra et les groupes (pour éviter les conflits trop importants).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bah il passe de 40+ a 50+ et demain puis vais rapprocher pour monter a 65°

 

en tout cas merci ^^ sinon il serait resté a 55° et une fois sub adulte .... C'est pour ca que je préfére poser des questions meme si j'ai lu pas mal de chose sur chaque espéces que je maintient.

 

Tiens tu aurais une courbe de croissance de cette espéce ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est tellement simple d'essayer et de constater par soi-même la différence très significative que celà fait

 

Juste pour info, depui que j'ai un point chaud à 55°, mes salvator bouffent comme des porcs, et comme j'en ai marre de charcuter des rats tous les soirs, dans quelques jours je vais me faire un pleins de souris, à ce rythme là, je devrais tenir un mois avec une centaine !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tu les nourris pas au lapins

 

Adulte peut-être, mais je devrais m'en sortir avec du rats. Actuellement ils ne peuvent pas avaler du rat adulte d'une traite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
:wink:

En soi ça n'est pas une bêtise, mais 55°c est à considérer comme la t° MINIMALE au point chaud pour les varans en général, et elle est trop basse pour pouvoir être utilisée sur le long terme.

Pour les esp de zones arides le point chaud se situera de préférence au dessus de 60°c. Tous les éleveurs sérieux sont maintenant au fait à ce niveau. Mais sur bien des forums et dans bien des "publications" on est encore un peu à la traîne. :wink:

C'est tellement simple d'essayer et de constater par soi-même la différence très significative que celà fait :wink:

Et rappelle, pour la 100ème fois, que ces t° extrêmes vont de paire avec l'accès à un point froid digne de ce nom. (c'est pire que chez Ikea ou ils notent les mêmes mesure de sécurité sur tous leur sacs en plastique, du genre "ceci n'est pas un jouet, ne laissez pas votre enfant en faire un masque de Mickey").

 

Comme toujours, ça m'interesse.

Tu pourrais nous dire Ludo, justement qui sont ces éleveurs et ou est ce que tu as appris ceci concernant, le Substrat humide, les températures "excessive" etc? Pas sur les forums français je me doute bien ^^

Merci à toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour moi la "rencontre" la plus marquante reste celle de Frank Rete, qui a fondé il y a quelques années le 'Goana Ranch" seul élevage professionnel de varans pouvant se revendiqué comme tel. Il a élevé une 20aines d'espèces à l'échelle commerciale, dont certaines sur une échelle vraiment importante, comme les albigularis, pas mal de petits Odatria dont bien entendu acanthurus. Il a aussi fait pas mal dans l'hybridation d'esp du complexe gouldii, pour des raisons qui tiennent tout à fait la route je trouve ; animaux plus petits que panoptes, bien plus beaux aussi, de maintenance très facile (la fameuse vitalité supérieure de certains hybrides) et surtout une disponibilité nettement supérieure à celle des vrai gouldii qui restent rarissimes en terra. Il a été beaucoup critiqué pour ça, par de nombreux "puristes" européens. En Europe il ne faut jamais dire qu'on fait de l'argent, jamais, c'est très mal vu ! Ce type à d'avantage inové dans la maintenance et l'élevage des varans que bien des "puristes", mais il a une très grande gueule, ce qui est pris, à tord, pour de l'arrogance, et l'arrogance est très peu supportée par les arrogants, donc il "passe" assez mal dans le petit monde sélecte des éleveurs européens de varans.

Ca n'a pas empêche David Bennett, le zoologiste anglais, de lui rendre hommage dans son petit livre consacré à V. exanthematicus. Le plus rigolo c'est qu'ils se connaissent bien, mais que FR n'arrête pas de le critiquer à mort sur les forum, disant qu'il ne comprend rien à rien et que la majorité de ses recherches sur le terrain son foireuses :D Qui aime bien chatie bien. En tout cas DB est tout à fait fair-play et ne lui en tient pas rigueur au point de critiquer les avancées faite par FR et qui lui on permis à lui aussi de faire de gros progrès. Son forum regorge d'infos même si il est assez basique dans sa présentation, un peu rébarbatif même (varanus.net).

Sur les forums américains on remarque quelques speudo qui reviennent. Par ex un certain Jobi (pour jobiensis, son esp favorite) qui est assez actif par moment sur Kingsnake forum. C'est un type mystérieux, ami de FR, qui voyage pas mal et qui donc disparaît régulièrement. Il a une grande et longue exp avec les esp indonésiennes, y compris sur le terrain. Il élève aussi, depuis des années, niloticus (dont il a eu des centaines de naissances). Ce type est aux esp tropicales d'indonésie ce que FR est aux australiennes et celles de zones arides en général. Ces deux là se complètent parfaitement. Ces deux types ont une faculté impressionnante de "penser varan", je ne sais pas comment le dire autrement. De grands, très grands observateurs, doués d'un don particulier de traduire leurs observations en applications pratiques qui rende optimisent la maintenance.

Mais Jobi est plus lunatique est parfois avare de conseils. A d'autres moment il se lâche par contre. Je pense que derrière ce speudo se cache Steve Blain, dont on trouve quelques photos sur le net, d'oiseaux surtout. Mais j'ignore si il est photographe pro.

Après il y en a quelques autres encore, qui on une belle exp et la font partager, comme un certain Krusty par ex, qui touche pas mal sur quelques esp australiennes et asiatiques.

Je fréquente moins les forums allemands et hollandais. Déjà pour des complications d'accès à ces forums. Souvent il faut s'inscrire, être parrainé, et leur système de publication des photos par ex me gonfle assez.

Mais on y trouve des ex merveilleux de maintenance "à l'allemande", c'est à dire dans des terras somptueux et suréquipes.

Les américains sont d'avantage orienté par leur côté pragmatique, le règne de la débrouille. C'est presque toujours moins beau, parfois très laid, mais leurs résultats ne sont pas moins bons pour autant.

Ce qui les caractérise c'est quand même cette utilisation qu'ils font, initiée par FR et quelques pionniers, des sols naturels très très épais. Cette façon de faire à un impact énorme dès qu'on parle d'élevage au sens propre, c'est à dire de repro et plus seulement de maintenance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand on y réfléchit bien aussi il y a une certaine logique dans toutes ces avancés.

Par exemple fournir un coin frais et humide à son varan lorsque celui ci dispose d'un point chaud sec à + de 60°. Après c'est sur que ça peut paraitre énorme ces températures pour des personnes "conservatrices", mais personne ne l'enchaine sous ce spot à 65° !

Le tout est d'offrir le choix et des possibilités à son petit. Celui-ci en fera l'utilisation qu'il veut.

 

Pour moi c'est un peu comme quand on découvre la solution d'un casse tête sur lequel on bloquait. On se dit "ah ba oui putain c'était tout bête en fait !"

Mais faut y penser, et surtout tester ! Car c'est là aussi un des points forts de FR je pense. Certains partent dans des théories, lui teste tout simplement et en tire des conclusions. Cette méthode, appliquée au moyens dont il dispose (bêtes, installations,...), donne les résultats qu'il obtient (à priori d'excellents résultats)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

FR semble avoir passé quelque temps en Australie, on peut le voir sur certaines photos déterrer des œufs, à partir de là c'est plus facile de se rendre compte de leur besoins quand tu as la possibilité de les étudier dans la nature.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
FR semble avoir passé quelque temps en Australie, on peut le voir sur certaines photos déterrer des œufs, à partir de là c'est plus facile de se rendre compte de leur besoins quand tu as la possibilité de les étudier dans la nature.

 

C'est sur que c'est un avantage d'etre sur le terrain.Que se soit pour les besoin,le comportement et rien que le type et la qualitée du sol et cachettes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×